kamagate

  • Homme, noir, sdf: coupable idéal

    Elle avait dit à son ami, puis dans une plainte déposée à la police, avoir été agressée par un homme noir, à 19 heures sur un boulevard très passant. Selon elle, cet homme l’a injuriée, attrappée par le cou, a passé la main sous ses vêtements, pincé ses seins et caressé son sexe. Deux mois après, elle reconnaît avoir inventé l’histoire: rien de tout cela ne s’est passé.

    Lire la suite

    Catégories : société 42 commentaires Lien permanent