jeune genevois

  • Comment tacler une enseignante frontalière pour des prunes

    Un usager de Facebook, dont je reçois l’info par les vases communicants du réseau, s’en prend à une frontalière qui enseigne à l’école genevoise. Ne sachant si cet usager souhaite paraître publiquement je ne mentionne pas sa page ni son nom. Je me contente de copier son post mis en ligne hier jeudi à 13h42. Et de publier le commentaire que j’ai posté dessous.

     

    Lire la suite

    Catégories : Politique 10 commentaires Lien permanent