grand chelem

  • Yannik Noah, la révolution et le fisc

    Les français sont gens très éclectiques. N’ayant pas peur des contradictions, ils ont choisi pendant des années l’abbé Pierre comme personnalité préférée, puis Yannick Noah qui s’incruste lui aussi dans la durée. Deux personnages très différents et qui ont marqué la France. L’abbé Pierre, pauvre parmi les pauvres, appelant à la solidarité en faveur des plus démunis et à vêtir ceux qui ont froid, ceux qui n’ont rien.

    Lire la suite

    Catégories : société 9 commentaires Lien permanent