dresde

  • Alep, Mossoul et les autres

    Pas assez de larmes, pas assez de mots. Pas assez pour dire tout. Tokyo, 10 mars 1945: un quart de la ville de bois rasée, 100’000 civils brûlés en une nuit dans une tempête de feu (image 1 et info Wiki). Le bombardement le plus meurtrier de l’Histoire.

    Lire la suite

    Catégories : Histoire, Politique 10 commentaires Lien permanent