mort - Page 2

  • Cours, Forrest, cours...

    Il y a dans Forrest Gump cette phrase qui revient plusieurs fois: «Cours, Forrest, cours...». Et Forrest court, sans s’arrêter, pendant des années. Il court pour changer l’histoire, son histoire, il court pour oublier, ou pour courir. Pour n’être plus rien que sa course. Plus nulle part ailleurs que dans ses pieds qui plus jamais ne se posent ensemble sur le sol. Et malgré lui il est happé, fait vedette, et courir ne lui offre plus cette transparence, cette protection d’invisibilité.

    Lire la suite

    Catégories : Philosophie 0 commentaire Lien permanent
  • Téléphone: le numéro qui tue ne répond plus

    On s’invente les mythologies qu’on peut. Les histoires d’horreur ou quelque peu étranges font souvent recette. Bien ou mal écrites, quelle importance: c’est le lecteur qui leur donne vie en y ajoutant ses propres angoisses.

    Lire la suite

    Catégories : Humour 0 commentaire Lien permanent
  • On a tous quelque chose en nous de...

    Enterrer vos morts ou vous maquiller le matin ressortent du même principe mental de représentation de soi. En principe, cela veut dire que vous êtes un homme - ou une femme - moderne. Mais si les préoccupations esthétiques et spirituelles sont une caractéristique de Homo, alors Homo Sapiens n’est pas le seul à pouvoir prétendre à représenter l’espèce humaine.

    Lire la suite

    Catégories : société 3 commentaires Lien permanent
  • Noémie inattendue, Lenoir c’est noir

    Je ne vous attendais pas là. Récemment encore, dans «Panique dans l’oreillette», vous faisiez belle figure. Nous apprenions votre enfance de battante, de garçon manqué il me semble. Que de délicieux secrets vous et vos proches avez partagé avec le public à cette occasion.

    Lire la suite

    Catégories : société 1 commentaire Lien permanent
  • Ils étranglent leur voisin, soupçonné de pédophilie

    Bézier est une petite ville de l’Hérault, entre Montpellier et Narbonne. C’est là que j’ai assisté à la seule corrida de ma vie. La seule, parce que j’ai vu que le taureau n’a aucune chance, et j’ai ressenti son abandon peu avant sa mort. Il était l’objet sacrificiel d’un rituel de pacotille.

    Lire la suite

    Catégories : société 32 commentaires Lien permanent
  • L’immortalité est bleue. Elle envahit la planète.

    Son créateur doit être un artiste raffiné. Teintes, formes, effet translucide d’aérographe, fluidité:  la Turritopsis nutricula est planante. Pas besoin de fumer la moquette, il suffit d’ouvrir grand ses yeux.

    Lire la suite

    Catégories : Science 4 commentaires Lien permanent
  • La critique comme une tragédie

    Ensor6-Rebels89.jpgIl ne la supportait pas, la critique. Mais alors pas du tout. il en était plus que blessé: mortifié. Il lui a fallu du temps pour être reconnu, pour prendre valeur aux yeux du monde. Quand enfin c’est venu, et comme la critique de son oeuvre continuait, il a arrêté de peindre pour se consacrer à la musique pendant les dix dernières années de sa vie.

    Lire la suite

    Catégories : Art et culture 0 commentaire Lien permanent
  • Les derniers jours du monde, que ferions-nous?

    La bande annonce d’un film qui sort le 19 août en France, «Les derniers jours du monde», m’inspire ce petit billet. La question est: que ferions-nous dans ce cas de figure?

    Lire la suite

    Catégories : Philosophie 7 commentaires Lien permanent
  • Le rire de l’enfant dans le le sang des taureaux

    Le cratère du Chicxulub, cela vous dit quelque chose? Je vous donne une date: 65 millions d’années. La disparition des dinosaures, à cause peut-être d’un objet venu du ciel et qui a creusé ce cratère. Une météorite d’un diamètre de 10 km, repérée par la marque encore présente du cratère, et par les trace d’iridium, les diamants, le zircon.

    Lire la suite

    Catégories : société 40 commentaires Lien permanent
  • Rien que pour vos yeux: la vie d'une étoile

    12 milliards d'années en 6 minutes.

    Lire la suite

    Catégories : Univers 4 commentaires Lien permanent
  • Je n’écouterai que des chants de paix

    Après deux semaines de débats, de décomptes, de (re)cours d’Histoire du proche-orient, je constate l’impuissance à faire la paix, dans nos têtes comme sur le terrain. Chacun compte ses morts pour les envoyer au visage de l’autre, et j’y participe aussi. Mais cette mise en scène du morbide et du sang n’atteint qu’un objectif: radicaliser encore plus les positions. Et le point d’où une paix serait possible n’est jamais atteint. Je cherche un autre point, en prolongement de mon billet d’hier sur l’élan de paix du 4 novembre 1995.

    Lire la suite

    Catégories : Politique 10 commentaires Lien permanent
  • Zimbabwe: l’armée attaque des civils

    Les images ci-après montrent des soldats qui, n’étant plus payés. s’en prennent aux civils. D’ailleurs aucune administration n’est plus payée. Le pays sombre sous nos yeux, et rien ne se passe que l’oppression et la mort.

    Lire la suite

    Catégories : société 10 commentaires Lien permanent
  • ADIEU MONDE CRUEL!

    “C’est pour aujourd’hui...” pensait-il en se réveillant. Non, en fait il n’avait pas dormi. Il repensait à tout ce qu’il allait perdre, à tous ses rêves non réalisés. L’homme qui avait peur sentait monter l’angoisse. Comme un chat s’agrippe désespérément au tronc d’arbre au-dessus de la rivière en furie.

    Lire la suite

    Catégories : Humour 8 commentaires Lien permanent