Climat : l’apocalypse commencera en 2026. Enfin, peut-être.

Venise serait submergée dans une poignée d’années. En cause? Le glacier Thwaites, en antarctique de l’Ouest. Il est annoncé glissant vers la mer. Le Matin dimanche a cru bon titrer en une hier : « Voici le glacier qui va nous noyer ».

 

antarctique,thwaites,glacier,submersion,Rikiki

Cette hypothèse n’est pas nouvelle. Elle trouve régulièrement de nouvelles recherches pour la valider. Il n’empêche qu’elle présente des incertitudes de taille. L’évolution du glacier est pourtant présentée comme irréversible: sa fonte serait inéluctable et avec elle tout l’inlandsis ouest serait déstabilisé avant d’être englouti dans l’océan.

Ce qui ferait monter le niveaux des surfaces de 1 à 3 mètres. Le mécanisme actuel montre une barrière de glace, une banquise, qui fait bouchon et retient l’écoulement du glacier. Avec le poids de glace prêt à glisser cette barrière éclaterait et une grande partie de l’inlandsis ouest plongerait.

Une des études publiée en 2018 sur le glacier montre l’évolution de l’Antarctique depuis 35 mille ans. On y apprend entre autres qu’elle a varié du large au rikiki: 

« De nouvelles données surprenantes et la modélisation de la calotte glaciaire suggèrent qu’il y a environ 14 500 à 9 000 ans, la calotte glaciaire sous le niveau de la mer a partiellement fondu et rétréci à une taille encore plus petite qu’aujourd’hui, mais elle ne s’est pas effondrée. Au cours des millénaires suivants, la perte de la quantité massive de glace qui pesait auparavant sur le fond marin a stimulé le soulèvement du fond marin, un processus connu sous le nom de rebond isostatique. Ensuite, la calotte glaciaire a commencé à repousser vers la configuration d’aujourd’hui. »

Les images 3 à 5 résument le 35’000 ans passés. On le voit: l’Antarctique et le glacier Thwaites ont déjà varié à la baisse, plus encore qu’aujourd’hui. 

 

antarctique,thwaites,glacier,submersion,Écoulement

Actuellement le glacier Thwaites tend à fondre, du moins dans sa partie terminale. Par-dessous aussi semble-t-il, et deux causes au moins y contribuent: de l’eau salée sous l’inlandsis et un courant plus chaud circumpolaire.

À cela il faut ajouter les sources de chaleurs, révélées par plusieurs recherches. On connaît mal le volcanisme sous-marin et son influence sur les océans.

« Notre découverte d’une source de chaleur substantielle sous un glacier majeur de l’Inlandsis Ouest-Antarctique souligne le besoin de comprendre le volcanisme sous-glaciaire, son interaction avec les marges marines et son rôle potentiel dans la stabilité future de l’Inlandsis Ouest-Antarctique », écrivent les chercheurs dans l’article de Nature Communications. »

Il est dans l’ordre des choses qu’un glacier vêle et s’écroule. Par la suite il se reconstitue au profit qu’une phase climatique plus fraîche. Les glaciers des Alpes en sont un vivant exemple.

L’écroulement éventuel du glacier Thwaites peut-il être « apocalyptique »? Selon une vue en coupe la masse de glace devrait buter sur un fond rocheux et s’entasser pour reformer une masse plus compacte. Il n’est pas certain que l’ensemble de la glace s’écoule dans l’océan.

« L’effondrement final de la dernière plate-forme glaciaire du glacier Thwaites pourrait débuter par le croisement de fissures et de crevasses cachées dans un délai aussi rapide que cinq ans, estiment les glaciologues. »

Cinq ans? À voir. Le degré d’exagération des catastrophes liées à la météo et au climat est assez élevé pour garder des doutes légitimes.

 

antarctique,thwaites,glacier,submersion,

 

antarctique,thwaites,glacier,submersion,

 

 

antarctique,thwaites,glacier,submersion,

 

Lire aussi: L'Antarctique fond par-dessous.

 

 

 

P.S.: mon récent pépin de santé me laisse très fatigué et handicapé d’un œil, je vais ralentir ma production de billets. Merci de votre compréhension.

 

 

Catégories : Environnement-Climat 8 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Monsieur Goetelen,
    Je n'ai aucune qualification en la matière mais le bons sens me porte à constater que le réchauffement de l'atmosphère et les périodes de glaciation sont cycliques et que l'humanité est toujours là. L'Homme n'a aucune capacité de contrôler le Nature mais a le devoir de la respecter.
    Cela dit, j'ai moi-même souffert il y a quelques années d'une dégénérescence maculaire me laissant avec 10% de vision à l'oeil droit et 60% à l'oeil gauche. Avec un peu de volonté et de persévérance on s'adapte et on continue à parcourir son chemin. Alors, courage !

  • Non l'humanité n'est pas "toujours là", pour la bonne raison qu'elle n'est là que depuis très peu de temps, Et que la Terre se passera très bien de notre présence pesante! Je ne parle pas des peuples dit primitifs qui sont beaucoup moins primitifs que nous, eux ont le droit de rester pour bonne conduite et respect de la nature!

  • C'est dramatique de se fier à son "bon sens" sur des questions aussi pointues. Le "bon sens", c'est le seul argument de ceux qui n'en ont aucun.

  • 2026?? Mon dieu que c'est ........loin!!!!! Je rirais que Yellowstone avance cette date fatidique histoire de nous montrer que c'est la nature en dernier qui décide! Yellowstone ou Les Champs Phlégréens sous Naples! J'en brûle d'impatience! Et comme dit si bien Julien Clerc -La lave tiède de tes yeux coule dans mes veines .............mâlâdeûûûs!

  • On ne peut pas grand chose pour éviter la fonte des glaces aujourd'hui. Le phénomène a sans doute une certaine inertie. Mais le niveau de la mer ne va pas monter d'un seul coup. Il faudra s'adapter et rester sobre en matière d'énergie. Mais on aura besoin du nucléaire pour assurer la transition énergétique.
    Merci à Homme-libre pour toutes ces infos, malgré ses difficultés.

  • Bonne santé à vous et... à la planète.
    Vos articles m'interpellent toujours.
    Bien que doté de ''conscience'' ((à quoi lui sert-elle ?))... L'homme n'a pas plus d'importance, à mes yeux, que les dinosaures, à l'heure actuelle. Et encore, leur longévité (aux dinosaures) me pose question.
    Ecce homo... peut-être... !?!... dans le sens ''Homme éveillé''.
    Pourquoi pas ?

  • Navré d'apprendre votre pépin de santé, mais l'organisme s'adapte à bien des choses.
    En ce qui me concerne, paraplégique (incomplet) depuis l'âge de 38 ans, je n'ai cessé de faire du sport et, dans ma 80e année, j'ai, comme objectif de lever 100kg… et je vais y arriver !
    Bon courage à vous !

  • Vous mentionnez des catastrophes plutôt lentes à venir, alors qu'un grand nombre pourraient nous frapper mortellement dans les secondes à venir si l'on se réfère à l'histoire de la Terre. Dans le long terme, le destin de l'humanité se déroulera toujours au rythme d'une danse sur un volcan attendant d'exploser, pour prendre une image plus familière que celle des sursauts gamma ou autres surprises venant de l'espace.

Les commentaires sont fermés.