Parler de Lola 

Tout a été dit. Mais aucun mot ne suffit. L'émotion même est impuissante à faire supporter, à changer le cours des choses.

lola,crome,Laxisme

Il se dit que l’agresseuse est mentalement dérangée. Peut-être sera-t-elle considérée comme irresponsable, évitant par là un procès. Les crimes de femmes sont souvent abordés sous l’angle psychiatrique.

On apprend ici qu’une femme peut violer. Tabou numéro trois. Nous avions placé les crimes sexuels et sordides sur des rails bien balisés. Ici tout est mélangé. Dans cette confusion il n'y a que la compassion pour la famille qui tienne.

Cette compassion donne un peu de sens à un drame qui semble ne pas en avoir, le rappel d’une solidarité.

Parler de Lola parce que c'est devenu un objet politique. On doit bien le comprendre. Le contexte général en France est dominé par une violence que rien ne peut arrêter.

Objet politique parce 40 ans de laxisme et de déni français se concluent ici de manière insupportable. Objet politique comme le fut le petit Aylan, mort sur une plage, qui a servi à justifier l’immigration de masse d’alors.

Zemmour a acheté le nom de domaine Lola. Depuis qu'il s'est lancé en politique, Zemmour, dont j'apprécie l'intelligence et certaines de ses analyses, me paraît de venir un peu con. 

 

lola,crome,Influence

Quoique: tout dépendra de ce qu'il fera de ce site. Une synthèse des manquements de l'État dans le domaine de l’immigration, des conseils pour les jeunes, un rappel de tous les crimes de sang commis ces dernières années par des étrangers qui auraient dû quitter le territoire et qui ne l'ont pas fait, enfin quelque chose d’utile pour éviter la chute dans l’oubli?

Récupération politique ? D'une certaine manière, oui. Mais c'est habituel. Surtout en France ou la gauche se permet de le faire à tour de bras. Rappelons-nous la mort de Floyd en 2020 aux États-Unis, à quoi a répondu en France une vague de manifestations contre l'État est contre la police, avec des slogans martelant : Mort aux blanc.

Des blacks demandaient même à la police et s’agenouiller devant eux pour demander pardon. Alors que ce sont ceux d’entre eux qui ont commis des crimes ici qui devraient s’agenouiller pour demander pardon. Près de la moitié des personnes emprisonnées sont d’origine étrangère. Cela se dit maintenant en France.

Parler de Lola a pour tenter de comprendre un acte d'extrême violence, et que certains relient au Jihadisme. En effet, la méthode, soit l'égorgement, vient directement de chez eux. Elle imprègne l’ambiance générale, et cette influence, qu'on le veuille ou non, est dans la sphère culturelle de la meurtrière.

 

lola,crome,Guerre

Sans cela elle n'aurait peut-être pas porté les coups de ciseaux à la gorge.

Hypothèse hasardeuse, mais pas plus que de la déclarer folle. C’est cependant invérifiable, et si ça l’était ce serait très inquiétant d’imaginer que l’ait du temps français puisse être imprégné de l’esprit jihadiste.

Quand la police lui a montré des photos de sa victime, la tueuse a déclaré très froidement ne pas être touchée. Elle se prétend victime: violence conjugale, viol, parents morts sous ses yeux. Rien de tout cela n'est cependant vérifiable.

N’enfermons pas trop rapidement la criminelle dans le relatif confort de la folie. N'éxonèrons pas l'État de sa grave responsabilité. Et désignons ceux qui ont favorisé ce délitement de l’État: la gauche et l’extrême gauche. Ici leur chiens de garde (antifas) tapent sur des manifestants.

Et il paraît que la jeunesse française est plutôt à gauche. Elle ferait bien d'ouvrir les yeux et de voir ce qu'est devenu la gauche.

 

Lola tuée, encore des pompiers agressés en nombre par des voyous de quartier, etc, etc: à quand la guerre civile?

 

 

Catégories : Politique, société 12 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Monsieur Goetelen,
    Encore une excellente analyse. Récupération politique ou non, l’état actuel de la France démontre le délitement de notre civilisation occidentale et la menace d’un grand remplacement même si la bien-pensance ne veut pas le voir. Quant à l’abominable assassinat de Lola, dont on ne sait en fait encore rien, les médias et les réseaux sociaux se comportant en procureurs et en juges en ont fait honteusement un débat public. Et, comme vous le dites la gauche, dont je singularise les féministes, ainsi que le sentimentalisme populaire risquent fort de faire triompher la psychiatrie sur la justice !

  • Non tout n'a pas été dit, je défie n'importe quel jeune demain, dans son école, son collège ou à l'université, de parler de Lola ou d'écrire LOLA/LOVE sur un mur! Les jeunes sont tous ou presque formatés, celui qui ose parler différemment sera agressé! Des attifas ont agressé des personnes lors de marches en mémoire de Lola! La gauche qui nous a bassiné avec les affaires Théo et Traoré, est une spécialiste de la manipulation et de l'instrumentalisation! Dans ce cas précis, le gouvernement macronien serre les fesses, c'est surtout le gaz et le pétrole algérien qui posent problème! Le reste pour macron, c'est à dire la vie impossible des français aujourd'hui, faite de privations, de violences et d'agressions, il n'en a rien à faire! La gauche elle nous interdit ............d'avoir peur! Le gouvernement et la gauche accusent "l'extrême droite" d'instrumentalisé ce meurtre, mais c'est eux qui en imposant le silence à tout le monde, instrumentalise cet acte barbare!

  • "N’exonérons pas l'État de sa grave responsabilité."

    En quoi l'état est responsable du meurtre de Lola?
    Ce n'est pas l'état qui à pousser la meurtrière à passer à l'acte.
    La faute de l'état est peut-être de ne pas avoir renvoyé celle-ci plus tôt.
    Mais si il l'avait fait et qu'elle commet un crime dans son pays, serait-ce encore la faute de l'état? Algérien dans ce cas la?

    En responsabilisant l'état, c'est comme si on enlevait une partie de la responsabilité de cette femme. Alors que c'est elle, et elle seule, qui a commis le crime, à 100%.

    C'est un horrible fait divers où la politique n'a pas sa place.

    "Objet politique parce 40 ans de laxisme et de déni français se concluent ici de manière insupportable."
    On peut constater qu'USA, c'est pas mieux (voir pire) et on peut pas les qualifier de laxiste.

  • non, Omar, l’État français est bien quo-responsable de l'assassinat de Lola. C'est lui qui laisse perdurer une législation incapable d'expulser les migrants qui n'ont rien à faire sur le territoire. Il se laisse faire par une législation européenne qui leur permet de s'installer sans problème. Les organisations qui défendent les sans-papiers ont aussi leur part de responsabilité. Les pays d'où viennent ces hors-la-loi sont également responsables en refusant de les reprendre, alors que nous rapatrions d'Afghanistan les jihadistes de nationalité française susceptible de tuer encore au nom du prophète. L'Algérie est responsable de ne pas la reprendre afin de l'enfermer, et, au besoin, de la soigner.
    Mais c'est avant tout l’État qui a la responsabilité de protéger les Français en arrêtant ce flux migratoire qui apporte avec lui nombre de délinquants et de criminels. On ne compte plus les agressions perpétrées par ces personnes. C'est donc bien, avant tout, un problème politique et non un simple fait-divers.

  • Le problème numéro 1 de macron c'est le gaz et le pétrole algériens. Que l'argent des colonels soit planqué en Suisse et en France n'est pas son problème. La pauvreté du peuple algérien qui vient en France pour vivre mieux est la résultante de toute cette corruption! Donc c'est bien la responsabilité du gouvernement français si le peuple algérien est pauvre et veut en masse migrer vers l'Europe!!

  • @henri
    Et si la meurtrière était française, ce serait quoi votre réponse?

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Drame_de_la_P%C3%A2querette
    Petit rappel de cet autre drame pour que votre argumentaire tombe totalement à l'eau.

  • Vous citez une exception pour en faire une règle, c'est toujours comme ça avec les gens qui ne sont pas objectifs et qui n'ont pas d'arguments! Partout dans nos pays les violences et les meurtres aujourd'hui sont le fait d'étrangers! Les meurtres d'honneurs ne sont jamais le fait de français, mais ils sont traditionnels en Turquie, et dans les Balkans! Massacrer une jeune femme violée plutôt que son agresseur par exemple!

  • Un mort ne rend pas le gouvernement responsable, sauf si ce dernier n'a pas pris les dispositions nécessaires à la sécurité de la personne décédée (voir le cas du sang contaminé, par exemple où des ministres ont été mis en cause). Quand la loi n'est pas appliquée par l’État lui-même et qu'il en résulte une victime, cette dernière peut porter plainte contre lui. Dans le cas de Lola, il n'a pas fait ce travail. Si cette algérienne avait été expulsée, Lola serait encore en vie. L’État a donc une part de responsabilité qui reste à évaluer.

  • Cher Henri@ je ne vois pas où vous ne voyez qu'un seul mort en France depuis près de 30 ans ce sont des centaines de morts et toujours pour la même cause!

  • Les médias ne parlent pas des 700 à 900 morts tous les ans, dans les banlieues de France autour du trafic de drogue! Les quartiers sont interdits aux français. On nous explique que ce ne sont plus des territoires français!

  • @dominiquedegoumois
    "Vous citez une exception"

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Fusillade_de_Zoug
    https://www.blick.ch/fr/news/suisse/le-proces-demarre-ce-lundi-un-argovien-de-23-ans-avait-enterre-vivant-son-ami-dans-une-grotte-id17968684.html
    https://www.20min.ch/fr/story/le-meurtrier-des-grottes-condamne-a-10-ans-de-prison-199111168306

    Le reste de votre commentaire est totalement hors de propos sur le meurtre de Lola. Et un peu répétitif...

  • @henri
    " L’État a donc une part de responsabilité qui reste à évaluer."
    Nous sommes d'accord.
    Mais parler de "grave responsabilité" comme le fait Homme libre est peut-être exagéré.

Les commentaires sont fermés.