Kylian Mbappé, tâcheron du Qatar, et les 6500 cadavres du désert

Le héros des banlieues et richissime joueur du PSG Kylian Mbappé est prêt pour aller jouer au Qatar. Cet homme est sans doute l’un des meilleurs attaquants actuels. Il a un talent fou. C’est un bonheur de le voir jouer.

Aller au Qatar ne semble pas lui poser de problème. Pourtant le pays organisateur de la prochaine coupe du monde est descendu en flèche par toute la bien-pensance du microcosme français.

On ne compte plus les villes qui refusent d’installer des fans zones pour le public. Et pas seulement des villes dirigée par des gauchos-écolos.

La raison ? L’aberration écologique de cette coupe en plein désert, et la manière dont ont été traités les ouvriers migrants qui ont construit des stades luxueux et hyper technologiques.

Sur la question écologique, ce n’est pas pire que d’aller sur la Lune. Il est même probable que toutes les clim installées dans les voitures individuelles consomment bien plus d’énergie que les stades qatari.

Bien sûr ce n’est pas dans l’ambiance du temps. Ambiance plus à la rétraction qu’aux grandes entreprises. L’écologisme nous rend frileux.

L’autre raison de détester cette coupe est que 6500 ouvriers seraient morts sur les chantiers. Ces chiffres annoncés en 2021 sont contestés. En tapotant sur Google, on trouve toute une série de publications très différentes les unes des autres à ce sujet. Il est difficile de connaître la vérité. Chacun peut donc choisir l’estimation qui correspond le mieux à son propre intérêt idéologique.

Enfin certaines entreprises sont accusées de pratiques de type esclavagiste avec ces travailleurs.

Pas de quoi émouvoir le black swan Kylian. Avec 250 millions d’euros par an, plus une prime de 125 millions d’euros à la signature de son nouveau contrat, un montant jamais atteint dans le foot, le petit Prince du PSG aurait tort de cracher dans la soupe.

D’autant plus qu’il travaille pour le Qatar. En effet son équipe, le PSG, est la propriété d’un investisseur qatari. Cela ne semble choquer personne dans la bien-pensance parisienne.

Et aucun joueur ne se drape dans la vertu ostensiblement affichée pour condamner cette équipe ou refuser de jouer contre elle. Le degré d’hypocrisie de ces campagnes est ahurissant.

La gauche écolo, grande justicière devant les caméras, est devenue la lie intellectuelle de nos sociétés développées.

Au fait il n’y a aucune indignation sur ceci:  tous ces morts ou presque ne sont que des hommes. S’ils avaient été des femmes, des ouvrières, on aurait entendu Sandrine Rousseau (et sa gang d’illuminées) sortir une nouvelle connerie avec son air de dire « suis-je la plus belle » ?

La vertu affichée ostensiblement par la bien-pensance ne sert qu’à illustrer les postures de clown des moutons suiveurs. Pour ma part je regarderai certainement quelques matchs, sans état d’âme et même peut-être avec délectation devant la prouesse technologique réalisé au Qatar.

Et les morts me direz vous? Il fallait y penser avant. D’ailleurs les grandes chaînes de télévision ne s’y trompent pas : quand elle en parlent elles versent une larme en début de séquence, l’air vaguement contrit, puis se répandent sans limites sur ce grand raout mondial.

Alors qu’on ne me demande pas de faire preuve de vertu.

 

 

Catégories : sport 3 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Vous écrivez, cher Monsieur : "Et les morts me direz vous? Il fallait y penser avant." Mais avant quoi ? Avant le mystère qui entoure cette attribution bizarre ? Comment un bout de désert, le Qatar a-t-il été choisi pour la Coupe du Monde ? Alors qu’il disposait du plus mauvais dossier technique, l’émirat l’a emporté avec 14 voix, contre 8 pour les États-Unis, qui était le grand favori, et était très largement équipé pour accueillir un événement sportif de cette dimension. (voir https://www.dreuz.info/2022/10/scandales-corruption-tout-ce-que-vous-voulez-savoir-sur-les-dessous-de-la-coupe-du-monde-au-qatar-mises-a-jour-regulieres-272916.html

  • L’attribution au Qatar est évidemment étrange. Raison de plus pour se demander pourquoi ils n’ont pas anticipé. Il y a déjà eu depuis des années des reportages sur des employés de maison maltraités par des qatari, si j’ai bonne mémoire.

  • Malheureusement on mélange sport et politique une fois de plus !

    La question est à poser aux membres de la FIFA qui ont voté mais nous le savons tous très bien, la réponse n'est pas d'actualité ...

    Un des moyens de le savoir serait de pouvoir consulter les archives de la FIFA ...

Les commentaires sont fermés.