Jets privés : le PSG en auto-stop, la ministre en kayak

Il y a trois choses quasi-quotidiennes en France: la violence teigneuse, les refus d’obtempérer qui se terminent dans le sang,  et les polémiques incertaines. En voici une.

 

jet prive,psg,france,pannier-runacherActe 1

Cela a commencé par un écolo, Julien Bayou, qui proposait d’interdire les jets privés, une sorte de punition pour celles et ceux qui se permettent des « déplacements caprices » selon cet avatar de la Lanterne Verte.

Dans le deuxième acte, le 30 août dernier, la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher répondait à cela que les écolos sont à côté de la plaque. Pour elle, « … c’est clairement un problème qui est très limité en terme d’impact climatique. »

Le temps est à l’orage pour l’aviation privée. Une ONG a calculé qu’un jet privé émet 5 à 14 fois plus de CO2 par voyageur qu’un avion de ligne. Je n’ai pas vérifié cette assertion mais je la crois plausible. Fort de ce calcul certains estiment que l’aviation privée est un luxe, parfois un simple « caprice », et que pour la salut de la planète cela doit être interdit.

J’estime que dans un régime de liberté une telle interdiction serait discriminante. Ne peut-on voyager que dans une étroite marge d’émission personnelle de CO2? Va-t-on espionner l’utilité des déplacements des gens et les punir s’ils n’ont voyagé que par « caprice » ou par plaisir?

Et comment comparer un voyageur occasionnel avec un automobiliste qui fait 100’000 km par année? Qui émet le plus? 

 

jet prive,psg,france,pannier-runacherRelativiser

Ce site tente d’y répondre. Selon cette étude, que je n’ai pas la possibilité de vérifier, les émissions moyennes en kg de CO2 par passager/km sont entre 0,152 kg et 0,258 kg pour l’avion, et de 0,111 kg pour l’automobile.

Un passager/kilomètre émet moins de CO2 en voiture qu’en avion. Il faut cependant relativiser cette différence (qui n’est pas si importante par ailleurs). Il y a beaucoup plus de voyageurs en auto qu’en avion. Exemple image 3: pour leurs vacances les français utilisent trois fois plus la voiture privée que l’avion. Hors vacance la proportion doit être encore plus significative.

De plus l’avion n’est pas toujours plus polluant que la voiture. Cela dépend de plusieurs facteurs. Selon une étude de l’Agence Européenne pour l’Énergie les émissions par passager/kilomètre semblent nettement défavorables à l’avion. Elle montre des émissions de 55 gr en voiture moyenne et 285 gr en avion. Pourtant les critères utilisés pour cette évaluation sont discutables.

Ainsi cette mise en perpective: 

« … le chiffre de 55 g de CO2/passager/km pour une voiture moyenne prend l’hypothèse que la voiture est occupée par 4 personnes, et que le chiffre de 285 g de CO2/passager/km pour l’avion prend comme taux d’occupation 88 personnes. Ces hypothèses sont-elles réalistes ? Pas vraiment. En réalité, le taux d’occupation moyen d’une voiture en France est de 1.1 personnes par véhicule pour les trajets courts (qui représentent la majorité des trajets quotidiens), 2.2 personnes pour les trajets longs. »

 

jet prive,psg,france,pannier-runacherActe 3

Au final les chiffres se rapprochent étonnement:

« … on voit que si l’on prend d’autres hypothèses d’occupation que celles de l’étude de l’AEE, on obtient des chiffres totalement différents : 225 g de CO2 pour un petit avion rempli avec 111 passagers, et 220 g de CO2 pour une voiture occupée par 1 passager. »

Et cela sans tenir compte des embouteillages, de la climatisation.

Certes un jet privé emporte relativement peu de passagers, et s’il consomme moins qu’un gros porteur je pense que les émissions par passager/kilomètre y sont plus importantes. Mais d’une manière moins extrême qu’il n’y paraît.

Toujours est-il qu’une équipe de foot de niveau international, engagée dans de nombreuses compétitions, au calendrier très chargé, doit se déplacer rapidement et en sécurité. Faire Paris-Moscou en bus? Voyage long et fatiguant qui ne permet pas de tenir correctement le calendrier et ni la récupération et l’entraînement des joueurs.

En train? Un train spécial alors, ce qui n’est pas économique ni pratique mais peut assurer la sécurité des joueurs. On a récemment posé la question à l’entraîneur du PSG et à son joueur vedette Kylian Mbappé: le jet privé est-il une bonne solution? Ils ont ri, et Galtier, l’entraîneur, a même ironisé sur les déplacements.

 

jet prive,psg,france,pannier-runacherActe 4

« On est en train de voir si on ne peut pas se déplacer en char à voile. »

L’humour a été mal reçu. Il s’en est ensuite excusé sans renier la nécessité de déplacements rapides et sécurisés. 

Nouvel acte: la même ministre qui minimisait l’impact des voyages en jet privés a soudain changé radicalement d’avis. En seulement cinq jours. Le 6 septembre elle déclarait:

« La réponse du PSG n’est pas à la mesure du sujet du réchauffement climatique. »

Et l’article d’ajouter:

« Interrogée sur la polémique autour du recours au jet privé au sein du PSG, Agnès Pannier-Runacher a tancé mardi les dirigeants du club, estimant que ces derniers étaient "un peu en retard" sur la question du réchauffement climatique. »

Donc pour la ministre, le 30 août le voyage en jet privé est une « nuisance » bénigne en terme d’impact climatique, mais le 6 septembre l’usage de jets privés par le club parisien est en retard et pas à la mesure du réchauffement.

Il faudrait savoir. Ce gouvernement nous avait habitué aux incohérences avec la Covid, il continue avec l’environnement. C’est un jeu dangereux qui pourrait pousser des électeurs dans les bras des Khmers verts.

 

jet prive,psg,france,pannier-runacherRoyal

Pour calmer cette polémique je propose que le PSG voyage désormais en auto-stop et la ministre Agnès Pannier-Runacher  en kayak. Ou que l’on interdise les ligues nationales de foot. Pas de match où les joueurs ne puissent raisonnablement se rendre en vélo.

Des écolos demandent aux joueurs d’être exemplaires. Le sont-ils eux-mêmes? Et puis si c’est pour tout arrêter ou presque, l’exemplarité est toxique en plus d’être une prison. Faire des efforts, oui, mais je me méfie de l’exemplarité et des vertus trop ostensiblement revendiquées.

Une des banderoles de ces écolos  de Greenpeace dit (image Twitter): « Climat: plus le temps d’en rire ». C’est à la culpabilité et à la flagellation que l’on nous invite, et à un certain repli. Pas au rire. Comme le développe Pierre Béguin dans son dernier billet, le rire est une liberté insoutenable.

À noter que Ségolène Royal avait justifié son propre déplacement en jet privé. L’ex-ambassadrice des Pôles s’était mise en difficulté:

« La suite est épique. "Un jet privé, ça pollue pas mal quand même", lui demande la journaliste. "Non, non, non" , bafouille Ségolène Royal préférant détourner l’attention sur le fait que le vol n’était pas financé par de l’argent public. »

Il ne s’agit pas ici de donner des leçons, je n’aime guère cela et n’en ai aucune légitimité. Mais pointer les contradictions est un exercice nécessaire en politique.

Par ailleurs, plutôt qu’interdire ou surveiller les déplacements, ce qui est gênant dans un régime de liberté, je préfère que l’on développe des carburants et des moteurs moins polluants pour les avions. Interdire est le signe de l’échec intellectuel dans l’innovation, et d’une mentalité imprégnée d’archaïsmes moraux.

 

 

Voir aussi le billet de Philippe Meyer.

 

 

 

 

Catégories : Environnement-Climat, Politique 7 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Et quid de la pollution occasionnée par internet ? N’oublions pas l’utilisateur, responsable de 50 % des gaz à effet de serre d’internet ! Nous étions 3,9 milliards d’internautes en 2016 (47 % de la population mondiale) et d’après Google nous dépasserons les 5 milliards en 2020 (+30%). Il est donc nécessaire de sensibiliser les internautes sur leur impact écologique et les gestes permettant de réduire leur empreinte carbone.
    Les emails

    Plus de 12 milliards de mails sont envoyés chaque heure dans le monde, émettant au total 50 Giga Watt Heure, soit la production électrique de 18 centrales nucléaires pendant une heure. L’envoi d’un mail avec une pièce jointe de 1 Mo dégage 19 grammes de CO2 et sa consommation électrique est équivalente à celle d’une ampoule pendant une heure.

    Plus de détails s/https://www.fournisseur-energie.com/internet-plus-gros-pollueur-de-planete/

  • Soyons humains, ...........disparaissons! Les volcans sont encore plus polluants qu'internet! Alors interdisons les volcans! Le 100% des participants aux manifs pour le climat, ont un portable dans la main ou la poche, et près de 100% ont des chaussures en plastique! Et un certains nombre iront, après la manif bâfrer chez mc do et ils laisseront leurs emballages par terre ainsi que leurs masques! En ce moment peu de personnes portent des masques, mais on en voit par terre comme quoi!!!!

  • Par contre, passer ses jours et nuits à poster chez Zuckerberg, pas grave...

    Un mail + pièce jointe 1mo, vilain...

    Un texte + 1 photo 1mo chez Mark, gentil...Une vid de 20mo carrément cool quoi :-)

  • Un jour, les dirigeants de la jeune génération devront bien instaurer un jour par semaine ou plus sans internet, sans voitures et sans réseaux sociaux, et bannir à tous jamais le plastique et autres polluant des mers et des océans. Sinon, c'est la mort de l'humanité. Le mythe du déluge de l'Ancien Testament nous parle-t-il. Si selon Malraux le 21ème siècle sera spirituelle ou ne sera pas, je rectifierais humblement : sera écologique ou ne sera pas. Voilà la religion qui devrait lier les humains entre eux.

  • En plus du pass sanitaire, bientôt le pass carbone pour nous traquer partout. Ecoutez Davos vous en parler:

    https://lemediaen442.fr/pass-energetique-au-forum-de-davos-john-michael-evans-vante-son-outil-de-suivi-de-lempreinte-carbone-individuelle/

  • Imaginez un instant les équipes de foot qualifiées pour le futur Championnat du monde au Qatar - fin 2022 - s'y rendre en car ...

    Idem pour le futur championnat du monde de hockey sur glace en Finlande l'an prochain : s'y rendre en luge ...

    La question ne se pose même pas !

  • Pour ceux qui croient encore à la supercherie de l'énergie verte, écoutez ce spécialiste qui lui ne sera pas invité par la RTS bien entendu:

    https://odysee.com/@Roms17:d/D%C3%A9monstration-de-la-supercherie-de-l'%C3%A9nergie-verte-et-de-l'impossibilit%C3%A9-physique-de-remplacer-les-sources-d'%C3%A9nergie-actuelle:3

Les commentaires sont fermés.