Fausse accusation de viol : il gagne son procès et se fait tabasser

Sombre affaire survenue il y a quelques jours à Bâle-Campagne. Un homme avait été accusé de viol par son ex-compagne lors d’un divorce conflictuel.

 

fausse accusation,homme,femme,bale,En pleine séparation la dame avait proposé à son futur ex une rencontre amoureuse. Cela arrive. Pendant une séparation il peut survenir encore quelques ébats sans suite.

Mais c’était un piège.

« Lui se doutait de quelque chose et s’est rendu à la rencontre charnelle avec son téléphone qui enregistrait tout. Il a dégainé les enregistrements au tribunal pour prouver que les accusations de viol étaient fausses. »

Le tribunal a pris une décision plutôt rare.

« … enregistrer ainsi quelqu’un à son insu n’est pas toujours recevable. Finalement, le juge a considéré que la gravité de l’accusation de viol était si grave que l’intérêt public de la recherche de la vérité l’emportait et que la preuve devait être retenue. »

La dame a été condamnée à « … dix mois de prison avec sursis et 60 jours-amende avec sursis également. » Ce n’est pas cher payé pour une tentative de destruction de la vie de son ex. Mais c’est mieux que rien. La dame annonce qu’elle va faire appel. Surprenant mais c’est son droit.

Ce n’est pas tout. Fâché de voir sa mère condamnée, son fils boxeur né d’une autre union a tabassé l’homme à la sortie du tribunal. Lequel homme, doublement victime, s’est retrouvé le visage en sang. 

Les femrad descendront-elles dans la rue pour soutenir la délinquante et son fils?

 

 

Catégories : société 9 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Monsieur Goetelen,
    Oh quel merveilleux exemple ! L’homme, le mâle, est depuis toujours en rut permanent c’est vrai et nul ne pourra jamais rien y faire. Cela n’empêche pas les femmes d’aujourd’hui de se mettre à nu devant lui puis de se plaindre de ses ardeurs. Plus grave, la haine de l’homme les amène non seulement à légitimement les faire punir pour leurs viols mais bien souvent à inventer de telles agressions, parfois remontant à des années en arrière comme si alors personne n’aurait voulu les entendre ! Vain combat. Une femme est une femme et un homme est un homme envers et contre tous, homos, trans et autres êtres dégénérés.

  • Je ne partage pas votre opinion sur les "êtres dégénérés", même si je suis hétéro. Par contre, vous avez raison, les hommes et les femmes sont majoritairement programmés pour faire l'amour et avoir des enfants. Il me semble que le problème soulevé par Homme-libre est celui de la vérité. Ce cas est intéressant car il montre qu'une accusation n'est pas une preuve, ce que semblent ignorer nombre de médias. Le viol et l'agression sexuelle doivent être sévèrement punis. Mais il ne faut pas que ces affaires soient médiatisées avant la mise en examen qui est une décision de justice correspondant à une suspicion de culpabilité, sans pour autant en avoir la preuve. La vie privée d'un accusé doit être protégée tant que la justice n'a pas été saisie car on sait que les femmes, comme les hommes, peuvent mentir et détruire la vie professionnelle et privée d'un innocent. C'est pourquoi, la présomption d'innocence doit être conservée, contrairement aux demandes féministes qui voudraient la remplacer par la présomption de culpabilité. Quant à "Metoo", ça ne devrait pas exister car, dans nos sociétés, on peut facilement porter plainte.

  • J ne partage pas non plus cette attaque. Je pensais l'avoir supprimée du message mais j'ai dû faire une mauvaise manip. Maintenant qu'on en parle je dois la laisser, sans aucun plaisir.

  • Il y a de cela plus de 25 ans, dans un canton romand, le même scénario : lors d'un divorce, un homme avait été accusé d'avoir eu des gestes déplacés envers son fils. Les autorités avaient obligé le père a voir son fils sous surveillance du SPJ.

    Le présumé coupable a alors accumulé toutes les preuves
    nécessaires de sa bonne foi et a engagé une nouvelle procédure qu'il avait gagné facilement, son ex-femme avait tout inventé par vengeance !!!

  • Et dans le même genre vous pouvez ajouter ce cas:

    https://www.lematin.ch/story/attouchements-une-eleve-genevoise-condamnee-pour-calomnie-894818607731

  • Merci pour le lien Marie B. Je pensais justement en faire un prochain billet.

  • @ Marie B. : je ne suis pas étonnée, pensant que c'est sans doute plus courant que ce que l'on imagine.

  • Merci! Et voici de quoi vous inspirer peut-être un prochain billet. Ce scandale a nous coûté 800.000 francs et ce pour pervertir notre jeunesse dès 12 ans:

    https://www.20min.ch/fr/story/la-confederation-explique-les-plugs-anaux-aux-jeunes-de-12-ans-670051832788

  • Pour ce qui est de la lutte contre "la décédéphobie" mentionnée dans votre note DCD, les USA ont déjà battu la Suisse dans ce domaine, car là-bas les défunt ont eu le droit d'aller voter aux éclections 2020!

Les commentaires sont fermés.