Les deux femmes de ménage des élections françaises

Il n’y a que les idiots qui ne changent jamais d’avis. Et l’avocat-ministre M. Éric Dupont-Moretti (EDM) n’est pas un idiot. Donc il change d’avis.

 

elections,france,melenchon,femmes de ménage,keke,pollet,dupont-moretti,Dupont-Moretti

Son gros changement récent concerne le Rassemblement National. On se souvient peut-être de l’anathème quasi définitif lancé contre cette formation tout au long de son mandat, et plus encore lors des élections récentes, par l’avocat-ministre.

Ainsi avant le second tour de la présidentielle:

« … le ministre de la Justice a alerté sur « le chaos » que promettait selon lui l’élection de la candidate d’extrême droite. »

Et ce n’est pas le pire. La rhétorique est bien usée mais marche encore: le chaos. Mais ce grand justicier qu’est EDM sait trouver des qualités à ses pires ennemis quand le pragmatisme l’impose. Ainsi après le revers de la majorité au second tour des législatives il laisse entendre qu’il pourrait collaborer avec le RN pour obtenir des majorités.

On croyait que les députés RN étaient des intouchables, des vilains, des anti-républicains. Il faut croire que quelque chose change. Au moins dans les propos du ministre.

 

elections,france,melenchon,femmes de ménage,keke,pollet,dupont-moretti,Rapide

D’autres députés macroniens appellent à aller chercher les voix de la droite nationale. Certains s’en offusquent. « La digue a sauté! » 

La digue c’est le « front républicain », le confinement moral de millions de français pour les tenir à distance. Des fois qu’ils soient contagieux. Mais là aussi le pragmatisme pourrait motiver des révisions déchirantes du discours d’exclusion et de diabolisation.

Aprés l’euphorie de 200 députés projetés, Mélenchon est retombé sur Terre. Sa France insoumise n’est pas la première opposante. Il veut donc forcer la main à ses partenaire d’élections: Verts, Rouges, Roses, pour ne former qu’un seul groupe (que lui et les siens domineraient). 

Refus des intéressés. 

Mélenchon reconnaît ensuite avoir été peut-être « un peu trop rapide » en besogne. C’est un euphémisme. Mais il ne lâchera pas ses proie et y reviendra dès que ce sera « un peu moins rapide »… Mélenchon c’est le rapport de force permanent.

 

elections,france,melenchon,femmes de ménage,keke,pollet,dupont-moretti,Lisette

Enfin l’élection des femmes de ménage. Des femmes? Oui, il y en a deux. On a surtout parlé de l’une d’elles, Rachel Kéké (image 2). Elle est un peu connue pour avoir participé à une petite action syndicale à l’hôtel Ibis des Batignolles à Paris.

Mais qui est l’autre? Et pourquoi n’en parle-t-on presque pas? Elle ne démérite pourtant pas. Elle se nomme Lisette Pollet (image 3). Elle a été élue dans la Drôme. Voici ce que Libé dit de la dame:

« A 54 ans, Lisette Pollet, première députée de l’histoire du RN dans la Drôme, vient d’une famille originaire du Portugal. Après avoir travaillé à Elior, où elle a été représentante du personnel rattachée à la CFDT, puis à Sodexo, deux entreprises bien connues de la restauration, Lisette Pollet occupait jusqu’à il y a peu le poste de femme de ménage dans une école privée de Valence. »

À l’heure où Mélenchon insiste sur le mot ouvriers dans son discours, comme pour invoquer l’âme des morts, il ne devait laisser aucune primeur à une femme de ménage du RN. 

 

 

Catégories : Politique 4 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Et peut-être une troisième "femme de ménage" dans cette élection...Le journal Le Point vient de publier un article concernant la supposée employée de maison sans-papiers et exploitée par un couple de députés https://www.lepoint.fr/societe/exclusif-l-employee-sans-papiers-de-raquel-garrido-et-alexis-corbiere-22-06-2022-2480650_23.php

  • Tout juste Monsieur Goetelen,
    En effet, un courant populaire inattendu s'est manifesté en France. La démocratie y serait-elle revenue ? Si oui, quelle victoire, quel beau jour. Emmanuel Macron, supposé instruit et intelligent, un énarque, s'est sabordé lui-même. Le roitelet est allé étreindre le guignol de Kiev ! Le champion de la diplomatie n'a fait que des bourdes. Il a fini heureusement pour en payer le prix. Quant à la France dite ingouvernable et à la charge stupide d'un commentateur extrémiste dans le blog de Monsieur Dàcaillet, il n’a pas écouté ce que tant Monsieur Mélanchon que Madame Le Pen ont déclaré publiquement: ils respectent la démocratie (retrouvée) et les institutions et sont tous deux prêts à ce que leurs représentants votent les propositions de loi émanant de la majorité si elles rejoignent les propositions figurant dans leurs programmes politiques respectifs !

  • J'ai entendu une ou deux fois Mme Kéké. Elle se dit être un symbole. Encore une preuve que beaucoup de votent plus pour des dirigeants, mais pour des icônes.

  • À propos de symbole, je viens de publier ce billet:

    https://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2022/06/23/top-chef-louise-un-symbole-malgre-elle-323097.html

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel