Macron, l’odeur, la gauche et la diversité politique

Un vote qui pue. Lu cela sur une pancarte qui appelle à voter pour l’Emmanuel: « Mieux vaut un vote qui pue qu’un vote qui tue ». Qui pue de la tête, des pieds, du cœur? MLP est décidément l’objet de tous les délires.

 

vote qui pue,macron,nation,élection,2022,le pen,bernault,fascismeOppression

Des mélenchonistes, dernier rempart de la pureté révolutionnaire rouge vif, vont manger leur chapeau, et leur chaussettes, leur string en cuir de crocodile et tout ce qu’ils trouvent.

Que de contorsions pour justifier cette posture. La souris LFI ouvre la route au chat EM. Les rouges votent pour la finance!

Il paraît que l’autre vote tue. Voter MLP tue qui, exactement? Des noms, des faits. Les slogans sont à la politique ce que les rillettes sont à la gastronomie.

Le « Front républicain » bataille pour faire perdre la Marine. Républicain? En quoi le RN ne serait-il pas républicain? Il est républicain, sans quoi il serait déjà interdit. Alors c’est quoi ce Front républicain? Une bravade pour préserver leur monde à eux, leurs coteries, tout un système qui leur profite?

L’élection de la conservatrice MLP mettrait ce petit monde en péril. Le parisianisme bobo qui domine la France serait en péril. Dans cette démocratie autoritaire et capturée au nom d’une morale excluante, ce serait pourtant une bonne chose pour faire respirer le pays, pour faire reculer l’oppression morale exercée par la gauche.


vote qui pue,macron,nation,élection,2022,le pen,bernault,fascismeOffense

Capturée, le mot n’est pas trop fort. J’en veux pour démonstration l’appel de la présidente de l’Université de Nantes dont je parlais précédemment. Sur cette forfaiture quelques éléments de plus.

La présidente Carine Bernault a utilisé les données et l’e-mail de l’université pour son mot aux étudiants: faire barrage à la droite (dite extrême).

Elle est donc non seulement sortie de son devoir de réserve en tant que fonctionnaire mais a détourné les biens de l’uni à des fins partisanes.

Sa hiérarchie applaudit:

« Nantes Université assume l'initiative de Carine Bernault, l’inscrivant dans « le champ des valeurs universitaires, d’ouverture et d’universalisme. »

Ce n’est pas de l’universalisme. C’est de la pratique partisane. L’universalisme accepte toutes les philosophies et courants politiques tant qu’ils ne visent pas à la destruction de ladite société. On doit considérer que la démocratie s’applique à tout le monde. Cet appel à faire barrage est une offense pour les étudiants qui soutiendraient MLP et un déni de démocratie.


vote qui pue,macron,nation,élection,2022,le pen,bernault,fascismeFacho fâcheuse

Pire encore: l’association faîtière des présidents d’Universités en France approuve et relaie cette action illégale.

« Les idées et principes véhiculés par la candidature de Marine Le Pen sont résolument d’extrême droite indique le texte. Son programme est contraire à nos valeurs, comme chercheurs, comme enseignants, comme dirigeants d’établissements, mais d’abord comme humanistes. »

Le déni de démocratie s’étale comme le mazout sur la mer. Et l’on peut parier qu’il n’y aura aucune sanction pour ces humanistes de circonstance.

Des manifestations anti-Le Pen se sont déroulées dans le pays. À Lyon une manifestante résume ainsi son action:

« On veut arrêter de détruite la planète, on veut arrêter d’être raciste, fasciste, islamophobe, on veut arrêter les discriminations, et on aimerait un monde plus social. »

Qui « détruit » la planète? La droite conservatrice? Pas plus que les autres, même peut-être moins. Qui est raciste? Peu de monde heureusement, même si les anti-blancs prolifèrent en toute impunité. Qui est fâcheuse et fasciste? L’ultra-gauche et les antifas sont les vrais fachos aujourd’hui. 

 

vote qui pue,macron,nation,élection,2022,le pen,bernault,fascismeGauche

La gauche, parlons-en. Emmanuel Macron n’avait aucun programme pour l’environnement. Il a fondu comme un loup enragé sur celui de Jean-Luc Mélenchon, qu’il a endossé récemment à Marseille. Quelle désinvolture, quelle légèreté! Son ton manque de conviction. On est dans la séduction politique, pas dans l’engagement.

On apprend aussi, sur le blog de Sylvie Neidinger, qu’il a décidé de supprimer le corps diplomatique, sans aucun débat. Les fonctionnaires plutôt neutres seront remplacés par qui? Par des amis? L’État sera-t-il encore neutre?

Tout ce que propose Macron est opposé au moindre début de programme de gauche. La gauche va être agonisante, mais elle semble aimer ça et en redemande. Mélenchon ne fait même plus illusion. Lui-même dit de cette décision:

« Journal officiel : suppression du corps diplomatique. La France voit détruire au bout de plusieurs siècles son réseau diplomatique. Le 2ème du monde. Les copains de promo vont pouvoir être nommés. Immense tristesse. »

Mais pas question d’appeler à voter Marine Le Pen, qui est une concurrente politique dangereuse pour lui. Il préfère la droite internationaliste de Macron à la droite nationale. En vue de 2027?

Selon les propos de la manifestante de Lyon, qui est islamophobe? Le mot est à la pointe de la pensée excluante des progressistes. En fait il y a surtout des oppositions à un islam politique  qui a pour but la domination mondiale et dont la dangerosité est établie. 

 

vote qui pue,macron,nation,élection,2022,le pen,bernault,fascismeDiversité politique

À quelles discriminations en particulier fait-elle allusion? On n’en sait rien. Ce ne peut pas être l’inégalité salariale femmes-hommes puisque c’est un leurre. Elle enfonce une porte ouverte car les discriminations sont, en principe, réprimées par la loi. 

Un monde plus social? Il est déjà très social dans de nombreux pays.

Sa phrase amalgame un peu tout, sans précision, pour que l’on y voie un problème global. Ce n’est que de la comm. Le bel idéal que l’on aimerait voir dans ses propos n’est que l’expression de son intolérance à la différence et à la diversité politique. Si Macron passe la France puera pendant cinq ans. Préparez vos masques…

Je n’ai aucune sympathie de quelque nature que ce soit pour le fascisme et toute idéologie associée. Mais je ne me laisse pas piéger par l’anathème excluant anti-droite (dite extrême). Je pense même que si les français veulent vraiment changer des choses ils devraient essayer le RN, qui pour moi n’est pas un parti fasciste.

À la réflexion, voter Le Pen c’est œuvrer pour la diversité politique et sociale contre la pensée unique atomisante. C’est soutenir le concept de Nation (pas le nationalisme au sens ancien, belliciste, mais une protection des citoyens). La Nation est le seul contre-pouvoir à la mondialisation et à l’ambition d’un gouvernement mondial sur lequel nous n’aurions plus aucune prise. Je n’apprécie pas plus que cela la candidate mais changer d'air politique serait bienvenu en France.

Contre l’exclusion morale, vive la diversité politique! Elle ne pue pas.

Mais je comprends que l’on ne veuille pas voter MLP et que l’on préfère un bulletin blanc. D’ailleurs si j'étais français et qu’il y ait un duel Macron-Mélenchon je voterais probablement blanc.

 

 

Catégories : Politique 23 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Je ne comprends pas bien le début de l'article. Vous interprétez le slogan comme disant que le vote MLP serait "puant" puis vous posez la question : "en quoi le vote MLP tuerait ?" . Soit il pue, soit il pue mais pas les deux en même temps. A mon avis cette pancarte appelle à voter MLP (dénoncée comme étant puante par les bien-pensants auto-proclamés).. Un reproche fait à MLP c'est d'être raciste mais les personnes qui profèrent ce reproche ne connaissent pas vraiment la définition du racisme qui établit une hiérarchie entre les races. Demander la préférence nationale ou constater que les migrants non assimilés et non-assimilables (du fait de l'importance des flux migratoires) respectent moins ou pas du tout les lois, cela n'est pas du racisme.

  • En fait c'est la toute première phrase de l'article que je ne saisis pas bien « Mieux vaut un vote qui pue qu’un vote qui tue ». Qui pue de la tête, des pieds, du cœur? MLP est décidément l’objet de tous les délires." . Le pronom "qui" peut désigner le vote ou MLP....d'où ma confusion sur le sens.

  • Dans ces temps de crise, Le Pen présidente, c'est une catastrophe, en d'autres temps, une petite secouée serait bénéfique.
    Sa faiblesse face à Poutine dans un enjeu crucial pour l'Europe est malvenu. Autant je suis pour un fort rapprochement avec la Russie à terme, autant j'y suis contre tant que les soviets ont le pouvoir.
    Mais sa faiblesse principale est qu'elle n'est pas une lumière, elle peine à maîtriser les thèmes. Il suffit d'une question non prévu pour qu'elle tourne en rond. Bref c'est l'incompétence au pouvoir.
    Si Marion Maréchal était en duel, ce serait projet contre projet avec 2 personnes capables.
    MLP a beau éviter d'être en situation incontrôlée, jouer à être sympa ne cache pas ses lacunes intellectuelles. Et dans un pays où le président est fort, le pays paye cache.

    Quant au vote blanc, c'est compréhensible entre centre gauche et centre droit, mais c'est assez grotesque entre centre et extrêmes puisque le changement peut être brutale. On peut difficilement être centriste et extrémiste en même temps.
    Et puis choisir l'incompétence parce que l'autre est arrogant, c'est se mettre une balle dans le pied. Une MLP incompétente présidente, c'est son mouvement qui prendra l'eau pour 20 ans.

  • Les points faibles de MLP sont patents. C'est vrai qu'en face Macron domine la parole publique. Elle a fait des efforts, et elle n'est pas la droite d'il y a 100 ans, mais il manque quelque chose pour faire le compte, et ce n'est pas seulement à cause de la diabolisation.

  • Marine Le Pen serait-elle incompétente ? Difficile à prouver tant qu'on ne l'a pas essayée. Ne me dites pas qu'elle n'a pas la carrure d'un homme d’État parce que c'est une femme. On pourrait alors vous accuser de sexisme. Personnellement, je préfère juger le candidat sur son projet et non sur ses qualités supposées, car on découvre bien souvent la valeur de l'individu quand il est face à ses responsabilités (ex : le chef de L’État ukrainien). Je ne vais pas non plus vous dire qu'il faut élire une femme puisque ce serait la première Présidente de la République Française. Le sexe n'est pas un gage de compétence (Merkel n'a, semble-t-il pas bien anticipé l'affaire du gaz russe, par exemple). Non, ce qui compte à mes yeux, faute de mieux, c'est le programme. Oui, je sais, "les promesses n'engagent que ceux qui y croient"...

  • Mes doutes sont la conséquence du débat de 2017. Elle a évolué depuis mais je me demande comment Macron va la manger.

    Le programme prime, mais je tiens aussi compte de la personnalité.

  • @ Gilbert99:

    J'ai compris que le vote qui pue est le vote pour Macron, celui qui tue pour MLP. Me serais-je trompé?

    Il est vrai que ma phrase laisse place à un e ambiguïté

  • C'est surtout Macron qui est accusé d'avoir tué (des gilets jaunes et des manifestants,) et MLP à qui ont attribue des désagréments olfactifs. MLP n'a jamais, à ma connaissance, été accusée d'avoir tué qui que ce soit par contre on se souvient du slogan "Macron assassin" scandé lors du meeting de Zemmour au Trocadéro et de nombreuses réactions allant dans ce sens. J'en reste sur l'idée que cette pancarte invite à voter MLP.

  • Je suis troublé Gilbert. J'ai cherché un peu, eh bien il s'agit bien d'un slogan contre MLP et non en sa faveur.

    https://www.20minutes.fr/elections/3272575-20220416-presidentielle-2022-manifestations-contre-extreme-droite-trentaine-villes-fond-appel-barrage

    Donc voter Macron pue, c'est ce que j'avais compris. La gauche va se boucher le nez, elle sait faire. Mais à part l'ironie qu'il suggère quant à l'hygiène de EM ce slogan est nul et insignifiant.

  • L’idée du vote « qui pue » fait inévitablement penser aux injonctions de la gauche en 2002 d’aller voter Chirac, « avec une pince à linge sur le nez ». Rien de nouveau.

    Quant au vote « qui tue », eh bien Marine le Pen est supposée fasciste, or on sait que le fascisme tue… d’ailleurs l’inénarrable Darmanin, ministre de l’intérieur de son état, n’a-t-il pas déclaré qu’avec elle, les pauvres allaient peut-être mourir! Alors si cela vient du sommet de l’état…

  • haha j'ai lu l'article et je me dis que le journaliste qui l'a rédigé est peut-être un crypto-lepeniste ;=) Vu de France, les média (mainstreem) nous ont ressassé le thème du vote "nauséabond" en faveur de MLP. Enfin bon...on ne va pas épiloguer....je retourne au débat (retranscrit par le site Le Monde car écouter le président sortant est au delà de mes capacités)

  • En 2017 on a expliqué aux français qu'il fallait voter macron parce qu'avec marine la France deviendrait une dictature et qu'elle serait ruinée! La France est ruinée et c'est une dictature, mais pendant ces 5 dernières années macron et ses amis se sont remplis les poches sur le dos des plus pauvres! Marine Le Pen ne peut pas gérer plus mal la France que macron l'a fait ces 5 dernières années! Les 5 reportages de *Off Investigation* sur le patrimoine de macron, sur Alstom, sur la gestion des hôpitaux, Sanofi et macron l'algérien, (il est allé chercher du cash en Algérie avant la présidentielle de 2017)! Sont assez explicites sur le côté squale de ce petit homme, sans aucune scrupule! Je ne doute plus qu'il va repasser, mais pour moi le vote qui tue et qui pue, c'est celui de macron!! On doit se poser des questions sur la complicité de tout le système, la justice, le Sénat et l'Assemblée Nationale, mais aussi l'armée, la police et les services secrets! Tout le système est pourri! En 2017 macron est passé avec seulement 2 % de plus que marine, là je fais le pari qu'il va y avoir un écart encore plus important, 4%/5%! C'est à ni rien comprendre! Il y a quelques mois macron est allé faire le cador au Liban, lui qui ruine la France depuis plus de 5 ans! Trop top le mec ruine son pays, mais il a des idées lumineuses a donner au peuple libanais, qui n'a que faire de ce petit ,monarque! Le point commun entre la France et le Liban? Une corruption généralisée et gouvernementale! Emmanuel Todd qualifie macron de populiste c'est pas faux!

  • « j'y suis contre tant que les soviets ont le pouvoir »

    Donc si on comprend bien, être soviétique stalinien ou réactionnaire de droite, ça serait "kif kif bourricot". De mieux en mieux, la culture politique chez les atlantistes !

  • Dernière analyse brillante du Dr. Cossette sur Macron-LePen:

    https://rumble.com/v11qeav-lextrme-droite-mondialiste-la-vraie.html

  • Le slogan qui fait rimer
    pue
    tue,
    est en fait mauvais, puisqu'on ne le comprend pas.
    On ne comprend pas qui tue et qui pue, ou du moins hors contexte.
    Un bon slogan se comprend du premier coup.

    La personne qui a trouvé la formule a pensé être efficace et maline, mais elle a ostensiblement raté sa cible.

  • En effet! Mauvaise comm.
    :-D

  • Voter Macron, ce n'est plus voter à droite ou à gauche. C'est un vote afin d'éviter une probable apocalypse. Nous sommes dans une adhésion à quelque chose de plus grand. C'est la République. C'est sauver les chouettes qui voient dans l'obscurité. La France est devenue un temple.

  • "La France est devenue un temple." oui, un temple encombré de marchands qui, après les soldes préparent la liquidation totale. Tout doit disparaitre, la liberté, l'égalité, la fraternité, l'hopital publique, l'école publique, les retraites.....

  • Mais c'est macron l'apocalypse, il avait 5 ans pour faire ce qu'il promettait il n'a rien fait, ce n'est donc pas maintenant qu'il va changer! Aujourd'hui en France c'est macron qui est un dictateur d'extrême droite!

  • Jamais les structures étatiques ne se sont autant corrompues.
    La dette sur 5 ans a augmenté de 600 milliard d'euros
    Le pays produit toujours moins de richesse
    les libertés sont toujours plus fragiles
    Les médias sous contrôle
    Les mensonges d'état se transforment en nouvelles vérités
    Votre temple n'est vraiment pas ma religion

  • L'une c'est la France d'en bas.
    L'autre c'estr la France d'en haut.

    Vraiment jamais choix n'a été aussi facile.

    Un qui est toujours du côté de ceux d'en bas contrairement à certains qui ne s'intéressent qu'à leur petite personne et à leur petite analyse qui ne vaut pas un clou.

    Et de toute façon sans majorité parlementaire le président est réduit au rôle de potiche.

  • Il est amusant de voir comment les mondialistes multimilliardaires qui tirent les ficelles veulent nous convaincre que MLP qui elle défend la proportionnelle et surtout le droit de référendum (si cher aux Suisses) donc davantage de démocratie serait une candidate d'extrême droite. Pour découvrir la vraie extrême droite dans cette histoire écoutez bien cela:

    https://rumble.com/v11qeav-lextrme-droite-mondialiste-la-vraie.html

  • Elire MLP pour faire taire la gauche, voilà quelque chose de nouveau... Et de complètement absurde. Croire en cette fadaise sous-tend de croire que MLP pourrait apaiser les fronts. Vraiment? Quelle vue de l'esprit... Affligeant.

Les commentaires sont fermés.