Qui est Volodymyr Zelensky, président de l'Ukraine ?

Deux documentaires viennent d’être diffusés sur le président ukrainien. Le premier sur RMC, La story Zelensky, retrace son ascension, grâce entre autres à son rôle dans une série télé populaire qu’il a produite: Serviteur du peuple.

 

ukraine,zelensky,poutine,russie,pandora papers,detecteur de mensonge,Rézos

Il y joue un professeur qui devient président malgré lui. Il a endossé le rôle en vrai, allant jusqu’à donner à son parti le nom de celui de la série. C’est très opportuniste. Sa série autoproduite lui a servi de tremplin électoral.

C’est un populiste assumé, qui dit ce que les gens attendent, sans plus d’analyse politique mais avec de l’allant et de l’émotion. Il a été comparé à Trump et Berlusconi. C’est un bateleur. Ses discours sont à tonalité nationaliste, un nationalisme non belliqueux parfaitement honorable. 

Dans ce documentaire on voit pourtant une bien étrange manière de traiter ses députés, au nom d’une bien étrange valeur: la transparence. Certains élus de son parti étant soupçonnés d’avoir reçu des pots de vin, Volodymyr les a fait passer au détecteur de mensonge, en public à la télé (vidéo en fin de billet)!

Les bonnes vieilles méthodes fascisantes, reprises ailleurs par Metoo, font la gloire du chef. Zelensky, habile à se mettre en scène de manière valorisante, met ici en scène des députés de manière humiliante, sans enquête, au moyen d’une méthode invalide dans ces conditions. Détestable exhibition. Pourquoi ne pas carrément leur trancher la tête en place publique?

La société du spectacle fait son show, dans un spectacle de terrorisme intellectuel qu’apprécie hautement le petit peuple des rézos. Le fascisme moderne n’est pas dans les idées souverainistes mais dans ces rézos de la haine et de la honte.

 

ukraine,zelensky,poutine,russie,pandora papers,detecteur de mensonge,Pandore

Dans le second documentaire diffusé sur France 2: Complément d'enquête / Zelensky : le clown devenu chef de guerre, il est question des Pandora Papers. Cette boîte de Pandore de révélations a touché Zelensky. On n’a pas affaire à un bisounours. Il a été mis en cause il y a quelques mois mais la pandémie a amorti le choc médiatique et maintenant la guerre le protège des suites éventuelles de cette affaire:

« Avec les Pandora Papers, les révélations pleuvent au sujet des sociétés offshore de Volodymyr Zelensky et de ses alliés politiques, écornant son image d’homme simple décidé à lutter contre les oligarques. »

Quelques mots sur cette affaire, qui touche également Poutine et beaucoup d’autres dirigeants:

« Les Pandora Papers montrent “comment une économie parallèle a été créée par des banques internationales, des cabinets de consultants juridiques, à l’aide de sociétés offshore situées dans des paradis fiscaux comme les îles Vierges britanniques, Belize, Chypre et les Samoa. Parmi les clients de ces sociétés se trouvent des présidents, des Premiers ministres, des députés, des membres de familles royales. Mais aussi des célébrités mondiales et même des tueurs.” Ces agissements représenteraient des “pertes se chiffrant en milliards de dollars pour l’économie mondiale, un pillage des budgets des États qui privent les populations vulnérables d’un accès à l’éducation et à des soins de qualité. »

Plus de détails ici en anglais et ici en français. Un autre article décrit les montages de Zelensky et ses attaches financières avec l'oligarque Igor Komolïsky, accusé d’avoir « ... volé 5 % du PIB ukrainien ». Zelensky aurait dissimulé sa fortune déjà avant son élection.

 

ukraine,zelensky,poutine,russie,pandora papers,detecteur de mensonge,Serbie

Nul n’est parfait. Donc Volodymyr est un populiste, nationaliste, tricheur, corrompu, avec des valeurs plus que discutables, mais c’est un héros pour l’Occident.

Il suffisait de le dire.

En fouinant j’ai trouvé un autre article dans Ici Lomé, un média togolais. Le titre est interrogateur: Ukraine-Volodimyr Zelensky, un honorable nationaliste et un saint ? Ou un corrompu proche des oligarques et des groupes néo-nazis ?

Il commence par une comparaison pertinente à mon avis:

« Ce qui se passe aujourd’hui en Ukraine avec l’attaque de l’armée rouge, est le miroir ou le reflet de ce qui s’est passé en Serbie où l’OTAN, sans aucune résolution du Conseil de sécurité de l’ONU, sans aval d’aucun parlement national, a pilonné en 1999 pendant 78 jours la Serbie avec 40.000 sorties aériennes détruisant non pas seulement les installations militaires de ce pays mais des bâtiments civils afin que le Kosovo y soit détaché. Les mêmes violations ont été constatées en Yougoslavie en 1995 et ces pays sont bien sûr en Europe. »

 

ukraine,zelensky,poutine,russie,pandora papers,detecteur de mensonge,Revanche

Il reprend ensuite les accusations contre Zelensky:

« Zelensky donc a été cité dans plusieurs affaires de corruption et de détournement de fonds publics notamment dans les Panama Papers qui avait révélé qu’il a caché de l’argent détourné dans les paradis fiscaux européens et asiatiques (facile à consulter). Zelensky n’est pas étranger au bataillon Azov reconnu dans le massacre d’Odessa que l’occident occulte. Il est dirigé par le Lieutenant-colonel Andriy Biletsky, député et très proche collaborateur de Zelensky, un neo-nazi reconnu et craint. »

D’accord, ce n’est pas politiquement correct de critiquer Volodymyr. Combien plus devrait-on vilipender Vladimir. Mais d’autres s’en chargent. En continuant à fouiner j’ai trouvé cet autre article du même média, Ici Lomé.

Ici la critique s’adresse d’abord aux pays africains qui ont tendance à soutenir Poutine par revanche contre les pays occidentaux.

 

ukraine,zelensky,poutine,russie,pandora papers,detecteur de mensonge,Héros

« De nombreux panafricains se réjouissent de la crise russo-ukrainienne actuelle, y voyant une attaque contre les Occidentaux, leurs anciens colons. Beaucoup vont plus loin en cherchant même à justifier cette attaque, dont Vladimir Poutine lui-même n’a pas encore réussi à convaincre son peuple. »

L’invasion de l’Ukraine par la Russie ne passe pas:

« Nous ferons mieux de nous concentrer plutôt sur nos politiques en Afrique, au lieu de nous contenter de l’Occident ou de la Russie comme moyen de sauver ce continent qui ne fait qu’enrichir ses partenaires. La Russie sous Vladimir Poutine n’est pas un exemple à suivre pour les Africains qui souffrent de la corruption, du népotisme ou des dictateurs. »

Bref. Il ne s’agit donc pas de défendre l’intervention russe, même si l’on peut prendre en compte certains arguments de Poutine. 

Le président Zelensky, presque toujours seul sur ses vidéo-reportages, nous semble si sympathique. Mais il n’est pas inutile de savoir qui est Volodymyr, qui dans ses récentes vidéos oscille entre reportage de guerre de type bateleur et culte de la personnalité.

Nonobstant ses défauts rédhibitoires en d’autres circonstances, Zelensky est devenu le héros préféré de l’Occident.

 

 

Députés ukrainiens au détecteur de mensonge:

 

 

 

Catégories : Politique 17 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • «Zelensky est devenu le héros préféré de l’Occident»

    Forcément le héros de cet occident mondialiste corrompu et pervers. Il est sa créature.

    Je le répète, tout acte de guerre quel qu'il soit d'où qu'il vienne, est (de mon point de vue), intolérable et inexcusable.

    Que Poutine déteste Zelensky et inversement, n'est «guerre» surprenant.

  • Au passage, avez-vous remarquez qu'on utilise le terme péjoratif "oligarques" uniquement pour les multimilliardaires russes, mais qu'on se garde bien de le faire quand il s'agit de Bill Gates, George Soros, Jeff Bezos, Mark Zuckerberg, les Clinton, les Bush, Patrick Drahi, etc. qui correspondent pourtant parfaitement à la défintion d'oligarques. Qu'est donc qu'un oligarque? En voici deux définitions:

    Dictionnaire anglais en ligne:
    "a very rich business leader with a great deal of political influence."

    Wikipédia:
    "Un oligarque est un membre d'une oligarchie, classe dominante liée au gouvernement d'un pays."

    Wikipédia doit reconnaître que "Le terme est généralement employé dans la presse occidentale pour décrire les hommes d'affaires russes. [...] Les hommes d'affaires américains n'étant que très rarement qualifiés d'oligarque."

    Et pourtant tous ces multi-milliardaires occidentaux sont totalement liés au pouvoir, achètent la presse et les médias, censurent les rézosocios (Facebook, Twitter, Google, Yahoo etc.) pour qu'on n'entende qu'un seul son de cloche (on l'a vu avec le "vaccin" où les plus grands spécialistes ont été censurés et traînés dans la boue), influencent les décisions politique avec des thinktanks (Bilderberg, CFR, Trilatérale, WEF etc.) et des ONG (Open Society etc.), promeuvent le fascisme de la cancel culture et de la pensé unique, financent le wokisme etc. Ce sont bel et bien des oligarques de la pire espèce.

    Un exemple tiré d'une émision ben connue: En regardant C dans l'air, on se rend compte que tous ces pseudo experts de plateaux TV sont des pantins vendus. Comme dans ce passage mémorable d'une émission C dans l'air dont le thème était "Qui gouverne le monde?", mais où comme par hasard les "experts" et Calvi lui-même prétendaient ne pas connaître le groupe Bilderberg et sont même allés jusqu'à dire que ce groupe n'existait pas et que c'était l'invention d'un téléspectateur (Notez que Calvi ajoute que ça l'arrange, on comprend pourquoi!). Et en plus Kahn parle de la "Tricontinentale" au lieu de la "Commission Trilatérale". Je vous laisse donc imaginer ce que valent leur propos sur l'Ukraine en ce moment:

    https://www.youtube.com/watch?v=yralr93Fx6A

    Alors, à l'avenir, faites comme moi et utilisez aussi ce terme péjoratif pour les désigner dans vos conversation et vos écrits et voir la surprise de vos interlocuteurs, puis faites leur ouvrir les yeux! Comme toujours, on nous manipule.

  • Dans cette vidéo vous verrez Zelensky vendre l'Ukraine aux businessmen du WEF de Davos:

    https://odysee.com/@Roms17:d/Le-pr%C3%A9sident-ZELENSKY-auditionn%C3%A9-par-Klaus-SCHWAB-%C3%A0-Davos-en-2020:b

    et ensuite regardé cette courte vidéo censurée sur Twitter et Facebook:

    https://odysee.com/@apologeet:3/twitter-took-down-this-video-wef-is:7

    Tout est dit!

  • Curieusement, les liens proposés "parlent" uniquement du Président ukrénien" ... tous les autres acteurs de cette tragédie étant des petits saints à qui on donnerait le bon Dieu sans confession y compris le Président russe, un être parfait qui fait emprisonner toutes personnes qui auraient la très mauvaise idée de contester sa politique !

    Oligarchie : Régime politique où l'autorité est entre les mains de quelques personnes ou familles puissantes, ensemble de ces personnes (Larousse 2021)

    PS : inculte totale, je ne sais pas l'anglais ... les tribunaux en Suisse romande n'écrivant qu'en français !

  • Lise, beaucoup de choses sont déjà dites sur Poutine, par exemple dans le deuxième article de Ici Lomé. Par contre on sait peu de choses sur Zelensky. D'où mon billet centré sur ce dernier.

    C'est quand-même particulier de se faire élire contre la corruption et de la pratiquer à un haut niveau ensuite.

    Hier j'ai écouté un passage de Hélène Carrère d'Encausse l'écrivaine. On lui demandait si elle considérait Poutine comme un dictateur. Elle a dit: plutôt comme un autocrate. C'est différent. Elle ne le voit pas non plus fou. Il a une logique.

    Un des problèmes est que ce que l'on reproche à Poutine est ce que les occidentaux ont eux-mêmes fait ces 50 dernières années. Nous nous sommes donné de bonnes raisons pou la Serbie, l'Irak, l'Afghanistan, la Libye, la Syrie. Poutine se donne aussi de bonnes raisons, mais ce ne sont pas les nôtres.

    Dire cela ne vaut pas pour absolution à Poutine mais qui nous l'a donnée à nous, l'absolution, au point où nous n'en parlons déjà plus et que cela a été fait avec l'assentiment de nos populations?

    Comment de pas voir une certaine symétrie, comment ne pas en être dérangé? J'ignore si j'ai raison, ce sont des pistes de réflexion.

  • @Lise:
    "Curieusement, les liens proposés "parlent" uniquement du Président ukrénien"

    Il n'y absolument rien de curieux à cela vu que le titre du billet est "Qui est Volodymyr Zelensky, président de l'Ukraine ?" Il vous faudra mieux lire à l'avenir. En revanche, je trouve qu'il est bien curieux que vous n'ayez rien à dire sur les deux vidéos en question.

    Quant à votre définition de l'oligarchie, je vous en remercie, car elle ne fait que corroborer ce que j'ai dit, à savoir que nombre de politiciens et businessmen occidentaux font bel et bien partie d'une oligarchie, d'un système où l'autorité est entre les mains de quelques personnes ou familles puissantes, même si on veut nous faire croire le contraire avec une démocratie de façade. Je reconnais cependant qu'à ma liste il aurait fallu ajouter et citer en premier les Rockefeller, les Rothschild et les Windsor. qui sont encore au-dessus des autres. Voici deux de leurs valets qui s'expriment sur le nouvel ordre mondial:

    https://odysee.com/@SanctuaireDeVid%C3%A9os:8/sarkozy-veut-nouvel-ordre-mondial:3

    https://odysee.com/@SanctuaireDeVid%C3%A9os:8/macron-veut-nouvel-ordre-mondial:2

    Si vous êtes une inculte totale, comme vous le dites, cultivez-vous donc en écoutant ce brillant documentaire (sous-titré en français) de Tim Gielen qui révèle comment un petit groupe de super riches a acheté pratiquement tout sur terre, jusqu’à tout posséder. Depuis les médias, les soins de santé, les voyages, l’industrie alimentaire, les gouvernements. La majorité de notre monde appartient à ces mêmes personnes. Les noms des deux sociétés qui « possèdent virtuellement le monde » sont Vanguard et BlackRock.

    https://odysee.com/@LeLibrePenseur.org:2/monopoly-qui-possede-le-monde:4

    PS: Si vous voulez on peut aussi parler des plus de 14 laboratoires d'armes biologiques en Ukraine dont nos médias menteurs ont nié l'existence mais qui existent bel bien. Le gouvernement US a été forcé de le reconnaître.

  • Entièrement d'accord avec vous pétard "tout acte de guerre quel qu'il soit d'où qu'il vienne, est intolérable et inexcusable" mais il vaut la peine de se pencher sur la vraie nature de Zelensky, créature mondialiste par excellence, comme Homme Libre, vous et moi le faisons contrairement à tous nos médias.

  • @ Henry : Les conseils font surtout plaisir à celui les donne !

  • @ Henry,

    Je vois les choses un peu différemment.

    Je ne suis pas choqué par le discours de Zelensky au WEF. Il cherche des investisseurs, c'est normal. C'est un lieu pour que ce genre d'acteurs se rencontrent. Valoriser son pays, faciliter l'implantation d'entreprises, c'est de la bonne publicité. Pour moi ce n'est pas vendre le pays.

    J'ai regardé le court extrait de 50'' et je suis allergique à ce genre de présentation coupée de tout contexte et assénée avec des images de violence. Cela m'inspire la méfiance. Sur le grand reset, je pense que cela ne peut pas marcher. C'est trop déconnecté des réalités des gens.

    Sur les gros investisseurs, il en faut aujourd'hui comme hier. Dans la passé des princes subventionnaient des expéditions, et espéraient en avoir un retour.

    Les grandes industries et les grands projets nécessitent des montant astronomiques. Ce n'est pas avec l'économie locale et des circuits courts que l'on y pourvoira. Il y a un risque que les gros investisseurs orientent la production et l'évolution d'une société. En même temps ils ont besoin que le système marche, et s'ils étaient trop directifs celas ne marcherait. pas. Les investisseurs voulant gagner ils ont intérêt à ce que toutes les entreprises marchent, même les plus concurrentes.

    Sur le Bilderberg, j'ai lu différentes choses, contradictoires, et je n'ai pas d'avis.

    De toutes façons je crois plus à la pensée qui forme peu à peu une force et une action.

    La mondialisation n'est pas toujours mauvaise, par exemple le commerce tend naturellement à sortir de ses limites et à gagner d'autres territoires. La facilitation des voyages et des échanges est à mes yeux une chose positive. Par contre la suppression des frontières et le mélange aveugle des cultures qui en résulte pose problème, par exemple.

  • Personne ne peut se dire favorable à une guerre, même pas à la proverbiale " bonne guerre" que l'on souhaite parfois pour que les horloges soient mises à l'heure.

    Le problème avec la présente guerre, c'est qu'elle implique davantage l'Europe, même davantage que l'ex-Yougoslavie et ne parlons pas de la Syrie, de l'Irak, de l'Afghanistan, de la Tchétchénie, de la Géorgie, de l'Azerbeïdjan, de la Libye ou du Vietnam.
    D'autant plus que celui qui a attaqué l'Ukraine a l'arme nucléaire et suggère qu'il peut l'utiliser sur sol européen, si on s'oppose à lui en venant au secours du pays envahi. Il y a de quoi être un peu secoué et penser que la situation est inédite.

    Zelensky a au moins le mérite d'être resté sur place et de jouer à la figure de proue.
    Il ne faut effectivement pas en faire une icône immaculée, même si c'est tentant. On peut remarquer que les émissions qui dévoilent l'envers du décor sont montrées par des chaînes mainstream.
    Zelensky a été élu par les citoyens de son pays et pour le moment, c'est lui qui a la charge de leader.
    Si des leaders étrangers venaient renverser tous les dirigeants corrompus de leur voisinage, on assisterait à un jeu de quilles épouvantable. Il ne resterait pas grand monde en place.

    Le classement des pays par degré de corruption est toujours instructif. Tant l'Ukraine que la Russie se trouvent au-delà du 100ème rang, avec le pire résultat du continent européen.

    Ici, on voit le classement de 2021.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Indice_de_perception_de_la_corruption

    Quant à l'absolution pour "nous" ... "Nous" serions donc solidaires des USA et de l'OTAN.
    Faut-il se sentir personnellement responsable de la guerre d'Irak, d'Afghanistan, Serbie ou de Libye et ainsi se taire face à ce qui se passe en Ukraine, en se rassurant avec l'idée que c'est du pareil au même, tout se vaut ?
    Il est possible de désapprouver toute guerre impériale ou l'ingérence armée non-voulue par le gouvernement en place.
    (Je ne mets pas la Syrie dans la liste, puisque Bachar était en faveur de l'intervention de la Russie.)

    Il ne faut pas oublier que la guerre d'Irak a eu lieu avant l'avènement des réseaux sociaux, celle du Kosovo également. "Nous "avons moins protesté à l'époque parce que nous n'en avions pas les mêmes possibilités qu'à présent.
    Les contextes ne sont pas totalement comparables et je pense que la guerre d'Irak de 2003 a été un électrochoc pour beaucoup de gens. Il y a un avant et un après.

  • Cher Homme Libre, Je respecte votre opinion, mais je pense que vous êtes simplement mal informé. Tout d'abord il ne faut pas confondre la "mondialisation" qui n'est effectivement pas un mal comme vous le dites et le "mondialisme" qu'il faut dénoncer et combattre. Je suis sûr que vous n'avez pas lu les deux derniers livres de Klaus Schwab par exemple. Je n'ai pas la prétention de tout savoir, mais j'étudie ce sujet depuis suffisamment longtemps pour voir que ce qui est dit dans le documentaire monopole, aussi imparfait soit-il, est vrai. Pour le comprendre il faut se donner la peine de le regarder en entier. Certes ils n'y arriveront peut-être pas, mais c'est quand bien leur projet. Ce qui est choquant n'est pas le discours de Zelensky au WEF, mais ce que que promeut le WEF, comme le piratage des cerveaux et la dictature numérique:

    https://odysee.com/@Roms17:d/Le-WEF-se-chargera-de-faire-la-s%C3%A9lection:9

    Ce qui nous pend désormais au bout du nez c'est le digital ID Wallet:

    https://odysee.com/@Alpha77:3/b436f4:d

    et la fin du cash:

    https://www.youtube.com/watch?v=WtcNLNqnEPE

    les deux étant promus par le WEF de Schwab qui reconnaît infilter les gouvernements et les institutions de la planète avec ses Young Gobal Leaders (Macron, Merkel, Sebastian Kurtz, Jacinda Ardern, Sana Marin, Trudeau, Zuckerberg, Bill Gates etc.), cela ne vous dérange pas?

  • Parlez donc pour vous, Lise, étant que c'est bien vous qui avez commencé à vouloir me faire la leçon et que je n'ai fait que vous répondre. Contrairement à ce que vous semblez croire, je ne défends pas Poutine, mais je veux simplment montrer que la situation n'est pas aussi simpliste que tous les médias veulent nous le faire croire. Poutine est loin d'avoir tous les torts dans cette guerre.

  • En 2014, l'excellent Pierre Hillard avait déjà vu juste sur l'Urkaine (cliquez sur la vidéo pour avoir le son):

    https://twitter.com/Yoyo67642627/status/1502034410379620357?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1502034410379620357%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fd-33533905072468333008.ampproject.net%2F2202230359001%2Fframe.html

  • C'est surtout que cela ne m'étonne pas.
    C'est un lobbying comme il y en a toujours eu. On ne peut rien y faire sauf des contre-lobbies.

    Les idées du temps conditionnent en partie l'efficacité ou non des lobbies. Sur le plan des idées je peux faire quelque chose: creuser, élaborer, ouvrir un langage, etc. C'est la base des combats futurs.

  • Sur RTS, 52', Micheline Calmy-Rey raconte sa rencontre avec Vladimir Poutine en 2007-2008. Il lui a expliqué que la guerre ayant amené à la création du Kossovo aurait des conséquences très graves pour l'équilibre européen.

    Elle dit qu'avec la Crimée et l'Ukraine il reprend à son compte la rhétorique occidentale de l'époque pour justifier l'intervention. Elle confirme en cela que les occidentaux avaient la même rhétorique que Poutine aujourd'hui.

    On n'est pas plus avancé mais cela confirme que cette intervention ne tombe pas du ciel.

    La défiance est-ouest est très grande. Il faudra du temps pour réparer cela. Parfois je me demande ce que les historiens diront de notre époque.

  • "Sur RTS, 52', MCR raconte sa rencontre avec Vladimir Poutine en 2007-2008."

    A ce propos, il est bon de rappeler que MCR est membre du comité directeur de l'International Crisis Group:

    https://www.letemps.ch/suisse/micheline-calmyrey-rejoint-crisis-group

    tout comme le mondialiste George Soros qui l'a fondé et le finance:

    https://en.wikipedia.org/wiki/International_Crisis_Group

    groupe dont l'ancien président Jean-Marie Guéhenno a écrit un livre intitulé La fin de la démocratie (traduit en anglais comme "The End of the Nation State") dans lequel ce brave homme nous explique que la démocratie c'est dépassé et que nous entrons dans l'âge de l'Empire (comprenez le nouvel ordre mondial souhaité par les mondialistes [voir mes posts précédents]). Bref, il décrit le bel avenir qu'on réserve aux gueux que nous sommes. Que ceux qui ne me croient pas s'informent:

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Marie_Gu%C3%A9henno

    MCR est donc un employée de Soros, elle qui travaillait déjà pour son autre ONG Open Society. Et je pourrais en dire beaucoup plus, mais en général les gens préfèrent ne pas savoir.

    Plus on se renseigne, plus on se rend compte que ce sont toujours les mêmes individus que l'on retrouve dans tous ces thinktanks mondialistes anti-démocratiques. Jusqu'à présent ils ont bien réussi dans leur entreprise de déconstruction générale de nos valeurs, racines, traditions, frontières avec la théorie du genre, l'ultra-féminisme, BLM, la folie climatique etc. Pourquoi croyez-vous que la fille de KS est la fondatrice de la fondation, The Gender Equality Project? Si vous pensez que c'est un hasard, vous êtes bien naïfs.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Nicole_Schwab

    Pour instaurer le Great Rest il faut d'abord saper tous les fondements. Je ne dis pas qu'ils arriveront à leurs fins, mais le seul fait de savoir quel est leur but devrait en faire réfléchir plus d'un.

  • J'ai tapé "mafias ukrainiennes" sur youtube, euh je nous souhaite bien du plaisir dans nos rues d'ici peu, avec toutes les mafias qui sont déjà là, ça fini par faire beaucoup, de Mercedes/Audi/BMW noires avec toutes les vitres fumées!

Les commentaires sont fermés.