France élection 2022 : guerre des parrainages

Christiane Taubira tire sa révérence. Trois petits tours pour pas grand chose. L’icône socialiste mord la poussière après avoir gagné sans vrai programme la « primaire citoyenne » – euh, la primaire de gauche hors des partis habituels.

 

election,france,2022,présidentielle,taubira,hidalgo,macron,zemmour,melenchon,Primaire

En France il y a ainsi des mots magiques dont on pense qu’à les prononcer tout est dit. Citoyen en fait partie. On suppose que citoyen signifie: qui concerne tout le monde sans marque partisane particulière. On peut être citoyen de droite, de gauche, du centre, etc. Cette primaire n’a donc de citoyenne que le nom, de manière abusive. C’est une primaire de gauche.

Les organisateurs ont beau dire: « LaPrimaire.org est organisée de manière entièrement bénévole par des citoyens ordinaires indépendants des partis politiques », cela reste une primaire de gauche élargie. Leur défiance affichée à l’égard des partis est surprenante alors que de nombreux candidats viennent des partis traditionnels.

« En France, 0,5% de la population (les partis politiques) désigne les candidats aux élections et élabore les programmes. Pour répondre à ce problème démocratique, LaPrimaire.org organisera en 2021 une primaire en ligne 100% démocratique et ouverte pour permettre aux citoyens de choisir leurs candidat(e)s et de co-construire les projets politiques. »

En quoi est-ce un problème démocratique? Tout le monde peut entrer dans un parti pour contribuer à l’élaboration des programmes. De plus les votants de cette primaire ne co-construisent pas les projets politiques, ils donnent leur voix à un projet déjà construit. Rien de nouveau sous le soleil.

 

election,france,2022,présidentielle,taubira,hidalgo,macron,zemmour,melenchon,Taubira out

Tout cela pour dire que cette primaire a accouché d’une souris noire, madame Taubira, qui malgré sa grande notoriété fait chou blanc. Elle ne dispose pas des parrainages. 

Ses grands mots ronronnants et creux n’ont servi à rien. Oh, elle a bien tenté de parler dans la cour des bruyantes corneilles de gauche mais sans succès. Elle suggère par exemple de transformer la gouvernance mondiale. Un vœu pieu. Ça ne mange pas de pain en pleine guerre en Ukraine, même si elle ne donne pas le comment réformer.

Taubi abandonne donc après quelques bribes inintelligibles d’une campagne inutile. Anne Hidalgo, l’aveugle taupe qui a intimé au parti socialiste de ne pas donner de parrainage à la souris noire, respire. Avec ses 2,5% d’intention de vote elle fait quand-même mieux, beaucoup mieux que Taubi: 2,5% contre 1,5%.

On soupçonne Taubibi de vouloir donner sa voix à l’EELV Yannick Jadot, le paresseux accroché à l’arbre du réchauffement. Pourquoi ai-je l’impression que Taubibi ne manquera à pas grand monde?

Hidalgogo ne vole pas haut bien qu’elle soit spécialiste des inventaires qui donnent l’impression qu’elle brasse large. Elle ne peut même pas, comme le disait Mitterrand, « plumer la volaille communiste ». Laquelle volaille bien que déplumée fait deux fois mieux que l’opaque maire de Paris.

Philippe Poupoutoutou n’aura peut-être pas non plus assez de parrainages. Cette grande figure intellectuelle française de la gauche chiure de mouche est aussi charismatique qu’un concombre flétri. Quant à Asselineau il semble aussi hors course.

 

election,france,2022,présidentielle,taubira,hidalgo,macron,zemmour,melenchon,Intouchable

En revanche un miracle s’est produit: Éric, Jean-Luc et Marine viennent de les obtenir, leurs parrainages. Un effet probable des déclarations de Jean Castex, premier Ministre, qui a déclaré la semaine dernière que parrainer n’est pas soutenir.

Depuis le robinet s’est ouvert. Je ne crois pas à un sursaut démocratique du gouvernement. La réalité est plus prosaïque. Macron a besoin des extrêmes pour être élu. Ils servent de repoussoir. Leur présence divise les voix à gauche comme à droite.

Avec les parrainages on veut éviter une pléthore de candidatures. Soit. Mais ce système des parrainages transparents montre sa limite et même sa perversité: des candidats qui à eux trois font presque 45% des intentions de vote ne doivent d’être en lice qu’au bon vouloir du prince. C’est dérangeant.

Le jeune Emmanuel attend. L’emmerdeur officiel de la République attend le tout dernier moment. C’est une sorte de petit jeu avec les électeurs. Plus il attend, plus nous-mêmes attendons. Et plus nous attendons plus nous parlons de lui. 

La loi lui permet d’attendre. Mais les électeurs et trices mériteraient d’être informés plus tôt pour que leur réflexion se déroule sans la pression du temps. Vieille manoeuvre politicienne pour celui qui allait changer la politique et qui n’a rien changé du tout.

Il se campe dans une posture d’intouchable grâce à la crise ukrainienne. Pourtant il peut parfaitement tenir son rôle de président tout en étant candidat. On dirait qu’il tente d’éviter la campagne.

 

election,france,2022,présidentielle,taubira,hidalgo,macron,zemmour,melenchon,Miracle

Jean-Luc Mélenchon tire pour le moment son épingle du jeu. Il a beau être un autocrate hargneux, il donne le change sur son affiche.

Une apparence de sérieux carrément tête à claques ou premier de classe d’une grande famille bourgeoise (c’est sensé plaire aux prolos?), un sourire niais qui cache son côté prédateur, un regard vaporeux fixé vers le ciel et l’horizon, un fond d’image encombré et sans espace, et ce slogan: « Un autre monde est possible ». Narcissisme de mauvais goût.

Encore des mythes: le mythe du changement et celui du nouveau monde. Changer de monde? Amusante proposition de la part d’un homme du passé habituellement agressif et extrémiste, souvent méprisant et autoritaire, limite fachoïde parfois dans son comportement.

Il ne se réclame même plus de La France Insoumise, parti trop mal vu, mais d’une union populaire fantôme.

Mais c’est la démocratie. Comme celles de Zemmour ses propositions ont leur place en démocratie. Se boucher le nez ne sert à rien, mieux vaut activer ses neurones et son sens critique. 

Moi je n’exclus personne tant que l’on reste dans le jeu démocratique. Mais les diversitaires inklusifs, eux, excluent presque la moitié de la population. Ils ont le nez dans leur propre caca.

L’invasion de l’Ukraine par l’armée russe produit quand-même un petit miracle: il y a longtemps que l’on n’a pas autant valorisé et soutenu le respect des frontières et la souveraineté des États, en France et en Europe. À croire qu’ils sont tous zemmouriens.

Ce qui est assez surprenant de la part de gens qui, à longueur d’année, ne jurent que par l’abolition des frontières, la relativisation des cultures, la culpabilisation de l’identité blanche, et le remplacement de la souveraineté nationale par des instances supra nationales, et le remplacement des populations de souche par des populations extra-européennes.

Des gens pour lesquels l’Europe doit disparaître en tant que conglomérat culturel diversitaire.

 

 

 

Catégories : Politique 2 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Un mot sur la primaire. Elle me semble inutile. Le parti défini sa politique dans les instances réservées aux adhérents. C'est donc aux militants de choisir la ligne et les actions pour parvenir au but. Il paraît dont naturel de prendre pour candidat celui qui aura été élu pour mener ce parti, en général son secrétaire général (il n'y a pas de primaire pour le président sortant). La primaire est donc inutile. Un parti politique doit être assez fort pour tenir ses objectifs indépendamment des sondages qui risquent de fausser toute consultation préalable au vote des électeurs.

  • Jean Luc "double discours" Mélenchon....Récemment il a dire vouloir retirer le pass-vaccinal....Tout en se disant prêt à "courir" après les non-vax si le vaccin devient obligatoire. (Lien vidéo ci dessous à 2"10). Je vois bien quelques uns de ses députés faire partie d'un gouvernement d'ouverture. Un candidat dont on parle peu c'est Dupont-Aignan, et pourtant ça me parait être un homme droit et honnête... Pour Asselineau, dommage concernant ses parrainages mais il a surement pâti de sa mise en examen pour un crime sexuel à priori imaginaire (accusation d'abus sexuel sur son chauffeur de 37 ans pratiquant de surcroit les arts martiaux)...Reste que cette tentative d'invisibilisation ne fonctionne pas vraiment : sa vidéo Youtube analysant le conflit Russo-Ukrainien a déjà fait 700 000 vues en 5 jours (chaîne UPR youtube).....Finalement l'assertion que cette guerre amène la thématique du respect des frontières est partiellement vraie car il est probable qu'on aura un afflux d'ukrainiens dans les prochains jours.....
    https://rumble.com/vv8hkz-mlenchon-contre-le-pass-sanitaire.html

Les commentaires sont fermés.