Élection France 2022 : Hidalgo, Jadot, Taubira, la gauche sans parachute

Le coup tenté avec la candidature de Christiane Taubira a échoué. Avec 3% des voix elle n’a suscité aucun sursaut, aucun rassemblement, aucun rêve, aucune force.

 

france,présidentielle,jadot.zemmour,juif de service,pecresse,taubira,hidalgot,Juif de service

C’est le Grand soir des bisounours. Ses discours sont des généralités un peu trop lénifiantes. On dirait l’attachée de presse d’un gourou New Age. Qu’est-elle donc venue faire dans cette Galère? Même son parti, dont elle est membre depuis 20 ans, l’abandonne.

Quelle misère. Le fantasme d’unité qui a justifié sa candidature se dégonfle comme un pneu crevé. Cette gauche croyait avoir encore des oripeaux présentables et pouvoir se suffire de quelques postures pour faire illusion. Cela ne marche plus.

Hidalgo n’a pas mieux. Elle parle avec l’énergie d’une fille partie au Club Med pour se taper des mecs et qui se retrouve seule loin de la piscine.

Il faudrait créer une médaille pour récompenser le manque flagrant de conviction. Elle en serait la première lauréate.

Le papy écolo Yannik Jadot fait lui dans le remake des vieux classiques. Il a déclaré que Zemmour était le « juif de service ». Celui qui trafique dans l’ombre des grands, et qui a probablement un nez crochu. L’image 1 a semble-t-il été diffusée en 2013 par le parti socialiste belge à Mollenbeek. C’est digne de Jean-Marie, ça. On croyait que l’antisémitisme était has been, voire illégal. Ben non.

Jadot modernise le gimmik. Plus populiste tu meurs. Il le lance en restant calme comme Pétain sur un quai de gare devant un train qui part pour l’Allemagne. Il confirme le lendemain: Zemmour ferait le jeu des antisémites. 

Jadot & Co sont content d’avoir Zemmour, ils avaient besoin d’un épouvantail.

 

france,présidentielle,jadot.zemmour,juif de service,pecresse,taubira,hidalgot,Antisémitisme?

Un commentateur sur LCI a fait l’hypothèse suivante: Yannik Jadot cherche à se rallier les antisionistes qui sont des antisémites cachés. Ceux-ci seraient trop enclins à voter Mélenchon. Vrai ou non? Ça vaut ce que ça vaut: c’est une spéculation.

Entre le papy Jadot et la Gorgone woke Rousseau, les Verts français filent un drôle de coton, ou fument un drôle de gazon.

Plus significative sans doute est la relative complaisance des médias envers l’écolo rouge. Marine Le Pen aurait fait une sortie identique, que n’aurait-on pas entendu dans le landerneau politique! Et pour des semaines peut-être. Là. non, on affirme haut et fort que le monsieur n’est pas un antisémite. Le fond sonore des médias roule pour la gauche, une gauche dont pourtant on ne voit plus que la tête qui sort de l’eau.

Mais peu importe, parler du juif de service attire les médias sur lui, dont la campagne ne fonctionne plus.

En tous les cas, comme le dit Zemmour lui-même en réponse à ce pet moral lâché par Jadot, l’antisémitisme revient en France par l’extrême-gauche. Ce n’est pas nouveau. EELV est ouvertement pro-palestinienne, avec le corollaire inévitable: anti-Israël.

Je signale qu’Éric Zemmour n’a lui-même jamais évoqué sa judéité pour en faire un argument de campagne.


france,présidentielle,jadot.zemmour,juif de service,pecresse,taubira,hidalgot,Grand remplacement

Jadot a évidemment du mouron à se faire. Le dernier sondage d’hier le place à 4,5 % des intentions de vote. Il a perdu presque la moitié des intentions depuis l’été dernier.

Taubira est à 3 %, Hidalgo à 2,5 %, Roussel (PCF) à 3 %. Seul Mélenchon sort du lot et monte à 11,5 % d’intentions de vote. Depuis quelques temps il se montre moins agressif et moins extrême. Cela semble lui réussir. Mais je me méfie: ses excès passés, ses emportements, augurent mal d’une présidence. Et puis son soutien au Hamas, organisation terroriste qui veut détruire l’État d’Israël, est pour moi rédhibitoire.

Bref, à gauche c’est presque la chute finale.

À droite Marine Le Pen est en deuxième position avec 17,5 %, suivie de Zemmour à 15% et Pécresse à 14,5 %.

Valérie Pécresse, en 4e position donc, ne transforme pas l’essai de sa désignation. Elle perd des soutiens. Elle tente de rattraper le coup en rappelant souvent le modèle Chirac – mais on aimerait qu’elle soit elle-même son propre modèle, ou en parlant du Kärcher, ou comme dimanche en invoquant le Grand remplacement cher à Zemmour. 

Elle en reconnaît le risque tout en prétendant ne pas y souscrire. Opportunisme et ambiguïté ne font pas une bonne candidate. En fait elle se nourrit de thèmes de cette droite au fort réservoir de voix, dont elle tente en même temps de se démarquer.

Elle est piégée. Elle ne peut nier la force des ces idées en particulier à cause d’Éric Ciotti. Si elle les rejette, elle pousse la moitié du LR vers Zemmour. Si elle reprend ces thèmes, elle pousse au moins une partie des LR idem vers Zemmour, car il incarne mieux qu’elle cette offre politique.


france,présidentielle,jadot.zemmour,juif de service,pecresse,taubira,hidalgot,Justicier de cinéma

Presque toutes les rédactions ont décortiqué son dernier meeting de dimanche, un meeting qu’ils estiment raté. Il est vrai qu’elle manque de puissance. Elle ne crée pas l’adhésion. Une de ses porte-parole a déclaré qu’on ne devait pas la juger sur sa prestation scénique, qu’elle est une femme et donc dispose d’une voix moins forte qu’un homme. Drôle d’argument sexiste. Martine Aubry n’a elle jamais eu ce problème.

Certes les sondages peuvent se tromper et évoluer, ils n’indiquent qu’une tendance. Mais l’élection semble pliée: Macron sera réélu. Le conservatisme naturel des foules fera pencher la balance en sa faveur.

J’aimerais me tromper. Je pense que la France a besoin, pour un temps, de remèdes plus vigoureux que l’encens d’Emmanuel et les tisanes de Valérie. Mais il sera difficile de changer le cours des choses. 

La droite souverainiste (que l’on qualifie à tort d’extrême-droite) est diabolisée. Les deux gauches, soit la gauche moribonde et gauche la radicale n’ont presque plus que la catastrophe climatique, l’exclusion morale des porteurs d’options politiques différentes, le ton du justicier de cinéma et les théories du genre pour se faire entendre.

La gauche est décidément de moins en moins sexy.

 

Catégories : Politique 9 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Jadot n'a pas totalement tord. Zemmour tient un discourt bien plus violent que Marine Le Pen et pourtant il est le candidat des plateaux télé. Ce que le FN et le RN prônaient était jugé nauséabond, des infréquentables. Maintenant cela passe crème pour beaucoup de médias. On voit bien que la droite dure juive. Oui elle existe en France. Le Likoud a des liens forts avec beaucoup de monde à Paris. Elle fait de Zemmour son candidat. Les RN pas trop idiots ont bien compris l'OPA de l'industriel Bolloré, qui via Zemmour, avale carrément la boutique "extrême droite" des Le Pen! Autant alors rejoindre Reconquête et se draper alors de respectabilité toute neuve. Alors oui, le Z peut dire certaines choses car il est juif. Car l'histoire française est teintée d'antiféminisme parfois avoué. Finalement qui d'autre qu'un ex-banquier pouvait faire gagner la gauche au dernières élections??

  • Pas "tord" (conjugaison du verbe tordre) mais TORT

  • Ah bon parce que pour vous "la violence" n'est pas le quotidien des français? Des politiciens mous qui sont en permanence comme macron dans la menace exclusivement tournée contre le peuple de France! Ce système dictatorial pour vous c'est la normalité "douce"! Il demande à la police de tirer dans les yeux des Gilets Jaunes, mais laisse les mafias de la drogues faire la loi dans les banlieues et au milieu des manifestations où elles saccagent et pillent les magasins devant les policiers qui ont ordre de laisser faire! Mieux encore macron qui se montre au milieu de jeunes toxicos/dealers colorés! Tout le discourt de Zemmour est respectueux de la France et du peuple de France, ce n'est le cas d'aucun autre prétendant pour cette élection, déjà gagnée par macron! Il va finir de ruiner les pauvres dans l'indifférence de Berlin/Bruxelles!

  • "tordre" n'est pas faux dans ce contexte! Il y a en ce moment le procès des assassins du Père Hamel, l'ex préfète Nicole Klein qui témoigne se rappelle les concerts de Klaxons le soir de l'attentat, des réjouissances comme pour une victoire de foot! Et pas une seule parole d'indignation dans les médias qui ne parlent même pas de ce procès!

  • Tout cela n'encourage pas l'électeur à aller voter, qu'on soit de gauche ou de droite. Il resterait "le grand remplacement" susceptible de motiver ceux qui craignent un islamisme conquérant qui se développe dans nos villes. Mais le "souverainisme" c'est sans doute plus que ça, si on en croit Zemmour ou Le Pen. Quand la gauche s'égare dans le "woke" et oublie le peuple, que reste-t-il comme option pour un électeur qui a cru à son engagement social ?... Finalement, je crois bien que je vais choisir parmi ceux qui ne victimisent pas les femmes et ne stigmatisent pas les hommes, plutôt que l'abstention. C'est une curieuse option, me direz-vous, mais pourquoi-pas ? Au moins, j'aurai l'impression d'être d'accord avec mes convictions sociétales. C'est toujours ça de pris.

  • Dans le cas Mélenchon, le soutien au Hamas est surtout révélateur d'une dérive bien plus inquiétante de son parti. En effet, il y a toute une frange de la population français pour laquelle la cause palestinienne fait l'objet d'une propagande importante, et ce soutien démontre bien qu'il va (tout en encensant la fameuse "créolisation heureuse", version de gauche et bisounours du "grand remplacement") de plus en plus racoler sur le terrain communautaire et cherche à draguer un vote ethnique tout à fait contraire aux valeurs qui sont à priori celles de la République française. En ce sens, Zemmour semble bien plus républicain que Mélenchon. C'est principalement pour cela (outre ses diatribes contre les méchants capitalistes) que je ne pourrais pas voter pour ce dernier.

    Pour le cas Jadot, même si j'aurais tendance à y voir une grosse maladresse plutôt que de l'antisémitisme à proprement parler, il n'en reste pas moins que les Verts me semblent également dans une dérive inquiétante, phagocytés par une mouvance d'extrême-gauche qui a tendance à considérer l'écologie, le réchauffisme, le féminisme, l'antiracisme, l'indigénisme, bref le wokisme dans son ensemble, comme des alliés objectifs dans sa lutte pour la destruction du système capitaliste. Oui, les Verts, ça fait plus moderne et sexy que le communisme, qui a été bien usé par l'histoire, et donc électoralement c'est plus porteur. Au demeurant, je peux me tromper mais il me semble bien que les Verts sont à Genève le seul parti à avoir des élues voilées, et à s'être battu avec autant d'acharnement contre la loi sur la laïcité.

  • Jean Charles, "le Likoud a des liens forts avec beacoup de monde à Paris" Vous écrivez n'importe quoi. Est-ce à cause des ses liens forts que la France n'a pas condamné les allégations mensongères d'Amnesty Intl accusant Israël d'apartheid envers les arabes,alors que le parti arabe Ram fait partie de la coalition gouvernementale israélienne ???

  • Frenkel, cela n'a rien à voir avec Amnesty et les détails du conflit Israélo-palestinien. Ce que j'explique dans mon commentaire, c'est l'union de le l'extrême droite "franchouillarde" française avec l'extrême droite juive française. Celle qui votait facilement à gauche à Paris, mais pour le Likoud en Israël. Et ce dernier a des représentants en France.

  • Jean-Charles,sur quelles bases airmez-vous que le likoud est implanté à Paris ??? Oui, des faits, rien que des faits !!!

Les commentaires sont fermés.