Change, fais-le, change !

J’ai découvert une série, la suite de Sex and the City: And just like that. Perso cela n’est pas mon truc. Mais en zappant j’ai découvert une étonnante tribune politique.

 

and just like that,série,che doaz,sara ramitez,trans,sex and the city,changementChemise

Dans la séquence que j’ai regardée on voit un personnage trans, Che Diaz,  joué par l’actrice Sara Ramirez. Elle y fait une grosse performance et y réussit fort bien. Elle crève l’écran (séquence en fin de billet). Peut-être aussi grâce à sa coiffure qui, comme celle de Desireless à l’époque (Voyage Voyage), est très visuelle (et pas du tout ma tasse de thé, mais bon). 

Dans l’épisode 3 de la série l’actrice Sara Ramirez est montrée en spectacle devant un public que l’on imagine plutôt lesbien, vu les cris de joie quand Che annonce qu’elle se fait des femmes comme des hommes (elle parle crûment). Même un peu plus les femmes. Certains de ses propos dans la bouche d’un homme déclencheraient la violence médiatique. Mais elle est trans.

Elle se lance dans une diatribe enflammée contre les médias qui présentent les trans comme des extraterrestres. Je passe sur le couplet communautariste pour finir sur l’essentiel du message : les gens qui ne comprennent pas ou n’aiment pas les trans doivent changer. Ils ont trop de certitudes. Sous-entendu: ce n’est pas bien.

La tirade finale incite tout le monde à tout changer. Elle crie: « Change, fais-le, change! Dégage ta merde! », et aussi: « Change d’avis, change de genre, change de chemise », et la foule de crier de bonheur comme à un meeting de dictateur. Je n’aime décidément pas les foules.

Changer, ce serait donc le marqueur de la diversité et du progrès. Changer de genre ne serait pas plus important que de changer de chemise. Changer c’est bien, ne pas changer c'’est naze, et l’on rit de ceux qui ne se soumettent pas à l’injonction. 

 

and just like that,série,che doaz,sara ramitez,trans,sex and the city,changement

Inklu

Le mécanisme est connu. Il a servi sans modération au XXe siècle pour déclasser le bourgeois. Les rieurs se mettent les gens dans la poche et font passer des messages. On en a ici une démonstration percutante.

Mais changer quoi, et pour quoi? Et, pourquoi toujours changer?

Le mot changer est ici placé en tête des choses à faire, quel que soit le domaine. Changer tout, partout. Il contient un bouquet de sous-idéologies (individualisme, consumérisme, rupture individuelle, etc) et est à la mode depuis des décennies. 

Dès les années 1960 c’est un mot fort. En France, le changement est même un argument électoral récurrent.

Les héroïnes de la série mentionnée, And just like that, se trémoussent à ce discours, et l’on devine des manifestations sous-jacentes de frustration féminine.

Cerise sur le gâteau: la série est en anglais et sous-titrée en français de zazou – je veux dire ékriture inklusiv (image 3, clic pour agrandir). C’est pénible à suivre à l’écran si l’on ne comprend pas assez l’anglais. Les séries américaines se mettent par ailleurs au diapason moralisateur, par exemple dans NCIS, SWAT, etc.

 

and just like that,série,che doaz,sara ramitez,trans,sex and the city,changementFlamboyante

Alors, changer? Changer tout? Non. Pourquoi? Je ne change rien. Rien qui ne soit vraiment nécessaire et réfléchi. Pour moi changer par principe n’est pas signe d’ouverture mais de fuite.

J'apprécie cette actrice. Mais parce que j’apprécie une personne, devrais-je adopter toutes ses pensées et suivre ses injonctions? Non. 

L’injonction extérieure laissant à penser que c’est fun et à l’avant-garde ne me touche pas. J’ai déjà donné.

Il n’y a ni gloire ni transcendance à changer pour changer. Il n’y a aucune obligation à se sentir dans le camp du grand changement, du non-fixe, du fluide, de l’informe. Ni d’être contre eux d’ailleurs. Leur vie les regarde et leur appartient, rien à dire sur le libre choix des individus, qui m’est cher.

Sur le personnage de Che, je trouve l’actrice épatante. Elle est flamboyante et donne une image plutôt sympa des trans. Tant mieux. Mais cette philosophie du changement, ou de l’indifférenciation des genres (et de la naissance dans le mauvais corps) ne trouve pas mon accord.

Au fait, pourquoi ne se change-t-elle pas elle-même en devenant durablement hétéro? Elle mettrait en pratique ses propres injonctions. L’injonction vaut pour tout le monde dans tous les sens. On peut donc aisément la lui retourner: « Alors change Che, fais-le, change! »

Tu verras, il y a aussi du fun chez les hétéros.

Changer toujours, un mythe moderne, un booster du consumérisme, un hubris anti-écologique, un facteur de frustration et de déstabilisation.

 

 

Ci-dessous, la séquence mentionnée; vidéo de qualité moyenne, à voir sur youtube.

Ci-après, ce lien vers la RTS. La séquence est visible à partir de 31’45’’ et dure 4’30:

https://www.rts.ch/play/tv/and-just-like-that---/video/when-in-rome-episode-310-saison-1?urn=urn:rts:video:12802776

 

 

 

 

Catégories : Philosophie, Politique, société 10 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Il y a "changer" et "changer". En 1789, la France a changé de régime dans un but démocratique, en transférant le pouvoir au peuple. Mais je peux aussi changer de look, pour me sentir mieux, pour plaire, ou pour me faire remarquer. Dans le premier cas, il s'agit d'un engagement social qui dépasse ma petite personne. Dans le second, c'est Narcisse qui se regarde dans le miroir ; c'est l'amour de soi. J'ai bien peur que Che Diaz appartienne à cette dernière catégorie, soit un personnage insignifiant et futile.

  • En effet Henri, il y a des changements fondés et utiles. En général ce sont des changements collectifs de grande envergure.

    Or à côté de la Révolution française, inciter à changer de genre est au fond anecdotique.

  • Le concept "trans" correspond à une vision ultra-matérialiste du monde. Les apparences, la chair, l'attachement à une enveloppe corporelle à laquelle l'être conscient devrait nécessairement s'identifier, le "je", l'égo. Récemment une pensée de Ramana Maharshi a refait surface au grès de mes surf internétiques, la voici : "La où il est, je ne suis pas, là où je suis, il n'est pas". Le "il" de cette phrase désigne Dieu qu'on peut atteindre par la méditation et l'oubli de ce monde illusoire dont notre "je" fait partie, afin de découvrir l'immuable, l'invariant, l'absolu"...Combien de gens réalisent de belles oeuvres à la force de leur travail, dépassent leurs handicaps pour s'affranchir des contraintes matérielles, passent des journées en prières et en méditation ? Beaucoup ! et c'est le sens de la vie, vivre comme si on était des esprits incarnés sans oublier qu'on est avant tout une petite étincelle du grand feu divin. Alors oui la démarche inverse est de fêter l'apparence, l'identification au charnel, la main du chirurgien qui conforme le corps du patient transexuel à ses caprices, à ses psychoses à son "je" conditionné et matériel.

  • Je viens de tomber sur deux nouveaux Emoji pour votre iphone! On y voit 2 hommes un black et un blanc enceint'es! Que veut on nous montrer avec ça?
    Cet après midi je suis resté près de 45 minutes dans un rayon officiellement féminin de H&M! Tous les vêtements présentés étaient des copies de vêtements masculins! On a l'habitude de voir des jeans et perfecto féminins depuis plus de 50 ans, mais là c'est tout le vestiaires masculin qui est "pillé"! Après les vêtements classiques, smokings, complets vestes-pantalons-gillets, ce sont tous les vêtements de travail qui sont copiés! Les pantalons de charpentiers, les sur-chemises des routiers, les blousons américains les grosses doudounes, etc etc etc!
    Je ne vois aucun problème dans ces assortiments, mais en revanche je ne peux toujours pas imaginer des hommes avec des robes ou des pulls en lamé!
    On veut absolument féminiser tous les hommes, mais ce sont surtout les femmes qui se virilisent aujourd'hui!
    Des jeunes filles qui s'apostrophent avec des -MEC! Et des -Arrête de me casser les couilles! On a donc pas fini avec les confusions! Là pour le printemps j'ai ressortis mes vieux 501 levis .............extra large! Le confort rien que le confort! Et comme dit si bien Zaza Napoli dans "La cage aux folles" -C'est vrai que j'ai cassé ma biscotte, mais c'est pas très grave, j'ai encore des biscottes! OUF!

  • "En 1789, la France a changé de régime dans un but démocratique, en transférant le pouvoir au peuple"

    C'est ce qu'on a bien voulu nous faire croire, mais en pratique ça n'a été le cas qu'en apparence. Si on se penche vraiment sur le sujet on se rend compte que tous les grands révolutionnaires étaient issus de loges FM et que leur but n'était pas du tout de remettre le pouvoir au peuple. Rien n'a changé depuis, comme le prouve ce qui se passe partout dans le monde, occidental en particulier, avec la dictature covidiste. Il suffit d'ailleurs d'écouter cet excellent documentaire pour s'en rendre compte:

    https://odysee.com/@awakening-now:c/Monopoly:71c

    On le trouve aussi avec des sous-titres français (mais sans les liens qui se trouve à la fin)

    https://odysee.com/@LeLibrePenseur.org:2/monopoly-qui-possede-le-monde:4

  • Henry, vous n'avez pas tort. La révolution de 1789 était avant tout une révolution bourgeoise, mais elle a aussi profité au peuple qui vivait sous le joug d'un régime monarchique totalitaire. C'était donc, de ma part, un raccourci. Merci pour cette mise au point.

  • Hors sujet c'est la révolution au Canada, des millions de personnes dans la rue pour soutenir l'action des routiers! Mais c'est pas si loin du sujet, les canadiens aussi veulent que ça change! Les réseaux sociaux ont bloqués toutes les infos concernant cette grosse manifestation!

  • 100% avec les routiers canadiens et Australiens qui s'y mettent à leur tour !! Pendant ce temps les médias tentent de les discréditer en les traitant de nazi parce qu'ils ont filmé un (probable) barbouze du pouvoir en train de lever le bras. Ce que veulent les peuples c'est l'inverse du nazisme et à commencer par le respect du code de Nuremberg qui ordonne le consentement libre et éclairé d'un patient lors d'essais médicaux...ce qui est le cas des thérapies géniques injectables qui sont en phase 3 d'expérimentation avec décharge totale des labos en cas d'effets indésirables.

  • Au Canada les routier bloquent l'accès aux super marchés, là trudeau, qui vient de "disparaitre dans la nature" devra enfin changer de stratégie! Je pense que ces manifestations vont faire taches d'huile partout, entre autre dans les pays où les restrictions sont absoluments intolérables et surtout totalement irréalistes! Une nouvelle "révolution verte" totalement ignorée par la gauche mondialiste qui est pour la big pharma, et la vaccination obligatoire! Gauche/Droite on s'en fout, on veut être libre aujourd'hui! En France le personnel soignant vacciné mais positif doit aller travailler, alors que les soignants négatifs mais non vaccinés, sont interdit d'accès aux hôpitaux! Le non sens et que le non sens partout! Je ne doute pas que la limite de l'acceptable, est toute proche un peu partout dans le monde! Cette histoire me rappelle les manipulation des services secrets américains qui ont créé une pénurie alimentaire au Chili pour déstabiliser le gouvernement de Salvador Allende avec l'aide des routiers! Si les gens n'ont pas à manger c'est la révolution! ARTE a attendu la fin de cette farce pour enfin diffuser un reportage sur "la respiration" sans masque! Où des médecin montrent l'imporance de respirer sans masques pour être en bonne santé, il était temps! Pourquoi nos gouvernements n'ont pas diffusés des petits reportages sur youtube, pour expliquer aux gens l'importance d'aérer convenablement nos appartements et de faire régulièrement devant nos fenêtres ouvertes des exercices de respirations! Notre santé n'est pas un soucis pour nos gouvernements!

  • Pro-migrants et bisexuel: le nouveau Superman «woke» fait un flop aux Etats-Unis. Comme par hasard, pas un mot dans nos médias romands à ce sujet.

    https://www.cnews.fr/monde/2022-01-31/pro-migrants-et-bisexuel-le-nouveau-superman-woke-fait-un-flop-aux-etats-unis

Les commentaires sont fermés.