Covid : Ghana-Suisse, 1-0

Les chiffres qui suivent sont ceux de l’OMS. Le Ghana compte 31 millions d’habitants. Environ 4 fois plus que la Suisse. Au Ghana le plus récent pic de cas a été de 1’055 personnes. En Suisse de 32’000 personnes environ. 25 fois plus. 25 fois plus en Suisse avec 4 fois moins d’habitants.

 

covid,ghana,mali,kenya,suisse,Au Ghana il y a eu 148’079 cas depuis le début de la pandémie, dont 1313 décès. En Suisse, 1’455’000 cas dont 11’000 décès.

Au Ghana 7,5 % de la population est vaccinée. En Suisse 67,6%.

 


Mali

Le Mali compte 20,2 millions d’habitants. 2,4 fois plus que la Suisse. Au Mali le récent pic de cas a été de 370 personnes. En Suisse de 32’000 personnes. Presque 100 fois plus. Presque 100 fois plus avec 2,4 fois moins d’habitants.

covid,ghana,mali,kenya,suisse,Au Mali il y a eu 22’835 cas depuis le début de la pandémie, dont 670 décès. En Suisse, 1’455’000 cas dont 11’000 décès.

Au Mali 2,6% % de la population est vaccinée. En Suisse 67,6%.

 


Kenya

Le Kenya compte 54 millions d’habitants. Plus de 6 fois plus que la Suisse. Au Kenya le récent pic de cas a été de 2’200 personnes. En Suisse de 32’000 personnes. Presque 30 fois plus. Presque 30 fois plus avec 6 fois moins d’habitants.

covid,ghana,mali,kenya,suisse,Au Kenya il y a eu 304’350 cas depuis le début de la pandémie, dont 5’404 décès. En Suisse, 1’455’000 cas dont 11’000 décès.

Au Kenya 13% de la population est vaccinée (dont 8% en complet). En Suisse 67,6%.

 

On tombe moins malade et on meurt moins dans ces trois pays, aux populations beaucoup plus nombreuses et beaucoup moins vaccinées qu'en Suisse, et ce dans des proportions étonnantes.

Je m’arrête là. Il est possible voire probable que d’autres résultats dans d’autres pays africains aillent dans un autre sens. Mais ces chiffres me posent question. Ai-je mal compris quelque chose?

Il faudrait, pour comparer avec pertinence, tenir compte du nombre de déplacements dans chaque pays, donc de l’ampleur de la contagion. Je note que les africains voyagent beaucoup à l’intérieur et dans d’autres pays. Souvent à 20 ou 30 dans les minibus qui servent de taxis dans la brousse et dans les villes.

Il faudrait aussi connaître la date de la première contamination, pour pour comparer les situations, ainsi que l’imprécision éventuelle des tests et diagnostics (enfin, si l’on considère l’Afrique comme une sous-douée).

Il y a sûrement d’autres conditions qui permettraient d’expliquer en partie une telle différence. Mais la question reste:

pourquoi tombe-t-on moins malade du Covid et en meurt-on moins dans ces pays à faible taux de vaccination et aux conditions sanitaires plus fragiles, qu’en Suisse?

D’autres personnes s’en étonnent-elles? 
Quelqu’un a-t-il des réponses à ce sujet?

 

Catégories : Santé 8 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Pour avoir une vision plus éclairée des situations respectives, il faudrait peut-être connaître quelques paramètres supplémentaires, tels que :
    - nombre de tests disponibles par habitant dans chaque pays. Evidemment, moins on teste, moins on risque de détecter des cas de Covid. Peut-être que le décalage entre la proportion de peronnes testées d'un pays à l'autre est est comparable à celui entre personnes vaccinées, et cela expliquerait une très grande partie de la différence des cas détectés.
    - pyramides des âges comparées des différents pays (on sait que le Covid touche surtout les personnes âgées, donc plus la proportion de ces dernières est élevée au sein de la population, plus le rique de décès est élevé).

  • Quelques pistes peut-être ? Densité de population ? Pyramide des âges inversée ? Conditions climatiques ? Néanmoins, je me pose, comme vous, beaucoup de questions à propos des décisions souvent contradictoires et incohérentes de notre personnel politique à propos de cette "pandémie". Bien à vous.

  • Est-ce que la population va se faire dépister?
    Combien de cas covid n'ont pas été dépisté?
    Est-ce que les laboratoires sont facilement accessible?

    Les chiffres du kenya: 307000 cas et 5411 morts (1mort pour 56 cas)
    Suisse: 1,46 million de cas, mais 12325 morts (1 mort pour 118 cas)
    Donc proportionnellement moins de morts en suisse du au covid qu'au Kenya
    Suisse - Kenya 1-0?

    Pour le ghana, le ratio est presque pareil à la Suisse.

    Le mali, on les éclate: 670 décès pour 23700 cas (1mort pour 35 cas)

    Je ne sais pas si on tombe moins malade dans ces pays comme vous le dites, par contre on a plus de chance de mourir.

  • bonjour, je verrais plusieurs pistes (ce n'est que mon avis) : âge de la population, température (il me semble que le virus circule moins à 30°C), et il serait intéressant de connaitre le nombre de tests effectués.

  • Une explication, concernant en tout cas le nombre de morts, peut être que, comme l'explique le professeur Raoult, dans ces pays africains on pratique le traitement précoce. On soigne dès le début de la maladie les gens avec de l'hydroxychloroquine, et d'autres médicaments sans doute, et on évite ainsi la survenue de cas graves. Alors qu'en Occident, on interdit les traitements, et on envoie des personnes qui sont quasiment à l'article de la mort aux Urgences! Ces pays gèrent une maladie comme le font les gens normaux, en la soignant!

    Et je n'en rajouterai pas sur ce vaccin, qui est à mon sens un ratage monumental, en tout cas relativement aux promesses dont il a été l'instrument! Bien à vous!

  • Toutes les infos ci-dessus sont susceptibles d'expliquer les différences notées par H L, me semble-t-il. Comparer les résultats de la pandémie dans chaque pays est une tâche difficile car il faut prendre en compte quantité de facteurs pouvant entraîner des biais et fausser les conclusions. A cela, ajoutons que la médecine n'est pas une science exacte face à un virus qu'on vient tout juste de découvrir.

  • Je vous remercie pour vos contributions, qui me motivent à chercher davantage. Je me suis focalisé sur le nombre de cas et de décès par rapport à la population.

    Les statistiques précises manquent parfois dans les pays africains. Cependant il est possible de rendre compte de la réalité.

    D'abord les classes d'âge. Les plus de 65 ans ne sont que 2% des populations. Leurs décès ne fait pas monter les statistiques. de manière très visibles. Les populations africaines sont plus jeunes qu'en Europe et donc moins touchées par le virus.

    La chaleur freine-t-elle la circulation du virus? Cela a été suggéré mais ne semble pas être confirmé par l'observation.

    Je n'ai pas trouvé de chiffres sur le nombre de personnes testées, il est possible que les tests aient manqué et que les régions rurales soient moins testées.

    Omar, votre calcul est pertinent sur la proportion morts/cas déclarés. Il reste à expliquer la proportion nombre de cas/population globale.

    J'ai trouvé un article de 2020 actualisé en décembre dernier. Cet article relève que les pays africains subsahariens ont réagi très vite à l'annonce de la pandémie. Fermeture des écoles, des frontières ont été des barrages efficaces.

    Cet article expose la pratique de ces pays:

    https://information.tv5monde.com/afrique/covid-19-pourquoi-l-afrique-est-le-continent-le-moins-touche-par-l-epidemie-384130

    Je vais en faire un billet à part entière, pour rendre hommage à cette Afrique si souvent décriée, mais qui ici a réagi plus vite et mieux que l'Europe.

  • On parle aussi d'immunisation naturelle dans les pays où circulent déjà nombre d'agents pathogènes infectieux. Raison pour laquelle les stocks de vaccins Covid mis à disposition ont été peu utilisés dans plusieurs cas; ce qui n'en fait toutefois pas un généralité pour l'Afrique.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel