Qui est Augustin Mal ?

L’auteuse pensait-elle au Grand Meaulnes? Vous savez, le héros du livre d’Alain-Fournier. Un livre culte vendu à plus de quatre millions d’exemplaire depuis sa sortie en 1913. Une histoire d’amitié forte, de loyauté, et d’un amour fou, beau et dramatique. 

 

julie dopuard,augustin mal,le grand meaulnes,misandrie,Toxique

L’aimée meurt en couche, et celui qu’on appelle Meaulnes, après l’avoir tant cherchée, reçoit en cadeau la fille née de leur union.

Une histoire simple et poignante de gens si normaux et extraordinaires en même temps.

Meaulnes  se prénomme Augustin. Entre Mal et Meaulnes il y a une proximité phonétique et un prénom identique; cela ne peut être dû au hasard. Je ne crois pas qu’une inspiration fortuite aurait touché l’auteuse Julie Douard (image 3). Qu’a-t-elle voulu envoyer comme message?

Veut-elle détruire le personnage magnifique d’Augustin Meaulnes? Cet homme d’aventure, de sentiments et de loyauté est-il un trop beau représentant du sexe mâle aux yeux de la Julie?

Car son livre, Augustin Mal n'est pas un assassin, est présenté comme une « satire de la masculinité toxique ».

Ce concept universitaire américain à la mode woke permet de dire tout et n’importe quoi. Il pose une généralité: la masculinité est toxique. C’est évidemment faux, excessif et issu de cerveaux malades. Il y a des personnes toxiques, comme il y a des meurtriers. Mais le masculin n’est en soi pas plus toxique que le féminin, il ne peut pas l’être. Le masculin est masculin, c’est tout.

 

julie dopuard,augustin mal,le grand meaulnes,misandrie,Déjantée

Mais il est si facile et tentant de surfer sur la haine des hommes. D’ailleurs même des hommes s’y mettent, comme le chroniqueur de la télé romande Nicolas Julliard, alias Fauve de son ancien nom de musicien.

C’est par lui que j’ai découvert ce petit roman, qui raconte ce qui pourrait n’être que l’histoire d’un individu dérangé. Il écrit par exemple:

« ... pour avoir une chance d’approcher l’autre sexe, Augustin Mal s’inscrit dans un groupe de parole, qu’il sabote rapidement par son comportement outrancier. La suite orchestre un implacable crescendo dans l’abjection qui laisse le lecteur interdit… »

Masculinité toxique? En comparaison, en décrivant sa mère abusive et folle dans le personnage de Folcoche de Vipère au poing, Hervé Bazin n’entendait pas incriminer toutes les femmes ou une féminité toxique. Mais comparer Bazin à Douard, c’est trop d’honneur pour cette dernière.

En lisant l’article on voit que cette fable vise en réalité les hommes. D’ailleurs le résumé sur Babelio précise: « La morale commune lui échappe et sa vie repose sur un malentendu : il ne veut pas faire de mal, juste se faire du bien. Augustin Mal est un homme de notre temps. »

De son côté Nicolas Julliard écrit, en stupide homme rose, en homme soumis à l’autorité des matriarches:

« A l’ère de #MeToo, de #BalanceTonPorc, la satire fait mouche. Car les propos d’Augustin Mal, aussi caricaturaux soient-ils, ne sont pas sans rappeler la réaction épidermique de certains éditocrates à l’égard du féminisme 2.0. »

 

julie dopuard,augustin mal,le grand meaulnes,misandrie,Désinvolte

Le féminisme 2.0 est-il autre chose qu’une collection déjantée de filles convaincues d’être des victimes universelles et qui en font un revenu, ou qui sont peut-être borderlines? Et combien y a-t-il eu de vraies plaintes vérifiées sur balancetonporc? Aucune. C’est l’auteuse du hashtag qui a été condamnée pour diffamation envers l’homme qu’elle agressait.

Mais encore:

« Parler au nom de l’ennemi, révéler de ce discours réactionnaire la scandaleuse désinvolture, voilà bien la manière élégante qu’a choisi Julie Douard pour assassiner ces idées d’un autre temps. »

C’est bien cela: l’homme, symbolisé par Augustin Mal, est un ennemi.

Si encore l’auteuse avait écrit un livre intéressant, creusé, décrivant la psychologie du personnage, sa folie ou ce qui l’a conduit à un comportement anormal, il aurait sans doute un intérêt. Mais à force de vouloir banaliser le comportement de Mal, sans aucun développement utile, elle enlève toute compréhension des mécanismes qui le poussent.

Il est vrai que pour dénigrer les hommes, pas besoin de faire dans la psychologie. L’auteuse, professeur de philosophie pour des lycéens (les pauvres), parle d’ailleurs au nom de l’homme. Et tant pis pour l’appropriation culturelle! 

Au final ce petit roman facile, au ton désinvolte et simple à lire, est une contribution au sexisme misandre actuel. Rien de plus. Aucun intérêt. Sinon de montrer que Julie Douard est elle-même une femme toxique.

Ce n’est donc pas étonnant de le voir applaudi sur le site de la RTS. Une télé suisse qui pourtant vit aussi sur les redevances payées par les mâles. Un peu de respect pour eux, est-ce trop demander?

 

 

 

 

Catégories : Divers, Féminisme, Philosophie, Politique, Psychologie, société 3 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Essayer de réhabiliter le "mâle" auprès des féministes est une entreprise vouée à l'échec. C'est demander à ces dames (et à leurs "idiots utiles") de renier l'éducation qu'elles ont reçue, à l'école et dans les médias. Demandez donc aux accusés ce qu'ils pensent de Me Too. Ils sont automatiquement, au moins suspect et le plus souvent coupables avant même de passer devant un tribunal. C'est d'ailleurs pour cela qu'elles attendent la prescription pour balancer le porc. Elle savent bien que la présomption d'innocence n'existe plus.

  • Merci Homme Libre de remettre les pendules à l'heure.

    Votre billet est excellent, mais allons encore plus loin en se posant la question suivante qui est capitale pour comprendre ce qui se passe vraiment:

    Vous êtes-vous déjà demandé pour qui travaillait la RTS et la majorité de nos grands médias?

    En effet, les invités de la RTS cochent systématiquement toutes les cases de la bienpensance, du politiquement correct et de la cancel culture. Ce sont toujours les mêmes:

    -militants de la gauche extrême,
    -ultra-féminsites exclusivement anti "mâles blancs",
    -activistes LBGTQQ,
    -climato-délirants,
    -pro-immigration de masse,
    -anti-frontières,
    -anti UDC (car ce parti représente nos racines et nos traditions tant honnies apr les mondialistes)
    -anti-catholiques (mais toujours de manière sournoise et moqueuse, alors que l'on ne critique JAMAIS es autres religions)
    -anti-Trump, Bolsonaro, Orban, Salvini qui sont tous diabolisés, car ils représentent la défense de la souveraineté des nations et de nos traditions et cultures occidentales, que les mondialistes veulenet détruire.
    -pro-injection anti-COVID même pour les abeilles,
    -anti-racistes d'opérette à sens unique,
    -déboulonneurs de statues de "sales mâles blancs représentant le sale patriarcat",
    -vegans antispécistes dogmatiques (mais qui tolèrent la consommation de viande pour les non-blancs)
    -illuminés pro-écriture inclusive. etc

    Les autres ne sont jamais invités ou alors dans débats biaisés où il se retrouvent à 1 contre 4 ou 5 sans compter le présentateur qui est bien entendu aussi contre eux.

    Il suffit de voir les émissions Infrarouge pour s'en rendre compte. Bref, il y a bien longtemps que la RTS ne fait plus de l'info mais de la propagande et ce avec l'argent public. C'est une honte, mais tant que le bon peuple acceptera pourquoi ne pas continuer!

    Au fait, comme je l'ai déjà dit, vous êtes-vous déjà demandé pour qui travaillait la RTS et la majorité de nos grands médias? A n'en pas douter, tout cela n'arrive pas par hasard, il ya des ordres qui viennent d'en haut, de très hauṱ même.
    Eh oui cette déconstruction totale de nos valeurs et de notre civilisation est provoquée pour pouvoir appliqué le Great Rest du Forum économique mondial et l'Agenda 2030. Ecoutez cette courte vidéo officiclle de Forum eeconimique et vous retrouverez presque tous ces points:

    https://www.youtube.com/watch?v=DQ__NQmk7FE

    -Vous ne posséderez rien et vous serez heureux = communisme 2.0 pour les masses (mais super capitalisme pour le 1% de super riches)
    -Vous mangerez bcp moins de viande (mais pas le 1%)
    -Réchauffement climatique
    -Faire venir toujours plus de réfugiés
    -Taxe carbone pour nous (mais par pour ceux qui viennent à Davos en jet privés) et fin des carburants fossiles.
    -les valeurs occidentales auront été testées jusqu'à leur points de rupture = destruction volontaire et organisée de nos valeurs occidentales qui représentent un obsatcle au projet mondialiste de gouvernement mondial.

    Le même 1% montent aussi volontairent les femmes contres les hommes, les noirs contre les blancs et toutes les minorités contre la majorité afin de mieux semer le chaos et d'imposer ainsi leur agenda totalitaire, car cest ce vers quoi on se dirigie à grand pas: une société de surveilleance totalitaire où l'on contrôlera non seulement tous nos mouvements, mais aussi, notre état de santé, notre argent, et même nos pensées et vos opinions (comme c;est d;ailleurs déjà le cas).

    la passe sanitaire mèra au passeport vaccinal qui mèra au Digital ID wallet. Ce cernier incluera tout sur vous, même l;accès `votre compte en banque et dans queles années quand le 1% aura supprimer l'argent liquide, il pourra bloquer les comptes de tous ceux qui ne oensent aps droit ou refusent les 2 ou 3 injectins annuelles. Raison pour laquelle il faut absolument voter NON à la loi Covid ce weekend.

    Sur l'Agenda 2030 et bien davantage, je vous recommande vivement de lire TOUS les commentaires de Mermaid dans le billet suivant car cette personne en sait bcp plus que moi et ce qu'elle dit est capital:

    https://blogres.blog.tdg.ch/archive/2021/11/06/complotiste-l-archeveque-318379.html

    En conclusion, à n'en pas douter la RTS et ses journalistes de gauche sont au service du Great Reset et de l'Agenda 2030 mis au point par le 1% de super-riches pour prendre le pouvoir. Vraisemblablement certains des ces journaleux ne s'en rendent même pas compte, ce qui serait comique si l'eheure n'était pas aussi grave!

    Comme je sais que la météo et le pseudo-réchauffement climatique vous intéresse, j'ajoute cet excellent petit tweet, pour vous faire plaisir:

    https://twitter.com/lolaCoh82550541/status/1463366213443235840

    et l'article qui va avec:

    https://www.telegraph.co.uk/world-news/2021/11/22/dozens-ships-stuck-arctic-ice-freezes-early-reverse-recent-warming/

    On n'en entendra pas parler à la RTS ça c'est sûr

  • Difficile de parler d'un livre que je n'ai pas lu. Cependant, depuis les immondices répandus sous les regards amusés et complices des médias dans le "Génie Lesbien" d'Alice Coffin, on sait que la misandrie est "bankable". Plus c'est crade, gratuit et déviant, plus ça marche.

    Elle s'était émue à l'époque d'avoir reçu des menaces de mort, qui en quelque sorte justifiait son propos, démontrant des capacités intellectuelles franchement limitées, voir altérées.

    Si il y a bien un génie lesbien, il ne se trouve certainement pas dans sa tête. En attendant, le vil "génie patriarcal" se trouve dans les plus grands musées, dans les cours d'histoire de l'art, s'arrachent lors d'enchères, etc.

    Il faudra un jour donner à ces ouvrages immatures et hargneux la place qu'il leur revient aux panthéon des créations intellectuelles humaines: absolument aucune.

Les commentaires sont fermés.