Belle histoire 13 : Nati, le 8ème rugissant

C’est peut-être tôt pour en faire une belle histoire: il reste trois étapes avant le Graal européen. Mais l’émotion collective qui a saisi tant de Suisses jusque dans les quartiers de banlieue est belle à voir et entendre.

 

nati,euro,suisse-france,astérix,fete,Pourquoi tant d’émotion en 8ème de finale? Plusieurs raisons. D’abord l’adversaire, champion du monde en titre, et réputé candidat à la victoire. Et qui plus est c’est la France, adversaire imprenable depuis trop longtemps. La Nati a vaincu le coq.

Ensuite la manière. Quelle potion magique ont-ils pris? Une Nati méconnaissable, qui a tout osé, qui a joué un foot enthousiasmant, comme des grands, dérouté les bleus et planté leur glaive aux moments décisifs. Du beau jeu. 

Ah, cette nonantième minute (pas quatre-vingt-dixième!…). Ah, cette percée inattendue qui sauve la Suisse, ce tir clair et puissant de Gavranovic. Je suis incompétent à analyser un match de foot, je laisse aux spécialistes, mais je n’ai aucun doute sur la qualité de ce que j’ai vu chez les joueurs suisses.

nati,euro,suisse-france,astérix,fete,Et puis ce pénalty de M’Bappé, arrêté par Sommer, et la foule qui chavire, la tête dans les étoiles, et ces fêtes spontanées dans la rue jusque loin dans la nuit. Les Suisses s’expriment et n’ont rien à envier aux pays du sud! Et pas de violence ni de dégâts. C’était que du bonheur.

La France est sonnée, M’Bappé défait. Mais cela arrive, même aux meilleurs. Hier Astérix était Helvète. J’espère que l’on ne cherchera plus des poux aux « étrangers » de la Nati.

Prochain tour, l’Espagne. C’est un gros morceau. J’ignore si nous irons plus loin. Mais cette soirée du 28 juin a comme réparé quelque chose et redonné confiance en nos ressources humaines.

nati,euro,suisse-france,astérix,feteUne joie si rafraichissante, un besoin de crier ou de rugir cette joie, de sortir sa voix après des années de doutes sur la capacité de l’équipe à dépasser le  fatidique 8ème de finale, après des semaines d’attente, après 120 minutes de stress, cette joie d’un peuple mérite d’être ma belle histoire du jour.

 

Images copies d'écran RTS.

 

 

 

 

 

 

Catégories : Belle histoire, sport 13 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Quelle soirée palpitante, intense et asphyxiante.
    Oui cela mérite bien une place en tant que belle histoire. Celle de la magie d'une volonté de tout un groupe avec comme catalyseur un capitaine exemplaire de générosité dans l'engagement. J'ai bien vibré avec les miens

  • On ne le voit pas sur les vidéo que j'ai mises, mais Xhaka n'a pas couru vers le coin des supporters, mais d'abord vers le coach qu'il a pris dans ses bras. Belle image.

  • Bravo la Suisse !! De belles actions dans ce match.

  • Très belle histoire que nous avons suivie avec enthousiasme !
    Moi aussi j'espère toujours "....que l’on ne cherchera plus des poux aux « étrangers » de la Nati." ni de personne venant d’ailleurs.
    Le prochain match nous serons, oui, adversaires. Espérons que ce soit un beau match surtout...non?
    Bonne soirée John.

  • Hola Colette,

    Un petit Belgique-Suisse serait bien aussi!
    :-)

    Bonne journée.

  • Oui félicitation à vous les Suisses, pays des réformateurs, aujourd'hui les vainqueurs sont la Genève de Calvin et de Farel, et pour une fois les perdants sont ceux de Richelieu et de la Sorbonne, François et Rome et leur nouvelle tendance LGBTéiste n'ont qu'a bien se tenir ! Et c'est un alsacien qui vous le dit. Vive la Suisse !

  • Merci beaucoup KRANNITZ! Mais vous savez, Suisses ou Français et Belges aussi, nous sommes tous frères de par nos origines celtiques et/ou germaniques.

    Ce qui me fait surtout plaisir c'est que d'une certaine manière, c'est aussi la victoire d'un petit état indépendant contre le rouleau compresseur mondialiste représenté dans ce cas par le gouvernement Macron, car il y avait un grand enjeu politique pour lui dans ce match.

    Bien à vous

  • Même déçu, je ne peux qu'applaudir la victoire de mes voisins et "adversaires" car ils l'ont bien méritée. Je ne vais pas pour autant critiquer nos joueurs, je n'aurais pas fait mieux.
    Une réflexion cependant : cette compétition et cet engouement pour l'équipe de son pays nous montre que la nation n'est pas un vain mot. Le sport est une façon pacifique de s'affronter. C'est un progrès de l'humanité. Mais le sport est aussi révélateur d'un souverainisme de bon aloi. C'est un attachement à une histoire, à des mœurs, à des valeurs, mais aussi à une langue, comme le précise Homme-libre. En effet, il se plaît à souligner certaines particularités de la francophonie suisse : nonante n'est pas quatre-vingt-dix. Et il a doublement raison. D'une part, il souligne ainsi son attachement à sa culture et, d'autre part, il peut être fier de cette façon de compter. Pourquoi ? Parce- qu'elle est logique et plus simple que la nôtre.
    Bravo la Suisse !

  • Les deux pilliers de l'Europe politique, l'Allemagne et la France ont étés dégagés par des pays souverains, la Suisse et l'Angleterre. Comme quoi en foot comme en politique la liberté ne signifie pas affaiblissement.

  • Oui, très belle histoire! Merci d'en avoir fait un billet!

  • Commentaire sur la chaîne l'Équipe: 3-1 à 10 minutes de la fin, les Bleus ont pensé que c'était gagné, match plié, et ont relâché leur jeu.

    C'est possible, mais pas de commentaire pour dire que les Suisses ont très bien joué ces 10 minutes.

    Pas grave, nous on le sait.

  • "Euro: Après un match fou les Bleus valident dans la douleur leur ticket pour les quarts de finale. L'équipe de France a terriblement souffert face à la Suisse pour se qualifier pour les quarts de finale de l'Euro au bout des tirs au but"

    Non vous ne rêvez pas, c'est bel et bien ce que j'ai pu lire dans le Figaro en ligne pendant quelques minutes à la fin du match! J'ai eu de la peine à en retrouver la trace, mais la voici. Voyez-vous mêmes:

    https://www.24heures.ch/gueule-de-bois-pour-les-medias-francais-474225879941

  • Quant à nos amis Belges, ils ont aussi fêter cette victoire:

    https://www.lefigaro.fr/sports/football/euro/des-supporters-belges-ont-fete-l-elimination-des-bleus-face-a-la-suisse-20210629

Les commentaires sont fermés.