Un acteur blanc pour jouer Mandela

Les provocations genrées battent leur plein. On apprend par exemple que l’actrice noire Lashana Lynch interprétera le prochain agent au matricule 007. Elle remplacera Bond, James Bond, parti à la retraite.

 

007,bond,blanche neige,zorro,femmes,himmes,Égalité

Dans la même veine provocatrice Zorro sera joué par une femme, Sofia Vergara.

On apprend enfin que Blanche-Neige reviendra sous les traits d’une métisse, Rachel Zegler.

Alors, 007 en panties fera-t-elle la révolution du genre à l’écran? Sera-t-elle femmehomme ou hommefemme? Se comportera-t-elle en moniale inklu aimant ses ennemis et condamnant le sexe d’un soir? Ou se tapera-t-elle un joli boy sur un radeau gonflable au milieu de l’océan arctique? Saura-t-elle faire oublier Grace Jones?

007 étant un film d’action pas trop intello, elle va casser des gueules, flinguer des méchants, manipuler des hommes, sauver des femmes, le tout avec des séquences cultes où elle fera tout ce que fait un mec. À se demander pourquoi on met une femme.

Il y a 52% de sondés qui trouvent l’idée bien:

« Interrogés sur le motif de leur adhésion à cette féminisation, les sondés y étant favorables invoquent d'abord la promotion de «l'égalité homme femme» (59%), la découverte d'une «interprétation différente» (51%), la nouveauté et le «côté inédit» (40%) et la «modernisation des sagas concernées» (40%). »

 

 

007,bond,blanche neige,zorro,femmes,himmes,Charme

L’égalité homme femme dans la nullité, c’est parfait. Une interprétation différente? C’est déjà le cas à chaque nouvel acteur. Le côté inédit? Un albinos sénégalais ferait plus d’effet. La modernisation de la saga? Mais moderniser quoi? 

Pourtant en 2020 la productrice déclarait que 007 ne serait pas une femme:

« James Bond sera de n’importe quelle couleur, mais ce sera un homme, a tranché Mme Broccoli dans une entrevue à Variety. Je crois que nous devons créer de nouveaux personnages forts pour les femmes. Mais je ne suis pas particulièrement intéressée par l’idée qu’une femme joue un personnage toujours tenu par un homme. Les femmes sont nettement plus intéressantes que ça. »

Eh bien non, ça ne semble pas le cas.

Cela dit, on nous fait mousser, l’actrice présente cela comme une révolution, alors que comme toute révolution moderne elle est déjà récupérée commercialement. Car mettre une femme n’est qu’une farce commerciale.

Je m’en fiche, je ne vais plus voir ce genre de film, sauf à la télé quand ils repassent. Cela me coûte moins cher. J’ai fini de mettre de l’argent dans des navets. Dans le domaine ce qui sauve James bond de la série B c’est son charme et sa relation aux femmes. C’est un élément essentiel dans la saga.

 

 

007,bond,blanche neige,zorro,femmes,himmes,Toxique

Notez, si la nouvelle 007 est lesbienne (il y a des chances, forcément, c’est la mode), elle draguera aussi des femmes. Je parie que ce sera encore fait pour exciter les mâles.  Malheureusement Lashana Lynch pue de la tête. En effet c’est elle qui déclare:

« On s'éloigne progressivement de la masculinité toxique, grâce aux femmes qui osent s’ouvrir et exiger qu’on les entende, en dénonçant la mauvaise conduite dès qu’elle se produit. »

Pouah la peau de vache!!! Elle reprend le discours déjanté des radicales misandres. Une typique représentante de la féminité toxique. Tiens, à voir les deux images 1 et 3, on se demande quelle différence il y aurait entre masculinité toxique et féminité vertueuse. Vert tueuse...

Donc je m’en fiche, sauf que James est un mec et que la série est construite sur les multiples aspects du masculin: force, virilité, séduction, protection. Donc avec une femme ce n’est plus James Bond, et avec Lashana c’est de la propagande anti-mâle.

Mais ont-elle à ce point besoin de singer les hommes? Ne pourrait-on créer des personnages purement féminins pour les femmes? Car à part les Hauts de Hurlevent, la plupart des héroïnes féminines sont reprises de héros masculins: Superman, 007, Zorro. C’est de l’appropriation culturelle et du colonialisme intellectuel. Ni plus ni moins. 

 

 

007,bond,blanche neige,zorro,femmes,himmesInklu

La Bible avait finalement raison: la femme est sortie d’Adam.

Par contre faire jouer Zorro par une femme me paraît plus ridicule et anachronique. À l’époque Zorro, s’il avait existé, n’aurait pas pu être une femme. Et puis, s’appellera-t-elle Zorrotte? Zorine? Zorelle?

Mais le pire c’est Blanche-Neige. C’est un personnage issu d’une culture et d’une région du monde. Elle est blanche parce que c’est son identité. Elle est décrite ainsi dans le texte. La remplacer par une métisse est un non-sens et une négation de cette identité blanche caucasienne.

Il faudrait renommer l’histoire: Snowblack me paraît plus approprié, et Neige-Noire va très bien pour les flippés du climat. Bon, notez qu'ils ne l'ont quand-même pas prise trop foncée, faut pas faire peur aux clients.

Mais on n’arrête pas la marche commerciale du monde. Faire du fric avec un blanc ou une noire, c’est au bout du compte le même tiroir-caisse. 

Alors, dans le même sens, je propose que Joséphine Baker soit interprétée par Laspalès, et que l’on choisisse un acteur blanc pour un remake du personnage de Nelson Mandela.

Ce serait inklusif, diversitaire et très ouvert d’esprit.

 

 

Catégories : Art et culture, Divers, Humour 12 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Bonjour, merci pour ce billet très amusant ! Zorrotte et Snowblack, les versions du futur ! Pourquoi pas après tout ? L'innovation et les changements sont d'actualité aujourd'hui. A propos de Nelson Mandela, je ne peux m'empêcher de faire le lien avec ce phénomène assez déroutant appelé " effet Mandela". Peut-être en avez-vous entendu parler ? Il y a de multiples cas de cet "effet" mystérieux qui transforme des logos (Volskwagen, Coca-Cola), des textes de films (Star Wars, Forrest Gump), des orthographes ou des pictogrammes. Le dernier en date que j'ai relevé est la composition du groupe pop des Village People. J'aurais pu jurer qu'ils n'ètaient que 5, voilà qu'ils sont 6 ! Donc, en suivant cette logique, peut-être qu'un de cet "effet Mandela " se produira pour Zorro qui se transformera définitivement en son homologue féminine ! A propos, d'effet Mandela, le bonhomme du logo du jeu Monopoly porte-t-il un binocle ou pas ? Qu'avez-vous gardé en mémoire ? C'est un sujet très intéressant !

  • Myriam, je n'avais aucune mémoire de ce monocle, même pas du bonhomme. Ne pouvant affirmer qu'il en avait un, j'ai opté pour "pas de monocle".

    Intéressant cet effet Mandela. À méditer.

  • En voilà davantage sur la nouvelle "Blanche Neige" noire. Tout comme vous je me suis demandé s'il faudra l'appeller Noire Neige?

    https://lesobservateurs.ch/2021/06/27/la-nouvelle-blanche-neige-une-militante-dextreme-gauche-obsedee-par-la-censure/

  • Un petit conseil, constituez-vous au plus vite, tant que cela est encore possible, une petite vidéothèque avec les plus grands classiques du XXème siècle, Disney compris. Et assurez-vous d'avoir le matériel de lecture nécessaire (et surtout non-connecté). Et puis, planquez tout cela en lieu sûr.
    Car il y a fort à parier que la plus grande partie de ce patrimoine visuel, au contenu forcément « problématique », se retrouvera bientôt inaccessible sur les sites de VOD.
    Et que la détention d’un contenu aussi subversif pourrait un jour vous faire courir presque autant de risques que de posséder un Bible à l’époque soviétique.

  • Bien vu et il faudrait faire de même avec les grands classiques de la littérature qui seront tous réécrits tôt ou tard.

    Notez que cela se fait déjà avec des livres pour enfants, comme la Bibliothèque rose par exemple, non seulement pour simplifier la langue autant que possible, mais aussi pour supprimer les mots qui ne sont pas politiquement corrects comme "gitan" etc.:

    https://forum.booknode.com/viewtopic.php?t=79161

    et

    https://bibliobs.nouvelobs.com/romans/20170406.OBS7659/le-club-des-cinq-a-perdu-son-passe-simple-et-pas-mal-d-autres-choses-aussi.html

  • Gérard, en effet, mais je partais du principe que nous possédons plus ou moins tous dans nos bibliothèques les ouvrages littéraires essentiels qui nous ont marqués. Ce qui n'est pas toujours le cas des films, car nous les avons souvent vus au cinéma, et ne les possédons donc pas sur un support phyisque, contrairement aux livres que nous avons forcément tenus dans nos mains en version papier.
    Cela me fait penser que les grandes oeuvres de la musique classiques risquent également de se retrouver bannies un jour ou l'autre, car trop mâles, trop blanches, trop coloniales... à collecter et à planquer également!

  • Régis Laspalés ne sera pas disponible pour le rôle de Joséphine Baker, Aux dates du tournage, il est déjà pris par un biopic sur Liz Taylor....Désolé.....

  • Au secours!
    Je ne sais pas à qui demander pardon pour trouver un grand charme, presque une fascination pour les belles couleurs de peau des femmes (je n'exclus pas les hommes, mais par quelque particularité de la nature, je suis plus ému par ce qui touche aux femmes).
    Mon infirmité touche particulièrement le noir presque noir, dont j'ai vu des exemples, en Papouasie Nouvelle-Guinée, dans des documentaires sur les îles Andaman et, ce matin-même, à la terrasse d'un restaurant à la rue Dancet.
    Pour la nuance blanche, je me souviens d'une serveuse de café (je ne suis pas sûr du titre flatteur qu'il faut utiliser aujourd'hui pour cette profession) à Amsterdam il y a une quarataine d'années dont la peau semblait faite de crème de lait.
    Je pourrais évidemment aussi parler des yeux, des mains et de bien d'autres détails qui m'ont enchanté dans ma vie et dont certains, notamment la couleur de peau, font partie du cadeau que j'ai reçu en rencontrant mon épouse.
    Mais comme tout semble tourner autour de la couleur de peau ces temps, j'ai mentionné cela avant tout. J'aimerais m'enfoncer un peu plus dans l'opprobre en avouant que je trouverais très décevant qu'à force de métissages, l'humanité finisse par ne porter plus qu'une seule couleur, qui devrait être alors un brun-jaune quelque peu foncé et qui ne donnerait plus prise à aucun racisme de couleur.
    Je pense même que l'humanité n'y gagnerait rien, tellement tout peut prêter à rabaisser l'autre dans notre monde de tarés.
    Est-ce grave, docteur?

  • Tous ces capitalistes, qui n'ont aucun honneur, aucun courage, aucune fierté, et qui sont capables de renier leurs idées les plus affirmées juste pour le fric! C'est déplorable!

  • Et un haïku pour l'exotisme

    Mon frère est masseur
    Depuis son opération
    Mon frère est ma soeur

  • Cela me fait penser à la polémique sur la tenue de la chanteuse Adèle.
    https://www.aufeminin.com/news-societe/adele-vivement-critiquee-sur-sa-tenue-est-ce-de-l-appropriation-s4016461.html

  • Et "ils" ont osé représenter Arsène Lupin par un grand homme de couleur !!!
    Le prochain sera l'Abbé Pierre peut-être...
    Et la Belle aux Bois Dormants serait représentée par une belle créole aux yeux de biche !

Les commentaires sont fermés.