Kamala Harris aux migrants : « Ne venez pas. Ne venez pas. »

L’appel est clair, entre supplique et ordre. Le ton est plus modéré que celui de Donald Trump mais l’objectif est le même: tarir l’immigration illégale de masse venant du sud. C’est aussi la ligne de Joe Biden.

 

biden,harris,trump,migrantsKamala même chanson

Comme le relate la presse:

« La vice-présidente américaine Kamala Harris a déclaré lundi avoir eu des discussions «robustes» avec le président guatémaltèque Alejandro Giammattei sur la lutte contre la corruption afin de dissuader l’immigration depuis l’Amérique centrale et a prévenu sans détour les migrants de ne pas se rendre aux États-Unis. »

En mars déjà Joe Biden déclarait:

« Je peux le dire très clairement: ne venez pas. Nous sommes en train de nous organiser. Ne quittez pas votre ville ou votre communauté.» De fait, en pleine période de pandémie, la plupart de ceux qui entrent illégalement aux Etats-Unis sont renvoyés vers leur pays d’origine ou condamnés à rester au Mexique. »

Depuis la prise des commandes de l’État par Biden l’afflux de migrants a atteint un pic jamais vu en 20 ans. Il a alors changé d’avis et fermé et sécurisé la frontière aux migrants, qui sont maintenant renvoyés automatiquement. Ce qu’il avait promis de ne plus faire.

Sécuriser davantage la frontière avec le Mexique? Ah bon. C’est ce que faisaient déjà Trump et Obama avec la construction du mur. 

 

Biden,Harris,Trump,migrants,Taxing Joe

Cela avait irrité l’ultra-gauche du parti. La déclaration de Kamala Harris a renforcé l’attitude critique d’Alexandria Ocasio-Cortez, le dragon rouge des Démocrates.

Biden et Harris faisant la politique de Trump, ce n’est pas surprenant. Depuis longtemps la question migratoire a fait partie des préoccupations majeures des États-Unis. De plus la situation ultra-violente dans le nord du Mexique, tenu par les armes par des familles de narco-trafiquants, fait peur. Certains migrants sont des passeurs.

Un élu démocrate, Bennet Omalu, a d’ailleurs twitté sa colère et menacé l’exécutif de changer de camp en 2022:

« Je suis un démocrate, mais je conseillerais à l’administration Biden de gérer la crise frontalière de manière agressive, sinon il y aura un retour de balancier en 2022 (une allusion aux élections de mi-mandat). Il faut que la loi et l’ordre règnent; qui va s’occuper de ces enfants non accompagnés? Les renvoyer est peut-être la seule option. »

Si Biden et Harris font comme Trump, c’est que Trump est autant humaniste que Taxing Joe. Ou alors les Démocrates sont de fichus menteurs et vous roulent dans la farine.

Il semble que cette thématique de la migration illégale, prise avec une fermeté frontale par Donald Trump, sera durable.

 

 

 

 

Catégories : Politique 12 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • L'utopie politique est un concept de gauche. Pas étonnant que leurs promesses soient donc souvent intenables.

  • Biden/Harris ont la même politique migratoire que trump mais comme ils sont officiellement de gauche (ouarf!!) la gauche ne dit rien! C'est comme pour le futur dictateur melechon toute la gauche le laisse délirer en ce moment! En Europe aujourd'hui, ce sont les réseaux criminels internationaux qui dirigent tout, grâce à la migration de masse! Mais tous se cachent derrière le mot RACISME!

  • Tiens elle a réussi à faire une déclaration sans caqueter et glousser, c’est déjà quelque chose...

  • "... qui va s’occuper de ces enfants non accompagnés?...." Bonne question !! Hier j'ai été surpris de voie qu'un parc public situé à 200 mètres de chez moi était investi par des tentes de camping et un barnum d'information....Les banderoles demandaient des solutions pour les migrants mineurs (les campeurs donc).......J'aurais bien fait de l'humour dégueulasse (et pas vegan) en proposant de faire un marché aux bestiaux.......mais bon.....

  • Le Maroc est le pays de ces "enfants", dont la majorité sont adultes, non accompagnés! (La gauche refuse les analyses médicales pour prouver qu'ils sont majeurs!) Le roi dit qu'il va faire quelque chose, on va bien voir! Donc en 2019 les sommes envoyées au Maroc via les agences de transfères d'argents depuis la France ont atteint, la somme modique de .............2,3 milliards d'euros, soit le 35,2% des sommes envoyées dans ce pays par les diasporas! L'argent des trafics doit au moins représenter les 65%! Ref le ministère de l'économie et de la relance! En ce qui concerne les activités mafieuses c'est le grand BOOM mondiale! Ces jeunes sont au centre de réseaux criminels qui entre autre les prostituent et les oblige à voler! L'ONU qui dit lutter contre tous les trafics, dont les trafics d'humains, se dit préoccupée de voir que les sommes qui partent vers l'Afrique de l'Ouest ce sont effondrées! Donc là l'argent mafieux même lorsqu'il provient de trafic d'être humains ne pose aucun problème à l'ONU!

  • Excellent, mais vous avez oublié de nous dire avec quels slogans Harris s'est fait recevoir par foule de ce pays. Le peuple affichaient des banderoles disant:

    "Trump Won"

    "Go Home"

    "Kamala, Mind your own business"

    "We don't want your malicious US dollars"

    etc.

    https://www.thesun.co.uk/news/15194884/protesters-kamala-harris-trump-won-signs/

    et bien pire: les Président du Guatemala a dit que depuis que Biden a ouvert les frontières, des milliers d'enfants guatemaltèques se sont fait kidnapper par des mafias pour être vendus aux USA. et contrairement à ce que dit cet article d'un journal de gauche qui ne peut cacher toute la vérité, la majorité n'a pas été retrouvée:

    https://www.latimes.com/politics/story/2021-04-28/biden-title-42-policy-fueling-kidnappings-of-migrant-families-at-border-and-extortion-of-u-s-relatives

  • Et j'oubliais le meilleur slogan: "Kamala Non Grata!"

  • Forte baisse de la qualité des interventions ici depuis quelque temps.

  • votre intervention est courte et ..................brève! Donc -Soyons printemps! comme macron! Mon correcteur réécrit toujours "marron" pour "macron" c'est un signe! C'est vrai ça, une châtaigne bien placée ça fait toujours plaisir!

  • Il faudrait immigrer des intellectuels ;=)

  • Ce sont nos pauvres qui vont devoir migrer mais dans quel pays vont ils être reçu avec des "Welcome to Swiss economic refugees!" Où doivent ils rester en Suisse de force!!!

  • Parce que ce commentaire remonte le niveau? Il est à effacer.

Les commentaires sont fermés.