Derrière Joe Biden, la lèpre « woke » s’étend

La culture de l’exclusion contamine les universitaires aux USA. Le scénario est rodé. Cette fois c’est à l’Université de Georgetown, un quartier de Washington. Précédemment c’était à l’Université d’Evergreen.

 

woke,biden,racisme,neo-racisme,Démission-Contrition 

Quel scénario? Un prof ou un étudiant osent quelques paroles jugées incorrectes par les woke, les « éveillés » comme ils se nomment dans leur incommensurable prétention élitiste. Rapidement les rézos reproduisent les propos et les accusations, poussent l’auteur à présenter sa contrition et en général à démissionner.

Nouvel exemple, un de plus, à Georgetown, cité par Radio Classique:

« A la fin d’un cours en visio-conférence dans cette université de Washington DC très réputée, deux profs discutent. Ils pensent avoir coupé la caméra et l’enregistrement. L’un d’eux se désespère de constater que les étudiants les moins bien notés sont noirs : « j’ai l’angoisse chaque semestre, parce que beaucoup de mes étudiants avec les plus mauvaises notes sont noirs », l’autre semble lui emboîter le pas. La bande sort, est diffusée sur le campus, puis sur Facebook et crée un scandale. Le prof doit démissionner après un acte public de contrition, l’autre collègue se désolidarise, les profs du campus sont sommés de prendre partie contre leurs collègues mis aux bancs. »

 

woke,biden,racisme,neo-racisme,Juste la damnation

Donc les étudiants noirs sont moins performants que les autres, mais comme cela ne doit pas se dire il faut tuer moralement celle qui a osé parler. Une enseignante américano-palestinienne s’est élevée publiquement contre ces pratiques. 

« Elle est la seule à s’être élevée contre le sort réservé à sa collègue. Voilà ce qu’elle explique dans sa lettre ouverte, après avoir comparé l’ambiance du campus à la révolution culturelle chinoise : « une nouvelle élite dirigeante s’empare des institutions universitaires en utilisant son statut de minorité et contre laquelle les libéraux progressistes sont impuissants à lutter. »

Elle ajoute:

« C’est la toute l’ingéniosité du régime minoritaire : une coalition de minorités qui collectivement forment une majorité, mais qui néanmoins reste en mesure d’invoquer son statut de minorité pour préserver son pouvoir. » 

Daniel Kovalik prof de droit à Pittsburg déclare pour sa part: 

« Ce qui me trouble le plus, c’est que ce mouvement antiraciste possède les caractéristiques quasi religieuses et absolutistes. Il n’y a ni pardon, ni rédemption, juste la damnation ». »

 

woke,biden,racisme,neo-racisme,Préjudice narcissique

Les « woke » sont le bras armé pré-faasciste du conformisme gauchard. Celui qui peut pousser à la démission des profs pour un écart de langage jugé « offensant ». 

La culture de l’annulation des gens (cancel culture) est un totalitarisme et une forme moderne de fascisme, inspirée par les heures sombres du XXe siècle. Les rouges (racisés revanchards, minorités de sexe, écolos flippés, etc) sont les néo-fascistes du XXIe siècle. Ils n’ont pas encore la dangerosité de leurs illustres modèles mais donnez leur 30 ans et ils mettront le monde à feu et à sang.

« La vie intellectuelle dans le monde universitaire nord-américain est devenue étouffante. La possibilité d’’y mener des débats ouverts sur certaines questions épineuses n’y est plus assurée. »

Selon le philosophe britannique John Stuart Mill:

« Beaucoup de gens considèrent comme un préjudice personnel les conduites qu’ils n’aiment pas et les ressentent comme un outrage à leurs sentiments. »

 

woke,biden,racisme,neo-racisme,Nettoyer les écuries

Dans Le Figaro le journaliste Adrien Jaulmes enquête sur le cas de Georgetown:

« L’association des étudiants noirs de la faculté de droit réagit en publiant sur Facebook un communiqué réclamant la sanction immédiate des deux professeurs. «Nous ne demandons rien de moins que le licenciement immédiat de Sandra Sellers. Pas de suspension. Pas d’enquête. L’université doit prendre des mesures rapides et définitives face à un racisme flagrant et éhonté. »

Le résultat est dramatique:

« Le doyen de la faculté de droit, Bill Treanor, réagit aussitôt. «Nous prenons cette situation avec le plus grand sérieux. J’ai regardé une vidéo de cette conversation et je trouve le contenu odieux, écrit-il dans un communiqué. J’ai informé le professeur Sellers que je mettais fin à son contrat avec la faculté de droit de Georgetown avec effet immédiat… »

La société occidentale est malade. Très malade. Joe Biden élu, les proto-fascistes se développeront encore davantage. 

Le seul vaccin contre cette violence intellectuelle et morale est d’être incorrect, pas gentil, de remettre les minorités à leur place de minorités, d’applaudir la blanchitude comme la négritude, et de préparer son Karcher pour nettoyer les écuries de gauche.

 

 

 

Catégories : Divers, Philosophie, Politique, Psychologie, société 17 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • "Une enseignante américano-palestinienne s’est élevée publiquement contre ces pratiques." Comment définissez-vous une "américano-palestinienne"? Walid Shoebat, ancien terroriste de l’OLP repenti :

    « Le soir du 4 juin 1967 j’étais Jordanien, le lendemain matin je me suis réveillé  Palestinien »
    « L’enseignement de la destruction d’Israel était une partie intégrale du programme d’études. Nous nous sommes considérés « Jordaniens » jusqu’à ce que les Juifs reviennent à Jérusalem (Est). Alors soudainement nous étions des « Palestiniens »… ils ont enlevé l’étoile du drapeau jordanien et d’un coup nous avons eu un « drapeau palestinien.  Le fait est que les « Palestiniens » sont des immigrés des nations environnantes ! Mon grand-père avait l’habitude de nous dire que son village était vide avant que son père ne s’y installe. » http://www.zeevgalili.com/english/2009/02/the-big-map-of-the-empty-land/

  • Mais ce même phénomène nous contamine aussi ici en Europe, En Belgique, Nadia Geerts philosophe, enseignante à la Haute Ecole Bruxelles/Brabant avait osé écrire sont sa page Facebook -Je suis Samuel Paty! et toute l'école lui est tombée dessus! On voit les préférences et les orientations générales des élèves de cette école! On accuse l'autre de fasciste et de raciste, tout en pratiquant les deux! En France le système d'éducation prioritaire qui met les banlieues devant toutes les autres régions de France, joue un jeu très dangereux d'exclusion! Et toutes nos universités suisses vont aussi en faire les frais, beaucoup de nos enseignants sont des complices de cette doxa! obama/biden ont espionnés toute l'Europe avec la complicité du Danemark!!! Et nos médias restent très silencieux face à ce scandale, pas de doute que si cette affaire avait été orchestrée par trump, le scandale aurait été mondiale!

  • Il est amusant de noter que cette université de Georgetown avait accueillit quelques mois avant la fin de la guerre 39/45 le professeur "walter allstein" un nazi qui deviendra le premier président de l'Europe de Berlin/Bruxelles! Un gentil nazi pour France Info!!!

  • Walter Hallstein -et non Allstein- était dans un camp de prisonniers de guerre de 1944-45. Il a servi comme ordonnanzoffizier. Il fut professeur à Georgetown de 1948 à 1949. Enfin, il ne fut jamais membre du parti national-socialiste.
    Un peu de clarté dans les approximations de monsieur DD à qui je souhaite une bonne soirée.

  • hallstein était bien un nazi!, Il ne faut pas réécrire l'histoire de cette "Nouvelle Europe" voulue par Hitler! hallstein était directement impliqué dans sa création. Lors de son arrestation il a été envoyé aux USA, pour finaliser le projet! L'Amérique voulait une Europe puissante face à la Russie L'Amérique a accueillit beaucoup d'anciens scientifiques nazis, entre autre dans l'aérospatiale! L'Europe d'aujourd'hui est totalement dirigée par Berlin quoi qu'on en dise! Sur ARTE "La spirale Infernale" sur la situation économique catastrophique des allemands après la pandémie! Le seuil de pauvreté va atteindre les 30% de la population voilà l'Europe de Berlin!

  • Monsieur DD, je suppose que vous tirez tout ce galimatias de votre source infaillible...Youtube. Vous avez oublié de mentionner les extraterrestres dans votre commentaire. Etes-vous certain qu'ils ne sont pas impliqués dans ce que vous considérez comme le complot européen? Une très bonne journée et de bonnes lectures. Vous en avez bien besoin.

  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Walter_Hallstein#Soldat_et_prisonnier_de_guerre_(1942-1945)

    pour éclaircir un peu les choses

  • Je constate que notre voisin de blog que l'on ne peut pas nommer à sa demande, est toujours obsédé par sa définition ethnocentriste de l'histoire qui justifierait la ségrégation entre des citoyens de première et de deuxième catégorie. Il serait temps d'aller de l'avant. Comme l'écrivait Héraclite, l'histoire est une identité en mouvement. Le voisin de blog devrait s'en inspirer.
    Je salue le courage de cette enseignante américano-palestinienne, Lama Abu-Odeh, pour son opposition à cette nouvelle forme de "chasse aux sorcières".

  • Attention au melon cher .........paul???

  • Aie aie aie "le comploteur" voit des complotistes/fascistes partout, sans doute un pote de melechon! Un article dans médiapart sur walter hallstein, va malgré tout dans ce sens, walter hallstein faisait aussi parti d'association nazies très impliquées dans le mouvement nazi.
    Sur France Info monsieur "pain" une référence en matière de fake news nous expliquait il y a quelques mois, qu'il y avait de "bons nazis"! Ma famille tant en France qu'en Tchécoslovaquie, était d'un avis contraire, mais eux ont vécu tout ça du dedans!

  • Restons aux arguments plutôt qu'aux piques personnelles.

    J'ai regardé quelques liens sur ce monsieur, mais la vérification me paraît trop ardue, je ne m'y colle pas. Anyway ce n'est pas très important, et l'UE n'est pas un régime de type nazi!

  • Je me désolé que ces extrémistes soient la vitrine de la gauche en occident depuis maintenant une décennie, renforcés et organisés par les réseaux sociaux qui permettent de mener une lâche guérilla informatique les fesses bien au chaud.

    Se dire "progressiste" quand on emploie des moyens qui sont contraires aux buts que l'on poursuit démontre une incapacité à penser préoccupante. Car si il y a une liberté avec laquelle le "progrès" ne peut pas tergiverser, c'est bien la liberté de penser et de s'exprimer.

    Dans nos sociétés où la violence physique est devenue taboue (dans certains médias on ne couvre presque plus que les faits divers), l'expression des haines, l'évacuation de l'agressivité et de la frustration ont pris des formes moins risquées. Pourquoi casser la figure à quelqu'un, ce qui peut te mener en prison, quand le traiter de "raciste", de "nazi" (ou autre) et l'exposer à la vindicte d'un groupe social organisé peut t'accorder un statut de héro ?

    Ces gens recherchent moins la justice que la reconnaissance sociale. Ils ne défendent rien ni personne: ce ne sont pas des justiciers mais des bourreaux.

  • Un grand merci Homme Libre pour ce billet magistral. Tout ça me fait penser à ce psychiatre qui a dit aux étudiants de Yale qu'elle rêvait de tirer une balle dans la tête des blancs qu'elle croisait:

    https://www.foxnews.com/us/former-professor-slams-nyc-psychiatrist-shooting-white-people-unfit-practice-medicine

  • Concernant le psychiâtre qui a dit aux étudiants de Yale qu'elle rêvait de tirer un balle dans la tête des blancs qu'elle croisait, voici un meilleur lien:

    https://nypost.com/2021/06/04/nyc-pyscho-fantasizes-about-shooting-white-people-in-yale-talk/?utm_source=NYPTwitter&utm_campaign=SocialFlow&utm_medium=SocialFlow

  • "j’ai l’angoisse chaque semestre, parce que beaucoup de mes étudiants avec les plus mauvaises notes sont noirs" c'est quand même un secret pour personne que les afro-américains bénéficient de discrimination positive.

    https://www.intelligence-humaine.com/differences-intellectuelles-entre-les-ethnies/

    La ligne 6 donne un QI de 85 pour les Africains aux États-Unis, moyenne obtenue à partir de 29 études

  • Ce site sur les différences raciales est intéressant, mais ses sources devraient être revérifiées afin d'éviter tout biais. Si je comprends bien une partie des conclusions est basée non sur des tests mais sur une estimation faite à partir de la taille moyenne des cerveaux. C'est une preuve indirecte.

    Il s'agit ici du QI, marqueur important mais pas unique de l'intelligence.

    L'idée de différence entres origine ethnique ne me dérange pas, cela tient à des facteurs qui ne sont pas forcément dévalorisants, pourvu que l'on ne fasse pas de cela un critère comparatif de valeur des personnes.

    J'en ferai peut-être un billet, si je peux mieux cadrer cette étude.

  • https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/04/22/aux-etats-unis-la-discrimination-positive-a-permis-d-augmenter-la-proportion-de-noirs-et-d-hispaniques-parmi-les-etudiants-des-meilleures-universites_6077651_3234.html

    https://www.lemonde.fr/m-actu/article/2018/09/07/aux-etats-unis-la-discrimination-positive-en-mauvaise-posture_5351754_4497186.html

Les commentaires sont fermés.