Blanc qui tue n’amasse pas mousse

Les œufs en chocolat ne sortent pas du cul d’une poule, même brune. Même pas si vous la gavez de cacao. Le cacao étant amer le seul effet sera de passer cette saveur à votre poulet rôti. Pour en atténuer l’amertume nourrissez le poulet pour moitié avec du sucre de canne. Vous aurez un poulet confit au cacao.

 

blanc,noir,floyd,racisme,Like a virgin

Dans l’œuf il y a le jaune et le blanc. Le blanc n’est pas vraiment blanc. Il est vaguement jaunâtre comme un Balinais enrhumé, en plus d’être visqueux et collant (le blanc d’œuf, pas le Balinais).

Le blanc battu sert à la préparation de la mousse au chocolat – au chocolat noir, bien sûr. Je parle de la vraie, pas des ersatz.

Donc on bat le blanc. Aïe! crie le blanc. Pourquoi me battez-vous? C’est pour t’attendrir et mieux te manger, mon petit blanc.

On l’a compris, être blanc cache un grand malheur sous les apparences conquérantes. Et pourtant nombreux et breuses sont les victimes de cette fâcheuse identité. Le blanc porte un fardeau.

Pire: il tue.

C’est Daniel Fazan qui l’écrit dans le magazine Coopération, le journal de la Coop, en page 94 de la dernière édition. Il débusque le blanc qui tue. Et c’est bien pire que tout ce que l’on pouvait imaginer. Ce ne sont pas des blancs, ou quelques blancs qui tuent. C’est le blanc.

Daniel Fazan, ancien animateur radio très apprécié, écrivain, persiffle donc sur le blanc qui tue. Il commence par la virginité de la mariée, en robe blanche, perdue dans la neige (la mariée, pas la virginité). Bon, qu’est-ce qu’elle est allé faire toute seule  3’800 mètres dans les Alpes?

 

blanc,noir,floyd,racisme,Danse avec les loups

Et à partir de cette boutade Daniel Fazan passe au maquillage d’antan à base de plomb. Élégantes et élégants se faisaient une face enfarinée, c’était la mode. Mais voilà, le plomb de ce maquillage passait dans le corps. Puis il empoisonnait ce beau monde.

Comment Fazan glisse-t-il du blanc de maquillage qui tue à Georges Floyd? Par, je suppose, une grosse dose de haine de soi et du blanc, et un sens aigu de l’amalgame qui tue.

Bien que ce soit la Pentecôte, je trouve son esprit peu sain. Le brouet est trop politique. Avec ce blanc vous ne pourrez pas faire de mousse au chocolat.

Je vous mets son texte, assez court:

 

« Blanc qui tue

On y pense peu, le blanc de la virginité est dangereux. En premier, la blanche robe du mariage. En blanc sur la neige, elle est une future victime, que les secours auront du mal à détecter. Oui, le blanc tue. Depuis la nuit des blancs et des temps. 

Dès le 16e siècle le blanc de céruse ou blanc de plomb, qu’il vienne de Venise ou de Saturne pensait-on, donnait force maquillage aux teints déjà pâles, camouflait les imperfections, tartiné en couches sur les visages nobles, femmes ou hommes. Ce blanc mettait en valeur le rose de coquelicot sur les joues. 

Ignorants des méfaits du blanc tous furent atteints de saturnisme, de ce plomb perfide qui entrait partout dans le corps. On ne savait pas que le blanc tuait. On fermait les yeux sur les drames et les dames. Le blanc a débuté sa carrière dans les cours royales. Le blanc qui tue est depuis lors descendu dans la rue. N’est-ce pas George Floyd? »

 

Soit c’est de l’humour au 3e degré, c’en a l’air au début, soit Fazan est un néoraciste qui hurle et danse avec les loups.

 

P.S.: le poulet confit, c'est pas vrai...

 

 

Catégories : Divers, société 11 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • On a depuis quelques années une américanisation de la société et de la façon de penser....Une pensée qui est très portée sur la couleur des gens quitte à la mentionner quand c'est hors de propos et que ça n'apporte rien à l'éclairage d'un fait (divers) sauf à renforcer des à priori de couleur....Quand je regarde/écoute une vidéo de Duke Ellington, Lester Young ou Mile Davis, je ne pense pas à leur éthnicité, Quand je suis avec un ami réunionnais, on discute, le temps passe et je ne pense pas à la teneur en mélamine de leur peau...A mon avis, le fait de toujours rappeler qu'il y des "couleurs" alors qu'il y a mille nuances, ne fait que renforcer des stéréotypes et créer/maintenir une société raciste....Est ce volontaire ? est ce que les écoles de journalisme formatent les étudiants dans ce sens ?...Oui parfois il y a un flic plus con que la moyenne ou plus fatigué ou plus blasé, qui commettra un bavure, agira de façon disproportionnée, mais voilà, vu le nombre d'éthnies présentes sur le sol américain, il y a forcément des probabilités que ces bavures frappent des afro-américains, des chinois, des polynésiens, des native-americains.......

  • D'accord avec vous à 100% Gilbert99. Idem pour moi.

  • Je ne suis pas sûr que l'Amérique est responsable de tous nos maux! Le mélange est tellement réchauffé qu'il est difficile de donner une origine à tout ça! En tout cas le résultat est déplorable! J'ai regardé en vitesse très accélérée "l'Eurovision-d'horreur" hier soir! C'est bien la technique on peut en appuyant sur une touche accélérer et ne regarder même pas une seconde de ces chansons formatée et bêtifiantes! Donc le tout en même pas 6 minutes! Avec des feux d'artifices, des couleurs et au bout du compte rien! Les références générales Madonna/Lady Gaga/Cher/et poufpouf! La Suisse a faillit gagner, je ne peux rien dire de la chanson qui a subit le même régime que le reste, un jeune homme en paillettes, a la voix très haute perchée, que dire d'autre! L'excès de diversité fini par tout uniformiser! Les sociologues vont faire les poubelles des lieux qu'ils veulent analyser, aujourd'hui c'est même plus nécessaire les poubelles sont partout à ciel ouvert et dans les médias! Devant la gare Cornavin par exemple ici à Genève! Fazan veut faire politiquement correcte, il n'ose même plus demander -Un p'tit noir bien serré et bien chaud, au comptoir! Une miss anglaise a perdu son titre et elle a disparu des radars, parce qu'elle a écrit sur son sire tweeter "All Lives Matter"! Là c'était trop pour les réseaux sociaux!

  • J'ajouterais que tenter de se bagarrer avec des policiers quand on est drogué et alcoolisé peut apporter toutes sortes de désagréments qui n'ont pas de relation directe avec le mélanotype....

  • Je ne sais pas ce qu'il a fumé le Fazan, mais ce n'était certainement pas de la bonne!

  • 8-DDD !

  • C'est du mimétisme idéologique.

  • Un texte d'une sottise crasse, qui a évidemment des relents racistes et des prétentions intellectuelles.

  • A mon avis c'est bien une problématique des USA qui s'exporte en Europe....Les américains ont une histoire spécifique qui inclue la guerre de sécession, une société ségrégationniste (voir Rosa Parks) jusqu'au milieu des années 50, le KKK. Le fait que des journalistes européens reprennent à leur compte les sentiments de culpabilité et les problèmes qui subsistent dans la société US importe un modèle de pensée qui n'est pas le notre. L'Europe a déjà eu suffisamment de cas de conscience à régler avec le colonialisme, le nazisme/fascisme, le collaborationnisme...Le fait que le meurtre de Georges Floyd ait mobilisé des milliers de personnes dans des émeutes indique qu'il y a réel problème que les américains doivent résoudre. ( J'imagine que les rwandais ont aussi un travail à effectuer sur leur histoire, tout comme les cambodgiens) . En universalisant cette problématique (et accusant les éthnies "caucasiennes" d'être fondamentalement criminelles puisque c'est le propos de l'article de Daniel Fazan) le risque est voir cet état d'esprit et ces émeutes se répandre. J'ai lu le compte rendu du procès de Derek Chauvin (le principal policier responsable du décès de Floyd) avec le détail de l'intervention de chaque témoin et, s'il ressort que si Chauvin a agit de façon contraire à la déontologie et s'est rendu coupable d'un meurtre sans préméditation, pour autant l'aspect raciste ou raciale de ce meurtre n'a pas été mis en avant.

  • Un très grand Merci Homme Libre!

    Monsieur Fazan a-t-il aussi écrit un billet pour chaque blanc égorgé ou décapité dernièrement en Europe? Ou pour les victimes noires des masssacres du Rwanda?

    Le plus intéressant dans tout ca c'est que ce texte de propagande anti-blanc est publié dans le journal Coopération.

    Que ferait-la Coop sans ses clients blancs?

    La réponse est claire: La Coop ferait faillite!

    A quel jeu joue donc la Coop?

  • Comme j'étais certain que la prose de ce monsieur se basait sur des faits solidement établis, je vous liste les 12 pays les plus sûrs du monde (Global peace index 2018):

    Islande, Nouvelle Zélande, Autriche, Portugal, Danemark, Canada, République Tchèque, Singapour, Japon, Irlande, Slovénie, Suisse.

    Et maintenant les 12 pays les plus dangereux du monde:

    Syrie, Afghanistan, Soudan du Sud, Irak, Somalie, Soudan, République centrafricaine, République démocratique du Congo, Pakistan, Corée du Nord, Russie, Nigéria.

    Les pays à majorité caucasienne dans leur immense majorité sont des pays sûrs et très évolués en matière de droits des minorités.

    Et si on faisait une liste des pays les plus homophobes, sexistes ou qui oppressent une minorité religieuse/ethnique ? Et si on jetait un coup d'oeil sur les pays les moins démocratiques, où la corruption est la plus présente, etc. ?

    Heureusement que la bêtise ne tue pas.

Les commentaires sont fermés.