DélirÉco : ne faites plus lire « Le Petit Prince » aux enfants

Ce n’est pas bon pour eux. Ils se mettraient à rêver. Et rêver, ce n’est pas bon. Surtout si l’on rêve sur l’histoire d’un aviateur perdu dans le désert et d’un enfant venu d’une autre planète.. 

 

rêver,voler,avio,écolo,poitiers,petit prince,icareDélirÉco

De quoi il s’agit:

« C’était mon rêve d’enfant de prendre l’avion pour aller à l’autre bout du monde. Mais je pense que vous ne vous rendez pas compte des rêves dont on doit préserver les enfants. L’aérien, c’est triste, mais ne doit plus faire partie des rêves d’enfants aujourd’hui. »

C’est madame le Maire de Poitiers, Léonore Moncond’huy, qui l’affirme. Par cette déclaration elle justifie la suppression des subventions à deux aéroclubs de sa région.

Voler c’est mal. C’est LE mal. On le sait depuis les élucubrations insensées de Schtroumpf Grognon, alias Greta Thunberg. Rêver de voler c’est polluer son esprit. Les enfants doivent être protégés de tels rêves. C’est une nouvelle forme du DélirÉco, après l’anathème sur le tour de France à Lyon, l’interdit des sapins de Noël à Bordeaux, et d’autres bondieuseries écautoritaires et écosectaires.

C’est bien cela que vous voulez en votant Vert? Le changement de civilisation, la contrainte hygiéniste, la régression intellectuelle, le contrôle de l’esprit de vos enfants, et pire encore: contrôle du travail, contrôle de la production, contrôle des paroles et des pensées, contrôle de vos achats, de vos possessions, de votre alimentation, de vos loisirs?

 

Icare

rêver,voler,avio,écolo,poitiers,petit prince,icare

Si c’est vraiment cela qui est voulu par la population, alors je suis effaré. Tant de chemin vers une plus grande liberté, pour voir en quelques années ce chemin éventré par un emballement déraisonnable.

Il y a assez à faire sans cela: produire mieux à moindres déchets, dépolluer des régions, accompagner les forêts, par exemple. Le 2,5% de participation de l’aviation aux émissions de CO2 ne justifie pas une mesure aussi partiale et symbolique.

Les Verts vont faire mal, très mal. Il faut s’y attendre. À l’époque où j’ai été élu local, j’aurais pu allez chez les Verts, pas encore gauchisés et dégenrés comme aujourd’hui. Bien m’a pris de garder une réserve quant à cette formation. D’ailleurs je suis peu doué pour la politique, pas assez apte au compromis, et j’ai renoncé à mon mandat.

Ces déclarations entrent dans le matraquage de ouf qui sévit en France et en général, depuis l’école primaire. Les enfants disent ce qu’on attend d’eux, et aujourd’hui ils parlent tous d’une chose qu’il ne connaissent pas, le climat, et pensent en être les sauveurs. 

Bien, ne rêvons plus. Ne citons plus Icare. N’imaginons rien qui ne sera pas admis par la police de la pensée verrouge. Ils lancent des missiles, ils regardent ce que cela donne, puis ils lancent le suivant. Certains diront qu’ils sont cohérents avec eux-mêmes. Le problème est le contenu de leur idéologie.

Mais soit, nous brûlerons les disques de Goldman, et les livres portant cette phrase de Saint-Exupéry:

« Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité. »

 

À quand le prochain DélirÉco?

 

rêver,voler,avio,écolo,poitiers,petit prince,icare

 

rêver,voler,avio,écolo,poitiers,petit prince,icare

 

Catégories : Politique 7 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Actuellement il n'est pas trop question de prendre l'avion...Pour la suite il faut prendre ce genre d'interventions comme un appel à la modération. Un A/R Paris-Tokyo c'est 500 litre de pétrole environ et il y a toute une foule de gens au pouvoir d'achat élevé qui n'hésitent pas à passer le week-end à 5 ou 10000 km de chez eux et cela 10 fois par an ou plus.....A mon avis, le type qui se fait son grand voyage tous les 2 ans restera dans le raisonnable....Apprendre à vivre plus simplement, plus localement c'est peut-être bien la clef d'un monde paisible.

  • Soyons raisonnables, c'est vrai, il le faut. Donner à des enfants malades un "baptême de l'air", ou le permettre à des personnes qui n'en ont pas les moyens, c'est raisonnable. Et vous avez raison, il n'y a là rien de comparable avec un trafic aérien intercontinental intense, pas toujours justifié. Et je ne parle pas de tous ces cargos qui polluent l'air et la mer pour transporter des marchandises qui pourraient être fabriquées sur place.
    En écologie comme ailleurs, la raison devrait l'emporter sur les principes intransigeants.

  • J'aimerais que vous ayez raison Gilbert99: appel à la modération. J'en doute cependant. Les limitations autoritaires, les privations, suivront tôt ou tard. Qui pourra, combien de fois, jusqu'où? À quand un crédit voyage individuel?

    Je pense qu'il faut plutôt produire un carburant non polluant, et il semble que la recherche avance bien sur ce point.

    Pour ce qui est d'empêcher ou de contrôler les rêves, l'idée même s'oppose à toute notre culture et à notre histoire. Et est contraire à mon avis à la nature humaine.

  • Ça c'est hors sujet, mais ça devrait vous réjouir et faire enrager l'abominable Greta:

    https://www.lematin.ch/story/il-na-jamais-fait-aussi-froid-en-avril-en-suisse-752756896274

  • Hola HL,

    Il serait aussi idiot de ne plus lire ou faire lire le Petit Prince que d’ôter sa cigarette à Lucky Luck! (j'ignore s'il a retrouvé sa cigarette d'ailleurs)
    Vers les 12 ans, après avoir lu un romans de mon âge, je voulais être infirmière-parachutistes, oui!, oui!
    Rêver est nécessaire, absolument.

    Bonne soirée.

  • Bonsoir Colette,

    Infirmière-parachitiste, ça c'est un plan!

    Rêver est nécessaire, oui. J'aime bien votre exemple. Je pense qu'on en a tous. On se dessine des pistes. On se construit avec.

    Bonne soirée.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel