Le néo-racisme s’étend comme une lèpre

Il se développe et se répand sans que la justice n’ose s’en saisir. On apprend ainsi que le syndicat étudiant UNEF organise des réunions interdites aux blancs. La présidente « racisée », Mélanie Luce, l’a reconnu.

 

racisme.néo-racisme,racialisme,luce melanie,sonia mabroukRace et peau

Une femme qui semble un peu à l’ouest. À moins qu’elle ne soit radicalement malhonnête. Interviewée sans complaisance par une Sonia Mabrouk qui n’a rien lâché, elle a dû entre autres admettre

« … à grands renforts d’explications louches, que l’Unef organise des réunions interdites aux blancs. »

Ses propos précis:

« Donc, il y a des réunions où les non blancs ne sont pas admis?", a questionné Sonia Mabrouk. "Oui il y a des réunions qui s’organisent", a affirmé Mélanie Luce ».

Des réunions interdites aux blancs à cause de leur couleur, donc de leur race? En France en 2021? Non, vous ne rêvez pas. Il faut dire qu’elle-même s’identifie avant tout comme non-blanche. Elle précise « qu’il ne s’agit pas d’une « race biologique » mais d’une « race sociale ». Cela revient au même. Changer le mot ne change pas la chose, même en novlangue. Ou alors, admettons des classifications et catégorisations pour lesquelles l’égalité sociale sera relative et subordonnée à un degré d’oppression vécue ou supposée.

Faut-il, à titre de riposte dans ce qui est clairement une guerre, interdire certaines présence de noirs et autres racisés lors de réunions ou événements? Juste une fois, par provocation, pour voir?

Le problème n’est pas tant de tenir des réunions pour un type de personne en particulier. Diverses raisons peuvent être invoquées. 

 

 

racisme.néo-racisme,racialisme,luce melanie,sonia mabroukExclusion

Mais dans ce contexte l’intention implique une exclusion peu bienveillante, puisque les blancs sont définis comme des oppresseurs, et surtout la couleur de la peau devient la référence première.

Petit extrait:

SM: J’imagine que vous dénoncez toute forme de racisme ?

ML: Bien sûr.

SM: Y compris le racisme anti-blanc ?

ML: Alors…attention…je pense que la question c’est…

 

Mélanie plonge alors dans l’absurde, tentant de défendre une position intenable. 

Mélanie Luce est un peu flippée. Elle parle des étudiants qui meurent de faim à cause de la situation sanitaire. Combien sont morts, Mélanie?

L’UNEF s’est déjà fourvoyée récemment en utilisant des méthodes clairement fascistes. La dénonciation anonyme par voie d’affiches de deux professeurs de Grenoble, accusés d’islamophobie. Un mot qui trahit ceux qui en font usage pour discréditer moralement sans argument et noyer les débats: les islamo-gauchistes. 

Après les pogroms fascisants anti-blancs des universités nord-américaines, la lèpre néo-raciste, lentement, gagne l’Europe. Bientôt nous aurons perdu notre langue pour parler, et nos mains pour agir.

Car ce n’est pas un cas isolé. Cela devient un système. Ainsi en 2017: 

« Le syndicat enseignant SUD-93 a suscité une polémique en proposant un stage excluant les enseignants sur la base de leurs origines. »

 

 

racisme.néo-racisme,racialisme,luce melanie,sonia mabroukCensure

En 2020 en Californie, des étudiants ont fait suspendre un professeur. Ils lui demandaient des facilités pour les étudiants Noirs.

« … le professeur objecte qu’il lui serait difficile de modifier ses évaluations, n’ayant pas à «identifier» les élèves en fonction de leur race. »

Mal lui en a pris. Son insoumission aux néo-racistes lui a coûté cher:

« Rapidement, des appels à son éviction ont été diffusés sur les réseaux sociaux, avant qu'une pétition soit lancée par Preet Bains, un étudiant en climatologie. Celle-ci exigeait que le poste du professeur Klein soit résilié pour sa réponse extrêmement insensible, dédaigneuse et terriblement raciste à la demande d'empathie et de compassion de ses étudiants, pendant une période de troubles civils. »

Résultat: son cours a été suspendu et son domicile protégé par la police à cause de menaces. L’article cite également un autre professeur rejeté par des étudiants en colère après qu’il ait lu une lettre de Martin-Luther King qui contenait le mot nègre, écrit par l’ancien leader Noir. Les « progressistes », supposés inclusifs, sont les plus excluants et discriminants. 

Pour l’avocate états-unienne Monique Altman les campus sont devenus « … devenus des bastions de la censure de la liberté d’expression. »

 

 

racisme.néo-racisme,racialisme,luce melanie,sonia mabroukRouge

L’article ajoute:

« Elle rappelait que les plus zélés partisans du parti nazi, alors aux portes du pouvoir, se trouvaient parmi les étudiants des universités allemandes, «où ont eu lieu les premiers autodafés et agressions à l’égard de professeurs réfractaires. »

Le cas d’Evergreen est bien connu et fait l’objet d’un documentaire:

« Dans la vidéo, on aperçoit notamment des scènes d’enseignants humiliés par des étudiants les encerclant et les insultant en les empêchant de se défendre de l’accusation de racisme proférée à leur encontre. À Evergreen, un enseignant, Bret Weinstein, a notamment dû démissionner, car son intégrité corporelle ne pouvait plus être garantie par la police du campus. »

On est déjà rendus là. Le poison se répand par la tête, par l’Université.

La liste de profs victimes d’étudiants-justiciers s’allonge. Cela vaut aussi pour un prof qui contesterait la doxa féministe ou le dogme climatique. 

L’ultra gauche est à l’œuvre. On y trouve des néo-racistes, des féministes enragées, des politécolos aveuglés à la sauce Greta, flippés et clivants, entre autres.

Au XXe siècle les intellectuels de gauche ont longtemps été staliniens et vantaient les mérites du paradis soviétique. Dans l’élan de leur progressisme ils soutenaient même les relations sexuelles avec des enfants.

Aujourd’hui ils remettent le couvert stalinien. 

Rouge est une des couleurs du fascisme.

 

 

Catégories : Politique, société 11 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Sur ce sujet je recommande le livre « The madness of crowds ».

  • En Français "La grande déraison. Race, genre, identité". Douglas Murray donne de nombreux exemples du fascisme qui s'installe, Remarquable et effrayant.

  • Ce sont toutes les discriminations qui s'étendent comme autant de lèpres et elles ne sont pas le fait de ceux a qui ont reproche tout. J'ai nommé les hommes blancs hétéros qui ont pourtant plus que quiconque vu disparaître leurs privilèges. Force est de constater que ceux pour la reconnaissance desquels les hommes blanc hétéros ont aussi lutté tombent dans le piège de la ségrégation anti homme blanc hétéro. Ces nouveaux apartheids réduisent à néant les efforts consentis par les anciens tenants du pouvoir en faisant d'eux la nouvelle race à soumettre.

  • Demander un barême plus facile pour les ... euh : personnes racisées (ouf !) est tout de même clairement raciste. Cela signifie clairement qu'elles sont plus bêtes que les non-racisés.
    Quelle stupidité !

  • Il semble que le fanatisme religieux islamiste à l'oeuvre dans la destruction des monuments de l'Antiquité greco-romaine, de l'africaine Tombouctoue, des Bouddhas géants d'Afghanistan et d'innombrables témoins d'une réalité historique honnie, fasse des émules chez nous en Occident.
    Sous une autre forme, plus proche de celle décrite dans 1984 d'Orwell, elle garde néanmoins les éléments fondamentaux de la pensée qui refuse l'échange et le savoir qui ne procède pas de son idéologie, cherche à abolir le passé historique qui ne plaît pas et s'enferme dans une pensée sectaire et des lieux propres, dont elle défend l'accès par l'intimidation et la violence si nécessaire.

  • Et ici, pensez-vous que nos impôts servent aussi à lutter contre le racisme anti-blancs? Il n'y a qu'à lire ça pour avoir une réponse::

    https://resistanceetouverture.blog.tdg.ch/archive/2021/03/18/la-servette-se-mobilise-pour-prevenir-les-discriminations-et-313796.html

  • L'utopie politique est un concept revendiqué par la gauche. Le pire est qu'avec des militants voués à la déconstruction de tout ce qui s'apparente au capitalisme, cela devient possible! Mais ces gens ont laissés tomber depuis longtemps la bataille pour la mise en commun des outils de production, qui est au coeur du projet initial de la gauche. Ces militants sont donc des idiots utiles au libéralisme qui ne font que du gauchisme sociétal.... ce qui profite au libéralisme et au capital.

  • Vous avez raison Riro. Le projet de la gauche était plutôt humaniste mais ceci ressemble plus au fascisme hitlérien et au totalitarisme stalinien. Cette vidéo fait peur car l'extrême-gauche américaine pourra sans doute profiter de l'élection de Biden pour avancer ses pions. On va regretter Trump. Comment résister à cette idéologie destructrice qui ne demande qu'à s'installer chez nous ? La radicalité racialiste n'est malheureusement pas la seule. On la retrouve aussi chez les féministes et autres "minorités" autoproclamées progressistes.

  • Tout ceci montre qu'il n'y a jamais de lutte pour l'égalité, mais seulement des luttes pour la domination et le pouvoir. L'égalité fut en 1789 seulement un moyen pour la bourgeoisie de prendre le pouvoir. De même, elle est un moyen actuellement pour les ségrégationnistes féministes et racisés de prendre le pouvoir. Il faut juste en être conscient!

    Je rappelle que nombre de féministes trouvent normal d'organiser des réunions excluant les hommes, et que nombre de racisés trouvent normal d'organiser des réunions excluant les blancs! Ces gens pratiquent la ségrégation!

  • Exact.

    A lire également:

    https://pascaldecaillet.blog.tdg.ch/archive/2021/03/19/ecuries-d-augias-vite-313838.html?c

  • Le racisme et la discrimination sont toujours d'actualité ... la fin du IIIème Reich n'y aura donc rien changé !

    Le 13 décembre prochain, il y aura 80 ans qu'un certain personnage avait donné l'ordre oral d'exterminer les Juifs d'Europe et l'Est ...

Les commentaires sont fermés.