Neige attendue : similitudes avec février 1985

Météosuisse annonce d’importantes chutes de neige en Suisse romande cet après-midi. Le ciel déposera son velours blanc dans un air glacé et sur un sol très froid. Elle tiendra donc.

 

neige,froid,hiver 1985,févrierNeige du siècle

Février est un mois de plein hiver malgré le rallongement des jours. Il est parfois doux comme un agneau, parfois mordant comme un tigre.

Nous trainons une masse d’air assez froide depuis janvier. Les courts redoux n’ont eu pour effet que le recul temporaire de l’importante masse d’air froid qui sévit en Europe de l’est. La Russie connaît un hiver particulièrement glacial. 

En janvier 1985, nous avions connu une vague de froid exceptionnelle. En février, entre le samedi 16 et le dimanche 17, il était tombé plus de 80 cm de neige à Genève. Toute la Romandie et la France voisine étaient touchées. 

On pratiquait du ski de fond dans les rues basses, pour le fun. On avait fait venir des camions de déblaiement du Jura, si mes souvenirs sont bons. Genève ne s’en sortait pas. La période de grands froids qui a suivi avait maintenu d’énormes tas de neige dans les rues.

C’était la Neige du siècle. Je me souviens, je devais impérativement rendre visite à un prêtre en fin de vie. Il résidait neige,froid,hiver 1985,févrieren France au pied du Vuache. J’ai pris ma voiture le dimanche, alors que plus rien ne roulait, pour faire en aller-retour ces 40 km qui nous séparaient. Je précise qu’à l’époque je conduisais un break Volvo équipé de pneus Michelin X. Une équipe qui gagnait, même en montagne dans les accès aux stations.

 

Confrontation de masses

La quantité de neige avait surpris. La situation météorologique de l’époque était particulière. Deux masses d’air se superposaient. L’une près du sol, alimentée par un vent de nord-est, était glaciale. L’autre en altitude, chaude et humide, était poussée par une dépression sur l’Aquitaine est des vents de sud-ouest.

La collision des deux masses a produit cette chute de neige très abondante et particulièrement longue. C’était presque comme une sorte d’épisode cévenol hivernal qui serait remonté jusqu’en Rhône-Alpes.

neige,froid,hiver 1985,févrierLa situation annoncée par Météosuisse est similaire pour ce vendredi:

« Pour ceux qui se demandent légitimement comment un courant de bise peut entraîner des chutes de neige sur l'ouest du pays, la réponse tient en un mot : "contre-courant". Le courant de bise ne concernera que les très basses couches de l'atmosphère ; dès 800 à 1000 m d'altitude, le courant sera orienté au sud-ouest, entraînant vers le Léman la masses d'air humide et plus douce du sud de la France. C'est cette confrontation de masse d'air qui expliquera l'intensité des chutes de neige et leur maintien sous cette forme jusqu'en plaine. »

Le site annonce jusqu’à 10 cm de neige au sol en 12 heures sur le bassin genevois. À vérifier. Météosuisse se trompe parfois. La prédiction est réalisée grâce à des modèles. Certains sont fiables, d’autres moins. 

 

neige,froid,hiver 1985,févrierVérification

Sur le site infoclimat.fr, en comparant les situations météorologiques du 16 février 1985 (image 1, clic pour agrandir: T°; image 3: pression) et celle de ce jour (image 2: T°; image 4: pression), on voit de l’air doux sur l’Espagne et une masse froide sur la majeure partie de l’Europe.

Dépression sur le golfe de Gascogne et anticyclone à l’est: cela devrait normalement faire remonter de l’air doux du sud, donc sans neige. C’est généralement le cas, sauf que cet air doux, contré par l’anticyclone, restera au-dessus de l’air froid sans le chasser. 

Les similitudes sont donc: la date, la situation météo sur l’Europe, la région touchée. Par contre on ne peut en aucun cas en déduire une intempérie majeure et une autre Neige du siècle. À quelques exceptions près, la réalité est souvent plus douce que ce que nous imaginons. 11 cm seraient déjà jolis.

Je mentionnais les modèles sur lesquels les prévisionnistes se basent pour anticiper sur la météo des jours suivants. Le degré de précision peut être rapidement vérifié, dans les 5 jours. Ces modèles sont donc constamment vérifiés et améliorés.

Il en existe plusieurs. Sur l’image 5 captée sur le site meteoblue dimanche, la liste des modèles figure à gauche, les jours et les prévision à droite. Pour mercredi dernier 7 modèles sur 12 prévoyaient de la pluie à Genève l’après-midi. Or a il a fait sec et parfois ensoleillé.

 

neige,froid,hiver 1985,févrierFiabilité des modèles

L’image 6 présente les prévisions des températures. Si les différents modèles semblent d’accord pour les deux jours suivants, ils divergent dès le mardi. Le vendredi, donc 5 jours à l’avance, les prévisions divergent de presque 15°.

15° à 5 jours!

Avec des décennies de pratique, d’observation, de vérification, d’amélioration des modèles météorologique, la fiabilité ne dépasse pas les 3 à 5 jours.

Je laisse penser ce qu’il doit en être avec des modèles climatiques qui parient sur 100 ans.

En 2020 John Christy et Ross McKitrick, deux éminents climatologues, ont publié une étude sur la fiabilité des modèles climatiques (image 7). Extrait:

neige,froid,hiver 1985,février« Nous avons examiné les 38 premiers modèles de l’ensemble CMIP6. (…) Voici les coefficients de tendance au réchauffement 1979-2014 (axe vertical, degrés par décennie) et les barres d’erreur de 95% comparant les modèles (rouge) aux observations (bleu). LT = basse troposphère, MT = moyenne troposphère. Chaque modèle dépasse la tendance observée (ligne bleue pointillée horizontale) dans chaque échantillon.

La plupart des différences sont significatives à <5%, et la différence moyenne du modèle (rouge épais) par rapport à la différence moyenne observée est très significative, ce qui signifie qu’il ne s’agit pas uniquement de bruit ou de caractère aléatoire. »

Les modèles climatiques du Giec prévoient des réchauffements du simple au triple. C’est un des problèmes posés par l’alarmisme réchauffiste: les données sont discutables.

 

Bon. Même si vous êtes bien équipés, soyez prudents sur les routes.

 

neige,froid,hiver 1985,février

 

 

Catégories : Météo 5 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Les réchauffistes vous diront que quand il fait froid ou quand il fait c'est toujours à cause du réchauffement climatique. Vite plus de taxes!

  • Y en aura pas autant, mais sympa le rappel du 85...

    Vous au pied du Vuache, moi à la sortie d'une boîte de nuit de Genève à 4h du mat, halluciné de voir des videurs mutés en pros de la pelle (à neige) occupés à creuser une tranchée pour toutes ces demoiselles en aiguilles ne sachant plus trop que faire ni où aller...

    Spectacle féerique, injecté de vie :-)

  • Non, pas autant, Cela s'est arrêté et la perturbation recule vers le sud.

    Pour les talons aiguille, il suffit de les tailler en pointe pour avoir un effet piolet. Ou pic à glace...
    :-)

  • Ce fût un délice à l'oeil, une merveille des sens, un régal cérébral :-)

  • Pas de souci, nous sommes maintenant entrés dans le printemps chinois et les choses devraient s'améliorer d'ici à une semaine. Peut-on dire qu'un calendrier lunaire est plus fiable qu'un solaire?

Les commentaires sont fermés.