Ponts et inondations : pas fous ces anciens !

Ils savaient qu’un gros ruisseau de montagne peut se transformer en une déferlante dévastatrice. Alors, comme sur l’image 1 (source VTT à 2), ils construisaient de manière adéquate.

 

inondations,crues,var,midi,france,réchauffementCe pont dit « romain » date de 1862. Il est situé au sud du bourg de Viens-sur-Caramy (image 2 copie d’écran, en bleu la rivière). Le Caramy est une petite rivière qui prend source dans la Provence Verte au Mourré d’Agnis.

Ce sommet situé au sud de la Sainte-Baume culmine à seulement 919 mètres. Il est néanmoins susceptible d’attirer des pluies diluviennes par vent de sud.

Je citais le Caramy dans mon précédent billet à cause de sa crue inouïe de 1862.

Un document communal de Vins-sur-Caramy mentionne plusieurs crues mémorables connues depuis 150 ans: 1862, 1959, 1966, 1972, 1973 et 1974. Plus récemment d’autres crues, moins importantes, ont eu lieu en 1994, 1997 et 1999. inondations,crues,var,midi,france,réchauffement

On constate des périodes resserrées, comme ces trois crues mémorables entre 1972 et 1974. Et à part la décade 1990 on ne signale plus de crues.

Une autre crue importante, mais pas mémorable, a été constatée en 1974. La rivière atteignit la cote de 4,84 mètres. On peine à imaginer la hauteur atteinte lors des crues mémorables, en particulier celle de 1862.

Il n’y a ici aucune logique liée au réchauffement. L’aléatoire domine. Cette rivière de 45 km et de 400 m de dénivelé, au débit modeste en temps normal, a cependant été capable de creuser un canyon. 

Des retenues, comme à Vins-sur-Caramy en amont du pont, ont été installées pour tempérer quelque peu les colères du torrent. L’effet est limité.

inondations,crues,var,midi,france,réchauffementLes anciens ont donc construit un pont à Vins-sur-Caramy (image 3). Un pont bien long qui continue de part et d’autre au-delà des berges. Ce pont est haut et de solides becs renforcent les piles vers l’amont et vers l’aval. Sur l’image 3 de Wikipedia on voit au milieu l’important bec amont. 

Cette construction montre que le pont a été conçu pour de fortes crues avec de très gros débits, à la fois par ses becs massifs, par la largeur du pont pour une rivière plutôt petite, et par l’ancrage loin sur les berges.

inondations,crues,var,midi,france,réchauffementAujourd’hui on fait fi des précautions anciennes. Par exemple, entre 1999 et 2006, plus de 9’000 logements ont été construits en zone inondable. Le Département du Var est champion de France en la matière: jusqu’à 30% des logements (image 4). 

Dans une région sujette aux épisodes pluvieux intenses, épisodes méditerranéens, connus de longue date: cherchez l’erreur.

Le réchauffement a parfois bon dos.

 

Oh, un dernier mot sur la Garonne. Du côté de Toulouse on ne l’appelle pas la Garonne, mais Garonne seulement. Comme une personne. Ce qu’exprime bien Claude Nougaro dans la chanson en haut à droite.

 

 

 Le Caramy en temps normal, dans son canyon:

inondations,crues,var,midi,france,réchauffement

... et en crue non-mémorable (ordinaire), au pont de Vins-sur-Caramy:

inondations,crues,var,midi,france,réchauffement

 

Catégories : Environnement-Climat, Météo 2 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Parfaite illustration de l'adaptation de l'Homme à la météo et au donc climat. L'occupation du territoire par la population est, semble-t-il, le premier problème qui se pose en cas de crue. Les erreurs commises lors de l'installation des habitations seraient les causes principales des inondations, bien avant le réchauffement climatique. D'abord : protection des sites dangereux et observation stricte de la réglementation en matière de construction. La volonté politique devrait donc permettre de s'adapter, encore faut-il qu'elle existe.

  • Oui :-)

    Certaines personnes ne veulent simplement pas comprendre et se soumettre (se rendre à l'évidence). Alors après, allo maman bobo...A quelque part c'est franchement bien fait et na !

    En 2014 dans mon coin ardéchois il est tombé pas mal d'eau en une fois. Ceux qui avaient bétonné leur cave (à l'origine des espaces à bestiaux) afin d'en faire une pièce supplémentaire ont été fortement inondés.
    Ceux qui avaient gardé leur sol en terre battue ont vu l'eau se faire avaler en moins d'une heure...

    C'est pourtant simple

Les commentaires sont fermés.