Faut-il supprimer le prix Nobel de la paix ?

À plusieurs reprises ce prix fait figure d’essai non transformé. Je rebondis ici sur le commentaire posté sous mon précédent billet, Nobel de la Paix : Trump ou Black Lives Matter ? Le commentateur suggérait que « … ce prix devrait être supprimé car il ne pourra jamais faire consensus ».

 

nobel,prix,paix,prix nobel de la paixArme politique

Son argument: « Avec cette notion de Paix, on entre dans un domaine subjectif où les opinions divergent et s’opposent », alors que « … le domaine scientifique est le seul qui puisse faire l’unanimité ».

En effet ce Nobel a suscité des polémiques, en particulier dans les attributions récentes. Et de manière générale, selon Wikipedia: 

« Contrairement aux autres prix, rétrospectifs, valorisant l’œuvre d’une vie en sciences ou en littérature, le Nobel de la paix a souvent distingué une action particulière sans que celle-ci soit forcément soumise à l’épreuve du temps : celle d’une personne ou d’une structure qui a résolu un conflit international et élaboré un consensus pacifique. De fait, plusieurs récompenses ont été attribuées sans prendre en compte le passé du lauréat ou sa politique et ses actes intermédiaires souvent en contradiction avec la définition du prix ». 

Les candidats proposés doivent remplir les critères suivants: être « la personnalité ou la communauté ayant le plus ou le mieux contribué au rapprochement des peuples, à la suppression ou à la réduction des armées permanentes, à la réunion et à la propagation des progrès pour la paix ».

Un comité élu par le parlement norvégien examine les candidatures, trie et délibère. Puis il choisit entre celles qui ont passé le premier tri. L’élection dépend donc étroitement des personnes qui composent ce comité, donc des orientations politiques des parlementaires.

 

 

nobel,prix,paix,prix nobel de la paixDictature 

L’intention politique est d’ailleurs souvent assumée. Le prix est une arme contre certains régimes. On pense à la politicienne birmane Aung San Suu Kyi, lauréate en 1991 (image 2). 

Bien qu’elle ait pu par la suite accéder aux responsabilités politiques, on ne peut dire que le Myanmar soit devenu meilleur pour ses habitants. 

L’icône de la paix n’a pas dénoncé les exactions massives contre la minorité musulmane. Elle a bien tenté de résister aux militaires mais sans succès. Elle est même suspectée de chauvinisme bouddhiste, et son parti n’a présenté aucun candidat musulman aux dernières élections. 

De plus les Rohyngas ont aussi une armée et attaquent des positions militaires. On est en phase de guérilla, pas d génocide.

Elle n’a pas réussi à créer un élan populaire qui lui aurait permis, peut-être, de modifier la Constitution pour en écarter l’armée. Malgré son immense popularité elle n’a pas su créer de contre-pouvoir.

Elle a été d’abord une figure de la femme seule contre l’oppression. En occident on se contente souvent de cette image romantique. Mais ni elle ni nous n’avions d’idée ni de projet pour transformer l’essai.

Et l’essai n’a pas été transformé. C’est même un échec cuisant: l’armée vient de rétablir sa dictature et l’icône est à nouveau en prison. 

 

 

nobel,prix,paix,prix nobel de la paixImposture 

Autre prix, celui de Liu Xiaobo en 2010 (image 3). L’activiste chinois est connu pour sa critique du régime et de l’oppression, ce qui l’a conduit en prison. La Chine a trouvé un système politique durable et contrôlable: la dictature d’État. 

Liu Xiaobo était donc un opposant, un résistant. Mieux: un dissident, ce qui en langue occidentale veut dire: quelqu’un de très bien. Ici, quand on résiste ou s’oppose, on est vite nommé complotiste. Par les temps qui courent, il est pourtant important de résister.

Au final il est mort en prison dans l’indifférence générale de l’Occident, dont les dirigeants n’ont pas vraiment insisté pour obtenir sa libération. Quant au gouvernement chinois il s’en bat les couilles, comme dirait Coluche.

Essai non transformé.

Il y a eu le prix scandaleux décerné à Barak Obama en début de son mandat (2009). Narcissique et charismatique, le Barak, soit. Mais qu’avait-il fait pour la paix? Rien. 

Ou si peu: dans son discours du Caire il appelait à refonder les relations avec les musulmans. Depuis elles n’ont cessé de se dégrader, à cause notamment de Daesh. Obama a donc lancé une guerre américaine de plus en Syrie.

D’ailleurs l’imposture de ce prix révèle un paradoxe. SelonWikipedia: « … au cours des années 2000, le prix a été décerné à un ex-président, un ex-vice-président et un président en exercice des États-Unis (Jimmy Carter, Al Gore et Barack Obama après à peine neuf mois de présidence), alors que ce pays a un fort engagement militaire hors de ses frontières ».

 

 

nobel,prix,paix,prix nobel de la paixTrès Gore

Il y a eu le prix décerné à Al Gore (image 4) et au Giec. Qu’ont-ils fait pour la paix? Rien. Mais il fallait mettre en avant le lobby réchauffiste. Tant pis si Al Gore a dit d’énormes conneries et des alertes anxiogènes non vérifiées, comme entre autres sa prédiction sur la fonte totale de la banquise arctique en 2013. Cela n’a pas eu lieu et ne semble pas prêt de se produire. L’ensemble de ses fake news  été démontré et sanctionné:

« … un arrêt rendu par la Haute Cour de Londres demandait que la diffusion dans les écoles du documentaire Une vérité qui dérange soit précédée d'un avertissement précisant qu’il s’agissait de l’opinion d’une personnalité politique, et non pas d’un relevé de connaissances scientifiques ».

Il y a eu celui d’Abiy Ahmed, premier ministre éthiopien. « Il est lauréat du prix Nobel de la paix 2019, en particulier pour ses actions ayant conduit à la résolution du conflit entre l'Éthiopie et l’Érythrée ». Il a contribué à l’apaisement temporaire du pays et à sa reforestation. Mais son action a été de courte durée: le conflit inter-ethnique a repris en 2020, faisant des centaines de morts.

Essai non transformé.

Celui décerné à l’Union Européenne, qui pourtant a attisé les tensions avec la Russie par l’Otan et l’Ukraine interposées. 

Celui de Malala, l’adolescente courageuse qui voulait étudier malgré l’interdiction faite par les talibans, a-t-il fait inscrire plus de filles dans les écoles? Non.

 

 

nobel,prix,paix,prix nobel de la paixSupprimer ou réattribuer 

Il n’y a guère que le prix 2020, dans les récentes attributions, qui s’inscrive dans une vue à long terme: celui du PAM, le Programme alimentaire mondial (image 5). 

Le prix Nobel de la paix est trop politique dans de nombreux cas, et n’apporte rien de plus qu’une notoriété à un ou deux acteurs ponctuels dont l’action n’est le plus souvent suivie d’aucun changement à long terme. Le prix récompense donc des actions souvent ponctuelles, souvent bonnes, mais avec si peu de suites que c’en est dérisoire.

Il permet de se donner bonne conscience pour quelques heures, tout en démontrant l’impuissance à long terme à faire plier les régimes qui ne nous plaisent pas.

2021 pourrait bien réitérer un prix hautement politique, puisque sont proposés les Black lives Matter, soit un groupe soutenant les pillages et les destructions et jusqu’au meurtre et au pogrom anti-blanc, en pleine rue, pendant les émeutes de 2020.

On cite également Alexeï Navalny, dont la grande action pour la paix semble surtout d’être un opposant à Vladimir Poutine. Et Greta Thunberg, l’écolo dépressive et haineuse.

Trop politique et sans effet réel sur la paix dans le monde, ne pouvant faire d’unanimité, ce prix devrait simplement être supprimé.

On pourrait aussi le réaménager en une subvention pour soutenir dans la durée des actions pour la paix selon la définition mentionnée au deuxième paragraphe, avec accompagnement de l’action des lauréats.

En l’état actuel, le prix Nobel de la paix n’a plus de valeur morale à mes yeux.

 

 

Lire aussi: Nobel de la Paix : Trump ou Black Lives Matter ?

 

 

 

Black Lives Matter à l'oeuvre. Regardez la jeune femme blanche au premier plan, dès 0'26'':

 

 

 

 

Catégories : Philosophie, Politique 16 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Voici une vidéo incontournable sur le sujet de votre billet:

    https://www.youtube.com/watch?v=1lNQ48e0FVc

    La Tromperie universelle comme mode de gouvernement
    28 avril 2013. Résumé: Vous pouvez peut-être citer le nom du dernier prix Nobel de la paix. Mais savez-vous qui attribue réellement ce prix ?
    Et connaissez-vous vraiment qui sont ceux qui le reçoivent ?
    Cette conférence a rencontré un très vif succès lors de sa première présentation à Marseille, le 2 novembre 2012. Elle décortique quelques techniques manipulatoires de l’opinion, qui sont utilisées dans des cas concrets : la tromperie sur les dirigeants et les responsables, la tromperie par la diversion, la tromperie sur les solutions, la tromperie subliminale, la tromperie par les fausses nouvelles (aujourd’hui savamment appelées « fake news »), la tromperie par le silence, la tromperie par l’imposture, etc. Vous y trouverez de quoi vous ôter, à l’avenir, une trop grande naïveté face aux opérations médiatiques de grande ampleur.

  • Et pour mieux comprendre écoutez aussi ces deux courtes vidéos également incontournables:

    https://www.youtube.com/watch?v=1X795YjTcBc&list=PLKVgrNogVYWIs3s8jRViuaRi5guS0D0c_&index=15

    et

    https://www.youtube.com/watch?v=bGEvKRwn85o&list=PLKVgrNogVYWIs3s8jRViuaRi5guS0D0c_&index=25

    PS: et si vous avez le temps aussi celle-ci sur Navalny que vous mentionnez:

    https://www.youtube.com/watch?v=xiX9YQ0Dem0&list=PLKVgrNogVYWIs3s8jRViuaRi5guS0D0c_&index=40

  • Le donner à Barack Obama discrédite de facto cette distinction. On est 7 mia sur terre, si on enlève quelque gros salopards, il doit y avoir à la louche 6.9 mia de personnes plus méritantes. Mais bon, il est black, il est cool, il est beau-gosse, il joue au basket, ça compte.

  • Jean-Paul:

    "Mais bon, il est black, il est cool, il est beau-gosse, il joue au basket, ça compte."

    :-DDDDD

    C'est le narcissique charismatique.

  • Dans les faits, avec ce prix on se fabrique des icônes payées 900'000 euros, et c'est tout. C'est du show.

  • J'ai remplacé le lien vidéo initial par un lien direct qui permet de visionner sans passer par youtube.

  • Pour faire Simplet

    Je trouve que le "Nobel" devrait, chaque année, être attribué à ceux qui ne font ou ne prônent pas la guerre.

    Une fois l'an, les Gentils recevrait ce prix. Les Méchants eux seraient récompensés avec le "No Bell", et bien fait pour eux !

    Chacun, à sa manière, qui ne fait de guerre mérite son Nobel...

  • Je vous trouve un peu dur.
    Alors oui, certains lauréats sont étranges, mais si vous regardez la liste, vous trouverez peu de lauréat ambigu.
    Ce n'est pas parce que le mouvement BML est sélectionné que le nobel de la paix est dépourvu de sens.
    C'est un candidat parmi d'autre.
    Il faut préciser aussi que: "Les nominations pour cette distinction sont le fruit de propositions argumentées et détaillées, émises par des membres d'Assemblées nationales ou des Congrès législatifs, des cercles de professeurs en université dans le domaine de la géopolitique, du droit et des sciences politiques, d'anciens lauréats du prix, des magistrats spécialisés dans le droit international et des conseillers spéciaux du Comité norvégien créé spécialement pour cette branche du Nobel."
    Donc beaucoup de personnes peuvent nommer n'importe qui pour le prix.
    N'oublions pas que Hitler fut nominé également (et bizarrement il ne l'a pas eu).

  • Certains lauréats sont moins contestables que d'autres, oui. C'est surtout depuis 20 ans environ que les attributions sont contestables. Il y a aussi les grosses agences mondiales, mais aussi des doublons sur la prévention du risque nucléaire. 3 prix pour 3 groupes différents en une trentaine d'années, est-ce utile?

    Enfin l'aspect "coup médiatique" ne peut être écarté, du fait que la plupart des actions ne sont pas suivies par un accompagnement sur la durée. L'ann0nce prend plus d'importance que l'action durable sur le terrain. Pas dans tous les cas, non, mais suffisamment selon moi pour mettre cette distinction en question.

  • Résumé d'une dizaine de minutes d'une conférence de 3h, de François Asselineau en 2016 sur le comité Nobel. A vous de vous faire votre idée.

    https://www.youtube.com/watch?v=mTxPjtvOJ4U

  • @ Laurent Lefort : EXCELLENT !!!! :-))))))

    Et un Grand Merci pour le fou-rire !

    Que l'on décerne un prix à des scientifiques c'est juste mais à des hommes politiques - presque en majorité et ... américains (en regard des 57 mètres de distance ??? ) non merci !

  • « En l’état actuel, le prix Nobel de la paix n’a plus de valeur morale à mes yeux.»

    Si tel est le cas, on a quand-même quelques candidats "premium" de réserve:

    - Klaus Schwab
    - Bill Gates
    - Mark Zuckerberg
    - Elon Musk
    - George Soros

    Que de bons types bien intentionnés pour le Progrès de l'Humanité.

    Hélas, mauvais points pour les dames... il n'y a pas d'équivalent féminin dans cette compétition pour le Bonheur de l'Humanité. Pas juste !

    ... merde, j'oubliais... Greta... Bien sûr !

  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Prix_Nobel_de_la_paix#Jur%C3%A9s_du_prix_Nobel_de_la_paix

    Vous trouverez la liste des lauréats.

    @lise
    "des hommes politiques - presque en majorité et ... américains "
    Depuis 2009 et un certain B.O, pas d'américains.
    130 lauréats dont 23 américains, on est loin de la majorité.

  • «Since garnering the 2010 Nobel Peace Prize, imprisoned Chinese dissident Liu Xiaobo has been lionized, particularly by Western politicians and media, who now promote him as the leader of the ”democratic forces” in China. Meanwhile, Liu’s politics and those of the award itself are studiously ignored. Liu, however, was chosen for the prize, over many other imprisoned dissidents (including Chinese) nominated for it, precisely because of his politics: he is a neoconservative/neoliberal in the U.S. mold. Not an advocate of peace, but of the wars waged by the United States and its allies, Liu also endorses the total Westernization of China and wholesale privatization of its economy. Despite the common conception of Liu as an advocate of democracy in the face of China’s authoritarian government, he seemingly does not even back universal suffrage. The award of the prize to Liu both continues the tradition of a small group of Norwegian politicians using it to advance Western elite ideological interests and represents a new stage of “soft power” warfare against China as the perceived long-term strategic competitor of the United States and its NATO allies.» (*)

    À part ça, Liu Xiabao a voulu jouer un rôle politique dans son pays avec tant de maladresse, qu'il y est devenu une sorte d'antihéros.

    (*) «The “Right Dissident”: Liu Xiaobo and the 2010 Nobel Peace Prize», Barry Sautman and Yan Hairong, ”East Asia cultures critique”, Duke University Press, Volume 19, Number 2, Fall 2011, pp. 581-613.

  • Merci Laurent pour ce résumé. J'ai posté le lien vers la conférence complète dans le tout premier commentaire de ce billet. J'estime qu'il est impossible de donner son avis sur le sujet avant de l'avoir vue. Cette conférence est tout simplement incroyable.

  • @petard
    Au lieu d'Elon Musk je verrais plutôt Jack Dorsey dans votre liste!

Les commentaires sont fermés.