Clarisse et les libertins

Je publie aujourd’hui ce clin d’œil au siècle libertin. Ce mot suggère une forme de liberté des moeurs. Elle en est la forme la plus visible et provocatrice socialement.

 

libertin,clarisse,libertinageSelon le cnrtl.fr il a d’autres sens, dont celui d’affranchi chez les romains. Aux XVIe siècle il préfigure l’époque libertaire qui allait advenir. Le sens oscillera longtemps entre:

« Qui refuse les contraintes, les sujétions; qui manifeste un grand esprit d’indépendance, qui fait preuve de non conformisme », 

« (Celui, celle) qui a une conduite, des mœurs très libre(s); qui s’adonne sans retenue aux plaisirs de la chair »

« Qui refuse le dogmatisme des croyances établies ou officielles et en particulier celui de la religion et la contrainte de sa pratique »

et

« qui est inspiré, motivé par le dérèglement des mœurs ».

 

Sur le plan des idées et des moeurs le libertinage a été une force d’éveil individuel. Voici ce qu’en dit le site d’Histoire herodote.net:

« Si aujourd'hui le mot libertin rime avec coquin, il n’en a pas toujours été ainsi. Traduction du latin libertinus, il a été d’abord employé comme synonyme d’affranchi de la religion. À ses origines, le libertinage a eu donc un contenu plus subversif que sexuel. »

 

Et sur le XVIIe siècle:

« En matière de pensée et de moeurs, des mystiques et des dévots d’une rigueur encore inconnue à cette date côtoient des « libertins » de haut vol, puissants aristocrates ou fins lettrés, qui conjuguent liberté de pensée et licence sexuelle, impiété et amoralisme. » 

Avec aussi le côté sombre où des people de l’époque abusent de leur pouvoir aristocratique:

« Au grand désespoir de Louis XIV, de jeunes princes ne craignent pas de violer la loi et la simple humanité par des jeux infâmes : tortures de prostituées, meurtres gratuits de manants, viols d'enfants etc. Bien entendu, leur statut leur assure discrétion et impunité. » 

 

Mon clin d’œil ne s’inspire pas de ceux-là! Il est extrait de mon deuxième album. 

Cette chanson est aussi une forme d’expérience créative. Les vers sont courts et les rimes jouent uniquement sur deux sonorités: -isse et -asse. La mélodie, elle, tient en seulement quatre notes. 

 

Le clip est audio, sans images illustratives du texte. Je laisse l’imagination trotter comme une belle jument. Et je pose le texte sous le clip.

 

 

 

Clarisse

 

Belle Clarisse À la terrasse 

Comme une hélice Tourne – hélas! 

Son Adonis Est à la masse 

Belle Clarisse Fouille la place 

Pas de malice Pas de mélasse 

C’est la jaunisse Qui le menace 

Belle Clarisse Est dans la poisse 

Pas de coup lisse Dans sa culasse 

Quand je m’immisce Dans ce palace 

Devant les lys Elle grimace 

Ça la hérisse Ça la harasse 

Qu’elle subisse L’amant fugace 

Je me dévisse De ma cuirasse 

Je prends la miss Et la délasse 

Chère Clarisse Belle et vivace 

Ton Adonis Je le remplace 

 

Tu sens l’anis Et l’ananas 

Moi ton Ulysse J’aime ta race 

Que j’aboutisse À ta carcasse
Et retentisse Mon coeur salace 

Ardent complice Je romps la glace 

Ton orifice N’est pas coriace 

Cet exercice N’est que préface 

Pour en coulisse Couler la brasse 

Sous sa pelisse Que je délace 

Je vois Isis Et le Parnasse 

Quelle oasis Quelle jouasse 

C’est un délice Elle m’enlace 

Ni syphilis Ni chlamydias 

Pas de notice Mais je fais face 

Elle s’épice Elle finasse 

Et se déplisse Et se déplace 

 

Belle Clarisse Est très vorace 

Quel édifice Quelle crevasse! 

Mon appendice Est efficace

Et s’enhardissent Mes maracas 

Faut que je hisse Que ça le fasse

Et rebondisse Sans que ça casse 

Ça y est je glisse Et je trépasse

O criss! Je me noie dans la nasse 

La catharsis Était sensas

Et son pubis Est très loquace 

Fin de service Et je me casse 

Belle Clarisse Refait surface 

Sous les canisses Elle se repasse 

Mon sacrifice À la terrasse 

 

Catégories : Art et culture, Divers, Humour 16 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • A mettre en parallèle avec les oeuvres vilipendées par nos "amies" féministes, comme "Le verrou" de Fragonard (et l'ensemble de son extraordinaire travail ), lequel était indiscutablement libertin, et qui feraient apologie du viol et autre joyeusetés.
    Ce qui permet de déduire qu'art et féminisme sont antinomiques. Comme sexualité, séduction, liberté... toutes tares indiscutablement immorales à leurs petits yeux chassieux à la vue limitée!!!

    PDO

  • Quand allez-vous enfin cesser de publier vos courts billets météo et sur Johnny ? Lorsque vous serez admis en EMS ? C'est vraiment un humour d'octogénaire, à la hauteur des groupies pro-trump et complotistes qui peuplent vos commentaires.

  • @ Enpassant: Parlez pour vous! Personne ne vous oblige à lire les billets d'Homme Libre. Nous, on les apprécie ainsi que son humour et son talent.

    Et comme il semble que pour vous tous les prétextes sont bons pour attaquer les très méchants "complotistes" et le président Trump, voici des commentaires trouvés sur un autre bog, qui devraient beaucoup vous plaire et vous occuper pour la journé au moins:

    1) Saviez-vous que la chaîne d'informations CNN était complotiste en 2006. En effet, dans le reportage ci-dessous intitulé "Democracy at Risk, CNN nous expliquait comment Hugo Chavez qui perdait les élection la veille s'est retouvé gagnant le lendemain grâce à des machines qui changeaient les votes en sa faveur. Comme certains états américains avaient acheté ces mêmes machines CNN estimait alors que c'était un grand danger pour la démocratie aux USA. Heureusement, en 2020-2021 CNN est revenu à la raison et nous dit désormais que toute tricherie est impossible avec ces machines. Et on les croit. Voici la courte vidéo sur le sujet ... et ne manquez pas les commentaires:

    https://www.youtube.com/watch?v=1xg0Fs5SS9c

    2) Certains "complotistes" osent affirmer que cette vidéo de Biden s'addressant à la foule des ses fans la nuit de l'élection nous montre qu'il a triché. Quelle honte! Il faut bien la regarder jusqu'au bout pour l'apprécier pleinement:

    https://www.youtube.com/watch?v=H1JitITYbPM&feature=emb_logo

    3) Et finalement:

    Saviez-vous que certains “dangereux complotistes” croient qu'il y a un projet de GREAT RESET (Grande Réinitialisation) avec comme slogan "Build Back Better" de la part des élites mondialistes (donc anti-Trump) qui voudraient profiter de la crise du COVID pour ruiner le petit peuple et la classe moyenne avec les confinements et les restrictions en tout genre afin de changer drastiquement notre société pour leur seul avantage.

    La vidéo suivante nous démontre clairement que ces "complotistes" ont totalement tort de penser que les élites ont un tel projet en tête (Il faut cliquer sur la vidéo pour activer le son:

    https://twitter.com/lolaweb71/status/1351518237582831617

  • En passant:

    J'accepte que vous n'aimiez pas. J'ai bien diminué depuis la mort du chanteur, mais une légende se survit. Quand il sera décomposé il deviendra difficile de lui prêter des propos ou pensées virtuelles.

    J'assume que ce n'est pas du grand humour. Parfois cela donne bien, si je peux relier cet encart au thème du billet. C'est alors un regard décalé. Tant que cela m'amuse je continuerai. Ma météo est parfois très rudimentaire, mais parfois elle me permet de signaler un phénomène intéressant, ou simplement de sourire.

    Pour ce qui est de Trump, je ne suis pas dépourvu de jugements critiques à son égard. Je me sens très loin des Qanon et je regarde avec circonspection les documents qui passent. Il m'en faut en général beaucoup pour me forger une conviction.

    Et puis je ne partage pas la victimisation de Trump. Il a perdu, jusqu'à preuve du contraire. Il a en partie forgé lui-même sa défaite.

    Cela dit je ne suis pas dans la meute anti-Trump, j'essaie de voir autre chose dans son action qu'une simple gesticulation. Alors il est normal que des personnes qui se sentent en phase passent ici.

    Je trouve que les traiter de groupies ou de complotistes est une grande facilité intellectuelle. Ce sont les termes utilisés pour dénier à la personne tout crédit dans un débat, et pour éviter le fond.

    Alors je dois dire que je préfère mon humour d'octogénaire ou d'EMS à cette attitude très stigmatisante. J'ai toujours aimé les jeux de mots, même ceux parfois qui font flop, car ils préparent celui qui nous renversera de rire. Je n'ai donc pas besoin d'attendre l'EMS, j'étais déjà bête très jeune.

  • Au fait, le temps passe, il va falloir qu'un jour j'y pense à l'EMS. Vous avez l'air de vous y connaître, vous pouvez un recommander un bon avec wifi et vue sur des arbres ?
    ...
    :-)

  • Cher Homme Libre: Voici une simple question. Comment expliquez-vous ce qui s'est passé lors de la prestation de serment de Biden. Regardez bien attentivement la vidéo officielle.

    Il y a deux filles masquées en blanc et en mauve derrière lui à 0:49 qui disparaissent de notre vue pour enfin réapparaître à 1:04 et redisparaître à la minute 1:06. De même remarquez la présence d’un Chinois au masque noir visible à 0:47 puis à 1:05.

    Bref, il semble bien que cette cérémonie qu'on a présentée au monde comme un direct a été enregsitrée à l'avance et le montage est très mal fait:

    https://www.youtube.com/watch?v=h4JT-IhUoTg

    Je pense que cela mériterait au moins un billet : )

  • @ Plume:

    Je trouve très difficile de dire quelque chose. Il y a plusieurs caméras et angles de vue, et différentes profondeurs.

  • Trouver autant de rimes en "isse" et en "asse", et tout cela en racontant une histoire qui se tient, j'avoue que ça m’épate. Quant au libertinage, je rejoindrais PDO. Aujourd'hui chaque mot est soumis à la censure des "progressistes" féministes. Comme l'écrit si bien la philosophe Anne-Sophie Chazaud : "pouvoir tout dire en apparence à condition de ne rien exprimer", tel est le paradoxe actuel.

  • Merci Henri. Oui la gageure était que l'histoire se tienne!
    :-)

  • Une esquisse salace :-)

  • Très bonne chanson, j'aime bien ce côté Gainsbourg!

  • Je vous remercie Jacques.

  • He ben moi ça me rappelle plutôt, les strophes courtes et coquine de "Jolie môme"

  • Pas fan des paroles à la Frankie Vincent :-(, mais avec la musique, ça rend bien en fait, ça me fait un peu penser à la croisière s'amuse. :-)

  • Excellent Frieda!
    :-DD

  • Merci pour ces commentaires, ils illustrent autrement mon travail. C'est sympa d'avoir pris du temps.

Les commentaires sont fermés.