Assaut de Washington : la colère des raclures blanches

Le spectacle de l’assaut contre le Capitole est impressionnant. Mais pas plus que la violence extrême et la dévastation de villes par les néo-fascistes rouges vifs (anti-fa et Black Lives Matter) suite au décès de Georges Floyd. La menace fasciste, s’il y en a une, vient aujourd’hui de l’ultra-gauche.

 

trump,washington,assaut,racisme,rqclure blancheRaclure

Le pays est en insurrection depuis presque un an, en « guerre civile psychologique » depuis quatre ans et en incessant procès en légitimité contre Donald Trump. 

Les démocrates ont tout essayé. La haine, le mépris, les accusations fantaisistes à propos de l’Ukraine (alors qu’on attend avec impatience une enquête sur les Biden père et fils à propos de cette même Ukraine), une guerre médiatique empoisonnante, et j’en passe.

Pendant des années les médias et diverses personnalités fustigent les « petits blancs pauvres », les « White trash », qui signifie raclure blanche. Dans les années 1990 Marilyn Manson chantait: « Raclure blanche, mets- toi à genoux ! C’est l’heure du gâteau et de la sodomie. »

Cela procède de la haine du blanc et de l’autoflagellation de la société occidentale, moulée dans la culpabilité par des résidus mal compris de christianisme.

Il y a pire que White trash: il y a « Poor White Trash », ou « La pauvreté odieuse du Blanc américain ». 

Le blanc ne peut être pauvre! Pour l’américaniste Sylvie Laurent dans cairn.info:

« Le « poor white trash » est celui que chacun connaît aux États-Unis mais dont il est convenu de taire le nom. Prononcer ces mots revient à exprimer une haine sociale inavouable : un blanc, parce que pauvre, serait un déchet, un tas d’« ordures », en anglais trash. 

 

 

trump,washington,assaut,racisme,rqclure blancheÇa

Or, depuis quelques années, l’injure orne avec insolence les couvertures de romans et d’essais ; elle est lue dans la presse et est entendue au cinéma ou dans les chansons. Elle fait même l’objet d’études scientifiques. Le « poor white trash » n’est plus un tabou. »

Mieux – enfin, pire:

« L’expression « poor white trash » ne désigne pas tant un statut social qu’une catégorie morale. C’est l’étiage symbolique auquel on ne veut pas être identifié, la personnification honteuse des échecs impensables d’une population « racialement » destinée à prospérer. »

Certaines universités proposent même une branche des White Trash Studies:

« White trash » est d’abord une insulte, proférée par un énonciateur qui lui donne sciemment une connotation raciale dans le but de rendre le pauvre ainsi interpellé, à qui pourtant la couleur de la peau garantit un privilège racial a priori, seul responsable de ses échecs sociaux. 

C’est donc un regard normatif qui constitue l’être « trash ». Ses incarnations sont le plus souvent désignées, à l’image des noirs, par le pronom « eux » (them) ou la formule « ces gens-là » (these people). »

 

 

trump,washington,assaut,racisme,rqclure blancheBouse

Il y a donc dans la société américaine un ensemble de communautarismes, comprenant les femmes, mais dont les hommes blancs sont exclus car définis comme des oppresseurs. Tous les politiques entérinent ce biais majeur.

La démocratie ne tempère plus les rapports de force. La haine raciste anti-blancs mine l’Amérique, et cette fracture ne pourra que s’amplifier avec les progressistes galvanisés par l’élection de « Kamala Biden ».

L’élection de Trump n’était pas un mauvais hasard. Elle avait du sens tant sur le fond que dans la manière, le Poor White Trash, cette raclure odieuse de Blanc pauvre, étant forcément vulgaire et infréquentable, en plus de sentir le cambouis et la bouse de vache.

L’assaut du Capitole n’est pas justifiable dans une démocratie. Par plus que les émeutes des BLM suite au décès de Georges Floyd, émeutes encouragées par la passivité des autorités démocrates locales. Mais dans le climat qui règne aux States depuis quatre ans, ce n’est qu’un épisode de plus illustrant la division profonde de la société. 

La division pourrait s’accentuer, vu que le Poor White Trash, ou la haine du blanc américain pas riche, ne fait que monter, et que le néo-racisme et le rejet anti-blanc et anti-homme prospèrent comme jamais. 

 

 

 

Catégories : Politique 23 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale, et encore plus après la décolonisation, nous sommes entrés dans une société victimocrate, sous l'influence des assauts culpabilisateurs d'intellectuels (de gauche, forcément) qui, ayant essaimé dans les médias au point d'y gagner une visibilité écrasante, ont dès lors également obtenu un levier de pression important sur les politiciens (de gauche également, mais pas seulement).

    Il est dès lors devenu essentiel, pour peser dans la société, d'apparaître et d'être reconnu comme "victime": après les minorités ethniques et religieuses, les femmes, les handicapés, les minorités sexuelles de toutes sortes (l'imagination et la créativité en ce dernier domaine étant absolument intarissables), tou.te.x.s aspirant, à travers diverses associations auto-créées mais ayant néanmoins leurs entrées dans les médias et donc auprès de la classe politique, à obtenir leur part du gâteau de la reconnaissance.

    Or qui dit victime dit forcément opresseur, celui-ci se devant évidemment d'être le plus odieux possible (une raclure abjecte en fait). Et celui-ci ne peut donc être incarné que par le mâle blanc cisgenre et valide. Quitte à racialiser et à sexualiser à outrance la société, chacun voulant accentuer sa spécificité dans son domaine de prédilection pour se démarquer des raclures. Ainsi, un Africain du Nord, bien que pas particulièrement coloré, pourra se distinguer du "blanc" par sa religion, bien que rien d'autre a priori ne devrait le classer comme "non-blanc".

    Par ailleurs, ces diverses catégories de victimes éviteront la plupart du temps soigneusement de se tirer dans les pattes. Ainsi, les féministes s'abstiendront de dénoncer la misogynie des musulmans fondamentalistes pour ne pas nuire à la convergence des luttes. C'est bien connu, seul le mâle blanc cisgenre bat sa femme tous les matins!

    Et pour appuyer tout cela, on a créé ce qu'on appelle le "privilège blanc", dont chaque blanc devrait s'exonérer soit en payant des dédommagements, soit en cédant sa place à ceux que l'on aura essentialisé comme étant ses victimes.

    Et en ce sens, la raclure blanche, même pauvre, même déclassée, restera fondamentalement un privilégié sur le sort duquel il est absolument défendu de s'apitoyer.

    Tout cela commence à confiner à l'hystérie aux Etats-Unis, surtout depuis les manifestations à la gloire de George Floyd (certainement une provocation destinée à mobiliser les électeurs Noirs peu avant la présidentielle, leur absence d'enthousiasme vis-à-vis d'Hillary Clinton ayant sans doute causé l'élection de Trump il y a 4 ans). Le sommet étant atteint par la "cancel culture", sorte de maccarthisme furieux consistant à jeter l'anathème sur les déviants, ceux qui auront laissé échapper ne serait-ce qu'un malheureux mot de travers devant subir les foudres des "justiciers" jusqu'à leur disparition total de l'arène publique et digitale, voire leur élimination physique par suicide interposé.

    Et tout ceci, malheureusement, viendra inévitablement chez nous, soyez-en surs, l'Amérique ne nous précédant généralement que de quelques années dans la folie.

  • Que représente le x dans ce pluriel tou.te.x.s? C’est pour les gens qui ont la toux?

  • «Le Sanglot de l’homme blanc» de Pascal Bruckner, publié en 1983. Critique du sentimentalisme tiers-mondiste et de l'auto-culpabilisation occidentale, dans la foulée du courant de remise en question du tiers-mondisme français des années 1970-80. Pays des sectes et de l'immobilité dans le changement, la Suisse n'a pas vu passer la tornade.

  • Merci pour cet article à contre pied. Vous mettez en évidence le noeud du problème: les démocrates n'ont eu que du mépris pour cette partie de la population (hommes, mais aussi femmes) et n'arrivent pas à les inclure dans leur cadre conceptuel post-moderne. Trump a su leur parler.
    Nous assistons à une guerre culturelle aux USA, entre le post-modernisme et une culture plus ancienne (moderne ou pré moderne). Le post.modernisme a cela de bon qu'il a travaillé à inclure tous les groupes, mais il arrive à se tirer maintenant une balle dans le pieds: tout les groupes doivent être accepté, sauf ceux qui sont contre nous et nous devons donc les éliminer, effacer (cancel culture). Selon moi le post-modernisme est mort, s'est transformé en forme fasciste. Je ne sais quelle courant culturel/éthique va prendre la relève, mais il devra inclure plutôt qu'effacer, sinon nous ne ferons que nous enfoncer plus en avant dans la polarisation et la guerre.
    Un grand merci à vous pour cette analyse courageuse par les temps qui courent.

  • Comme toujours un grand merci Homme Libre! Je crois que des évènements majeurs sont sur le point de se passer. On en reparle.

  • @ Olivier:
    Bon résumé de la situation.
    Sur votre conclusion, je pense que c'est déjà présent en France, même si ce n'est pas encore aussi virulent. Je pense entre autres à Thuram qui développe la critique d'une pensée blanche et éduque des jeunes dans cette idée! La fabrique à victime tourne. Vive l'anti-racisme...

  • Tout cela est évidemment bien plus brillamment résumé sur le blog de Mireille Vallette
    https://boulevarddelislamisme.blog.tdg.ch/archive/2021/01/10/pouvoir-les-minorites-a-l-abordage.html

  • A victime, victime et demi. Je suis un homme, blanc, hétéro, de droite , fribourgeois, chrétien et je survis à Genève. Je demande l'asile politique à l'ambassade de Mars.

  • Fribourgeois, Norbert?
    Avec un drapeau noir et blanc (ou blanc et noir) ?
    Houlala!...
    :-)

  • On trouve sur youtube une version de "1984"! Il y a hélas beaucoup de points communs avec ce que nous vivons aujourd'hui! Il y a aussi un reportage d'arte sur le film, pour ma part je me méfie d'arte et de sa pensée unique! Et Fahrenheit 451 bien sûr! En entier sur youtube!

  • Merci Homme Libre!

    Comme toujours nos médias nous mentent. Voici quelques infos très importantes à partager avec ceux qui sont encore intéressés par les vraies informations. En un seul post je vous donne plus d'infos importantes que la RTS en une année:

    La purge Stalinienne anti-Trump et anti-proTrump continue dans tous les domaines:

    1) En plus de la purge sur Facebook, Twitter, Reddit, Instagram, Whatsapp, Shopify, et bien d'autres, cette nuit a minuit (USA) Amazon devrait mettre hors service les serveurs utilisés par Parler pour empêcher toute communication entre les soutiens de Trump> Voici le message du CEO de Parler, John Matze, qui dit:

    "Sunday (tomorrow) at midnight Amazon will be shutting off all of our servers in an attempt to completely remove free speech off the internet."

    Vous le trouverez ici avec d'autres infos capitales, mais faites vite;

    https://parler.com/profile/John/posts

    2) Google a supprimé l'application Parler de son Google Play Store.

    3) Comme Trump à demandé (il ya presque une semaine) aux médias de se conformer au test de l'"emergency broadcast system", nécessaire pour que le président puisse communiquer directement avec tout le monde en cas de crises graves ou de catastrophes, Apple va envoyer une mise à jour à tous ces portables pour empêcher que les utlisateurs puissent recevoir les messages d'urgence du Président Trump, comme le dit sur Parler le célèbre avocat Lin Wood, qui demande aux gens de désactiver les mises à jours:

    "Apple is going to do an update on all phones to shut off the emergency broadcast system. This is Nazi Germany 1938
    Turn your auto update toggle off."

    4) Les ex-collaborateurs de Trump sont devenus des parias et ont les empêche de retrouver un travail:

    https://www.cnews.fr/monde/2021-01-10/le-magazine-americain-forbes-met-en-garde-toutes-les-entreprises-qui-embaucheront

    5) Les supporters de Trump sont harcelés et on les empêche même de prendre l'avion si on les identifie. Dans cette vidéo cette femme pleure pour cette raison et un homme (debout) dit qu'il a simplement dit "Trump 2020" et que pour cette raison on l'a sorti de l'avion:

    https://twitter.com/lolaweb71/status/1348207000782589952

    6) Nancy Pelosi ose affirmer que les manifestants pro-Trump on mis en avant leur "blancheur" avant la démocratie. Bref, en d'autres termes se sont tous de sales suprématistes blancs racistes d'extrême droite. Mensonge écoeurant! Et au fait les pilleurs, casseurs et criminels de Black Lives Mattter mettent quoi en avant?

    https://www.foxnews.com/politics/pelosi-capitol-rioters-whiteness-democracy#

    7) Voici un des nombreux discours du Président Trump que nos médias ne vous feront JAMAIS entendre (Merci à M.A.):

    https://twitter.com/silvano_trotta/status/1348020786049789960

    8) Twitter et Facebook ont censurés le message de Trump qui demandaint aux manisfestants de rentrer chez eux en paix et sans violence car ça allait à l'encontre de l'image d'homme pétri de haine que les médias menteurs veulent nous donner de lui, mais l'équipe de Trump l'a reposté sur Parler.

    9) L'ordinateur portable de Pelosi a disparu au Capitol et elle est en mode "panique totale" car il doit contenir des informations très compromettantes pour elle et les démocartes. C'est la raison pour laquelle elle se démène comme une folle et a appelé Mark Milley (Joint Chiefs of Staff) pour demander à l'armée de ne plus obéir à Trump sou le prétexte ridiculissime qu'il pourrait utliser l'arme atomique! Elle demande aussi un impeachment de Trump le plus vite possible.

    10) Il est clair que les démocrates sont dans une panique totale, car ils ont peur que certaines informations capitales qui leur feraient le plus grand tort soient diffusées par Trump, d'où ce règne de la terreur, cette purge pour empêcher toute communication et mettre fin à liberté d'expression et cette demande d'impeachment.

    11) Tous nos médias qui se prétendent de grands défenseurs des droits de l'Homme et de la liberté d'expression trouvent tout cela normal et gardent le silence.

    12) D'autres évèments majeurs devraient se passer très bientôt, comme peut-être un black out total aux USA.

  • Lorsque l'on saura plus précisément qui étaient les " assaillants" , qu'ils auront été intreviwés par des médias et que leurs différents posts ( images, selfies, textes, proclamations) auront été analysés, on pourra essayer de comprendre quels étaient les intetions et surtout : de quelle catégorie de population s'agit- il ?
    La femme qui est morte après avoir reçu une balle d'un policier du Capitole était une ancienne soldate. On sait combien les vétérans ne sont pas soutenus à leur retour à la vie civile et cela depuis au moins la guerre du Vietnam..
    Les éminences identifiées ( suprémacistes blancs, Proud Boys, " Chamane de Q Anon") ont leur propre programme politique. Je ne suis pas persuadée que les blancs pauvres soient le pilier le plus solide ou le mieux organisé de ce soulèvement. Il fallait déjà avoir les moyens de se rendre à Washington.
    On voit des gens plutôt dans le genre " classe moyenne " sur les vidéos.
    D'ailleurs, ce besoin de célébrité sur les réseaux sociaux est un vrai auto- goal. Ça fonctionne mieux que des dizaines de caméras de surveillance.
    A ce stade, je trouve difficile de comprendre le phénomène dans son entier. La fascination que Trump exerce sur des millions de gens est un mystère. Ils semblent lui prêter des pouvoirs partculiers, dont une sorte d'infaillibilté ou une capacité de changer la réalité ( p.ex. la lettre de la Consitution) en quelque chose qui leur convient, comme p.ex. l'annulation de millers de votes par le vice- président, qui n'en a pas le pouvoir.
    Car il s'agissait de ça. Faire en sorte que le résultat de l'éléction ne soit pas validé, en obligeant Mike Pence à inventer une nouvelle procédure, par la force.
    C'est audacieux et peut- être aussi un peu irréaliste.

  • Dans votre titre j'aurais mis "raclures blanches" entre guillemets.

  • J'ai hésité, mais j'ai pensé que cela minorerait l'agressivité de l'expression.

  • gris..., sur la tête de ma mère !

  • Pour ceux qui comprennent l'anglais voici une courte et excellente analyse de qui se passe en ce moment:

    https://www.bitchute.com/video/8S3_vwTMMJY/

    et aussi:

    https://www.bitchute.com/video/TO4QOP683cco/

  • Qu'en pensent tous ces pitres, grands détracteurs de Trump?

    "En raison de la crise économique due à la pandémie, Joe Biden a déclaré que la priorité au niveau des aides serait donnée aux entreprises appartenant à des Afro et Latino-Américains, à des Asiatiques, des Amérindiens et des femmes."

    Oui! Sales blancs, vous serez les derniers car vous êtes des tares. Voici comment il faut comprendre le message de Biden.

    https://exoportail.com/polarisation-2-0-joe-biden-annonce-que-les-hommes-blancs-seront-les-derniers-a-obtenir-des-aides-economiques/

    Je doute que Trump aurait eu ce comportement abject.. Chacun ses valeurs, n'est-ce pas messieurs (avec un petit m) les détracteurs de Trump.
    Manifestement, la véritable raclure blanche que je vois dans cette affaire, c'est biden qui, semble-t-il, pourrait bien être un pédophile.

  • Voici quelques courtes vidéos incroyables mais vraies à regarder rapidement, car ces comptes risquent d’être fermés bientôt vu la censure généralisée contre les lanceurs d'alerte.

    Dans ce nouveau monde mondialiste (ne manquez pas Biden à la fin!), voilà ce qui peut désormais vous arriver:

    1) Au Canada si des voisins vous dénoncent et que la police estime que ne respectez pas les règles anti-Covid (il faut activer le son):

    https://www.dailymotion.com/video/x7yh5zg

    2) En Angleterre si on se promène seul sur la plage en buvant un café (il faut activer le son):

    https://twitter.com/lolaweb71/status/1348312286251917315

    3) Aux USA, si on est un fan de Trump et qu’on dit simplement “Trump 2020” en privé, on ne peut plus prendre l’avion (il faut activer le son).

    https://twitter.com/lolaweb71/status/1348207000782589952

    4) En Australie si on a une pancarte contre le confinement (ne manquez pas le petit gamin qui pleure car on l’a arraché à sa mère)

    https://twitter.com/lolaweb71/status/1348467596748869638

    5) Au Canada si on ne porte pas de masque:

    https://www.youtube.com/watch?v=6VEWbEgmmVk&feature=emb_rel_pause

    6) Si on est dans le “camp du bien” on peut tout se permettre même ça:

    https://www.youtube.com/watch?v=Zd2wPZvLSjo&feature=emb_logo

    et le top du top pour la fin

    7) Joe Bidon vient d’annoncer que sa “priorité sera les petites entreprises appartenant à des Noirs, des Latino-Américains, des Asiatiques et des Amérindiens, des entreprises appartenant à des femmes et enfin un accès égal aux ressources nécessaires pour rouvrir et reconstruire”. Ma foi tant pis pour les “sales mâles blancs” qui ont voté pour lui (il faut activer le son). Et que dire de tous ces "sales blancs" qui ont leur commerse détruit pr les émeutes antifa et BLM, A n'en pas douter, Joe Bidon les américains.

    https://twitter.com/lolaweb71/status/1348467596748869638

  • Attendons de voir ce qu'il va réellement faire, mais si cela se confirme la discrimination entre officiellement au sommet de l'Etat et devient une politique normale.

    Pour l'accusation de fin, je préfère rester prudent. Ce genre d'accusation sans preuve formelle est terrible.

  • "Pour l'accusation de fin, je préfère rester prudent. Ce genre d'accusation sans preuve formelle est terrible."

    J'espère que vous plaisantez. "Sans preuve formelle" dites-vous? et "terrible"?"

    Avez-vous seulement écouté son discours sur le lien. Ce n'est pas une accusation étant donné que je ne fais que répéter ce qu'il dit lui-même:

    "Notre priorité sera les petites entreprises appartenant à des Noirs, des Latino-Américains, des Asiatiques et des Amérindiens, des entreprises appartenant à des femmes et enfin un accès égal aux ressources nécessaires pour rouvrir et reconstruire”.

    Pas de mention d'hommes blancs donc c'est très clair!

    Et dire qie je croyais que vous étiez un défenseur des hommes ... libres! Bref, Ene déception de plus.

  • @ Lug:

    Oh, je répondais à G. Vuilliomenet.
    Cependant, sur ce qu'il a dit, je préfère attendre et voir les actes. Mais visiblement il veut surfer sur la "revanche des minorités" contre l'homme blanc. C'est de toutes façons le discours habituel des progressistes.

  • IMPORTANT (concernant la crise COVID 19 et beaucoup plus que ça):

    Tout citoyen digne de ce nom devrait s'intéresser au GREAT RESET ou si vous préférez "la grande réinitialisation", car c'est un projet titanesque dont le but est de changer complètement nos vies et notre civilisation occidentale.

    En fait, ce projetl a déjà commencé depuis longtemps (la cancel culture, la pseudo-lutte pour le climat et l'immigration de masse en ont préparé le terrain par exemple). Ce qui nous attend désormais c'est l'estocade finale grâce au prétexte du COVID, mais chez nous quasiment personne n'est au courant.

    Ouvrez donc les yeux en lisant ce court article où vous apprendrez que le plan des mondialistes est le suivant à propos du COVID 19, comme le dit Klaus Schwab, Président et fondateur du World Economic Forum, ou Forum de Davos.

    “« Beaucoup d’entre nous se demandent quand les choses vont revenir à la normale. La réponse est : jamais », « Cela n’arrivera pas parce que cela ne peut pas arriver »

    Voici l’article à ne pas manquer et à partager:

    https://www.cnip.fr/great-reset/

    Puis, si vous ne croyez toujours pas ce que vous avez lu, car bien entendu ça ne peut-être que des Fake News complotistes, écoutez donc Klaus Schwab vous le dire de vive voix:

    https://www.youtube.com/watch?v=2Pa78aEyajc

    Et si ça ne vous suffit toujours pas, vérifiez par vous-mêmes dans le livre de Klaus Schwab (version française) que l'on peut télécharger ici gratuitement:

    https://drive.google.com/file/d/1r5omofAb7lvh8DzKwFhPIRQfKCDf3psU/view

    Ensuite, écrivez à la RTS pour demander aux "journalistes" de service pourquoi ils n'en parlent pas au JT et n'y consacrent pas au moins une émission Infrarouge (qui de toute façon serait biaisée comme toujours). Ils vous répondront que c'est une théorie du complot et qu'il ne faut pas diffuser de Fake News. Alors, complètement rassuré par la bonne parole, vous pourrez continuer à mener votre petite vie pépère, jusqu'à ce que ... mais ça c'est une autre histoire qui sera beacoup mois drôle.

    Certains de l'autre côté de l'Atlantique et ailleurs dans le monde viennent à peine de commencer à comprendre.

    Partagez ces infos tant qu'on peut encore le faire, car demain ce sera chez nous que tous ceux qui ne pensent pas "comme il faut" seront bannis du Web.

  • Saviez-vous que la chaîne d'informations CNN était complotiste en 2006. En effet, dans le reportage ci-dessous intitulé "Democracy at Risk, CNN nous expliquait comment Hugo Chavez qui perdait les élection la veille s'est retouvé gagnant le lendemain grâce à des machines qui changeaient les votes en sa faveur. Comme certains états américains avaient acheté ces mêmes machines CNN estimait alors que c'était un grand danger pour la démocratie aux USA. Heureusement, en 2020-2021 CNN est revenu à la raison et nous dit désormais que toute tricherie est impossible avec ces machines. Et on les croit. Voici la courte vidéo sur le sujet:

    https://www.youtube.com/watch?v=1xg0Fs5SS9c

Les commentaires sont fermés.