La bataille perdue de Donald Trump

Je regardais des reportages dans la rue après l’annonce de la victoire de Joe Biden. Surprise: une manifestante espérait que le nouveau président lutte contre la pauvreté.

 

trump,élection,amérique,bataille,noirsCrime Bill Act

Surprise, car c’est ce qu’a fait le Donald pendant son mandat, entre autres en relançant l’emploi. On a ainsi appris que les revenus de la population noire ont plus augmenté en 4 ans de Trump qu’en 8 ans d’Obama. Il a généré un bond de l’économie (toutefois certains contestent la durabilité future de cette embellie), facilité l’entrepreneuriat, lancé de grands travaux, donné la priorité aux intérêts du pays, entre autres.

Il a gagné 5% de voix afro-américaines de plus qu’en 2016. Mais ce n’était pas assez. Pourquoi cette population vote-elle très majoritairement Démocrate? Les dems sont les anciens esclavagistes et ségrégationnistes, anciennement alliés au KKK. Les reps, eux, ont été créés pour mettre fin à l’esclavage.

Les Démocrates ont certes tourné leur veste depuis quelques décennies, néanmoins Bill Clinton faisait voter en 1994 le Crime Bill Act, qui a généré:

« … les incarcérations massives de noirs et hispaniques pour des délits mineurs qui ont suivi. Michelle Williams (professeur de droit, spécialiste des questions raciales) écrit : Quand Clinton est parti en 2001, les Etats-Unis avaient le taux d’incarcération le plus élevé du monde. Dans sept Etats, les afro-américains représentaient 80 à 90% des prisonniers pour des affaires de drogues, alors qu’ils n’étaient pas plus consommateurs ou vendeurs de drogue que les blancs. »

Notons que Biden a collaboré encore dans les années 1980-1990 avec des politiciens ségrégationnistes pour durcir les lois anti-criminalité. Et c'est pour lui que les Noirs votent. Cherchez l'erreur.

 

 

trump,élection,amérique,bataille,noirsDiscrimination

Historiquement les Noirs devraient voter pour les Républicains. Mais ils ne le font que très peu. Ils se sont tournés massivement vers les dems sous Roosevelt dans les années 1930. À l’époque le président leur avait octroyé de nombreuses aides, qui ont amélioré sensiblement leur niveau de vie.

Puis:

« En juin 1941, Roosevelt émis le décret présidentiel 8802, instituant le Comité des pratiques d’emploi équitables (FEPC).

Ce fut la décision fédérale la plus importante en faveur des droits des Afro-Américains entre la Reconstruction et le Civil Rights Act de 1964. Ce décret présidentiel statuait que le gouvernement fédéral n’embauchait pas une personne sur la base de la race, la couleur, la croyance, ou l’origine nationale.

Le FEPC appliqua cette ordonnance contre la discrimination à l’embauche au sein du gouvernement fédéral et dans les entreprises sous contrats fédéraux. Ceci résulta en l’accès à de meilleurs emplois et de meilleurs salaires pour des millions de noirs et de femmes. »

Trump n’a pas su gagner la bataille de l’électorat afro-américain.

 

 

trump,élection,amérique,bataille,noirsBaroque

Ces électeurs restent fidèles aux dems à une écrasante majorité. C’est une mobilisation sans précédent de cet électorat qui a fait battre Trump. Les Noirs américains votent pour leurs anciens maîtres.

Le résultat électoral du Canard, qui fait un score remarquable malgré la campagne tonitruante contre lui et malgré ses propres excès, est d’autant plus significatif du fait que Trump correspond à une réalité politique qui ne s’éteint pas avec lui.

Notez, s’il s’était de façon générale montré plus aimable, il n’aurait pas eu besoin de ces voix. Mais je crois que Trump est un des rares politiciens qui se fiche de plaire et de séduire et n’a pas peur de la confrontation.

Pour autant ce président baroque n’a pas représenté la menace dont on l’accusait. Il a même obtenu un accord de paix entre Israël et deux pays arabes.

Il y aurait beaucoup à dire sur sa stratégie comportementale, mais il est trop tôt. Ce qui est aujourd’hui plus à craindre est la rouge Kamala Harris derrière le pâle Biden.

Je suppose aussi que l’on va voir publiés des livres racontant l’horreur de la présidence Trump. Tout sera fait pour décrédibiliser à travers lui l’offre politique qu’il représente.

Je reviendrai sur cette offre, dont certains aspects participent à ma philosophie de vie.

 

 

Catégories : Politique 11 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Kamala Harris Rouge... heu... un rien à gauche peut-être, mais plutôt centriste (comme tout ce qui parait à gauche aux US)
    Je ne l'aime pas, certes.
    J'aurais préféré Ocasio Cortez. Là les choses auraient eu une chance de changer un peu.
    Bon, un peu trop jeune. Mais tout de même 70% des voix à NY. On ne peut pas dire que ce soit un accident.

    PDO

  • l'examen des résultats montre une cassure entre grandes métropoles, démocrates, et le reste du pays, républicain. Et ceci pour pratiquement tous les états, en tout cas ceux où la décision est très "limite". Or ce sont les grandes métropoles qui ont le plus systématisé le vote par correspondance.
    A regarder de près , le payss est en fait 'rouge' (i.e. républicain) mais les grandes métropoles sont "bleues"(démocrates).
    Mais on observe cette frature aussi chez nous lors des votations.

  • "J'aurais préféré Ocasio Cortez. Là les choses auraient eu une chance de changer un peu."

    https://archive.vn/alBgn

    Effectivemment, Ocasio Cortez.qui appelle à traquer les supporters de Trump et créer une liste comme l'aurait fait la Gestapo, quelle belle exemple de démocrate!

  • @ P.S.: Yes, AOC wants to make lists of Republicans that voted for Trump. I agree...let's get those lists and feed to the police. Now the police have their "call only" list and Dems can fend for themselves.

  • Pour autant que ça veuille dire quelque chose, les côtes sont démocrates et le centre conservateur.
    Une question d'apports et d'ouverture vers l'extérieur?
    Il n'y a surement pas qu'un seul facteur. Ils doivent se cumuler ou se déduire pour donner ce résultat là.

    PDO

  • L'article suivant décrit très bien le cancer qui ronge tout le monde occidental et qui va progresser avec des gens comme Biden et encore pire Harris.

    https://www.lefigaro.fr/vox/monde/rod-dreher-notre-nation-americaine-est-en-train-de-se-desagreger-20201105

    "... l’Occident, plongé dans la décadence post-moderne"

  • On devrait obliger légalement la RTS à diffuser cette vidéo claire et impartiale sur les fraudes pour bien montrer à tous à quel point tous nos "journalistes" nous mentent. Asselineau nous donne ici une leçon de vrai journalisme à ne pas manquer et on peut même télécharger le texte en PDF:

    https://www.upr.fr/actualite/biden-president-la-reaction-de-francois-asselineau/

  • Je pense qu'il faut toujours attendre la fin du mandat pour savoir si un président ou un politicien à gagné ou pas! Pour ce qui est de trump il semble qu'économiquement il a assez bien réussit! Là on veut lui faire porter le chapeau du covid!

  • C’est un texte fort intéressant ce texte, j’aime bien l’historique des parties et leur raison d’être qui a « publiquement » changé au fils des ans.
    Comme quoi la mémoire américaine est une faculté qui oublie très vite. Dommage, ils laissent place aux manipulateurs et aux menteurs.
    Je préfère un homme direct, sans double visage, même si je ne partage pas ses idées qu’un faux bienfaiteur qui manipule et influence à son avantage. Trump a un sale caractère, mais il laisse les gens vivrent leur rêve américain librement, sans contrainte. Il juge publiquement partager ses commentaires, sans plus. Les critiques, même négatives, sont là pour nous permettre de nous regarder, de nous évaluer et d’évoluer. On prend ce qui fait notre affaire et on laisse les autres nous passer par-dessus la tête sans se pencher.

  • Les médias BCBG nous ont gavé des propos de Trump concernant les femmes mais aucun ne parle du comportment de Biden avec les mineurs. On comprend mieux pourquoi au vu des plaintes déposées notamment à la RTS

  • Une chose que personne ne note: le silence du parti conservateur. Si il y avait fraude, où est le parti conservateur? Quasi aucun soutien.

Les commentaires sont fermés.