L’amélioration de la vie des minorités sous Trump, ou la règle No 1

J’écris ce billet à quelques heures des résultats de l’élection. Je sais qu’il n’est pas politiquement correct de trouver du bon au Donald. Mais je m’en fiche. Je suis saturé du bruit du monde et je veux me tenir  hors du tourbillon. Trump ne me fait pas peur, et je trie dans le personnage et dans son programme.

 

trump,élection,usa,minorités,racisme,Parlons donc encore un peu de racisme. Valeurs Actuelles a publié en janvier une synthèse sur la vie des minorités aux États-Unis. Surprises. En voici quelques extraits. La totalité de l’article est ici.

« Souvent accusé de discrimination en tout genre par les médias, le président américain semble pourtant avoir amélioré les relations raciales aux Etats-Unis. C’est en tout cas ce que tend à prouver une étude relayée par le Washington Examiner, qui explique que les dites-relations, ainsi que la position des minorités sous Trump sont bien plus élevées que sous le président Barack Obama. »

Ou encore:

« Les relations raciales ont enregistré la plus forte progression de l’indicateur de satisfaction de l’enquête menée par Gallup Organization, passant de 22% à la fin du mandat d’Obama à 36% en janvier, soit une hausse de 14 points. Sur « la position des Noirs et des autres minorités raciales au sein de la Nation », la satisfaction a bondi de neuf points, passant de 37% en janvier 2017 à 46% aujourd’hui. »

L’image (clic pour agrandir) est extraite de l’étude de Gallup. Il est difficile de maintenir un jugement de racisme contre Trump. Derrière le spectacle, qui a mon avis tient de la stratégie, il y a une action politique.

On en parle peu.

Règle numéro 1: il ne faut pas dire du bien de Trump.

 

 

 

Catégories : Politique 7 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Merci Homme Libre de remettre les pendules à l'heure en vous basant sur des faits réels et non pas sur du vent et de la mauvaise foi. Votre excellent billet change de la propagande anti-Trump systématique de la RTS et des autres médias vendus à la gauche et aux mondialistes!

  • Je n'aime pas trump mais l'autre est encore pire alors que faire?

  • J'en ai marre de lire des avis absurdement positifs sur Trump, faisant fi des faits, uniquement parce que chez certains, le politiquement incorrect tient lieu de pensée unique et que soutenir Trump est un marque d'intelligence dont sont évidemment dépourvus les gauchistes, bien-pensants, élites, etc.

    Il me semblait lire des choses plus intelligentes ici il y a quelque temps...

  • Je vais vous étonner en disant cela:" Qu un Répu-Crate ou un Démo-Publicain gagnerait l élection présidentielle, ce pays ne sortirait pas ni honoré ni maudit".

    Laissons les américains voter ce qu ils veulent, c est leur droit le plus stricte. Ne dit-on pas qu on a les gouvernants qu on mérite? Aucun président dans n importe quel pays de la planète, inclus certainement les USA, ne tombera pas du ciel...sauf qu en Amérique c est Dieu qui décide qui sera Mister ze President. et M. Rick Perry, l ex-secrétaire américain de l'énergie même viré par M. Trump a dit (pour l Energie il devrait savoir de quoi il parle :) il l avait dit en décembre 2019 tout en rajoutant que même Obama (=bête noire de M. Trump) a été aussi élu puisque Dieu l avait voulu ...

    In fine, ça ne me regarde pas et sans toucher un sans bouger l autre si M. Trump serait l Elu mais je ne le souhaite pas, mais qui suis-je sauf un citoyen suisse lambda? Enfin, je pense que ça serait bien qu il soit élu afin de continuer d achever ce pays-empire en fin de règne. Ce pays est arrivé au Sommet, nous dit-on, mais monter et aller plus haut que le sommet de la montagne n est pas possible et il n y a que la descente rapide qu il prendra ce que l Histoire nous a toujours appris. Oscar Wild a dit:"L Amérique est passé de la Barbarie (ndr: ils ont fait la peau aux peaux rouges donc un génocide d un million d Amérindiens à sa fondation il y a 260 ans) à la déchéance sans passer par la case de la Civilisation" et Amen.

    Bien à Vous.
    Charles 05

  • Ayant échappé à Charybde, on espère maintenant se débarrasser de Scylla : péripéties ordinaires de la ploutocratie à l'américaine. L'effervescence médiatique donne le sentiment que les griefs à faire à D. Trump sont nombreux; chacun est libre de le croire ou pas. De mon côté, la seule chose que je refuserai toujours avec une certaine aversion, c'est de jouer au golf avec lui.

  • @Rabbit,
    Intéressant votre texte!
    On dit aux USA :"If you work for Trump or with him, expect to be thrown under bus sooner or later"

    Et s il ne gagnerait pas la présidentielle, aurait-il des procès un peu partout (voire la prison, je dis cela je ne dis rien) dont un procès pour seuls 750 dollars d impôt qui n avaient pas pu avoir lieu durant ces années de Président couvert par l immunité. Il me rappelle d un autre "chef" actuel d un état Ami à lui et qui traîne des casseroles selon la justice et la police de son propre pays, pas moi, casseroles plus qu un rayon des ustensiles de cuisine d un super-méga-big super marché et il l a échappé belle et il a réussi à re-devenir prime minister au lieu d aller en prison, peut être.

    Bien à Vous.
    Charles 05

  • Il se peut qu il y a eu des fraudes dans l élection américaine comme pour toute autre élection dans n importe quel pays du monde. Mais, il faudrait apporter les preuves d une telle fraude avant de la crier sur les toits chaque jour à l aube pendant qu on dort, nous, encore, sauf ceux qui crient.. Ils crient, soit dit en se basant sur leurs propres intérprétations loufoques ou sur des dits des sites douteux autant pro- que contra- et autant les sites non américains mais -"copins" cul et chemise avec des Démo-Publicains ou des Répu-Crates. Ils crient Au loup ici et là bien qu on ne sait rien du tout mais rien de chez rien. Néanmoins, quand on crie Au Loup c est qu il y a le loup et donc il y a le flou comme disait la grand mère de Mme Martine Aubry !

    Je dirais plutôt qu il se peut que des erreurs de comptage de voix aient eu lieu. Alors ils doivent se démener là bas, pour ne pas dire se démerder, à re-compter ces voix de nouveau une 2ème fois ou une 3ème fois...en faisant leurs boulots pour lesquels ils sont payés ...

    En lisant les « écrits » de quelques commentateurs sur blog tdg ch, nous avons l envie de ne pas les re-lire ni de répliquer. Néanmoins et avec un peu d humour et il en faudrait, ceci me rappelle tout d abord des bandes dessinées de Lucky Luke que j adore comme beaucoup, je pense, puis surtout de nous rappeler de la méthode de Ran-tan-plan qui court toujours dans la mauvaise direction ...

    N.B. : Rantanplan, également écrit Ran-Tan-Plan, est le nom d'un chien de fiction, apparu pour la première fois dans la bande dessinée Lucky Luke, dans l'album Sur la piste des Dalton, en 1962. Ce personnage est une parodie de Rintintin. Il a pour principale caractéristique d'être complètement à côté de la plaque et qu il court toujours dans la mauvaise direction mais il lui arrive très souvent à aider involontairement les autres personnages de la bande dessinée. Alors Merci la Méthode Rantanplan de nous aider tant....CQFD...

    Bien à Vous M. Homme Libre et Merci à votre blog.
    Bon fin de semaine et bon dimanche !
    Charles 05

Les commentaires sont fermés.