Où meurt-on le plus du Cocovir ?

Intéressantes statistiques. Elles relativisent les annonces de certains médias qui accablent le Brésil et les États-Unis. Des annonces qui sont faites en chiffres brut.

 

covid-19,corona virus,pandemie,En proportion

Le 7 août dernier, La Liberté annonçait:

« Plus de 2000 morts en 24h aux Etats-Unis, la barre des 50’000 décès dépassée au Mexique et celle du million de cas en Afrique: de nouveaux chiffres mettent en lumière l’alarmante progression du Covid-19 qui pousse de nombreux pays à durcir leurs mesures sanitaires. »

En chiffres bruts cela fait beaucoup de morts en un jour.

Mais rapporté à l’ensemble de la population, les pays mal vus à cause de leur président, en particulier Brésil et États-Unis, ne sont pas en tête de liste.

Les deux images datées de fin juillet (clic pour agrandir; 1, Statista; 2, RTS) présentent les décès dus au Covid-19 par million d’habitants. On passe des chiffres bruts à une mesure proportionnelle, plus appropriée à l’estimation de la gravité pays par pays.

 

 

covid-19,corona virus,pandemie,Kif-kif?

Ainsi, cette annonce catastrophiste est biaisée puisqu’elle omet les mesures proportionnelles à la population:

« Le Brésil est devenu vendredi le 2e pays au monde où le coronavirus tue le plus, derrière les Etats-Unis. Il a dépassé le Royaume-Uni dans le décompte macabre des victimes de la pandémie, avec 41’828 morts. »

Or, en proportion à la taille de leur population,  le Brésil est situé à la 8ème place ou la 10ème, selon les tableaux, et les États-Unis à la 6ème ou 8ème place. Soit au niveau de la France et loin derrière la Belgique, le Pérou ou la Suède.

Cela peut être dû en partie à des méthodes de décompte non unifiées entre les pays. Mais on n’est sûr de rien:

« Il est néanmoins important de garder à l’esprit que ces pays peuvent mesurer ces statistiques de manière différente. Par exemple, le Royaume-Uni n’inclut que les décès pour lesquels les personnes ont été testées positives au virus, alors que la méthode de calcul adoptée en Belgique prend en compte les décès suspects qui n’ont pas pu être testés. »

D’ailleurs le Royaume-Uni est en deuxième place des décomptes proportionnels, juste derrière… la Belgique. Est-ce que, protégés ou pas, ce serait kif-kif?

 

 

 

 

Catégories : Santé, société 8 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Difficile de comparer.
    La mortalité atteint plus les personnes âgés. Ce qui défavorise l'Italie par rapport au Brésil et aux US.

    Pour comparer, il faut avoir les chiffres par classe d'âge. Quant au Brésil, on peut penser que les chiffres sont sous évalué, non par volonté politique mais pour d'autres raisons (accès aux soin des plus pauvres,...)

    En résumé, comparaison, n'est pas raison, d'autant plus que Brésil et US, sont au milieu de l'épidémie. Il faudrait attendre la fin de l'épidémie avant de totaliser les morts par rapport à la population.

  • Il y a la manière de compter les décès.

    Il y la manière de les attribuer au covid19.

    Il y a la manière de ne pas les rapporter au nombre d'habitants.

    Il y a la manière de clamer le nombre de décès le jour où il est élevé et de passer dessus les jours où il est plus bas, afin de dénigrer le Président des Etats-Unis, laissant croire qu'hors la manipulation il n'est pas de motifs de le dénigrer.

    Il y a la manière médiatique d'égrener les décès en Suisse. Un après l'autre.

    Or depuis le premier juin on compte 35 dècès du cocovir et plus de 11'000 décès en tout. De quoi sont morts les autres ? De quoi sont mort les 10'965 autres ? Pourquoi ne pas les compter eux aussi un à un. Leur mort étaient inévitables ? Pas si sûr. Un peu de prévention pour les autres maladies serait le bienvenu.

    Il faut créer un compteur des morts. Jour après jour. Pour remettre l'horloge des morts au milieu du village qui a pèté le boitier de fusibles.

  • Ils y en a qui vont être difficiles à convaincre...

    https://sun6-16.userapi.com/VGS2KDw6AFASHBf8XVhJmMQqWLIY5M3-yXJG_A/Ns-ohh3rdf0.jpg

  • Sur des médias américains, j'ai entendu cette façon proportionnelle de représenter leur bilan :
    Nous avons le 4 % de la population mondiale, mais 25 % des décès du covid.
    Ou : Chez nous, il y a quatre fois plus de décès qu'en Allemagne.
    Sur le graphique, on constate aussi que les USA n'arrivent pas à aplatir la courbe.
    L'idée étant qu'ils sont censés être un pays occidental capable de gérer la pandémie mieux que ça.

    Les Américains ont été impressionnés quand le nombre de morts a dépassé le bilan du 11 septembre, puis du Vietnam, puis de toutes les guerres récentes additionnées.

    Comme on ne sait pas réellement combien de personnes sont mortes du covid et que chaque pays comptabilise les causes de décès différemment, une façon probante serait de mesurer le surplus de mortalité par pays sur toute l'année 2020.
    Y a-t-il un gros écart entre cette année et les précédentes ou la moyenne des cinq années précédentes ?

  • C'est bien ce que disais :-)

  • On ne meurt pas de cette grippe saisonnière.
    https://www.mondialisation.ca/personne-nest-mort-du-coronavirus/5647224

  • Chauffeur de taxi !
    Vous me faites penser à ce chauffeur qui aime à gober l'explication selon lequel le vaccin contre le tétanos est inefficace parce qu'il est injecté dans le sang et ne peut de ce fait atteindre les nerfs sièges de la maladie.
    Allez donc conduire !

  • Commentaire test amusant...

    https://sun9-14.userapi.com/fsbSAKYNNF1CFTMKsI-pY9PY2q1GZvHPln68Cg/d5kdovPZhgc.jpg

Les commentaires sont fermés.