Coups de froid dans l’hémisphère nord (1)

Après un hiver doux la Suisse et une partie de l’Europe sont au régime fraîcheur. Au Canada plusieurs records de froid ont été et sont encore battus. La banquise antarctique s’étend, le Groenland reprend de la glace, et de vastes régions du monde ne se réchauffent pas. Quelques chiffres d’abord.

 

froid,chud,rechauffement,canada,records de froid,neige,groenlandKelowna

En Colombie Britannique, après une journée exceptionnellement chaude le 10 juin (33° à Princetown),  les températures ont chuté. Les maximas sont les plus bas enregistrés depuis 1923. La neige est même revenue dans la région. Comme ce fut aussi le cas en juin 2019.

De la neige en juin dans cette province, c’est un peu comme s’il gelait en juillet en Bretagne.

Colombie Britannique encore: à Kelowna on vient d’enregistrer le plus bas maximum historique de température pour un 14 juin. Un record de froid vieux de 108 ans est tombé.

En janvier Vancouver et sa région ont connu leurs plus basses températures depuis 104 ans (entre -44° et -48°).

Et aussi, en Ontario:

Le 11 juin 2020, une tempête de neige exceptionnelle bloque la petite ville de Pickle Lake.

 

 

froid,chud,rechauffement,canada,records de froid,neige,groenlandQuébec

Il y a deux mois un autre record de froid de 75 ans tombait:

« Jamais il n’a fait aussi froid à Québec un 23 avril depuis au moins 1943, année d’installation d’une station météorologique à l’aéroport Jean-Lesage. Le record de -6,1 °C établi en 1945, dans les derniers jours de la Seconde Guerre mondiale en Europe, a été pulvérisé à l’aube, par un beau jeudi matin de 2020. » 

Quatre mois plus tôt, le 21 février 2020 à Québec:

«Un record de froid pour un 21 février a été pulvérisé vendredi matin à l'aéroport de Québec. À 6 h, le mercure a plongé jusqu'à -34,4 °C. L'ancien record, -29,4 °C, ne datait pas d'hier. Il avait été enregistré le 21 février 1966. »

Un bémol cependant:

« La station météorologique a été déménagée il y a quelques années. Elle est dans le fond d’une vallée à l’aéroport. Quand on a des conditions comme ce matin, avec un ciel dégagé et des vents très légers, l’air froid va se trouver dans le fond de la vallée. Ça explique pourquoi on semble battre plus de records de froid ces dernières années à Québec, explique-t-il. »

Pour une fois on nous annonce que la station météo a été déplacée et que sa nouvelle situation peut induire un biais dans les mesures. Car oui, l’emplacement d’une station météo peut biaiser les valeurs mesurées (vers le bas comme vers le haut).

 

 

froid,chud,rechauffement,canada,records de froid,neige,groenlandGroenland

D’ailleurs:

« Malgré ce record de froid, l’hiver 2020 est tout de même doux. Les températures moyennes pour les mois de décembre 2019, janvier et février 2020 sont de 2 °C au-dessus des valeurs moyennes. »

Contradictoire avec le record de froid? En apparence seulement. Les variations météorologiques extrêmes peuvent survenir en toute période. On doit considérer d’une part les écarts et records, qui produisent des dents de scie sur les graphiques, d’autre part les tendances à trente ans, enfin les tendances à cent ans et davantage, qui sont les plus fiables.

Ces records de froid sont des épisodes courts. Ils n’ont pas infléchi la moyenne mondiale. Mais ils rappellent que climat et météo varient, c’est même leur nature première. Les médias ont malheureusement perdu leur capacité à analyser et relativiser ces informations. Ils n’annoncent que ce qui va dans le sens de l’hystérie apocalyptique.

Exemple: le Groenland fait souvent la Une des alarmistes. La fonte de sa calotte serait dramatique. Or on apprend par la Nasa, en cherchant un peu, que l’inlandsis gagne de la glace depuis quelques années.

«Jamais auparavant en juin, la calotte glaciaire du Groenland n'a augmenté de plus de 4 gigatonnes en une seule jour (depuis 1981, lorsque les enregistrements DMI ont commencé), mais maintenant la semaine dernière a passé et livré deux de ces jours - le 3 juin et maintenant hier, le 10 juin. »

 

 

froid,chud,rechauffement,canada,records de froid,neige,groenlandGains maximas

Cette observation n’a pas fait la une des médias. Par contre la fonte de 2019 a été largement commentée et dramatisée. Cette fonte était due à une sécheresse persistante (pas de recharge en neige) et à un ensoleillement maximal qui a réchauffé les sols. Le ciel dégagé est un facteur connu de fonte accélérée des glaces.

En juillet 2017, le Groenland a battu son record absolu de froid. Ce qui n’a été diffusé qu’assez discrètement.

L’image 4 de l’Institut Météorologique Danois (le Groenland appartient au Danemark), montre qu’en 2016 les gains de glace sont au maximum de la moyenne sur 30 ans et même la dépassent. On voit aussi qu’en été 2012 (ligne rouge) la fonte a été très forte, à cause d’une situation météo d’ouragan qui a fragmenté et fragilisé la glace.

La courbe de 2016 montre une chose particulièrement importante: cette fonte exceptionnelle de 2012 n’a pas eu d’effet à long terme sur le bilan de masse global. L’inlandsis du Groenland n’est pas en voie de disparition. Sa masse varie en plus et en moins, y compris pendant cette période dite de réchauffement.

On apprend aussi par l’Institut Finnois de météorologie que l’hémisphère nord a connu cette année un enneigement record.

Tous ces signes mis ensemble ne font pas un rafraîchissement, un cooling. Tout au plus rappellent-ils qu’en matière de climat, rien n’est absolu ni définitif.

Dans la seconde partie j’aborderai une information très peu connue du public, issue de recherches récentes: 120 ans de données montrent que de vastes régions du globe ne se réchauffent pas.

J’aborderai également le minimum solaire dans lequel nous entrons, le plus bas depuis 200 ans.

 

 

À suivre.

 

 

Catégories : Environnement-Climat 2 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • https://www.lefigaro.fr/sciences/reconstituee-depuis-1972-la-fonte-du-groenland-fait-peur-aux-specialistes-20190423

    https://www.lemonde.fr/blog/huet/2019/01/24/les-mysteres-glaciaires-du-groenland-eclaircis/

    https://www.futura-sciences.com/planete/breves/meteorologie-incroyable-il-fait-38-c-arctique-ce-week-end-2762/

  • Merci pour ces liens. J'y reviendrai par la suite.

Les commentaires sont fermés.