Dans le chaos français, une femme d’1 mètre 55

L’infirmière qui lançait des pierres contre les policiers cumule. Déjà elle est femme. Circonstance atténuante, forcément. Elle n’est plus toute jeune, donc plus fragile. Enfin elle est petite.

 

france,manifestation,infirmière arrêtée,Look

Et aussi, elle a travaillé comme une damnée dans son unité de soins. Elle est épuisée. Elle a pété un plomb. Elle a ramassé des pierres, les a jetées, puis en a ramassé d’autres, qu’elle a également jetées sur les policiers. Elle les a insultés, s’est rebellée contre eux. BFMTV a par hasard filmé la séquence en direct.

Elle est asthmatique et réclame à un moment sa soufflette. Mais qu’allait-elle faire au milieu de la violence, attisant elle-même le feu? « Mon Ventolin! » résonne comme « I can’t breathe ». Mais délibéré, cette fois.

Allez savoir. Une infirmière qui se jette dans une mêlée violente en souffrant d’asthme, c’est spécial. Voulait-elle être martyr?

Le coup de colère, le trop plein, sont les premiers éléments de défense produits par ses soutiens.

Oui, cela peut arriver. Le tribunal qui la jugera en septembre en tiendra possiblement compte. Car elle a été arrêtée. Un peu brusquement, disent les uns. J’imagine qu’une arrestation dans ces conditions n’est pas simple. Même si elle n’a pas le look d’un black block.

 

 

france,manifestation,infirmière arrêtée,Tri sélectif

Mais enfin, femme ou pas, si elle lance des cailloux sur la police, elle n’est pas une bisounours par profession et doit être arrêtée. Femme, homme, black, face de craie, nous devons appliquer l’égalité devant la loi. Dire que c’est une femme et donc laisser entendre qu’elle mériterait des égards est du sexisme. Certains égards ont un parfum de privilège.

Oui mais bon, arrêtée d’accord, mais brusquement?

Comment évaluer instantanément la bonne mesure alors que des black blocks rodent dans la foule? Des poches de violence se sont activées pendant la manifestation.

On voit sur une seconde vidéo un policier tabassé au sol. C’est impressionnant: à peine est-il tombé qu’une meute se précipite sur lui et le roue de coup. Il s’en sort avec un traumatisme crânien et une dent cassée.

Dans ces conditions de violence soutenue et d’urgence, sans savoir qui agresse mais en subissant son intention hostile, il me paraît difficile de faire un tri sélectif très pointu.

À 20 ans je n’étais pas très groupie de la police. C’était l’âge et l’époque. Aujourd’hui je pense que policier est un métier difficile et une grande responsabilité. Alors je réserve mon jugement sur ce genre d’incident monté en épingle.

 

 

france,manifestation,infirmière arrêtée,Chaos

Et à vrai dire je ne trouve dans son arrestation qu’un seul élément disproportionné: le nombre de policiers. Pour le reste les images ne me paraissent pas particulièrement violentes, mais je peux avoir manqué des séquences

En tous cas cela entretient le chaos actuel en France. Des réfugiés Tchétchènes qui vont casser à Dijon, les black blocks et antifas pour qui violence et terreur semblent légitimes, des catégories de victimes qui s’empilent, la pression constante du lobby féministe qui voit le mal/mâle partout, le néo-racisme qui s’étale sans pudeur, un président qui n’arrive pas à rassembler, une économie sous respirateur, et ceux qui ont fait le grand écart en abandonnant la mondialisation heureuse et en optant pour des mots de grincheux confiné, comme souveraineté, État fort, local is bioutifoule: la séquence est très rock’n’roll.

Souveraineté, un des mots forts de la pandémie en France. Après ça même Marine Le Pen semble ringarde avec son hommage au Général de Gaulle, grand défenseur de la France souveraine.

Pour que le chaos soit complet, il ne manquerait plus qu’un refroidissement planétaire. Tiens, j’en parlerai peut-être la prochaine fois.

 

 

Lien vers la séquence intégrale (5'30'')

 

 

Policier tabassé

 

 

 

 

 

 

 

Catégories : Politique 12 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Elle a lancé des pierres sur un policier équipé en tenue anti-émeute, pas sur des policiers sortant d'une voiture de patrouille.

    Si les circonstances et sa situation sont celles décrites, une sanction s'impose : Rappel à la loi.

    Et si un policier dépose plainte : honte à lui.

  • Les vidéos ne passent plus, mais voici le lien vers la séquence intégrale:

    https://www.youtube.com/watch?v=itcmP-Tdx90

    Les policiers sont lourdement équipés, encore heureux. Plusieurs vidéos montrent une atmosphère d'émeute, et des charges contre la police par des "soignants" en blouse.

    Comment savoir à qui l'on a à faire?

    On aimerait que tout cela soit encore bon enfant, avec le gentil policier et la gentille infirmière, mais je crois que la France a fini d'être bon enfant et ouverte.

  • La chose qui choque ce n'est pas les images. Mais ce sont les raccourcis que prennent les gens qui les découvrent sur les réseaux sociaux. C'est la vague émotionnelle internationale qui empêche toute analyse intellectuelle. Les gens réagissent en fonction de slogans, plus en fonction de récits.

    Une femme se fait plaquer au sol par un agent de sécurité. Les gens ne tentent pas de comprendre le pourquoi du comment. Ils voient une femme noire et un homme blanc en uniforme. Le réflexe est digne de Pavlov. La femme est une victime d'un horrible policier raciste!

    Concernant les tchétchènes attention aux entourloupes! Personne ne connait vraiment le fond de l'affaire. Il y a fort à parier que cela soit en lien avec des histoires de trafic de drogue. Trafic qui est bien utile au gouvernement français pour acheter la paix sociale dans les quartiers difficiles. D'ailleurs la police de Dijon n'a rien fait... autant laisser les chiens enragés se battre.C'est du règlement de compte.

  • Ça m'a rappelé une scène de la série télévisée Kaamelott ( pardon pour ma citation terre à terre ), où la duchesse d'Aquitaine embête le roi Arthur et au moment où lui commence à perdre patience, elle lève les bras et montrant son gros ventre, elle s'exclame " Ah, je suis enceinte " Sérieusement : le lancer des pierres de la part de l'infirmière ne la rend pas très sympathique et moi, qui souffre d'asthme, je ne vais pas manifester : la foule empire mes symptômes.

  • Et sur cette vidéo, à 1.:07:45, on voit mieux ce qui a précédé: une charge de manifestants violents avec jets de multiples objets dont du goudron arraché. C'est de la guerilla urbaine. On revoit ensuite la scène avec l'infirmière à 1:13:15. Elle est du côté des groupes violents. Comment évaluer son degré de dangerosité?

  • « des charges contre la police par des "soignants" en blouse.»

    Les soignants en blouse n'attaquent pas de cette façon si on ne leur a rien fait. Faudrait peut-être enquêter là-dessus.

    Et les gilets jaunes, ceux qui ont manifesté pacifiquement sans rien casser et qui ont été mutilés à vie: mains et yeux arrachés, vous croyez qu'ils n'ont pas de ressentiments ? Et cette image insoutenable d'un handicapé sur sa chaise roulante qui s'est fait taper dessus ?

    Il y a eu des violences indéfendables durant l'épisode des gilets jaunes... À un moment donné il y a retour de manivelle !

    Mais j'ai aussi l'impression que ces accusations de racisme envers la police, c'est exagéré et instrumentalisé.
    Au fait, c'est plus politiquement correct de leur gueuler dessus en les traitant de racistes, que de dénoncer la répression qu'il font subir au petit peuple.

  • Je précise:

    Je défendrai toujours la police lorsqu'elle intervient même de façon musclée contre LES BANDITS, LES MALFRATS, LES TERRORISTES ET AUTRES ASSASSINS.

  • Elle aurait porté plainte. Laissons la justice faire son travail. Mais à première vue, trois fautes peuvent lui être reprochées : manque de respect (doigt d'honneur et paroles) envers les forces de l'ordre ; violence par jet de projectiles ; opposition musclée de sa part lors de son interpellation. A mon avis, elle aura du mal à justifier ses actes. Qu'elle soit femme et infirmière ne devrait pas amoindrir sa responsabilité, ou alors il n'y a plus de justice.

  • Ce que @Henri a écrit ci dessus est très juste et Bravo!. Laissons la loi faire son job même si dura lex sed lex.

    Un équilibre subtil doit être fait dans le "jugement médiatique et populaire comme sur le net".

    Autant le personnel soignant infirmier a fait un job gigantesque durant la Covid 19 dans tous les pays inclus la Suisse. Néanmoins et certainement ceci est valable en France où le système de santé est en sous effectif médical drastique depuis des lustres. Il se peut qu à ce personnel, il lui arrive de péter un plomb dans le feu de l action surtout que la situation de ce personnel ne va pas être corrigée sous peu, faut pas rêver. C est le résultat de plus de 10 ans de dégradation des effectifs médicaux là bas et d économie forcée de 10 milliards., Ce n est pas le régime de Macron qui est seul responsable, celui de Hollande et de Sarkosy en sont aussi . .

    Quant à la police, j ai failli dire pauvre police. Police sur les dents, épuisée depuis plus de 18 mois entre actes de Gilets Jaunes légitimes, manifestations et bordel de la modification du système de retraite en France puis Corona virus puis de nuovo manifestations pour l autre pauvre Gorge Floyd puis manifestations pour re-équilibrer le système de santé sujet de l article chapeau de M. Homme libre...

    In fine, on se demande si autant le Personnel Infirmier (et bientôt les Médecins) que la Police en question n est pas entrain de crier: I Can t no more breath comme disait le pauvre George Floyd pendant 8 min 46 sec et eux, police après 18 mois de galère et infirmiers depuis 10 ans...On n entendra pas le régime de Macron ou Hollande u Sarkosy dire: I Will Take a Knee, jamais de la vie....

    Nous sommes tous plus intelligents dans l après crise mais comme d hab, on va trouver vite fait des Coupables à nos malheurs mais jamais les raisons et les solutions.
    Ceci me rappelle d une citation de l Abbé Pierre, toute proportion gardée: "Il ne faut pas attaquer les pauvres mais c est à la pauvreté qu il faudrait attaquer" ...

    Bien à Vous M. Homme LIbre et Merci pour votre blog. Bon fin de semaine.
    Charles 05

    Bien à vous M. Homme LIbre,
    Charles 05

  • Dans le chaos français, une femme d’1 mètre 55, titre "ironique" :) du 1,55 m. , je pense, de M. Homme Libre!

    Une autre ironie meurtrière: ET alors? Sarkosy aussi 1,55 m sans tabouret et il est devenu même Président de la 5ème puissance mondiale nous dit-on. ?! et qui n a pas fait de doigt d honneur mais il a dit avec son français " cass toit pauv con... vien toit ici...."

    Charles 05

  • Oui c'est ironique, Charles 05.

    Finalement la petite taille n'est pas discriminatoire...

    :-)

    Bien à vous, bon week-end.

  • Merci pour votre réplique, M. Homme Libre :) pas de problème, on s entend!
    Avec humour, il lui a été difficile d assister à cette manifestation en venant avec talon aiguille qui lui aurait donné 10 cm de plus!

Les commentaires sont fermés.