Chloroquine : d’autres études perdues en mer

Je parlais précédemment de l’étude publiée par le Lancet, et rétractée depuis. Une autre étude presque identique a été publiée, puis rétractée elle aussi, dans le magazine New England Journal of Medecine.

 

covid,chloroquine,raoult,lancet,discoverySelon le site voltairenet.org (passage souligné par moi-même):

« Ces deux articles se fondaient sur des données récoltées et traitées par Surgisphere, la société de Big Data fondée par le docteur Sapan S. Desai, également signataire des deux études. (…) The Guardian avait montré que les données de Surgisphère concernant des hôpitaux australiens et utilisés dans l’étude sur l’hydroxychloroquine étaient inventées. Suite à ces révélations, les autres auteurs des deux articles ne sont pas parvenus à consulter les données récoltées par Surgisphere. »

The Guardian a publié plus d’informations sur cette arnaque – c’est le mot. Les Pieds Nickelés ne sont en effet pas loin. Ce serait hilarant si ce n’était pas un sujet aussi grave.

Par ailleurs l’essai clinique européen Discovery (image, clic pour agrandir), annoncé il y a plus de deux mois, le 23 mars, semble s’être échoué sur des bancs de sable. « COVID-19: la faillite annoncée de l’essai clinique européen Discovery » – sous ce titre, le diagnostic de la la Revue Médicale Suisse est cinglant:

« Covid et l’Europe, c’est un échec. Chaque pays a travaillé pour lui. »

Problèmes de financement, d’harmonisation des règlements et méthodologies, plus une rude concurrence entre acteurs de la recherche, plombent Discovery dont les résultats ne sont toujours pas publiés.

Il y a un grand nombre d’essais cliniques en France: 44 déjà autorisés, 36 en attente d’instructions (au 1er mai). Selon l’infectiologue Florence Ader (CHU de Lyon, Centre international de recherche en infectiologie), qui pilote l’étude Discovery:

« Il y a une épidémie de recherches, mais ce n’est peut-être pas judicieux de démarrer 30 ou 40 études de dix patients, et de ne pas démarrer des grosses études qui vont répondre à de vraies questions. C’est une perte de charge énorme. »

Cet essai Discovery devait entre autres valider ou non la chloroquine. C’est de toutes façons fichu. En effet le programme de test prévoit d’appliquer la molécule seule à des patients déjà en soins d’urgence. Donc l’essai ne pourra servir de validation, ni d’invalidation, du protocole Raoult.

Affaire à suivre.

 

 

Catégories : Politique, Santé 8 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Mais maintenant que la covid-19 reflue, que l'épidémie est terminée

    http://echelledejacob.blogspot.com/2020/06/lepidemie-est-terminee.html

    les chercheurs peuvent faire des essais cliniques en double aveugle dans le calme.

  • Pour ceux que cela intéresse, une étude des HUG remise à jour le 5 juin. Lecture aride, termes techniques, c’est évidemment autre chose que les polémiques des réseaux qui ne font que conforter opposants et partisans dans leurs belles certitudes. Celle-là, difficile d’avancer qu’elle n’est pas documentée…
    Conclusion : wait and see, l’efficacité de la méthode n’est pas évidente, pas infirmée non plus. Vous noterez aussi les effets secondaires de HCloro sur la pompe et les filtres (cœur, rein, foie) non négligeables.

    https://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/structures/coronavirus/documents/hydroxy-chloroquine_et_covid-19.pdf

  • Les effets secondaires non négligeables sur la pompe et les filtres, cela paraît tout de même assez peu crédible quand on pense que ce médicament a été utilisé sur des millions de patients contre le paludisme, et qu’aucune hécatombe ne semble avoir été signalée. Et comme par hasard la pompe et les filtres sont aussi fortement attaqués par le Coronavirus, donc c’est les mal ou le médicament qui fait cet effet? En tout cas la science ne s’est franchement pas couverte de gloire dans l’épisode Covid.

  • Il serait surtout intéressant de connaître tous les liens d'intérêts des auteurs de ce rapport.

    Cela devrait être obligatoire!

    J'ai repéré parmi ces noms un professeur-médecin qui a mangé le gâteau avec Gilead. Je dis ça, je ne dis rien d'autres.

  • Je crois que les HUG ont fait la meme erreur que Discovery: le médicament en question était administré plutot dans les cas graves (inutile, l`a reconnu Raoult) qu`en début d`infection.

  • Gislebert,

    Si je comprends bien, le document publié par les HUG est une présentation résumée d'un certain nombre de publications ayant trait à des recherches sur le Covid-19.

    On n'est pas vraiment plus avancés. Il faudrait reprendre chaque étude pour résumer une tendance d'ensemble dans des conditions majoritairement similaires.

  • Avancés, pour le moment il faut oublier. La discussion est devenue impossible entre partisans et adversaires qui défendent leurs bastions mordicus.

    Pour votre info, John, j’apprécie assez, même si l’on comprend où penche son cœur, la position du comité éditorial de la revue Futura, qui pour l’instant a sagement décidé de s’abstenir. Lire en particulier les déclarations des intervenants de différentes disciplines, pour le moins écœurés par le niveau du « débat ». Cela nous change des imprécations des agités du bocage et de leurs accusations réciproques de sectaires complotistes pour les uns et de corrompus vendus aux pharmas pour les autres…

    Allez, bonne journée.

    https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/coronavirus-chloroquine-futura-choisit-ne-plus-parler-80151/

  • Beaucoup d'entre nous commencent à fatiguer face à ces débats et controverses.
    La suspicion est de mise et il est impossible de trancher, quoi qu'on nous racontera.

    A ce stade, je me dis que le confinement aura été une mesure non-médicamenteuse qui en principe n'aura rien rapporté aux laboratoires médicaux. Tous ceux qui ne seront pas tombés malades n'auront avalé aucun antiviral, antibactérien ou antibiotique et n'auront pas occupé de lit d'hôpital.
    Je n'ai pas encore entendu ou lu de théories expliquant pourquoi le confinement est une décision qui aurait été pilotée par des profiteurs.

    Ensuite, on aura droit à la controverse sur le vaccin… Je ne m'en réjouis pas du tout.
    Pour terminer sur une note moins défaitiste, j'aimerais tout de même relever le fait que toutes ces contreperformances des études lancées dans la hâte et suspendues dans une autre hâte ont été exposées par la presse et des scientifiques assez rapidement.

    Je trouve ce genre d'article assez utile :

    https://www.tdg.ch/les-trois-erreurs-de-monsieur-coronavirus-suisse-232272209090

    On aurait besoin d'une sorte de tableau qui répertoriait les fausses idées du début de la pandémie et les corrections successives. Il serait également utile que des médecins et chercheurs disent clairement en quoi leur compréhension a évolué.
    Était-ce juste une grippe de plus ? Aurait-on pu se passer de confinement ? Était-il faux de fermer les écoles ?
    Il est certainement encore trop tôt pour donner des informations définitives, mais j'imagine que tous ceux qui doivent envisager " la possible deuxième vague" ( hôpitaux, autorités sanitaires, responsables politiques) doivent pouvoir se baser sur quelque chose.

Les commentaires sont fermés.