Un grand Raoult pour les Pieds Nickelés

C’est le premier, Raoult! Ça n’est pas un effet du calendrier, il est le meilleur. Je nuance: lui-même se place modestement dans les dix premiers. L’humilité c’est de savoir s’évaluer à sa juste mesure, ni plus haut, ni plus bas.

 

raoult,covid,pandemie,marseille,science,Rétraction

Ce n’est pas de moi, c’est d’une religieuse avec qui j’avais échangé quelques idées du quotidien. Alors peut-être que Didier Raoult a raison de marteler la liste de ses compétences. Il semble même avoir raison quand il constate qu’on ne trouve personne capable de lire une étude médicale avec l’oeil critique.

En effet personne parmi les autorités sanitaires françaises, les politiciens qui s’en inspirent, et les journalistes spécialisés ou grand public, personne n’a su poser un regard critique sur la récente étude publiée dans le magazine scientifique Lancet. Un étude qui affirmait que la chloroquine est dangereuse pour certains malades du Cocovir.

Les réactions anti-chloroquine ont été massives. Le troupeau de moutons a suivi les Pieds Nichelés (dixit Raoutl) qui ont produit cette étude aujourd’hui désavouée – plus que désavouée: qualifiée de trucage. C’est le Lancetgate, et la communauté scientifique qui s’était ruée au grand raout anti-Raoult s’étale dans l’aïoli. Une bonne partie de la presse excluait déjà Raoult de ses colonnes et du monde de la respectabilité.

Or on apprend ces dernières heures que non seulement la rédaction s’est distancée de l’étude, non seulement des scientifiques de pointe ont exprimé publiquement leur désaccord avec la méthodologie, mais trois des quatre auteurs se rétractent. Pour le rédacteur en chef du Lancet, la moitié des études pourrait être fausse! Lire ses propos sur l’image 2 (clic pour agrandir). Enfin le magazine vient finalement d’annoncer la rétraction pure et simple de l’article.

On croyait déjà que la précédente étude européenne avait conclu à l’inefficacité de la chloroquine. Or cette étude n’a pas été menée selon le protocole (dont l’usage de deux molécules jointes) du Professeur de Marseille et de ce fait n’apporte aucun élément pour ou contre le protocole Raoult.

 

 

raoult,covid,pandemie,marseille,science,Concurrence

Avec l’étude aujourd’hui contestée du Lancet, la France qui sait (car il faut bien le dire ainsi), celle qui disait que les masques ne servaient à rien, était trop heureuse de guillotiner Raoult à peu de frais.

Caramba! Encore raté.

 

BFMTV a diffusé hier une intéressante interview du Professeur (vidéo 2). Un autre document diffusé par l’IHU de Marseille lui permet également de souligner les problèmes de hiérarchie au sein de la classe dirigeante.

Didier Raoult a su réagir très vite. Il a fait des milliers de tests et a administré son protocole avec des résultats très positifs. Son CV plaide aussi en sa faveur. Le blog de Jean-Dominique Michel propose des chroniques très documentées, propices à la réflexion – bien que j’y trouve parfois une véhémence irritante et une extension du propos à une critique de la société que je ne partage pas forcément.

Mon sentiment est que cette controverse est, en partie au moins, celle de clans dans le monde de la recherche médicale. Didier Raoult chahute les hiérarchies courtisanes et impose sa carrure. La publicité indirecte faite pour l’IUH de Marseille pourrait lui valoir des donations. Les mandarins parisiens ne doivent pas apprécier. Leur orgueil, leur système de fonctionnement, les allégeances diverses, l’enjeu financier voire l’obtention de prix de prestiges, suggère une concurrence féroce.

Les incohérences officielles et les insultes contre Raoult par des confrères montrent ce qui reste le plus souvent masqué par des grandes décisions politiques globales: le monde scientifique est fait d’humains, certains aux ambitions féroces.

Je gardais mes distances avec cette controverse. Mais aujourd'hui rien ne me dit que le protocole Raoult soit une connerie. Ne pas l’étudier serait même une faute médicale et politique.

 

 

 

Vidéo 1:

 

 

 

Vidéo 2:

 

 

 

 

Catégories : Politique, Santé 33 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • À ajouter au dossier:

    "Covid 19 : la bithérapie Raoult fonctionne en traitement précoce, point sur les dernières études"

    http://www.francesoir.fr/societe-sante/covid-19-la-bitherapie-raoult-fonctionne-en-traitement-precoce-point-sur-les-dernieres

  • Comme c'est étonnant.
    Alors que maintenant l'épidémie touche à sa fin, finalement, la bithérapie fonctionne, pour autant que cela soit fait à un stade précoce.
    Mais au fait, n'est-ce pas ce que disait ce brave Pr Raoult?

  • "L'épidémie touche à sa fin".. Voilà qui est une affirmation bien téméraire. Le comportement des genevois est tel qu'il y aura pas lieu à s'étonner d'une augmentation de la circulation du virus sur une seule base locale.

    Après tous seuls les vulnérables trépassent alors laissons faire la sélection naturelle !

    Le vulnérablicide n'est pas terminé.

  • Bah! Il y a les gens qui ont une approche réaliste car ils côtoient les épidémies qui font partie de leur métier, ce qui fait que j'ai plus tendance à les croire

    https://youtu.be/jANM_JlA-Z4

    il confirme ce qu'a dit le Pr Raoult qui a étudié les épidémies. Pour eux, la tendance sera à la disparition du virus avec un éventuel retour l'hiver prochain.

    Il faudra suivre la courbe des décès pour voir quelle est la tendance de l'épidémie

    https://coronavirus.politologue.com/coronavirus-suisse.CH

    Je pense qu'aujourd'hui on en sait plus sur le covid-19 qu'il y a trois mois. Ce qui fait qu'il ne devrait pas y avoir de vulnérablilicides. Je fais partie de ces gens vulnérables, je suis même doublement vulnérable, ça ne m'empêchera pas de profiter de ma liberté. Quant au masque, je lui dit mer...credi prochain.

  • R @ co. ceux qui avaient prédit l'inexistence d'une première vague !
    Quant à l'inexistence de vulnérabilités dés lors qu'on les a identifiées, cela est une conclusion hâtive. Mais bon vous jouirez de la connaissance du processus physiopatholoqique mortifère qui pourrait vous parcourir..

    Pas de masque, libre à vous, dans ce pays de sauvage, de cracher sur votre prochain. Et nombre de vos prochains d'aimer amazon.

    Vous voulez faire la cigale, soit, mais ne venez pas emmerder, si la question devait malheureusement se poser, les fourmis lorsque la deuxième vague sera venue.et ayez la grâce de nous quitter en vous faisant oublier des contribuables.

  • L'homme est haut en couleur, un peu gouailleur. Il n'est pas de Marseille pour rien.
    Je pense que ce qui a été fait à l'IHU est extraordinaire. Il a fallu passer beaucoup de temps pour obtenir tout le matériel pour travailler et soigner dans de bonnes conditions :

    https://youtu.be/YM8fxjNNvWs

    mais le jeu en valait la chandelle

    https://youtu.be/GHXKRk2WST8

    Nos hôpitaux universitaires romands auront là une source importante sur le traitement du (ou de la) covid-19.

    Il est dommage que cette crise sanitaire ait été tant politisée. Était-ce un problème franco-français qui a déteint en Suisse romande ou ça a été plus mondial? les récentes publications faisandées du Lancet semblent donner raison à la seconde hypothèse, d'autant plus que Donald Trump a donné son feu vert pour l'application du protocole du Pr Raoult, ce qui lui a valu la hargne des petits marquis journaleux (les blogs de la TDG en regorgent jusqu'à la nausée). Heureusement, le Pr Raoult n'a que faire de ces minables.

  • Il n'y a qu'en France que ce genre de phénomène politico-médiatique arrive. On fait d'un scientifique fort en gueule une icône rock'n'roll, des personnages médiatiques qui n'ont aucune connaissance ni légitimité sur le sujet s'en mêlent, on fait des sondages bidons pour savoir quelle proportion de la population est derrière Raoult, et on s'intéresse même à la sociologie de ses soutiens: principalement des provinciaux qui n'ont pas fait d'étude et qui votent majoritairement RN. On retombe ainsi dans les bon vieux débats élites contre plèbe, provinciaux contre urbains, voiture électrique contre diesel, gitanes maïs contre vapoteuse, gilets contre foulards rouges, etc. Soupir de soulagement à Paris sans doute.

    Personne par contre pour expliquer ce qu'est un protocole médical, un effet placebo, une étude scientifique, une autorisation de mise sur le marché, ce qu'est la balance bénéfices/risques, etc. On laisse la population dans l'ignorance, on la convainc même que son avis est important ("si les scientifiques ne sont pas d'accord entre eux, laissons les gens juger").

    La science et la médecine ne sortent pas gagnants de ce pathétique pugilat, On peut penser ce que l'on veut de Raoult, mais ce qu'il a fait depuis le début de la crise est contraire à l'éthique médicale et scientifique. Il n'a pas raison tout seul et contre tous. Que l'on ne s'étonne pas ensuite si les antivax gagnent du terrain,

    Qu'il retourne à ses tubes à essai et arrête de jouer le jeu grotesque des médias mainstream que l'on connait par cœur. Si il est vraiment un génie, il devrait comprendre ça mieux que personne.

    Les médecins sur le terrain savent parfaitement ce qu'ils doivent faire avec la chloroquine en fonction des connaissances disponibles sur le moment. Ce n'est pas à un journaliste de BFMTV, un politicien, un quidam pris au hasard dans la rue de nous dire si on doit ou pas prescrire de la chloroquine.

  • "mais ce qu'il a fait depuis le début de la crise est contraire à l'éthique médicale et scientifique."

    Donc demain on vous propose de vous faire soigner mais le traitement que vous recevrez sera tiré au hasard et il y aura de la poudre de perlimpinpin. Est-ce que vous signeriez pour avoir cette si honorable chance d'être éventuellement avec un placebo, autant dire un truc qui n'a aucun effet?
    Au fait, l'éthique médicale est-elle bien à propos lorsqu'on vous propose de vous soigner avec un truc qui n'a aucun effet?
    Voici la vraie question et je suis persuadé que vous refuseriez d'être traité médicalement de cette manière à moins d'être suicidaire.

    C'est si facile de faire la promotion d'une méthode qui n'a pas été remise en question uniquement par le Pr Raoult. Ce dernier a voulu soigner des gens à partir d'une molécule qui a déjà été testée par ailleurs et qui, apparemment, avait de bons effets..

  • Merci Jean-Paul, je souscris à 120% à votre commentaire.
    En rajoutant que vous faites bien, John, d’émettre une prudente réserve à la fin de votre billet. Deux études, l’une américaine, l’autre anglaise, viennent confirmer les conclusions de l’article du Lancet. On peut rire des allégations et propositions contradictoires de l’Académie Diafoirus, il y a de quoi, reconnaissons quand même à la revue britannique l’honnêteté d’admettre qu’elle a tout faux et qu’elle a agi par désir de précipitation éditoriale… Convenir que l’on s’est trompé, vous ne le verrez assez rarement (litote) de la part des militants des médecines alternatives.
    Quant au bon anthropologue de la médecine, je vous suggère de prendre connaissance d’un billet de Daniel Musy, ancien prof de philo et de français, ex-conseiller socialiste (nul n’est parfait) paru en date du 1er mai sur son blog « Mille Tableaux ». Cela devrait tempérer votre jugement. Curieusement, personne sur ce portail n’a parlé de ce billet pourtant bien étayé.

    https://danielmusy.net/2020/05/01/monsieur-jean-dominique-michel-est-il-un-anthropologue-des-sciences-ou-un-simple-blogueur/

  • Et qu'écrit ce brave Musy, c'est à pisser de rire:

    "Les écrits de Monsieur Michel se trouvent ainsi largement partagés par la fachosphère francophone,"

    Vous voyez, c'est du même niveau des crétins qui s'en prennent au Pr Raoult parce que Donald Trump a préconisé le traitement du covid à la chloroquine. Autant vous dire que lorsque je tombe sur une telle phrase, je stoppe la lecture car je pense que j'ai affaire à un abruti qui est incapable de dissocier plusieurs thèmes.

  • L "entreprise" qui a fourni aux médecins les statistiques des 700 hôpitaux et qui ont sorti la fameuse Etude du Lancet compte 6 personnes dont une actrice érotique.
    Au "fond", pourquoi pas? L un n empêche l autre! Il semble même que les spermes peuvent transmettre le Virus du Corona....

    Bien à vous.
    Charles 05

  • Une fois que la poussière sera retombée et qu’on aura mieux compris le fonctionnement de ce nouveau coronavirus, on pourra commencer à distribuer les bons et les mauvais points.

    Ce qui aura joué les plus mauvais tours, c’est le besoin d’aller vite.
    L’urgence était réelle pour le corps médical et les autorités sanitaires, mais le grand public a aussi pensé qu’il devait rapidement trancher des controverses scientifiques.
    La façon de communiquer du professeur Raoult a été super-efficace. Il a su se profiler en victime du système et s’attirer les sympathies d’une partie de ceux qui sont dans des situations défavorables.
    Le tribunal de l’opinion publique a délibéré et continue à le faire. Tous les médecins qui ne sont pas d’accord de suivre le leadership du professeur Raoult sont donc des incapables.

    Depuis une bonne vingtaine d’années, nous pensons être qualifiés pour donner notre opinion sur tout et que cette opinion vaut largement l’expertise des personnes qui ont une formation et de l’expérience professionnelle dans un domaine donné.
    La controverse entre les médecins, chercheurs et responsables de santé publique nous a montré qu’il n’y a pas de réponse simple, surtout pas quand on est face à l’inconnu. Ce genre de débat a certainement lieu pour toutes sortes de dossiers, mais généralement cela ne se passe pas sur la place publique et pas dans l’urgence. L’erreur majeure des médecins a été de s’exprimer dans les médias.
    Les gens ont envie d’être rassurés, pas de savoir qu’il n’y a pas de thérapie efficace.

    La recherche sur le HIV a pris des années et à l’époque, on acceptait encore qu’il n’y ait pas de réponse simple tout de suite
    Ce printemps, au lieu de se dire : « C’est affreux qu’ils soient tellement perplexes, que vais-je devenir si je me retrouve à l’hôpital ? », on a préférée dire haut et fort : « Mais il y a une solution-miracle, c’est la méthode du Dr Raoult, il a trouvé le truc qui marche, la solution qui va me sauver sans que j’aie à souffrir ! »
    C’est clair qu’on préfère être rassuré que d’angoisser face à l’inconnu, surtout dans des pays dans lesquels on pense être désormais à l’abri de la mort.

    Je ne sais plus, qui a commencé sur le ton de l’insulte. Il faudrait avoir l’énergie de réécouter toutes les vidéos et relire la presse du début de l’épisode…
    Ce dont je me souviens, c’est que son expertise a été reconnue d’emblée puisque le professeur Raoult a été invité à participer au comité scientifique du président. Il est parti en claquant la porte, se retrouvant face à des collègues qui ne voulaient pas suivre son idée. C’est effectivement une situation très dure, mais s’agit-il d’un cas de lèse-majesté ou d’un débat mal géré ?
    Dès le début de la polémique, je me suis demandée, comment le professeur Raoult pouvait à la fois se décrire comme une sommité reconnue par la communauté scientifique et en même temps disqualifier cette communauté, comme s’il s’agissait de « pieds nickelés ». Le professeur a donc été porté aux nues par une équipe de nuls ? Que valent alors ses lauriers ? Là, le « en même temps « ne peut pas fonctionner !
    Une star qui a besoin de dire « je suis une star » peut donne l’impression que la célébrité peut monter à la tête.
    Ce professeur ne connaît pas le doute, c’est ce qui m’inquièterait le plus.

  • Il suffit d'observer, mais chaque observation partielle peut devenir une source affirmation qui dévie. C'est un peu ce que vous faîte en déduisant que s'il prétend être une star , ile ne connaît pas le doute..
    En réalité dans ces derniers interviews, il réaffirme tout le temps ses doutes. Quant à la qualification du mots stars c'était pour paraphraser et recadrer les journalistes. Chacun son domaine voilà ce qu'il voulait dire.

    Pour le reste, il y a des détails qui ne trompent pas . En janvier , l'ex ministre de la santé , au courant de la pandémie qui arrivait, a déclassé l'hydroychloroquine dans la classe 2 des substances vénéneuses !
    Quand on se penche un temps soit peu sur le monde environnant ce gouvernement on comprend très bien qu'il y a eu d'emblée des basses manœuvres.
    C'est ce débat sur les pro ou anti Raoult qui devrait être déclassé pour mieux comprendre qu'il ne s'agit que de chiffons rouges hypnotisant qui a permis de freiner un maximum les soins, ne coûtant quasi rien afin de mieux vendre des produits plus chère. Ainsi que la perspective de vaccins à imposer comme le seul recours

  • Ce corona n'est pas le premier corona il y en a depuis des millions d'années! Arrêtons de prendre le professeur Didier Raoult pour un amateur! Il sait ce qu'il dit!

  • C`est quand meme rigolo de voir comme certains arrivent a se prendre suffisamment au sérieux pour faire la lecon au prof. D. Raoult qui est l`un des grands spécialistes mondiaux reconnus de l`infectiologie et de la microbiologie.

  • Vous savez, le professeur Montagnier a été aussi un immense chercheur, récompensé par un prix Nobel (à 3). Ça ne l’empêche pas aujourd’hui de dire des âneries plus grosses que lui.
    Alors, le prestige des titres n’immunise pas, l’âge aidant, contre les égarements. Rappelons nous des déclarations péremptoires du professeur Raoult dès février, « virus chinois, fin de partie » au moment où tout commençait, etc.
    Pour moi, un scientifique qui sait tout d’avance, qui affirme détenir seul la Vérité et que tous les autres sont dans l’erreur, n’est pas (plus) un scientifique, c’est un gourou. Il en faut probablement aussi, mais ne mélangeons pas les casquettes.
    Par contre, certaines de ses prises de position révèlent utilement tous les biais du monde médical réel: luttes de pouvoir, corruption, influence massive de la course au fric.
    Pas gai.

  • Depuis le début, Raoult a traité dans son hopital des milliers de gens infectés des lors qu`ils ont pris la peine de venir se faire tester et qu`ils étaient reconnus positifs. Par la suite, aucun de ces gens ne s`est retrouvé dans un état grave alors qu`ailleurs en France des gens non diagnostiqués a temps et bien-sur non traités avec la chloroquine tombaient comme des mouches. Les toubibs qui conseillaient Macron se sont fichus de ou ignoré Raoult ainsi que son traitement car, comme cela s`est avéré par la suite, ils avaient partie liée avec le fabricant du médicament (hors de prix) américain en voie d`etre agréé et qui voulait s`imposer en exclusivité dans le traitement.

  • Jean Jarogh,aurait pu donner ce lien de l'IHU Méditerranée infection qui donne un aperçu des résultats obtenus dans l'institut comparés à ceux du voisin AP-HM!

    https://www.mediterranee-infection.com/covid-19/

    Bien entendu, ça déplaira aux "adeptes" de l'EMB,qui ne se poserons pas la question de savoir quelles différences notables il y avait entre la population qui était admise à l'IHU et ceux qui entraient à l'AP-HP?
    Je pense que l'IHU publiera les résultats comparés des deux entités car comme il faut se préparer "au pire", autant connaître dès aujourd'hui quels sont les traitements qui ont marché et comment ils ont été appliqués et c'est plus important que ces méthodes de "randomisation" (terme barbare que personne ne pourrait vous expliquer si on lui posait la question à brûle pourpoint, moi le premier même si je vois dans le mot un anglicisme lié aux calculs probabilistes). qui donne la chance à celui qui choisit un traitement à la poudre de perlimpinpin qui peut vous ouvrir les portes de la mort.

  • Les critiques du prof. Raoult oublient aussi de mentionner combien peu de victimes fit la pandémie en Israel ou la chloroquine fut abondamment utilisée puisque fabriquée également (c`est un médicament générique) par le plus grand pharma de ce pays. Il est vrai aussi qu`en Israel on a la sagesse de ne pas trop mélanger science et politique, ce qui se voit d`ailleurs dans les succes économiques de ce pays.

  • Bon, si vous ne voulez pas publier mes commentaires en faveur du prof. D. Raoult, donnez au moins ce lien avec quelques articles objectifs sur le sujet: https://www.tribunejuive.info/?s=didier+raoult

  • « Ce professeur ne connaît pas le doute, c’est ce qui m’inquièterait le plus. »

    Il dit constamment: «je ne sais pas», et vous doutez de ses doutes ??? Réécoutez ses interviews !

    Soit, vous n'entendez pas, ou ne savez pas écouter, ou vous êtes d'une totale mauvaise foi.

  • C'est faux il faut l'écouter dire "qu'il ne sait pas" pour tel ou tel chose! Là ce sont tous les médecins urgentistes qui disent que la pandémie est finie, il n'y a que macron qui veut garder tout le monde à la maison!

  • « Montagnier a été aussi un immense chercheur [...] Ça ne l’empêche pas aujourd’hui de dire des âneries plus grosses que lui. »

    Ça fait 20 ans que Montagnier dit et redit la même chose... là aussi, faut l'ECOUTER jusque à la fin....

  • @ petard,

    Comme vous semblez mieux connaître les interviews du professeur Raoult que moi, voudriez- vous me donner deux- trois liens pour que je puisse voir, ce qu'il a dit ne pas savoir ?
    Je ne prétends pas du tout tout savoir, de mon côté.

  • @aoki,

    Je viens d'écouter attentivement l'interview où le professeur explique pourquoi l'étude du Lancet est forcément insignifiante. Et sa critique est certainement juste. Il sait lire les études !

    Il parle aussi des autres " stars" qui ont quitté la France et en particulier Paris. Il me semble qu'il utilise ce mot de façon non- ironique, mais bien comme l'équivalent de " sommité".
    Il fait l'éloge de l'élite. Professeur Raoult dit aussi qu'on lui a demandé son avis en haut lieu.
    Il n'est donc pas ostracisé.

    La polémique semble devoir être indispensable en France. Mon idée serait d'attendre pour tenter des bilans dans plusieurs mois.
    Je ne veux pas polémiquer, mais rester sceptique, à ce stade.

  • Le temps lui donnera raison, à la différence de macron et de ses sbires qui eux se croient vraiment les meilleurs ! Le problème avec cette pandémie c'est qu'il y a des morts qui auraient pu être évitées! Mais la politique de santé de la France, toujours moins de lits toujours moins de médecins, est clairement à 2 vitesses, un peu comme tout en France il y a la France de tout haut et aujourd'hui la France du tout en bas et plus rien au milieu! le rapport du Lancet a profité à (Gélaed/remdésivir/soros), avec des milliards engrangés en quelques jours! Et chose curieuse l'action reste très haute en bourse, ce qui est étonnant, à moins que nos politiques nous réservent encore un autre rapport bidon, en ça ils ne sont jamais à cour d'idées! Raoult avait bien dit que l'épidémie allait finir et bien là aussi il avait raison contre beaucoup d'autres! Raoul n'a pas de chauffeur il conduit sa Duster noir tout seul! le grand guignol dans cette affaire c'est daniel cohn bendit, on ne le voit plus nul part!

  • « Comme vous semblez mieux connaître les interviews du professeur Raoult que moi, voudriez- vous me donner deux- trois liens pour que je puisse voir, ce qu'il a dit ne pas savoir ? »

    Evidemment, Raoult est politiquement incorrect c’est pas d’aujourdhui…. Donc, ça fait un moment qu’il fait du bien… entre 8 min et 9 min… il répète aussi qu’on ne sait pas…..

    Une vidéo « historique » à regarder:

    https://youtu.be/ao1Wcm_6o5U

    Et ici face à Pujadas… à 4-5 min… ça paraît quand-même clair ! il DOUTE comme tous les vrais scientifiques.

    https://youtu.be/3yNX5qBl5F8

  • Calendula,

    Comme vous j'ai trouvé des membres de son équipe qui disent la même chose que lui. C'est plutôt bon signe. il est soutenu, il parle au nom d'un ensemble. C'est bon signe à mes yeux.

    Star, grand Schtroumpf, je pense qu'il évacue d'emblée la possible critique en incompétence, alors qu'il l'adresse lui-même à nombre d'autres membres du gouvernement. Des nuls, non, des incompétents sur ce point précis.

    Comme vous je trouverais intéressant de reprendre la chronologie, mais je ne m'y colle pas, trop long à faire.

    Il reste ses résultats, et ils semblent peu discutables. Je n'avais pas trop d'avis, tout le monde réagissait dans tous les sens, maintenant je suis très intéressé par ce qu'il fait.

  • Championne du retournement de veste: Ségolène Royal. Après avoir soutenu Raoult sur des tweets. elle a effacé ce tweets après la publication de l'étude foireuse sur le Lancet. Maintenant que le Lancet l'a retirée, va-t-elle republier ses tweets?

    Pauvre France.

  • On a ici l'ensemble des documents de l'IHU destinés à publication:

    https://www.mediterranee-infection.com/pre-prints-ihu/

  • @petard,
    Merci pour ces liens.

    Celui pour l'interview avec Pujadas n'a pas fonctionné. Voici celui qui marche chez moi :
    https://www.lci.fr/sante/replay-video-du-professeur-didier-raoult-invite-exceptionnel...

    J'ai pu constater qu'il dit effectivement ne pas savoir ( p.ex. si c'est le confinement qui a fait baisser le nombre de morts en Chine), mais il botte en touche quant à sa prédiction de février, comme quoi cette maladie ne produira pas de vague. ( autour de 6-7 minutes).
    Ma phrase " ne connaît pas le doute" était trop générale. L'idée était qu'il a fait des déclarations assez abruptes qui pouvaient donner à croire qu'il ne fallait rien entreprendre puisque la covid 19 était juste une maladie respiratoire de plus. Je n'ai pas voulu dire qu'il ne dit jamais " je ne sais pas", mais plutôt, qu'il peut affirmer des choses de façon très tranchée.
    Autrement dit : si en février, on avait suivi son avis dédramatisant, on ne sait pas où on en serait aujourd'hui. Cela simplement pour expliquer pourquoi je ne suis pas totalement fascinée par le professeur Raoult.

    Dans l'interview avec Ruth Elkrief, je trouve qu'il se montre plus prudent qu'en février puisqu'il distingue désormais ce qui est bien avisé du point de vue politique ( confinement, puis déconfinement progressif), de ce qui est médical.
    Là, il ne prévoit rien, en ce qui concerne " la deuxième vague" ( autour de 38 min.) et "ne sait pas" pour le déconfinement (env. 43 minutes)
    https://www.youtube.com/watch?v=8lH0O-PeCG0&t=2783s

    Je ne l'ai pas encore entendu dire qu'il avait été trop optimiste en février.
    Ce que je trouve intéressant, c'est qu'il pense qu'on aurait dû davantage tester les gens, même les asymptomatiques. C'est tout à fait limpide et montre bien que cette maladie est très particulière et surprenante. L'expérience du SRAS et de H1N1 n'est pas utilisable à 100%.

    J'ai visionné la vidéo historique un petit moment. Elle doit dater de l'époque de H1N1. Là, il est dans une situation semble-t-il de briefing de caractère théorique, pas dans le feu de l'action.

  • « Celui pour l'interview avec Pujadas n'a pas fonctionné»

    ... alors, essayez d'aller sur le site de youtube, puis dans la recherche, vous tapez simplement: pujadas raoult

    normalement vous allez trouver plusieurs vidéos. de 50 min et plus....

  • Bonjour petard,

    Vous avez répondu plus vite que votre ombre !
    Dès la troisième ligne, je donne le lien par lequel j'ai pu visionner l'interview, puis je donne un peu de feed-back.

    Une chose que je trouve très intéressante : il dit qu'il a peur de la peur panique. Il a été très marqué par ce qu'il a entendu dans sa famille au sujet de la Débâcle de 1940.
    Il trouve important de dédramatiser pour ne pas créer de réactions de panique.
    Je n'arrive pas à savoir si sa façon de communiquer a eu l'effet qu'il escomptait.

Les commentaires sont fermés.