Genève 2050 : un chaudron climatique comme l’Afrique du nord ?

Cette prédiction de Guillaume Barazzone date d’il y a un an. Selon Le Dauphiné, le Conseiller administratif de Genève affirmait: « D’ici à 2050, Genève pourra avoir des températures qui sont celles de l’Afrique du Nord aujourd’hui. » Avant de flipper en imaginant le Sahara à Bernex, une petite vérification s’impose.

 

réchauffement,geneve,climat,2050,afrique,barazzone

Pour comparer Genève et quelques villes d’Afrique du Nord je choisis les températures moyennes de juillet, mois très chaud ici et là-bas. La source est infoclimat.fr.

La température moyenne de juillet est:

à Genève, 19°5

à Constantine (Algérie, bord de mer), 26°3

à Mostaganem (Algérie, bord de mer), 25°5

à Bizerte (Tunisie, bord de mer), 26°2

à Jendouba (Tunisie, intérieur nord-ouest), 28°1.

 

J’ai volontairement évité les villes très chaudes proches du désert pour ne pas forcer le trait.

On constate une différence de températures moyennes de 6 à 7 degrés. En janvier l’écart est plus grand: de 8 à 9 degrés.

Pour que le climat de Genève et de la Suisse ressemble à celui du Maghreb en 2050 il faudrait donc que l’atmosphère planétaire gagne environ 7° dans les trente prochaines années.

D’où sort une telle hypothèse? Possiblement d’une publication parue en 2007 intitulée: Les changements climatiques et la Suisse en 2050. On y trouve, en page 14, le graphique de l’évolution des températures projetées selon des modèles, bleu pour 2030, rouge pour 2050, vert pour 2070 (image 1, clic pour agrandir).

 

 

réchauffement,geneve,climat,2050,afrique,barazzone95%

Ce graphique, à gauche, concerne le versant nord des Alpes. En vertical, les températures. En horizontal, les trimestres. On constate immédiatement ceci: pour juin-juillet-août (JJA, barre rouge) les modèles prévoient au pire un réchauffement de moins de 5° en 2050. Aucun ne propose une fourchette dont le maximum serait à 7°. Pour cela il faut envisager 2070.

D’autre part la légende sous l’image précise: « Le réchauffement se situera avec une probabilité de 95% à l’intérieur des barres de couleur (intervalle de confiance de 95%, cf. encadré). »

Les barres verticales de couleur représentent les fourchettes des prédictions. L’indice de confiance est de 95% (il y a de quoi avec une fourchette aussi large).

Ainsi, en été 2050, le réchauffement sera, avec 95% de probabilités, de 1°4.

Ou, avec également 95% de probabilités, de 4°7.

Une différence de 1 à 3 quand-même, et où le pire, qui inspire l’urgence climatique, n’est pas plus probable que le moindre. À chacun sa préférence. Les pessimistes, les grogneux, les rouspétants, les alarmophiles, verront le pire, c’est dans leur nature.

Consultons maintenant ce que prédisaient les modèles en 2014, pour le siècle à venir (image 2, source). Aucun ne signale +7°, pas même en 2100. Pour imaginer ce que signifierait un réchauffement de 7° dans 30 ans, j’ai ajouté au graphique la ligne violette. C’est simplement invraisemblable.

 

 

réchauffement,geneve,climat,2050,afrique,barazzone2050

Les projections des modèles sont elles-mêmes fausses car surévaluées par rapport au réchauffement réel (ligne noire). En 2016 la courbe réelle se situe au niveau des plus bas des modèles.

L’essentiel de l’entonnoir à spaghetti est largement au-dessus du réel, de manière exponentielle. Tout cela pour un réchauffement hypothétique de 0°5 à 4°5 en 2100 – cela dans le pire des cas, et bien que 95% des modèles produisent des prédictions irréalistes.

Alors +7° en 2050, cela n’a pas de sens. C’est une cacade de politicien démagogue.

J’ai publié ici ma propre estimation du climat genevois en 2100. L’influence du climat méditerranéen ne viendra pas si haut, ou à la frange, ponctuellement. La Drôme agréable pourrait être notre modèle.

Non, le climat de Genève en 2050 ne sera pas un chaudron, non il ne sera pas celui d’Afrique du Nord. Même si l’Afrique du Nord n’est pas inhospitalière et que des millions de personnes y vivent normalement.

Alors, est-il bien raisonnable de faire un forçage et de prendre des décisions politiques à visée climatique sur la base de telles aberrations?

 

 

 

réchauffement,geneve,climat,2050,afrique,barazzone

 

(Images 3 et 4: nord-ouest de la Tunisie)

 

 

 

Catégories : Environnement-Climat 9 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Vous oubliez qu'il y a près de 70 millions d'années cette région était une mer tropicale, peu profonde! Les fossiles que nous trouvons partout autour de nous l'attestent! Demain les humains vont disparaitre et ils seront remplacés par d'autres "animaux"! Il semble que les oiseaux sont les plus aptes a prendre la place, ça doit vous faire plaisir! La Terre a une espérance de vie de près de 5 milliards d'années, le temps de voir venir!

  • Comme chacun le sait, Guillaume Barazzone est Docteur en climatologie et a soutenu un nombre invraisemblable de thèses portant sur le climat et son rôle dans les folies collectives.

  • C'est donc dans l'environnement qu'il avait "investi" les 80'000.- qu'il avait emprunté par mégarde? Nos trottoirs qui sont jonchés de déchets 365 jours par année nous montre son degré de compétence et de motivation!

  • "Bad news. Moronavirus is getting worse in the US
    by Peter FitzSimons"
    est le titre d'un article publié aujourd'hui par le Sydney Morning Herald (je ne possède pas d'action de cette publication ;-))
    Un "moron" est un crétin, aussi bien aux Etats-Unis qu'en Australie et l'auteur de l'article relève l'invasion de théories complotantes de tous genres et de tous degrés, qui ont accompagné ou suivi les déclarations du "moron" le plus connu de la planète qui préconisait l'usage de l'eau de Javel (ou autre désinfectant pour lutter contre le virus.
    Les exemples donnés dans l'article font aussi froid dans le dos (si j'ose dire) que la déclaration de M. Barazzone que vous citez, plus encore, puisque celui-ci n'attribue pas la situation qu'il prédit à quelque personnage public ou organisation comme Bill Gates ou le Parti communiste chinois.

  • Je ne sais pas si une élucubration de M.Barazzone, éminent climatologue, méritait vraiment un article...

  • On en reparlera dans quelques semaines. Du 35-37.estival garanti sur Plainpalais et ensuite le premier été ou Geneve se les calcinera dans les 40 ne devra plus etre bien loin..

  • @ Carlo:

    le thème le mérite. Il est véhiculé au-delà du magistrat et forme un corps de croyance irrationnelle qui envahit les esprits. La presse relaie sans aucun esprit analytique ni aucune vérification. Ce que je fais avec ce billet, n'importe quel journaliste un peu curieux et intéressé peut le faire. Un journaliste aurait pu demander publiquement au magistrat d'expliquer la courbe violette. Ce n'est pas excessif et c'est légitime. Mais non, personne au poste de vigie. On en est là.

    L'homme, lui, quitte la politique. Pas sûr qu'il manque... :-)

  • @ Jean:

    à Marrakech 43° c'est la norme pendant des semaines en été. Je l'ai connu sans clim. Dur.

    La nuit, 37°.

    Ici, 38°, 39°, peut-être 40°, c'est un jour, voire quelques heures quand l'air chaud est comprimé par un front froid et descend comme le foehn depuis les montagnes environnantes. On peut alors avoir une pointe pendant une heure ou deux. Ici même une canicule est moins intense et beaucoup moins longue que l'été à Marrakech.

  • A voir (l'Axe de la Terre va t il basculer)??? sur youtube, OUI la Terre est vivante!

Les commentaires sont fermés.