Méandres des vents dans le ciel d’Europe

Invisible, insaisissable, le vent suit des chemins que nous pouvons aujourd’hui illustrer. Les ordinateurs reconstruisent les mouvements du vent sur la base des données météorologiques disponibles.

 

J’ai réalisé une courte vidéo commentée (ci-dessous) en utilisant l’animation du site earth.nullschool.net. C’est un site pionnier dans la représentation des vents par des filaments animés. Aujourd’hui d’autres sites comme Ventusky et Windy recourent au même graphisme.

 

Les animations de la vidéo illustrent la situation du jeudi 30 avril à 17h00. Le vent était fort. Les séquences successives montrent les vents à différentes altitudes, du sol à 10’000 mètres. Le rond vert à proximité du centre est la position de Genève.

 

Un fort courant d’ouest s’est installé. Les trois premières séquences fixent les vents respectivement au sol, à 100 mètres et à 1500 mètres. On voit les effets du Jura et des Alpes sur les flux et donc sur la météo régionale en Suisse romande et Italie du nord.

 

Le site earth.nullschool est en anglais et français. Il montre les vents et les températures à différentes altitudes, ainsi que l’humidité de l’air, les particules en suspension, et les courants et températures des mers et océans.

 

 

 

 

 

Catégories : Météo 7 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Que faut-il en déduire ? Je suis perplexe.... Peut-être une remarque d'ordre astronomique.
    Voyons ! La Terre tourne d'Ouest en Est, puisque le soleil se lève à l'Est. Sur nos régions, les vents circulent en ce moment de l'Ouest vers l'Est, mais aussi parfois d'Est en Ouest. Dans ce cas, la rotation de la Terre n'entraîne pas le déplacement de l'air, ni dans un sens, ni dans l'autre. Donc, l'atmosphère est totalement solidaire du globe solide. Le vent est indépendant de la rotation de la Terre sur elle-même ainsi que du mouvement de la Terre autour du Soleil.
    On le savait déjà depuis Galilée qui avait découvert que, par exemple, étant dans un bateau se déplaçant sans changer de vitesse, le mouvement de ce véhicule n'était pas repérable. Une mouche pouvait voler à l'intérieur de la cabine, vers l'avant ou vers l'arrière, sans être influencée par le mouvement uniforme du bateau et, de la même manière, un objet lâché depuis le sommet du mât devait tomber exactement au pied de celui-ci sans tenir compte de la vitesse du navire. Selon Galilée, dans un référentiel donné, le mouvement de celui-ci n'existe pas. Et il avait raison. C'est ainsi que, dans un train roulant toujours à la même vitesse, je peux m'asseoir aussi bien dans le sens de la marche que dans le sens contraire sans être gêné car, à l'intérieur du wagon, le mouvement n'existe pas !
    Merci à Galilée et à Homme libre, et pardon pour ces digressions.

  • Merci à vous Henri.
    D'ailleurs si les vents dépendaient de la rotation de la Terre ils iraient tous dans le même sens. Or en zone tempérée les vents d'ouest dominent et sont la norme par défaut, et aux tropiques ce sont les vent d'est qui dominent, les alizés.

  • Bravo M. Homme Libre, une fois de plus....

    Ces images et la vidéo superbe ne rejoignent elles pas le mouvement du Sur Réalisme artistique dont l automatisme, le rêve, le jeu et l inconscient? Ceci nous rappelle d une des oeuvres du peintre belge, René Magritte: "Ceci n est pas une pipe" :)

    Bien à Vous.
    Charles 05

  • Bonjour Charles 05,

    D'accord avec vous, on peut voir ces images sous cet angle.
    Un peu dans la même idée, les représentations du ciel peintes par Van Gogh préfigurent nos images modernes, ou décrivent une sorte de magnétisme et des flux multiples que lui seul percevait.

    Bien à vous, bon dimanche.

  • D accord avec vous, M. hommelibre mais un bémol car Van Gogh était plus réaliste et naturaliste que sur-réaliste.

    Bien à Vous.
    Charles 05

  • @hommelibre,

    Cette animation avec commentaire est un vrai moment de bonheur et d'évasion. Merci !
    A regarder de temps en temps pour lever la tête du guidon.

  • Calendula, ravi que cette animation vous plaise!

Les commentaires sont fermés.