Météo de Pâques : quelques précédents chauds

On se souviendra de la fête de Pâques du confinement. Une toute belle météo que l’on goûtera par nos fenêtres et nos balcons. Ça! On a l’air fins à regarder le soleil depuis la pénombre de nos intérieurs.

 

pâques,soleil,météo,chaleur,réchauffementC’est où, Caen?

On pourrait avoir droit à quelques nouveaux refrains sur le réchauffement abracadabrantesque, pour varier d’avec le cocovir.

Alors j’anticipe: c’est normal, le réchauffement est fait pour avoir plus chaud.

À propos, Genève-Cointrin n’a enregistré aucun record journalier en mars, pas plus que les 10 premiers jours d’avril. Le 10 avril le plus chaud enregistré à Cointrin date de 1935: 24,8°. Mais revenons à nos agneaux, lapins et poussins.

Pâques 2020 s’annonce radieuse côté météo. Cependant d’autres Pâques ont été chaudes dans le passé. J’ai cherché dans des archives météorologiques de France. Je vous évite une cascade de liens et de cartes, tout cela peut être vérifié.

Par exemple en 1984. Pâques était le 21 avril. La France avait chaud sous le soleil: 27° à Dax, 25° à La Rochelle, 24° à Caen, 23° à Orly.

 

 

pâques,soleil,météo,chaleur,réchauffementGâtés pourris

Le lendemain lundi de Pâques on mesure 28° à Biarritz, 26° au Mans, 23° en Allemagne à Manheim. Les jours suivants il fait encore 27° dans l’ouest.

À Pâques 1949, le 17 avril, la station de Genève-Cointrin mesurait 22,5°. Dès le 14 le thermomètre affichait 33° à Bilbao, 29 à Bordeaux. Le 15: 23,5° à Genève, 27° au Mans, 31° à Bordeaux. le 16 on mesure 29,3° à Abbeville dans le nord du pays. Le 18, lendemain de Pâques, Le Bourget frôle les 32°. Il fait 30° à Frankfurt.

Par comparaison, à Pâques 1977, un 10 avril, les températures étaient comprises entre 0° et 5° en moyenne. Heureusement, grâce au rebond du réchauffement, cela devient rare.

Tout cela pour dire que nous sommes gâtés cette année. Seulement c’est l’année du confinement. Alors oui, on a l’air bêtes à regarder le soleil depuis la pénombre de nos intérieurs.

Mais une chose en suivant une autre, le coco virera de bord. Bientôt nous aurons l’air moins con… finés.

 

 

Image 1: T° d’hier 10 avril à 16 heures.
Image 2: prévision pour le 14 avril: anticyclone sur l’Angleterre et descente d’air frais.

 

 

 

Catégories : Météo 5 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • En 1968, mars et avril furent anormalement chauds à Paris : on sait ce qui s'est passé ensuite...

  • Joyeuses Pâques à vous Hommelibre et à vous tous en cette belle journée !

  • Merci Lise, de même pour vous.

  • Bonne journée Homme Libre, mais oui la plupart d'entre nous sommes gâtés même quand le temps s'assombrit!

  • Merci Colette, de même pour vous.

Les commentaires sont fermés.