Claques et trompes, début de récupération

Vendredi 27 mars. Les applaudissement sont plus frénétiques ce soir. La trompe est toujours présente, et tout le reste. On ne lâche pas. Les habitants aux fenêtres se répondent en lançant des rythmes. On fait la claque, reprise de près en loin comme une Ola ¡ sonore avant d’être dissoute dans une roulade phonique.

 

soignants,soutiens,applaudissements,paradis,federer,mbappeRécupération

Cela se termine par une Bella Ciao entraînante, avec sono et coeurs d’hommes improvisés. Un hommage à l’Italie.

La spontanéité des soutiens anonymes aux soignants est sincère. Il n’y a pas de visage, pas de nom qui tirerait à soi la couverture de cet élan. La politique s’en tient à distance. Cela n’appartient à personne, ou à tout le monde en même temps.

À cause de cela, ces applaudissements d’inconnus dans la nuit sont pour moi un moment authentique. Une expression directe où le seul mot d’ordre est de le faire ensemble à la même heure. On ne cherche pas à se montrer, à étaler avec ostentation notre bienveillance. Ce n’est pas un spectacle.

L’exhibition médiatique personnalisée atténue la sincérité, parce que la télé est en représentation. Elle rajoute presque toujours, en clair ou en creux, quelques bonnes notes ou injonctions morales pour montrer qu’on est de bonnes personnes, alors que l’on pourrait se contenter de la gratitude spontanée de la rue et des fenêtres. Ce qui est fait dans le secret est plus proche du coeur.

Hélas, France 2 a plongé dans la récupération sentimentale avec son émission Ensemble avec nos soignants. Le co-animateur Samuel Etienne est très rassurant pour les grands-mères. C’est le petit-fils idéal. Lisse et léger comme une libellule. Un des rares hommes blancs ayant échappé à la directrice Ernotte, misandre et raciste.

 

 

soignants,soutiens,applaudissements,paradis,federer,mbappePromo

Sur le direct de l’émission, des commentaires étalent un sentimentalisme déplacé. Cet étalage habituel du bien est étouffant. Cela va du message personnel: « Merci à tous les soignants dont ma fille et mon beau-fils. Je vous aime. » à l’envol mystique inspiré des dessins animés japonais: « Nos soignants sont plus que des héros, ils sont les gardiens de nos vies. »

C’est Bioman. N’en jetez plus, je finirais par régurgiter les applaudissements. Ils ne peuvent pas nous laisser en paix?

Ensuite, je lis que le couple le plus béni de Suisse, Roger et Mirka Federer, a fait un don d’un million de francs suisses pour les familles les plus défavorisées. De son côté Kylian Mbappé a fait un gros don à la Fondation Abbé Pierre. Avaient-ils besoin de l’annoncer? Étaient-ils en déficit d’image?

Toute annonce de ce genre me paraît suspecte. Le généreux donateur, l’angélique donatrice, font leur pub. Les riches ont leurs pauvres, ça les valorise, ils sont biens.

Je ne suis pas contre le fait. L’aide privée a de tous temps été une forme de redistribution économique. Je trouve cela très valable. Mais j’aimerais qu’on ne mette pas en avant le donateur. Je n’arrive pas à croire à son désintéressement.

 

 

soignants,soutiens,applaudissements,paradis,federer,mbappeInitiatives

Il y a peu de célébrités qui échappent au discours convenu, à la langue de bois et à l’auto-promotion narcissique. Il faut peut-être accepter ce système. Mais alors, s’il faut rendre publics les gestes des kadors, qui ont après tout aussi droit à une reconnaissance pour ce qu’ils offrent, publions une liste alphabétique de tous les donateurs sans mentionner le montant offert. Les noms y seront inscrits en même caractères, du plus riche au plus humble.

Ensuite je découvre que Jean-Jacques Goldman a modifié une de ses chansons pour célébrer les soignants. Il s’est enregistré avec une mine si lugubre qu’on croirait un requiem. Et sans la technique en studio, sa voix ne fait pas autant rêver.

Il y a aussi Calogero, qui tire au piano une rengaine guimauve dramatisée.

Et Vanessa Paradis. Elle mélange la gratitude avec des bulles émotionnelles n’ayant rien à voir ici. Rien que son ton pleurnichard est inapproprié. On pouvait espérer que l’âge aidant, elle mettrait un peu de maturité dans ses choix de textes. Faut pas rêver.

Heureusement, aux fenêtres, les applaudissements continuent. L’on se moque bien de la gloire. Ailleurs, d’autres initiatives en tous genres fleurissent, sans publicité. Untel offre un logement pour rapprocher des soignants de leur lieu de travail. Un hôtel près d’un hôpital a divisé par 4 le tarif de ses chambres.

Et bien d’autres gestes silencieux.

Nos bonnes actions n’ont pas besoin d’être annoncées à la Une. Sans quoi c’est comme si nous les commettions à notre propre profit. Enfin, c’est mon point de vue.

 

 

 

Goldman:

 

 

Paradis:

 

 

 

 

Catégories : Philosophie, Santé, société 6 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Ah oui. JJ et Vanes enfin surtout Vanes .. ça va faire effet lexomil sur nos combattants soignants, pompiers..., Vont s'endormir dans les tranchées là,
    Faut quand même quelque chose de plus consistant, combatif et encourageant contre cette bestiole couronnée,
    https://youtu.be/9dqkmPI2JlM
    We are warriors ! we are warriors ! on va lui péter la gueule à ce virus ! :-)))))

  • Un clip de circonstances Frieda,.
    :-)

    Et je n'ai pas mis Calogero. C'est évidemment joli et accrocheur, Mais pendant qu'il susurre au coin de l'écran, les soignants se démènent comme des camions pris dans une tornade.

    https://www.youtube.com/watch?v=wmfRP8rEZuk

    Ne cherchez pas les maracas, il n'y en a pas.

  • Désaccordée la guitare de Benchetrit.

  • L'annonce Federer ne m'a pas choquée pour une raison simple : ayant créé une Fondation dans le pays d'origine de sa mère, il aurait été mal compris qu'il ne fasse rien pour le pays où il vit qui est aussi celui de son origine !

    J'avoue ne pas regarder les émissions spéciales le soir qui remplacent - dans certaines chaînes - les programmes annoncés, estimant que cela ressemble plus à du marketing pour stars (???) en mal de publicité ... vu les circonstances ... :-)

    En revanche, j'apprécie fortement le soir 21 heures !

    Belle journée à vous

  • Lise, votre comm à propos de Federer me fait réfléchir.

    Vous avez raison, Roger Federer fait déjà beaucoup, plutôt discrètement, depuis longtemps. J’ai peut-être réagi de manière décalée, suite à ses propos qui ont suivi les critiques d’Extinction Rebellion. J’ai aussi de la peine avec des stars présentées comme modèles alors que les « petits », toujours invisibles, sont autant méritants.

    Mais pour Federer je dois nuancer mon propos. Merci pour votre intervention, Lise. Ça sert aussi à ça les blogs.

  • Merci Hommelibre de votre réponse concernant Roger Federer.

    Même si je n'écris rien, j'apprécie toujours la droiture de vos textes et ai du plaisir à les lire.

    Belle journée à vous

    Belle journée à vous

Les commentaires sont fermés.