Amours usées à revendre

Si vous êtes la femme ou l’homme d’un seul amour depuis le début de votre vie, vous êtes une exception. Si comme la majorité vous avez aimé plusieurs fois et vécu plusieurs relations importantes vous avez peut-être gardé des objets des anciennes histoires. Ces objets peuvent avoir de la valeur. Valeur marchande, s’entend.

bague-emeraude3.jpgPour cette raison un site propose de mettre en vente les bagues, cadeaux divers, robe de mariée liés à vos anciennes amours. Une manière de finir de rompre et de liquider ses anciennes relations, paraît-il.

Cette pratique peut choquer ou au contraire trouver une justification. Personnellement je trouve difficile de transformer en argent un objet qui est porteur d’affect. D’autres n’y voient qu’une sorte de continuité des dots anciennes. Ce qui est offert peut servir, en cas de revente, à payer des charges imprévues.

Ou à faire mourir deux fois une relation. On sait qu’en amour - surtout en désamour - tous les coups sont permis. Je suis toujours étonné de notre capacité à brûler ce que l’on a adoré. Comment cet être si beau, cette personne si émouvante, devient-elle cet épouvantail disgracieux? Comment l’objet de notre intense désir devient-il objet d’un intense rejet? Disons que cette versatilité fait partie du charme de l’humain... ou se sa cruauté naturelle.

Mais bon, chacun mène sa vie comme il l’entend.

Et ceux qui veulent vendre leur bague avec émeraude en même temps que leurs résidus affectifs sont maîtres chez eux.mariage-72285.jpg

Par contre je me demande ce qui se passe dans la tête de l’acheteur ou de l’acheteuse. Acquérir une pièce de valeur provenant d’un couple qui s’est défait, est-ce bien raisonnable? Ne risque-t-on pas d’endosser inconsciemment les scories, les postures négatives, les mécanismes d’échec, la déception ou la colère, voire la vengeance de la personne qui vend? Non que la pièce soit chargée d’une magie - quoique. Mais notre esprit a accepté que cet objet soit porteur potentiellement de tout cela. L’objet représente matériellement cette fin douloureuse.

Notez qu’il n’a a pas besoin de cela pour casser son couple. Nos propres mécanismes affectifs y pourvoient généreusement. Offrir une bague neuve n’est pas une garantie que nous sommes lavés de nos propres processus d’échec. Et puis nous achetons bien des antiquités ayant appartenu à des personnes que nous ne connaissons pas.

Par contre, acheter une robe de mariage appartenant à une autre femme... là non. Une robe de mariage doit être neuve. Comment porter un habit aussi symbolique dans lequel une autre femme a été comme une étoile, admirée, désirée, vue si belle, portant tant d’espoirs?

Ça, jamais. La mariée est unique. Toujours.

 

Catégories : société 17 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • @Hommelibre brûler un objet ou une photo revient à exprimer un sentiment de haine qui ne peut être forcément exprimé à celui ou celle qui vous a abandonné et ne dit-on pas aussi que la haine est le dernier mot d'amour? puis vient ensuite le pardon,mais c'est comme pour un deuil certaines étapes doivent être franchies même si elles paraissent incompréhensibles pour d'autres
    Bonne Saint Valentin pour vous

  • Bonjour Lovsmeralda,

    C'est vrai: il vaut mieux dire les choses ainsi que les jeter à la figure de l'autre. De toutes façons on n'évite pas la douleur.

    Bonne Saint-Valentin pour vous aussi!

  • La mariée est unique ça oui. Mais la robe ...?? Nan pas la robe. J'ai toujours la mienne et j'espère bien voir ma fille convoler dedans nan mais !! ;o)

    Quant à "faire mourir 2 fois" une relation, je suis moi aussi étonnée de la virulence des propos de certaines/certains. Surtout quand c'est celui ou celle qui a mit fin à la relation qui tient des propos haineux. A se demander si il y avait de l'amour ...

    Bonne Saint Valentin quand même Hommelibre ;o)
    (o_~)

  • Précision

    Bonne Saint Valentin quand même car votre billet n'est pas trop fleur bleue pour la journée des amoureux ;o)

  • Hello Loredana,

    La robe de mariée, si vous le dites! Mais c'est différent: vous êtes sa mère et le couple dure, donc c'est une image positive pour elle.

    Pas fleur bleue: ben ça change un peu des trucs zabituels... Et puis la fin est pas belle: la mariée est unique?

    Bonne SV pour vous aussi!

    ᖳᗢᖰ

  • Ça change des trucs zabituels ... Bin non faut croire que les internautes se sont passés le mot. Jusqu'à présent tout ce que j'ai survolé était dans le même esprit que votre billet.
    Il est oû l'esprit, le feu follet ? Cupidon a rangé son arc et ses flèches. D'un déprimant j'vous dis pas ...
    Les temps sont vraiment durs. Y compris pour les sentiments amoureux

    ;o))

  • Ah bon, je n'ai pas encore tout lu. Je suis resté depuis ce matin sur le billet de jmo, Lettre à l'étrangère. N'empêche, j'ai quand même mis une belle chanson!

    Grrrrr....


    :-)))))

  • Ça complique tout de se préoccuper de cela. Que faire des "objets souvenirs" des amours mortes si on ne souhaite pas les garder ?
    Les jeter, les offrir ?
    Difficile d'offrir une bague de fiançailles.
    Ou bien alors le fiancé récupère la bague et la garde pour une prochaine.
    Pourquoi pas, c'est très écolo comme attitude.
    Ce sont des objets qui vont rester à dormir quelque part si personne n'en veut.
    Autant que cela fasse le bonheur de personnes qui n'ont pas trop d'à priori sur le sujet.
    On pourrait aussi étudier minutieusement le passé des lieux ou l'on souhaite vivre, histoire de voir un peu quels sont les drames, les trahisons ou bien les catastrophes qui ont bien pu s'y jouer car après tout, c'est souvent de l'occasion.
    D'autres y ont écrit et vécu mille choses plus ou moins heureuses.
    Les histoires sont à continuer et pourquoi ne pas imaginer des suites heureuses ? Rien n’est figé.
    J’ai passé lé cap depuis longtemps.
    Je porte une reproduction du « B necklace », l’emblématique collier d’Anne Boleyn, injustement décapitée à l’épée pour cause d’adultère et d’inceste.
    Aurait t’elle pu imaginer au moment de monter sur l’échafaud, ou tout s’achève, que presque 500 ans plus tard, des femmes comme moi lui feraient encore voir les rayons du soleil, sentir le souffle du vent, peut être même percevoir un pouls et s’afficher encore aux yeux du monde ?
    C’est un peu ça l’immortalité, non ?

  • Meuh non pas Grrrr... Je l'ai écouté le clip et c'est vrai que la chanson est belle. J'ai juste "omis" de le mentionner.

    Pour le billet de jmo va falloir que j'aille le chercher dans les "archives" du jour ;o). Les blogs arrivent et disparaissent à une vitesse que, à moins d'y passer la journée bin on en râte beaucoup !

    ;o))))

  • et bonne st Valentin à toutti!!!

  • j'aime bien celle là
    http://www.youtube.com/watch?v=NS3lirZ-vyg
    bizzzouxxx!!!

  • Sarah, j'aime aussi. Mélange d'ombre et de lumière.

    Bizzzouxxx!!!

    Et ne devenez pas un bonhomme de neige, je suis trop loin pour vous réchauffer.....

    ;o))))))

  • Loredana:

    Du coup, je ne sais pas lesquels j'ai raté!

    Pour jmo il est encore en bas dans les blogs de journalistes. Ou ici:

    http://jmolivier.blog.tdg.ch/archive/2012/02/11/85c94215505a0446cbdc411efd60aacb.html

    Good nite!

  • Patricia,

    d'accord, c'est une piste de voir les choses comme ça.

    Sur l'écolo attitude, j'imagine un peu plus de pragmatisme pour y arriver. Un peu moins d'affect. Faut accepter que l'on n'est pas le seul ou la seule, dans une culture qui a produit autant de romantisme et donc d'individualisme.

    Pour Anne Boleyn, côté immortalité... :-)))))
    Si, je vous comprends.

    Imaginer des suites heureuses? Oui. On peut modifier le cours des choses. C'est un travail difficile mais possible.

  • C'est le genre de lecture qui m'a manqué aujourd'hui. Un seul mot MERCI pour le lien, c'est superbe.

    Belle nuit !

  • Voyez Loredana, jmo a écrit ce qu'il fallait. On ne pouvait pas faire mieux. Content que vous l'ayez trouvé!

    Belle nuit à vous aussi.

  • La Saint-Valentin, c'était hier...Mais c'est aujourd'hui et demain, encore et toujours. Les petits mots doux, mon doudou, je te les garde dans ma gadoue, ma gadoue, ma gadoue. Andalousie, la Corrida de Cabrel, une autre chanson que j'aime tellement pour ressentir l'amour. je la pose ce matin sur mon blog. Merci à toutes et à tous.

Les commentaires sont fermés.