Mais où est passé la tempête magnétique?

L’explosion solaire d’il y a deux jours devait envoyer une tempête magnétique vers la Terre. Or le 17 février au soir elle ne s’est toujours pas manifestée. Que se passe-t-il?

soltemp2.jpgCette explosion a été annoncée sur le blog de Didier Ullrich. Elle annonçait enfin le regain d’activité du soleil après un minimum anormalement long dans son cycle d’activité de 11 ans.

Une tempête magnétique est susceptible de perturber les liaisons téléphoniques, les réseaux électriques, et de déclencher des aurores boréales. Selon leur puissance elles peuvent occasionner des dégâts au réseau électrique comme ce fut le cas au Québec en 1989, où une partie de la province fut plongée dans le noir pendant plusieurs heures..

Les éruptions sont classées selon leur puissance. Celle-ci est classée X, soit la classe la plus forte, mais il faut savoir que l’on va de X à X50! Techno-Sciences explique la classification des éruptions:


«Les éruptions solaires sont classées en différentes catégories selon l'intensité maximale de leur flux (en Watts par mètres carrés, W/m2) (...).
soltemp1.jpg
Les différentes classes sont nommées A, B, C, M et X. Chaque classe correspond à une éruption solaire d'une intensité dix fois plus importante que la précédente, où la classe X correspond aux éruptions solaires ayant une intensité de 10-4 W/m2. Au sein d'une même classe, les éruptions solaires sont classées de 1 à 10 selon une échelle linéaire (ainsi, une éruption solaire de classe X2 est deux fois plus puissante qu'une éruption de classe X1, et 4 fois plus puissante qu'une éruption de classe M5).

Deux des plus puissantes éruptions solaires ont été enregistrées par les satellites du programme GOES le 16 août 1989 et le 2 avril 2001. Elles étaient de classe X20 (2 mW/m2). Elles ont cependant été surpassées par une éruption du 4 novembre 2003, la plus importante jamais enregistrée et catégorisée entre X40 et X50 (soit entre 4 mW/m2 et 5 mW/m2).»


La tempête magnétique, ou nuage de particules chargées, devait donc arriver la nuit dernière. Mais il n’a pas encore été enregistré. L’hypothèse circule selon laquelle elle a été freinée et n’atteindra la Terre que ce soir ou demain. Mais nous n’en verrons pas grand choses: pas d’aurore boréales sous nos latitudes, et peu de risques de perturbations à la puissance prévue. Peut-être quelques migraines chez les personnes sensibles.



Images Nasa.

En vidéo, images d’une éruption et envol du nuage de particules:

Catégories : Univers 2 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • déçu Hommelibre?la navette Ariane n'aurait jamais été lancée de la base de Kourou si cela avait été le cas ,ceci prouve qu'on cherche à lancer le ravitailleur poisson d'avril,un peu en avance soit,mais l'avantage d'être plus vite avalé avant la date commerciale,alors à défaut de courroux ayons les yeux rivés sur Ariane
    bien à vous et toute bonne journée

  • Normal il faut 30 jours aux particules pour atteindre la terre..

Les commentaires sont fermés.