Gang des barbares: Emma, "l'appât", refait parler d’elle

On se souvient bien de la mort tragique de Ilan Halimi sur ordre du «gang des barbares» et de son chef, Youssouf Fofana. Pourquoi Ilan? Parce qu’il était juif. Les membres du gang imaginaient que grâce à cela ils obtiendraient une bonne rançon.

On connaît malheureusement l’histoire, les 24 jours de calvaire de Ilan, sa mise à mort: poignardé et brûlé avec de l’essence. Retrouvé agonisant près d’une voie ferrée il décède durant son transfert à l’hôpital.

Le gang fut retrouvé, arrêté et jugé. Dans le gang, Emma. 17 ans au moment des faits. Emma a servi d’appât pour attirer Ilan vers le gang. Elle devait être assez persuasive. Ou avoir de quoi le faire craquer.

Ilan.jpgApparemment, même en prison, elle a toujours de quoi faire craquer. Le Parisien rapporte le résultat d’une enquête datant de l’automne dernier. Des codétenues ont alerté l’inspectorat des prison sur des faveurs dont Emma bénéficierait. En particulier des postes de travail avantageux.

Mais les enquêteurs ont trouvé mieux.

«Une enquête interne est lancée et met au jour une situation qui dépasse largement les premières dénonciations. Les agents de l’administration pénitentiaire découvrent que, durant son séjour dans l’établissement, la jeune femme a séduit le directeur et un gardien de 36 ans, pour obtenir des colis, de l’argent, des cartes et des puces téléphoniques.»

Le directeur et le gardien ont été démis de leurs fonctions puis mis en garde à vue. Et ils ont avoué.
femme-fatale-2002-03-g.jpg
«Le directeur explique qu’il est tombé amoureux, confie une source proche de l’affaire. Il comptait sur sa prochaine libération conditionnelle, car elle est bientôt arrivée à mi-peine, pour refaire sa vie avec cette fille. » Le gardien, moins impliqué, mais également sous le charme, avait fourni à Emma une puce téléphonique. Il a lui aussi été mis en examen avant d’être placé sous contrôle judiciaire avec une interdiction d’exercer.»

Pas futé le directeur! Pas eu apparemment le moindre doute, le plus petit recul. Emma doit être redoutablement efficace. Un vrai talent. Et lui doit être bien naïf.

Emma, femme fatale? Elle sortira bientôt de prison par le jeu des remises de peine. Elle est arrivée à la moitié de sa détention. A moins que cette affaire ne lui supprime les remises. Mais enfin, elle sortira avant 30 ans quoi qu’il arrive.

Que sera-t-elle devenue? Aura-t-elle pris conscience de ses actes?

Jusqu’à quel point change-t-on?


Images: 1. Ilan Halimi. 2. Rebecca Romijn-Stamos dans «Femme fatale».

Catégories : société 41 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Un directeur de prison est censé connaître le dossier de ces détenues, n'est-ce pas ?

  • En principe oui, et cela aurait dû mettre tous les voyants au rouge!

  • Apparemment, son crime précédent ne l a pas trop marque cette s...! En tout cas, je plains ces prochaines proies, vu comment elle manipule, faut s'attendre a d'autres Ilan!

  • regardez la France tomber comme en 1789
    et tremblez !!!!!

  • Emma est une iranienne et elle ne s'appelle pas Emma , elle s'appelle Sorour Arbabzadeh.

  • On se croirais dans un film...

  • @salynx
    Crois moi que pour Ilan, les tortures infligées par cette pourriture de catin étaient bien réelles eux, mais bon si ça t'amuse!

  • @Baia... on va dire que je pinaille... mais cette "pourriture de catin" comme vous dites, n'a pas infligé de torture... elle est certes complice mais elle n'a pas porté de coups... je dis cela, simplement parce qu'avant de commenter je me renseigne et qu'il se trouve que je connais plutot bien le dossier...

    j'en profite pour faire un second correctif: "Elle sortira bientôt de prison par le jeu des remises de peine. Elle est arrivée à la moitié de sa détention. A moins que cette affaire ne lui supprime les remises." ceci n'est pas tout à fait exact... on ne sors pas, en France, à mi-peine automatiquement par le "jeu des remises de peine"... à mi-peine, et à la condition de ne pas être en récidive, on sors à la suite d'une demande de libération conditionnelle examiné en audience par un juge en présence du Procureur de la République, de l'avocat, du Chef de détention, et sur la base d'un projet de réinsertion (emploi, domicile, etc...)

  • @ matthieu: merci pour les précisions concernant les remises de peine. En effet. J'ai fait un raccourci inspiré de l'extrait d'article que j'ai cité, mais il n'y a pas d'automatisme. Dont acte.

  • pas de soucis! mais attention aux raccourcis journalistiques...

  • @Matthieu
    Je rectifie vous avez raison, elle a fait bien pire que de torturer Ilan...elle a amené a la mort un innocent et tout ça pour une paire de bottes et une nuit d'hôtel à b.... pendant que ces ordures le martyrisait...Permettez donc, que je puisse n'avoir aucune pitié pour elle!

  • je vous permet tout ce que vous voulez... pour ma part, je ne suis pas sur qu'elle connaissait les intentions de Mr Fofana... comprenez moi, je n'excuse rien... je suis juste ni pour les raccourcis ni pour les "tuez les tous... dieu reconnaîtra les siens..." en démocratie on doit payer pour ce que l'on a fait... pas pour les autres... l'intelligence de fofana si on peut utiliser ce terme a été de savoir manipuler une bande d'imbécile... encore une fois, il faudrait pouvoir mieux connaître le dossier...

  • Je comprends votre point de vue en tout état de cause mais j'oublie pas que cette conne était parfaitement au courant de ce qui se tramait vers la fin avec Ilan!
    D'après les rapports d'enquête de police, elle aurait pu passé juste un coup de fil même anonyme mais non elle a préféré continuer sa petite vie de trainée et pleurer pour son fric!!!! Désolé encore, mais pour moi je vois aucune circonstances atténuantes pour cette s....sans nom!!!!!

  • Quelle manipulatrice, digne des thrillers américains : sexe et meurtre. Les râtés de la justice, on connaissait, et voici celles des services pénitentaires. Espérons que cette mante religieuse prédatrice aura une rallonge de peine dans une autre prison.

  • "Espérons que cette mante religieuse prédatrice aura une rallonge de peine dans une autre prison."

    Et pour quel motif, svp? Tringler un directeur fut-il de prison n'est pas un crime à ce que je sache. Bref, que des jaloux dans ces commentaires! Sauf Matthieu qui sait raison garder.

    Ah oui! Elle est maintenant inculpée de recel pour avoir détenu des objets interdits en prison comme un téléphone portable! Même pas volés, ces objets! Et je ne savais point qu'une loi existait interdisant la détention (sic) d'un portable en prison! MDR!

    Source:
    http://www.lepost.fr/article/2011/01/13/2369775_traitement-de-faveur-pour-l-appat-des-collegues-avaient-remarque-quelque-chose.html

    Et une précision: ce n'est pas Emma, mais Yalda.

    Et pour en savoir plus (car ce n'est pas si simple et les commentaires haineux font bon marché de certains faits):

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_du_gang_des_barbares

  • Sirène: en effet. Cette affaire est si choquante. Terrible de tenter d'imaginer ce qui s'est passé dans sa tête.

  • @ Johann: pas d'accord avec vous sur cette jeune femme. J'ai lu la description de Wiki: que de conditionnels. Que d'éléments non vérifiables. Des paroles contre des paroles. Mais si c'est vrai, pourquoi avoir fait souffrir autant un autre? Par vengeance? Rien ne dit qu'elle voulait se venger dans Wiki (si ce qui est dit est vrai, partiellement ou totalement).

  • @Yohann

    Allez raconter vos bobards à la famille ou à ses proches, ils vous en seront reconnaissant en mémoire d'Ilan brûlé vif par des haineux et des jaloux!


    Et PS: Vous vous trompez sur toute la ligne des gens à incriminer pour ces faits, ce ne sont pas les commentateurs de ce blog qui ont mis à mort un innocent!
    Qu'elle croupisse dans un trou avec ces potes de raclures antisémites, ça ne changera rien!

  • @Yohann

    Le lien ici-bas, qui illustre parfaitement la psychologie de ce déchet inhumain qu'est Sorour Arbabzadeh un être sans scrupule, dénuée de toute sensibilitée envers son prochain et capable du pire pour assouvir son bien-être! En gros ma gueule d'abord,les autres qui crèvent!
    On appelle ça, une p... dans l'âme!

    http://www.lepoint.fr/societe/le-destin-de-l-appat-16-04-2009-335456_23.php

  • "pourquoi avoir fait souffrir autant un autre?"

    Je vous croyais plus psychologue. Qui a-t-elle fait souffrir?

    Je ne sais pas si Yalda a la haine. Ce qui est sûr, c'est que certains ici l'ont. Ce n'est évidemment pas pour vous, John, même si vous faites bon marché de certains faits (sans conditionnel).

    "J'ai une haine vis-à-vis des garçons et je fais tout pour les faire souffrir depuis mon agression sexuelle . J'aime avoir le pouvoir sur eux... "

    Certaines personnes ont une haine vis-à-vis des femmes. A chacun son histoire.

  • Cette fille voulait juste améliorer son quotidien en détention. A cause de l'augmentation des prix des produits de premières nécessités très chers en prison, elle a pratiqué quelques petites "inflations" moyennant quelques broutilles. Eh oui, la vie est dure en prison et si elle a fait durcir quelque chose chez Mr le directeur, elle risque aussi de voir durcir sa peine

  • @Yohann

    Détrompez-vous, je n'ai aucune haine envers les femmes mais effectivement j'en ai une profonde pour les monstres qui se la jouent des victimes de la vie!!
    Vous êtes libre de défendre cette raclure de trainée mais laissez les commentateurs de ce blog d'avoir la leur même si elle vous déplait sans les dénigrer!!! merci

    PS: Je ne me pose pas en être parfait sur ce blog, mais ce dont je suis sûr vis à vis de moi, c'est que je n'ai pas un innocent jetté et achevé comme une torche sur une voie ferrée, un soir d'hiver!
    Bonsoir par chez vous et surtout un conseil, rangez vos violons pour la raclare qu'est cette putain de manipulatrice!
    Schuss!

  • Johann: Hé, ho, je n'ai pas de rogne contre "les" femmes... Je les aime, je ne peux imaginer la vie sans femmes. non, j'ai une rogne contre les féministe radicales, et quelques barges. Quoi? Les féministes sont des femmes? Raaahhhh.... et on ne m'a rien dit... ;-)

    Bon, d'accord, il y a des souffrances qui peuvent tordre l'esprit. Mais pas chez tout le monde. Pour moi, même ado, il y a des choses que je n'aurais jamais pu faire. Alors je ne sais pas ce qui fait la différence, ce qui fait que l'on passe à l'acte ou que l'on a une petite voix qui nous dit stop quand il le faut. La pathologie, peut-être. Parce que, qu'elle n'ait à aucun moment fait quoi que ce soit pour sauver Ilan, je n'arrive pas à comprendre. La souffrance n'explique pas tout à mes yeux. Il y a la pathologie, ou il y a la profonde méchanceté, l'absence totale d'empathie, la cupidité extrême, la capacité à marcher sur la tête des autres.

  • PS: un oubli à mon commentaire
    Je fais suivre les mots "sur ma conscience" dans la phrase "c'est que je n'ai pas un innocent jetté et achevé"

    @hommelibre

    Si vous saviez, ce qu'à vécu Ilan pendant sa détention...alors, les états d'âmes de cet énergumène aussi laid qu'un jour sans pain et qui gémit en clémence d'une meilleure vie dans son trou, qu'elle agonise à l'instar des dernières minutes où Ilan les suppliait de le laisser en vie!

  • "Alors je ne sais pas ce qui fait la différence,"

    Les épreuves de la vie, non? Qui sont différentes pour chacun d'entre nous. Vous n'avez pas vécu ce que quelqu'un d'autre a vécu (je suppose que votre père ne battait pas votre mère) et... vous n'êtes pas une femme. C'est déjà une très grosse différence. Nous ne sommes pas non plus égaux en matière de résilience. Maintenant elle va sortir un jour de prison, il s'agirait peut-être de soigner ses troubles pour remettre en circulation quelqu'un d'un peu plus équilibré, non? Ou bien un comité est-il prévu à sa sortie pour lui régler son compte?

    Oui apparemment chacun est libre de venir déverser sa haine, et comme je suis pour la liberté d'expression, y compris pour moi... je continuerai à dire ce que je pense des uns et des autres. Qu'on ne juge pas si on ne veut pas être jugé. Les gens haineux me débectent. Cette fille était mineure au moment des faits. Complice certes, mais pas un assassin (tiens le mot n'existe pas au féminin). La justice est passée. Condamnation il y a eu. Période.


    "qu'elle n'ait à aucun moment fait quoi que ce soit pour sauver Ilan, je n'arrive pas à comprendre."

    Etait-elle au courant de ce qui se passait? Je ne sais pas, je pose la question. Quand on est dans une histoire de fou, les bons conseils sont rares.


    "Eh oui, la vie est dure en prison et si elle a fait durcir quelque chose chez Mr le directeur,"

    Comme lu sur Le Monde : "quand la bite durcit, c'est le cerveau qui ramollit". (C'est l'idée, je n'ai pas forcément les mots exacts.) C'est très, très vrai. Demandez, regardez autour de vous, ou en vous... Franchement il espérait quoi Ilan en embarquant Yalda? La baiser, non? Sans la connaître? Forniquer le premier soir? Tatata, jamais le premier soir! Et en plus une fille mineure! Quelle inconscience. Triste. Très triste affaire. Sur tous les plans.

    A part ça les commentaires sur Le Monde à propos de l'affaire actuelle sont beaucoup moins unilatéraux, et font preuve parfois d'un certain humour.

  • @Yohann

    Ok à la lecture de votre dernier commentaire, on a compris votre personnage...
    Comme tous joueurs de violons sur les criminels en puissance, vous nous faites le procès de la victime ici-même!
    Bravo à vous et je rajouterai enfin de compléter vos dires nauséabonds :

    C'est bien fait pour ce mec, n'avait qu'à pas vouloir b... une ado paumée et innocente, s'il avait tenu sa q...serait toujours en vie ce sale juif!!!

    C'est exactement, vos propos qu'ont tenu les tortionnaires durant le procès en 1ère instance. Des dires d'antisémites et de racistes!!!

    Allez dire chez vous, pour ma part, je ne vous répondrai plus!
    Les antisémites se cachant sous les traits d'Humanistes complaisant m'éxaspère au plus point!!

  • +correction sur mon commentaire

    "afin" en lieu de "enfin"

  • oulah! ça s'est envenimé en mon absence...

    bon alors résumons nous... ce qui s'est passé, ce qu'a subi Ilan est d'un autre monde, d'un autre temps dont nous devons tous conserver la mémoire qui n'est ni explicable ni excusable... ceci est acquis, l'antisémitisme comme toute xénophobie, discimination, haine raciale est à proprement parlé intolérable et insupportable à tous ceux qui ont ne serait-ce que quelques gramme de cerveau dans le crâne.

    au demeurant, et c'est le travail de la justice, il convient de déterminer avec précision qui a fait quoi, dans quel contexte, dans quel but, avec qui, et en sachant quoi...

    c'est bien pour cette raison que "emma", puisque c'est son prénom depuis sa naturalisation n'a pas été sanctionnée de la même peine que les autres membres du gang des abrutis...

    il a été évidemment tenu compte de sa minorité... si on ne peut pas voter avant 18 ans, c'est bien parce que l'on considère que la maturité nécessaire à l'expression d'un choix politique n'est pas suffisamment sûr avant cet âge, c'est bien parce que l'on considère qu'avant 18 ans l'individu est par trop influençable... dès lors cette apréciation doit s'appliquer au détriment (pour le vote) comme au bénéfice (comme dans le cas d'espèce) de l'intéressé. La justice a donc considéré qu'Emma devait est moins sanctionner que les autres parce qu'elle a été influencé voir manipulé (expertise judiciaire à la clé...)

    d'autre part, pourquoi n'a-t-elle alerté personne? pour les mêmes raisons naturellement, influence, manipulation, menaces, peur,... imaginez donc une gamine de 17 ans à laquelle le sinistre Fofana explique, si tant est qu'on lui ait réellement expliqué quelque chose, que désormais ELLE est responsable de ce qui va se passer et que si elle parle... elle meurt...

    enfin, la justice tient compte de la personnalité de l'accusé, cela fait régulièrement hurler les victimes, ce que je conçois sans la moindre difficultés, mais aussi les badots, les commentateurs... "quoi vous allez encore essayer de nous faire pleurer sur le sort de l'accusé! mais c'est intolérable etc etc...".

    cette prise en compte est pourtant le résultat d'année d'évolution et d'études tant philosophiques que concrètes... la peine appliquée ne peut pas et ne doit pas être automatique... celui qui vol pour manger, celui qu vol par maladie (cleptomanie) ne peuvent pas être jugés et sanctionnés comme celui qui vol par envie...

    en l'espèce le lien de Baia est très intéressant et révélateur. en effet on y rappelle le parcours de la dite "Emma". :

    - fuite du pays d'origine à 11 ans (l'Iran dont on imagine qu'on peut, lorsaqu'on est une femme mariée, partir avec les enfants sans la moindre difficulté...)
    - père violent;
    - mariage forcé;
    - déracinement;
    - perte de repère culturel (voile puis culture occidentale ultra libérale...)
    - promiscuité, absence d'intimité (une chambre à trois dans un foyer)
    - exemple maternelle (liaison de la mère avec le directeur du centre d'hébergement... ça ne vous rappelle rien?)
    - victime de viols collectifs à 13 ans...!
    - tentatives de suicide

    avoué que cela fait beaucoup et qu'aucun d'entre nous ne perviendrait à sortir parfaitement équilibré d'un tel parcours...

    alors on peut la traiter de tous les noms... je le comprends, je l'accepte même, mais je continuerais à dire que vous ne pouvez pas assimiler son cas à celui des autres sbires du gang des abrutis qui eux planifié l'enlèvement et la séquestration d'Ilan, qui eux ont posé leur regard sur la victime, qui eux l'ont probablement entendu les supplier, qui eux, ont porté des coups, qui eux ont allumé le eu, qui eux, pour certain ont assumé et revendiqué cet acte ignoble.

  • désolé pour les trop nombreuses fautes de frappe, d'accord ou d'orthographe...

  • Je suis d'accord avec mathieu et je peux vous dire que avoir été violée,profitée,injuriée,menacée et déracinée c'est tres dur et sa met bien la haine contre les hommes qui finit par se retourner contre la femme,une femme injuriée insultée profitée voudra toujours prouver qu'elle a de la valeur par n'importe quel moyen

  • Prenons le cas d'"Affid sans scrupule"

  • Aux dernières nouvelles le surveillant en question aurait agit de la sorte avec plusieurs autres détenues...! Cela semble confirme ce que je pouvais avancer précédemment... Le manipulateur ne serait pas celui que l on pensait...!

  • matthieu: en effet. J'ai pensé la même chose que vous en lisant cette info.

    oriane: c'est vrai qu'une très grande souffrance peut conduire à des comportements dramatiques et criminels. C'est une lutte constante pour ne pas refaire ce que l'on nous a fait. La loi du talion est prégnante. J'ai aussi parfois souhaité le pire pour ce que l'on m'a fait. Alors quand on est ado, c'est plus problématique de faire la part des choses. Mais il y a aussi des ados qui ne passent pas à la criminalité.

    De toutes façons ces affaires sont des miroirs terribles pour la société

  • Qui est la femmme blonde sur la photo non légendé ?
    Est-ce Emma?
    D'où viens cette photo?
    Merci pour vos réponses
    Jeanjean

  • Qui est la femmme blonde sur la photo non légendé ?
    Est-ce Emma?
    D'où viens cette photo?
    Merci pour vos réponses
    Jeanjean

  • Qui est la femmme blonde sur la photo non légendé ?
    Est-ce Emma?
    D'où viens cette photo?
    Merci pour vos réponses
    Jeanjean

  • Bonjour
    Qui est la jeune femme sur la photo non légendé.
    Est-ce Emma?
    Merci pour votre réponse et bon WE ;-)

  • @ Jeanjean:

    Mais si la photo est légendée, en fin du billet en italique.
    Il s'agit de Rebecca Romijn-Stamos dans «Femme fatale».

  • "- victime de viols collectifs à 13 ans...!"

    La mère a retiré la plainte ayant découvert que sa fille était consentante.

    Elle est le premier maillon d'une agonie qui a duré 24 jours, celle d'Ilan Halimi. Ce titre, aurait pû être de moi mais d'autres y ont pensé.

    "Fofana, le leader de ce gang, avait eu l'idée, fin 2005, de ce qu'il appelait un « plan thune » : enlever des hommes, si possible de confession juive, contre rançon.

    Le "gang " avait tenté d'enlever neuf autres hommes juifs mais, à chaque fois, le plan avait échoué, jusqu'à Ilan."

    Elle a reçu la bagatelle de 5.000.- euros pour "rendre service"... Un appât pour l'appât du gain. Jeune,vénale et pourrie!

    Vous n'allez tout de même pas trouver des circonstances atténuantes à cette dépravée ou bien? Fréquenter déjà un type comme Fofana suffit à démontrer le type de fille à qui nous avons affaire. "Dis-moi qui tu fréquentes je te dirai qui tu es" dit l'adage!


    "Que disent les experts de cette jeune femme ?

    "Au fil de l'instruction, Emma est tantôt apparue comme une adolescente vulnérable, abîmée par la vie et entraînée malgré elle dans le crime, tantôt comme une accusée immature, dénuée de compassion et d'états d'âme.

    Les enquêteurs et les psychiatres sont d'accord, elle leur a fait le récit de son implication sans émotion particulière."

    -----

    "«Le directeur explique qu’il est tombé amoureux, confie une source proche de l’affaire."

    Faux! Lors de l'interview d'un employé, depuis 20 ans dans cette prison, les arguments du directeur sont bons pour les journaux. Il le décrit comme libidineux ayant des antécédents avec le personnel féminin. Il sera aux premières lignes pour témoigner contre ce directeur dénoncé depuis Avril 2009 "qui a entaché le sérieux de cette prison dès son arrivée."


    @ Baia

    "Ok à la lecture de votre dernier commentaire, on a compris votre personnage..."

    Vous venez seulement de le découvrir? Seriez-vous nouvelle dans ce blog? Parce que notre Johann est un antisémite avéré. Mais qu'il fasse bien attention à son fils. Cela n'arrive pas qu'aux autres!

  • Heureusement qu'il y a des personnes comme Matthieu pour relever le débat. Car chez beucoup d'autres, la haine aveuglante leur fait dire n'importe quoi. Ne dit-on pas que la haine est mauvaise conseillère ? J'espère qu'ils se reconnaitront et que dans quelques années, si ils devaient un jour relire leurs écrits, l'esprit libéré de cette haine, ils prendront conscience de leur inutile brutalité.

  • pour commencer,je tombe sur ce site et je vous lis....pour ma part,il y a une part de vériter dans chacun des commentaires. J'ajoute que cette fille aux multiples prénoms, a était juger et écope de sa peine. Vous ete tous là entrain de la traitée de tous les noms...okok mais sachez que les enqueteurs on decrit cette fille comme une paumée...d'autre part mineur,pffff rien n'excuse le drame ou elle est complice,mais je pense que le vrai coupable c'est celui qui c'est servit d'elle,le meme qui a torturer,et le meme qui la tuer.

Les commentaires sont fermés.