Voitures brûlées: Le sport le plus con de France continue

Pas de chiffre officiel du gouvernement sur la nuit de la Saint-Sylvestre. Seuls des chiffres globaux pour 2010 seront publiés dans le courant du mois de janvier. On ne saura donc pas exactement combien de voitures ont été incendiées dans les cités françaises pour cette seule nuit. Les années précédentes le chiffre se situait entre 1’100 et 1’200 épaves dans les rues de France.

voiture_brulee_assurances3big.jpgLe ministre de l’intérieur refuse de communiquer les chiffres pour éviter de valoriser la compétition et la surenchère entre les incendiaires.

Comment montrer encore le moindre respect pour des individus dont l’amusement est de mépriser travail des gens en brûlant leur voitures? Voitures non seulement coûteuses pour la majorité des français mais utiles voire indispensables pour se rendre au travail? Il faudrait être un saint.

C’est le Nièmme épisode d’une sorte de guerre civile larvée. On peut d’ailleurs se demander comment il est possible d’en être à ce point d’acceptation passive. Les français seraient-ils décérébrés? Emasculés? Se contentent-ils de boire le fond de leur bouteille de champagne bon marché pendant que la rue touche le fond du merdier organisé, voulu, planifié, préparé? Mettent-ils à fond «Alexandrie Alexandra» pour couvrir le bruit des réservoirs qui explosent ou gueulent-ils comme des dératés sur «Allumer le feu» pendant que la rue devient rouge?

Les sociologues de service vont encore une fois incriminer la société, le désoeuvrement, la pauvreté. Pourtant dans de nombreux pays pauvres où il y a des voitures, on n’assiste pas à ce genre de spectacle. Jamais ces socio ne mettront en cause une éducation gravement déficiente, des parents laxistes et démissionnaires, une absence de sens moral et de respect, le mépris de la France entretenu par des agitateurs professionnels. Mais où donc les sociologues de gauche, pour qui les criminels sont des victimes, garent-ils leur voiture? Dans les banlieues chics probablement.

Puisqu’on déroule souvent le tapis rouge à Jean Ziegler, sociologue marxiste à la pensée aussi faible que la provocation est forte, qui tient le discours de l’irresponsabilité, et pour qui la haine de l’occident est justifiée, voici ce que pense un sociologue dit de droite, ULI WINDISCH, qui tient le discours de la responsabilité. Ce qui au passage montre clairement la différence entre gauche et droite: c’est la démarcation entre responsabilité individuelle et irresponsabilité.

voiture-brûlée3.JPG
«Pour parler des incivilités, des violences et de la criminalité on se trouvait jusqu'ici face à deux attitudes opposées: la dramatisation et l'excuse sociologique. Cette dernière en attribue les causes à LA Société et non à l'individu délinquant. Ce dernier ne peut être responsable puisqu'il est surdéterminé par des forces sociales contre lesquelles il ne peut rien tant elles sont puissantes. Cette façon d'expliquer, utilisée d'abord par les «spécialistes», a été reprise par l'ensemble de la société, délinquants compris.

Une troisième tendance apparaît depuis peu, du côté des autorités et même des responsables de la justice et de la police; elle consiste à minimiser la criminalité. Exemple: en France pendant la nuit de la Saint-Sylvestre la tradition d'incendier des voitures est devenue un phénomène attendu, presque normal; les autorités donnent l'impression de se contenter de produire des bilans chiffrés en soulignant la hausse ou la baisse d'une année à l'autre. Citons un titre d'annonce du début 2009: «Plus de voitures brûlées mais pas d'incident grave». Des voitures brûlées, ce n'est pas grave? Ces voitures appartiennent pourtant souvent à des familles défavorisées vivant dans des quartiers difficiles et dangereux et dont l'acquisition a été le résultat d'un long travail et de durs sacrifices.»


Devant l’inacceptable de cette situation, on peut se demander par quel miracle il n’y a pas plus de drames et de morts au fusil de chasse. Faudra-t-il que des comités de citoyens s’organisent et fassent la police pour que les rues redeviennent des espaces pour tous où il fait bon vivre? Car cette demande-là, celle d’espace où il fait bon vivre, n’est ni de gauche ni de droite: elle est de la plus évidente légitimité. Les moyens d’y parvenir diffèrent. Mais actuellement il semble qu’il n’y ait pas de moyens. Alors pourquoi ne pas tenter les comités de citoyens? Avant qu’un jour les fusils de chasse ne sortent des armoires et que le nombre de morts et de blessés ne fasse la compétition au nombre de voitures brûlées?

On ne peut pas comparer une vie humaine à une voiture, d’accord. Mais si les sociologues justifient allègrement la colère des banlieues, pourquoi ne pourrait-on pas justifier l’exaspération des citoyens? Car quand la gauche sort ses sociologues, la droite ses policiers, quand l’extrême-droite et l’extrême-gauche se taisent, et que rien ne change, les citoyens sont livrés à eux-mêmes. 

Je sais ce qu’il peut y avoir de provocateur dans ces propos. Puissent-ils amener à réfléchir à l’inacceptable et inciter à remettre en avant la notion d’éducation et de responsabilité individuelle.

Catégories : société 13 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Bonjour,
    je viens justement de finir un article qui parle des émeutes en France et en Grande-Bretagne (dans Les Violences Politiques en Europe: un état des lieux sous la direction de Laurent Mucchielli et Xavier Crettiez). Je ne vais pas me définir comme sociologue, je ne le suis pas, ni comme spécialiste des banlieues, je le suis encore moins, mais il semble que vous faites une erreur commune et compréhensible. Comme beaucoup vous pensez que les sociologues justifient et donnent des excuses. Ce n'est pas le cas et ils s'en défendent. Les sociologues vont sur le terrain (du moins les bons sociologues) et tentent de montrer pourquoi il se passe telle ou telle chose. Les explications ne sont pas des excuses elles sont, justement, des explications permettant de guider l'état dans une meilleure compréhension et une meilleure mise en place de politique publique. Mais une explication ne justifie ni n'excuse un acte criminel elle est neutre dans son essence.

  • Merci pour cette précision Hassan. Malheureusement les explications sont parfois utilisées à la limite de la justification par des politiques, et je pense que si l'on peut être d'accord avec vous sur le rôle des sociologues, peut-être serait-il bien qu'ils se positionnent sur le plan "moral" en complément de leur analyse. Cela éviterait tout malentendu, et surtout cela démarquerait les sociologues sérieux des idéologues. Car on sait qu'une analyse sociologique dépend aussi des critères utilisés et de l'orientation intellectuelle de leur auteur.
    Bien à vous et bonne année.

  • Bonjour John,

    Oui, vous avez tout à fait raison de titrer :

    " Voitures brûlées: Le sport le plus con de France continue "

    Ces voitures brûlées appartiennent la plupart du temps à des gens de classes très modestes, qui seront empêchés de se rendre sur leur lieu de travail et pour lesquels l'achat d'un nouveau véhicule représente une catastrophe économique ...

    Vous relevez également :

    " Puisqu’on déroule souvent le tapis rouge à Jean Ziegler, sociologue marxiste à la pensée aussi faible que la provocation est forte, qui tient le discours de l’irresponsabilité, et pour qui la haine de l’occident est justifiée, ..."

    Toujours d'accord et l'on pourrait ajouter que c'est en France surtout que l'on déroule le tapis rouge à Jean Ziegler qui déblatère contre cette "oligarchie" dont il est lui-même issu, contre ce système dans lequel il vit confortablement. Car ce n'est pas des "cités sensibles" - terme hypocrite pour désigner des zones de non-droit - que le grand pourfendeur du système s'exprime, mais de son coquet village viticole du Mandement où comme chacun sait les "cités" ne sont pas légion ...

    Bonne année quand même !

  • "Les sociologues de service vont encore une fois incriminer la société, le désoeuvrement, la pauvreté. Pourtant dans de nombreux pays pauvres où il y a des voitures, on n’assiste pas à ce genre de spectacle. Jamais ces socio ne mettront en cause une éducation gravement déficiente, des parents laxistes et démissionnaires, une absence de sens moral et de respect, le mépris de la France entretenu par des agitateurs professionnels. Mais où donc les sociologues de gauche, pour qui les criminels sont des victimes, garent-ils leur voiture? Dans les banlieues chics probablement."

    merci HL pour cette belle lucidité

  • Bonjour Hommelibre,

    J'ai lu différents articles aujourd'hui et j'ai extrait ce paragraphe qui répond à ce billet.

    A ce propos, Ivan Rioufol, sur lefigaro.fr, écrit notamment (extrait) : « Je ne prends guère de risque à prédire, ce 3 janvier, qu'il va être difficile, en 2011, de faire taire les réalités. Oh ! Je ne doute pas que tout sera encore tenté par la pensée conforme pour occulter, falsifier, bidonner, sous-estimer les faits les plus dérangeants. De ce point de vue, Brice Hortefeux, ministre de l'Intérieur, a été mal inspiré de vouloir taire le nombre de voitures incendiées la semaine dernière, car il entre dans un engrenage qui ne peut qu'alimenter la suspicion de l'opinion, devenue maîtresse de l'internet et des blogs, sur une occultation de certains faits, voire sur une désinformation officialisée. Je sais aussi que ceux qui enfreindront la loi du silence, et j'en serai, seront évidemment diabolisés par les faiseurs de morale, qui sont pléthore à gauche. La lepénisation des esprits, tarte à la crème qui va être servie tout au long de cette année par les censeurs paniqués, est d'abord chez ceux qui insultent et menacent en guise d'arguments »."
    -

  • Il faut constater que lorsque des chiffres sont bons, chômage, nombre de morts sur les routes, sondages favorables, elles et ils cherchent les caméras, et appellent des journalistes!

    Donc les chiffres sont des plus mauvais, montrer sa gueule non, surtout pas ou pas tout de suite, laissons les moutons digérer les hausses et autres régréssions sociales...Silence dans les rangs.

    -1 Les éducations Nationales nous fabriquent des salariés dont quelques uns seront entrepreneurs, grands cadres dirigeants, en fréquentant les grandes écoles. Celles et ceux qui n'ont pas les moyens, seront dans la précarité.

    -1-1 Les rejettés des écoles pour milles motifs trouvent dans le copinage, l'éducation nécessaire pour passer le temps et trouver de l'argent...Ils sont connus des services de police! Ils passent pour certains en justice, et vous les revoyez quelques jours après...

    -2 Des bac+ cinq vont pointer au chômage car il y a cent et + de candidats pour un poste. Certains ont déjà dépassé la quarantaine et sont au chômage.

    -2-2 Des étudiants sont en état de pauvretén des bac+5 vendent des pizzas, c'est dire!

    -3 Retraite à 62 ans pour s'alligner sur d'autres pays allergiques aux lois sociales,= des postes qui devaient se libérer ne sont plus vacants.

    -3-3 Les entreprises, donc leurs dirigeants ont oublié qu'ils font fortunes parce qu'il y a des bons salariés. La seule question pour certains, comment gagner plus et faire gagner plus, mes protégés...Notre monde économique avancait en s'organisant SOCIALEMENT, désormais, il DESOCIALISE l'ensembles des professions, des villages et des banlieues!La loi du plus fort est de retour dans les banlieues. En France même les paysans vont aux restos du coeur en votant qui? Et attention, ils défendent leurs cloches!

    Concernant les imigrés, constatons ce qui se passe dans le Nord-pas-de-Calais!
    Les haines communautaires ont fait surface depuis belle lurette, les cultures primitives reviennent en force, les salaires sont aussi nuls que les 35 heures!

    Des écoles coraniques donnent une éducation parallèles qui s'ajoutent aux éducations des parents, cousins et autres, additionnnez déjà tout cela, vous avez une partie du problème!

    Prenez toutes les infos du jour sur les médias qui informent vraiment..Guerres, attentats, menaces de morts, conflits religieux, les deux Corées Nord et Sud, l'Iran qui veut détruire tous les Juifs et Israël, les fanatiques Palestiniens, les fanatiques Libanais, les fanatiques Juifs comme le cinglé d'un village qui interdit de vendre ou louer aux nons Juifs....La liste des informations négatives est trop longues...

    Les jeunes devraient botter le cul à leurs parents..Allons nous mourir IDIOTS, je pense que pour beaucoup, OUI-OUI-OUI....CERTAIN!
    Les jeunes devraient botter le cul à tous ces politiciens qui les induisent en erreur!
    Les jeunes devraient botter le cul à toutes celles et ceux qui se gavent comme des porcs sur la société et qui la déstabilise!
    Les jeunes devraient botter le cul à toutes celles et ceux qui leur ont appris qu'il fallait avoir un beau diplôme et un métier!
    Les jeunes devraient botter le cul à tous ces prêcheurs du tout est beau, tout va bien! Et à l'inverse,botter le cul à ceux qui racontent qu'il faut tuer du Juif et du mécréant!
    Il y en a des coups de pieds au cul à donner! Si j'étais jeune, je talonnerais un chef d'entreprise ancien compagnon du bois ou des métaux pour qu'il me transmette ses savoirs, m'entraine à entreprendre, puisque l'école de misère ne le fait pas! Je quitterai ces pays dit civilisés je me délocaliserai!
    Si j'étais Suisse, je serais fier et je défendrais mon statut d'homme LIBRE!


    Si j'étais jeune, je fréquenterais les ARTS et irais chercher les connaissances sur le net.....Ma colère s'arrête là, mais je peux montrer du doigt tout ce qui ne va pas dans cette hypocrisie de masse!

  • "la dramatisation et l'excuse sociologique. Cette dernière en attribue les causes à LA Société et non à l'individu délinquant. Ce dernier ne peut être responsable puisqu'il est surdéterminé par des forces sociales contre lesquelles il ne peut rien tant elles sont puissantes. Cette façon d'expliquer, utilisée d'abord par les «spécialistes», a été reprise par l'ensemble de la société, délinquants compris"

    cette sociologie là, c'est la justification à grande échelle, du fonctionnement maternel de notre société, on ne punit pas on excuse, on négocie.

    en faisant de cette maniére on inspire pas le respect à ces ado.

    "Pourquoi respecteraient-ils un pays qui capitule devant eux ? On ne respecte que ce qu'on craint."


    EFFARANT !!!!!! a faire circuler
    > > > > > > >
    > > La parole vaut ce que vaut l'Homme .
    > > > > > > > > > > > > > L'Homme vaut ce que vaut sa parole
    > > > > > > >

    > > > > >

    > > > > > > >
    Voici ce que vient de déclarer > Mohamed Sabaoui, jeune sociologue de l'université catholique de Lille, d'origine algérienne, naturalisé français ;
    > > > > > > > > > > Ceci est plus que prometteur!
    > > > > > > >

    je cite : «Notre invasion pacifique au niveau européen n'est pas encore parvenue à son terme.
    > > > > > > > > > > > > > Nous entendons agir dans tous les pays simultanément. Comme vous nous faites de plus en plus de place, il serait stupide de notre part de ne pas en profiter. Nous serons votre Cheval deTroie.
    > > > > > > > > > > > > > Les Droits de l'homme dont vous vous réclamez, vous en êtes devenus les otages.
    > > > > > > > > > > > > > Ainsi, par exemple, si vous deviez vous adresser à moi en Algérie, ou en Arabie Saoudite, comme je vous parle maintenant, vous seriez, dans le meilleur des cas, arrêtés sur-le-champ. Vous autres Français n'êtes pas en mesure d'imposer le respect à nos jeunes.
    > > > > > > > > > > > > > Pourquoi respecteraient-ils un pays qui capitule devant eux ? On ne respecte que ce qu'on craint.
    > > > > > > > > > > > > > Lorsque nous aurons le pouvoir, vous ne verrez plus un seul de nos jeunes mettre le feu à une voiture ou braquer un magasin...
    > > > > > > > > > > > > > Les Arabes savent que la punition inexorable que mérite, chez nous le voleur, c'est l'amputation d'une main ».
    > > > > > > > > > > > > > Et, toujours du même Mohamed Sabaoui lors d'une interview récente :
    > > > > > > > > > > > > > Les lois de votre République ne sont pas conformes à celles du Coran et ne doivent pas être imposées aux musulmans, qui ne peuvent être gouvernés que par la Charia.
    > > > > > > > > > > > > > Nous allons donc oeuvrer pour prendre ce pouvoir qui nous est dû. Nous allons commencer par Roubaix, qui est actuellement une ville musulmane à plus de 60 %.
    > > > > > > > > > > > > > Lors des futures élections municipales, nous mobiliserons nos effectifs, et le prochain maire sera musulman. Après négociation avec l'État et la Région, nous déclarerons Roubaix enclave musulmane indépendante comme le KOSOVO et nous imposerons la Charia (loi de Dieu) à l'ensemble des habitants.
    > > > > > > > > > > > > > La minorité chr��tienne aura le statut de Dhimmis. Ce sera une catégorie à part qui pourra racheter ses libertés et droits par un impôt spécial.
    > > > > > > > > > > > > > En outre, nous ferons ce qu'il faut pour les amener par la persuasion dans notre giron. Des dizaines de milliers de Français ont déjà embrassé l'Islam de plein gré comme Frank RIBERY, GARAUDY et d'autres, pourquoi pas les chrétiens de Roubaix ?
    > > > > > > > > > > > > > Et puis avec l'entrée prochaine de la TURQUIE en Europe, c'est plus 80 millions de Musulmans qui circuleront librement et se chargeront d'Islamiser toute l'Europe. Actuellement à l'université de Lille, nous mettons sur pied des brigades de la foi, chargées de 'convertir' les Roubaisiens récalcitrants chrétiens, ou juifs, pour les faire rentrer dans notre religion, car c'est Dieu qui le veut !
    > > > > > > > > > > > > > Si nous sommes les plus forts, c'est que Dieu l'a voulu.
    > > > > > > > > > > > > > Nous n'avons pas les contraintes de l'obligation chrétienne de porter assistance, à l'orphelin, aux faibles et handicapés. Voir votre Soeur EMMANUELLE. Nous pouvons et devons, au contraire, les écraser s'ils constituent un obstacle, surtout si ce sont des infidèles ».
    > > > > > > > > > >
    > > > > > > > > > > Une réalité que beaucoup prennent pour de la fiction, et rigolent en lisant mais c'est la vérité future.....
    > > > > > > > > > >
    > > > > > > > > > > > > > A MEDITER ............. Longuement !
    > > > > > > > > > > > > > A faire circuler largement !!!!!!


    > > > > >

  • http://www.lepost.fr/article/2011/05/03/2484310_marseille-un-ado-de-15-ans-cambriolait-un-entrepot-il-se-fait-tuer-par-un-voisin_0_5562924.html#reaction_5562836

    ça y est les gens commençent a se faire justice eux même ça devait arriver.
    mais le pauvre petitjeune ne faisait que cambrioler disent les bien-pensants.

  • ce n'est pas d'être victimisés que ces jeunes onts besoin mais de structures familiales fortes. aidés en celà par la vrai laïcité de la france.

    http://www.communautarisme.net/Violence-subjectivites-immatures-et-ideologies-victimistes_a641.html

    http://blog.lefigaro.fr/education/2011/04/la-laicite-merite-t-elle-un-debat.html

  • Un sport qui devrait disparaitre...

  • http://pacte2012.fr/video.html

    c'est beau la justice maternante française.

    et l'ordure d'avocate quise réjoui d'avoir fait libéré le tueur pour vice de forme. la population va finir par se faire justice elle même.

  • Je suis espagnol d'origine, mon père était militaire et chevalier de la légion d'honneur pour ces 7 citations pour faits de guerre. Mon grand père est mort à Verdun en 1916. J'aime ce pays qui est la France et j'ai honte quand je vois une telle lâcheté face aux problèmes de banlieue. J'ai vécu en HLM, j'étais chauffé et je jouissait de confort à moindre coût. Le travail m'a fait évoluer et je n'ai jamais eu idée de brûler des voitures. Mai 1968 n'a pas fait que du bien... Il faut rétablir l'autorité, la vraie, pas celle qui s'applique qu'aux travailleurs.
    Je trouve lamentable que l'on accepte de souiller ce drapeau que j'aime et pour lequel je donnerai ma vie. Ceux qui se nous insultent n'ont rien à y faire et doivent retourner chez eux contrairement à ceux d'ailleurs qui nous apporte des valeurs du travail et de civilité.

  • Je suis espagnol d'origine, mon père était militaire et chevalier de la légion d'honneur pour ces 7 citations pour faits de guerre. Mon grand père est mort à Verdun en 1916. J'aime ce pays qui est la France et j'ai honte quand je vois une telle lâcheté face aux problèmes de banlieue. J'ai vécu en HLM, j'étais chauffé et je jouissait de confort à moindre coût. Le travail m'a fait évoluer et je n'ai jamais eu idée de brûler des voitures. Mai 1968 n'a pas fait que du bien... Il faut rétablir l'autorité, la vraie, pas celle qui s'applique qu'aux travailleurs.
    Je trouve lamentable que l'on accepte de souiller ce drapeau que j'aime et pour lequel je donnerai ma vie. Ceux qui se nous insultent n'ont rien à y faire et doivent retourner chez eux contrairement à ceux d'ailleurs qui nous apporte des valeurs du travail et de civilité.

Les commentaires sont fermés.