Bientôt les fêtes, Pénélope, mon Trésor

Bon sang de bonsoir, ils remettent ça. Saperlipopette! Encore un coup pour faire les hommes rouler à terre, terrassés, assez k.o., chaotiques, ticket to ride.

Pourquoi faire autrement quand la recette marche? Ils savent s’y prendre pour rendre les mecs raides dengues (hé oui, sur la moskito coast on ne dit pas dingue).


Donc les fêtes de fin d’année approchent. Oui, nous ne sommes qu’en octobre, le 21 précisément, mais les signes avant-coureurs se précisent. Déjà, ce ciel clair, ces vagues nuages d’après la neige, cette bise froide, y a pas d’éléphant ni de lézard, cela ne trompe pas: on va vers l’hiver.  Et l’hiver commence avec les fêtes.


Mais il y a un autre signe qui lui non plus ne trompe pas: la pub de saison arrive. Un certain type de pub. Précisément la pub pour les parfums de grandes marques. Vous savez, ces parfums ultra chimiques qui se vendent ultra cher.


Les parfums donc, puisque c’est là où je veux en venir. Les publicitaires se mettent en quatre pour réaliser des clips luxueux ou envoûtants. J’avais déjà cité Lancôme pour Trésor, avec Kate Winslet l’an dernier. Cette année ils remettent ça: une femme, un homme, l’amour, le parfum. Quoi de plus simple? En effet mais encore une fois, un clip avec un modèle envoûtant: Pénélope Cruz.


Elle pourrait jouer la même scène dans une baraque des favellas plutôt que dans un immeuble luxueux, elle serait la même: à couper le souffle. Et toujours cette musique très romantique que je trouve magnifique.

Elle n’est pas forcément mon modèle de femme. J'imagine aussi ce qu’elle doit à la retouche photo, aux éclairages, à sa bouche entrouverte d’où aucun mot ne sort. Je ne vois qu’une image, je ne connais rien de sa personnalité.


Mais enfin, quelle présence à l’écran, et quel regard!


Pénélope, regardez-moi encore de cette manière et je m’envole!


Catégories : Humour 0 commentaire Lien permanent

Les commentaires sont fermés.