Bye bye Blondie

Ça vient, ça va. Comme la trompe des éléphants: ça balance, une baffe à gauche, une baffe à droite. Et hop, une mare bien glissante et quelques pas de danse, une petite vrille, de quoi prendre son élan et hop! vers les étoiles. Et comme ça vous êtes parti rejoindre les particules élémentaires.

groindouble.jpgSacré Per pépère, vous ne nous avez même pas passé un coup de fil pour prévenir que la fusée décollait hier. Pffff.... Malin ça. Encore une manière de se faire remarquer?! Pouffe pouffe... Vous quittez comme ça, sans prévenir, le monde où les éléphantes portent la culotte?


Bon, je me rassure en pensant que vous allez pouvoir étudier de près le sexe des anges. Et là vous en aurez pour l'éternité! Va falloir assurer... si vous voulez gagner le groin d'honneur, vu qu'il paraît qu'en chaque homme sommeille un cochon...

langue.jpg
Et puis, vous parti, cela fera un rival en moins. Je vais de ce pas enseigner les langues vivantes à quelques minettes à la fourrure soyeuse, histoire de ne pas laisser vos billets lettres mortes.

 

Et merci de tout coeur à Pascale pour son hommage:

http://blondesen.blog.tdg.ch/archive/2010/09/26/rip-mon-ami-blondie.html


Tristesse ce soir. Bye bye Blondie. Bises Paula.



◜◵⁔◶◝

Catégories : Liberté 1 commentaire Lien permanent

Commentaires

  • J'en reviens pas, vous ne vous êtes même pas fâché ;-)

    C'est vrai que Blondie vous laisse le champ libre, il a dû l'oublier sinon il ne vous aurait jamais laissé sans concurrence, nan mais!

    Les éléphantes, les aspirateurs, tout ça va nous manquer!!!

    :-B

Les commentaires sont fermés.