Psychologie comparée de l’homme et de la femme, avec exemple pratique

La psychologie féminine est au fond assez simple - à peine plus compliquée que la psychologie masculine, c'est dire.

hommeMaman1.jpgLa psychologie masculine c'est: aaaahhhh... aaaahhhh... aaaahhhhh.... je viens.... aaaaahhhh.... MAMAN!!!!!!! (puis la clope, le bonbon ou le dodo).

Les femmes sont à peine plus compliquées, c'est:  aaaahhhh... aaaahhhh... aaaahhhhh.... t’arrête pas.... aaaaahhhh.... PAPA!!!! ou bien: FRANGIN!!! (puis: hummmmm).

Voilà, c'est tout simple.

Papa, il est fort, autoritaire, riche, puissant, un vrai géniteur-protecteur, bref plus il est riche et bien placé plus il est sexy. En plus papa peut vous trouver un poste mieux payé dans sa banque, ou quitter maman et vous offrir une vie de princesse. C’est pour cela que certaines femmes aiment les hommes de pouvoir.

Le frangin, il est caractériel, sombre, décalé, borderline, caractériel, en révolte inaboutie contre le père, bref du Raymond Domenech tout craché. La loose. Normal avec le père qu'il a eu (fort, autoritaire, riche, puissant, un vrai géniteur-protecteur, etc...)..Il ne peut qu'être toujours inférieur, ou totalement autre. Raymond il a choisi d'être autre. Et là, tellement il est décalé et cassé par ce père, que soeur Estelle Denis, sa copine, celle qu’il a demandé en mariage à la télé à la fin du match quand elle était aux toilettes, soeur Estelle donc se sent la sauveuse, celle qui va le ramener dans le monde normal, là où on parle compréhensible, là où on n'a pas besoin de faire compliqué quand simple est gagnant.

orgasm1.1260265763.jpg
En résumé:

Avec le père la femme reste la fille. Ça convient aux natures soumises, rêveuses ou paresseuses. Je vous dis pas les dégâts quand le père a été lâche et traître. Ca vous fabrique des lots de vieille filles, ça, et des divorces à la chaîne.

Avec le frère la sauveuse prend le pouvoir, ça convient aux rebelles et aux dominantes.


Moralité 1:

On nage en plein inceste dans cette histoire. Oedipe et ses copains mènent le bal, Dr Freud! Inceste, inceste: depuis la Genèse on nage dans l’inceste. Avec qui vous croyez qu’ils ont fait des enfants Caïn et Abel? Comptez combien de femmes il y avait du temps d’Adam et Eve.

Moralité 2:

Domenech fait semblant, en fait il est juste caractériel et Estelle Denis est la dominante. Elle a ce qu'elle veut: un mec qui se soumet sans discuter vraiment. Parce que Domenech ne discute pas, on le sait bien, sinon on comprendrait ce qu’il veut dire.

Il ne discute pas: il parle le langage des signes.

En chinois.

Sans sous-titre...


(PS: c’est le billet de VitalSven qui m’a inspiré celui-ci... A lire ici.)





J-4 à Tripoli...

desert-04.jpg

Catégories : Humour 17 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Très bonne connaissance psychologique des hommes, Hommelibre ;o)

    Pour la psychologie féminine ... faudra revoir la copie ;o))

    N'y passez pas la nuit quand même ;o)))

    Bonne nuit (o_~)

  • M'enfin Loredana, j'aurais oublié un passage pour les femmes? oooooo.....

    (:o))) !!!

  • Loredana, y passer la nuit.... si c'est pour la science.... et en bonne compagnie...

    (-‿~)

  • Aucun oubli Hommelibre ;o) Simplement dans ces moments-là notre invocation est plus "céleste" que paternelle ;o))


    Que ne feriez-vous au nom de la science pas vrai ? Bon j'arrête ... ;o))

    Notte

    (o_~)

  • Mdr! Bon, ben, invocation céleste... Oh mon dieu! (le Père, quoi, raaahhhh...).

    A moins que... invocation (de) Céleste: Oh babar! O Babar! Il faut dire qu'avec sa trompe, Rocco (et ses 6 frères qui s'appellent tous Freddy) sont quelque peu largués...

    Bonne nuit Loredana.

  • @ Sigmund Hommelibre: ;o)


    Deux continents de complexité expliqués en trois coups de cuillère à pot... Fortiche! ;o)


    (N'y voyez aucune méchanceté... juste un brin d'ironie!)


    Au fait, je suis surpris que vous n'ayez pas rédigé d'article concernant la controverse liée au dernier ouvrage de Michel Onfray, traitant de Freud et de la psychanalyse. Il est pourtant passé chez Ruquier (et ailleurs)...

    www.dailymotion.com/video/xd8oh4_michel-onfray-le-crepuscule-dyune-i_webcam
    www.dailymotion.com/video/xd8orv_michel-onfray-le-crepuscule-dyune-i_webcam
    www.dailymotion.com/video/xd8p26_michel-onfray-le-crepuscule-dyune-i_webcam


    Bonne soirée!


    =:oB

  • Achteufel! Waas ist das? Et qui sont ces gens qu'il analyse? Eh, Freudenstin/Snoopy, kommt zu lesen! Aber laisse tes Hotchkiss sur ton Camel, ja, c'est non-fumeur... Lady Long n'a toujours pas eu ses codes?
    Was? Te l'humour? neiiin, tu kroasse?

  • redbaron, was gescheet? Non smoker, oui, d'or et n'avant.

    Petite explicazion: ich habe gedacht à la joie (Freude) que procure l'orgasme - ne pas confondrinen avec l'organiste et le procureur de l'Ajoie. Ich habe also gedacht à l'orgasmus partagé entre Freunde. Et voici que pour lonely specimen I got (teh feeling - no) un disque connu: "When a man love a woman", especially mixed avec "Che t'aime moi non plus. Tout cela pour en arriver à Dr Freud in the House, assis imperturbable à côté du lit coïtal, prenant des notes qu'un brocanteur revendra un jour au pris du carburant nécessaire pour aller sur Itokawa.

    Le tout après avoir lu Vital Sven, génie de la décocoonade, le texte est sorti tout seul de mes doigts digitaux vers le clavier - qui, à me relire, doit être empoussiéré. Prévoir un passage en chamine à valer.

    Ah, Lady Long, Long, Long des golfes - pas très clairs... Koda? Was Koda?

  • @ L'avis de Brian:

    Fortiche je suis, dirait Yoda! Mais vous savez, vue de la Lune, la complexité des continents tend à se simplifier singulièrement. Le tout est de choisir le bon angle de vue et de ne pas se pincer les doigts (ou autre chose) dans la porte, sinon les: "aaaahhhhhh!..." ne signifient plus la même chose.

    Je n'ai pas encore lu le livre d'Onfray, donc je ne peux en parler. Mais je l'ai vu chez Ruquier, et j'ai lu d'autres choses. J'apprécie son déboulonnage des idées et des croyances et sa pensée claire et carrée.

    Bonne journée!

  • @ L'avis de Brian: dois-je préciser que j'ai publié (ah, j'adore ce mot publié, j'imagine un éditeur publiant mon 82e livre...) dans la catégorie Humour.

    Par les temps qui ne marchent pas très bien et qui courent, les malentendus sont comme les romains: légions. Alors je précise!

  • Mon Dieu, le soleil aurait-il autant tapé hier? Est-ce du douzième degré? Je ne reconnais aucun de mes partenaires de "jeu" dans cette description de l'homme pas plus que je ne m'y reconnais....je relirai ceci à tête reposée j'ai du louper certaines subtilités freudiennes

  • Pas d'inquiétude vali, c'est bien du 12e degré. Publié en catégorie humour!

  • @Hommelibre,

    Mon invocation céleste était plus immatérielle ... style le 7ème ciel, voir les étoiles. Quant à Babar ... quitte à avoir un animal ;o) j'préfère le nounours ;o))

    H.S.: pas pu me connecter hier, mais à lire les commentaires sous vos autres billets. Rien de nouveau. Les commentaires et les relations sont toujours aussi rudes.

    Comme vous j'avais trouvé que le billet de Luzia était une ouverture. J'ai déchanté quand j'ai vu que votre commentaire avait été sucré :o(

    C'est le dernier must, de faire des billets sur ce mot « Paix ». Ce mots utilisé, réclamé, revendiqué par plein de blogueurs/euses. Le déclamer sans soi-même le concrétiser dans ses actes ou paroles n'est que poudre aux yeux. Du bla-bla quoi. Dommage ...

    (o_~)

  • Loredana, je suis heureux que vous ayez compris mon commentaire à luzia comme une réponse à cette ouverture, et non comme une attaque. Je me méfie des connotations maintenant, et parfois je me demande comment une idée ou un texte va être pris. Comme nous avons eu parfois des malentendus, justement pour des connotations différentes, cela me rassure que vous ayez perçu mon intention.

    A part cela, oui les échanges sont rudes. Mais le plus difficile pour moi c'est quand ils ne sont pas un minimum étayés. On apprend à se blinder. Mais les blogs pourraient être plus conviviaux quand-même.

  • Hommelibre. C'est bien parce que je n'ai plus envie de me faire "lyncher" par des charmants intervenants que je poste moins, sauf chez vous ;o). Mais je choisis les sujets ;o))

    Concernant Luzia, ayant moi aussi, eu quelques "petits" points de divergences avec elle et ayant trouvé que son billet prônait l'ouverture en utilisant les mots humble, savoir, le pont, nouvelle philosophie universelle, mélange, amour, j'ai failli lui envoyer un commentaire. Suite à votre sucrage j'me suis dit que cela n'en valait pas la peine.

    Concernant la convivialité des blogs j'ai bien peur que cela ne s'arrange pas tant que le site ne demandera pas une inscription préalable comme cela se pratique pour les articles. Faut se contenter d'une gestion calamiteuse à mes yeux.

    (o_o)

  • Loredana, merci. Venant d'une femme libre, indépendante d'esprit et qui n'a pas sa langue dans sa poche, cela me touche. Pour ce qui est de choisir les sujets, ok, no problemo. On peut se respecter et ne pas être d'accord ou intéressé à tout.

    Et je pense que nous avons appris à nous connaître un peu et à nous respecter. Et ça, Loredana, excusez-moi du terme, mais c'est très jouissif!

  • Les compliments aussi sont très jouissifs Hommelibre.

    Le plaisir se décline de manière subtile et dans toutes les couleurs de l'arc-en-ciel ;o)

    (~_~)

Les commentaires sont fermés.