Splendeurs martiennes

Depuis des décennies la planète Mars est scrutée sous toutes les coutures: sa surface et son sous-sol font l’objet d’analyses - à distance par les sondes qui la survolent et en direct par les véhicules qui parcourent sa surface.

Mars1-valléMystère.jpgLa connaissance de Mars a considérablement évolué: découverte de son atmosphère qui ne protège pas des radiations solaires, observation des tempêtes, changements de températures (de 15 degrés en été à -130 en hivers), découverte de traces d’eau et peut-être de quantités d’eau profonde sous forme de glace, mise en évidence de méthane d’origine soit volcanique soit bactérienne.

 


Lire ici le résumé des découvertes relatives à Mars.

Mars2-cratèreVictoria.jpg


Quand aux images, elles font découvrir une planète aux beautés insoupçonnées. Les trois images ici sont, de haut en bas (cliquer pour les agrandir):


- La vallée des mystères.


- Le cratère Victoria.


- Valles Marineris.

Mars3-vallesMarineris.jpg

 

et figurent sur le site de maxiscience, où d’autres images encore plus originales peuvent être consultées.

 

 

 

 

 

 

 

Et en vidéo, des images recréées d’après les images prises par la sonde en orbite Mars Orbiter:





PS: Quelle est la différence entre Mars et le désert libyen: il n’y a pas d’otages suisses depuis 18 mois sur Mars.

desert-126-jpg.jpg

Catégories : Univers 2 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • @ hommelibre:


    J'ai toujours beaucoup de plaisir à parcourir vos articles concernant l'astronomie (les autres aussi, rassurez-vous!!).

    Malheureusement, c'est triste que ce sujet ne passionne pas les foules... contrairement aux topics touchant à la religion... ou au féminisme! ;-)

    Ma foi! Le monde n'est plus se qu'il était, ma bonne dame!! ;o)


    L'astronomie (et l'astrophysique) ouvre pourtant des portes sur des 'mondes' et des concepts totalement hallucinants!!

    Et cela, les magdaléniens l'avaient déjà saisi...
    J'ai le souvenir d'un documentaire traitant de l'orientation des grottes, de morceaux d'os ou de ramures de cervidés portant des gravures retraçant les phases lunaires, de l'interprétation des peintures rupestres dans une optique astronomique, etc.... Saisissant!

    Le site traitant de ces théories: http://www.archeociel.com/


    Personnellement, je suis encore 'moins' qu'un astronome du dimanche ;o)... mais cela ne m'empêche en rien d'être émerveillé par le spectacle de la voûte celeste...


    En tout cas, encore merci de faire venir un coin de ciel étoilé sur le blog de la TdG.


    Je vous souhaite de nombreuses nuits d'observations, les yeux dans les étoiles... (j'ai pas dis sur la pleine lune ;o) !!)


    Cordialement.


    =;oB


    PS: l'autre jour j'ai trouvé aux puce pour quelques sous, un livre sur la conquête spatiale (future) datant de 1952!!

    "LA CONQUETE DE L'ESPACE" de Willy LEY, Illustrations de Chesley BONESTELL, Traduction de H. DAUSSY; éd. Guilde du Livre; Lausanne; 1952.

    C'est la traduction de l'ouvrage de W. LEY de 1949 "THE CONQUEST OF SPACE".
    C'est toujours amusant de relire un ouvrage d'anticipation des années 40-50 !!! Les fusées y sont rutilantes et les paysages fantastiques !!! On y trouve même des illustrations en couleurs de la surface de Mars!

    C'est kitsch à souhait !!! J'adore!! ;-)
    Et pourtant le livre est décrit comme étant destiné autant à un public d'amateurs que de scientifiques...

    (Lien Wiki sur W.LEY: http://fr.wikipedia.org/wiki/Willy_Ley )

  • @ l'avis de Brian:

    Merci de tout coeur pour ce comm. L'astronomie, comme la poésie, sont mes espace de respiration, d'amplitude intérieure. Et Plus: si la réincarnation existe, j'aimerais être astrophysicien dans ma prochaine vie!

    Bon, faudra juste que j'en mette un coup sur les maths...

    Merci à vous pour vos interventions souvent porteuses de ce bien si précieux: l'humour. Le rire est le propre de l'homme, dit-on (surtout après la douche...). On ne dit pas si c'est aussi le propre de la femme, mais ça, c'est une autre histoire... (hum hum... non, ce n'est pas une proposition de débat...).

    Et super les liens que vous proposez. Je ne connaissais pas les travaux de cette ethnoastronome, c'est passionnant. Et elle les raconte bien. Belle démarche. Pour le livre, je n'ai hélas pas d'ouvrage de cette époque. Mais ce doit être assez curieux de comparer les projections d'il y a 60 ans sur la conquête de l'espace avec la réalité actuelle. Ce Monsieur Ley a eu la chance de côtoyer Asimov, ce devait être des bouillonnements d'idées passionnants.

    Bonne journée à vous!

Les commentaires sont fermés.