Les otages condamnés à 16 mois de prison! (?)

La Tribune et Le Matin ont fait paraître l’info en début de soirée sur leurs sites: selon un responsable libyen resté anonyme, les deux otages suisses ont été condamnés à 16 mois de prison ferme pour séjour illégal en Libye.

désert--.jpg«Les deux ressortissants suisses "ont été condamnés par un tribunal spécialisé de Tripoli à 16 mois de prison ferme et à 2000 dinars libyens chacun pour séjour illégal en Libye", a déclaré une source judiciaire sous couvert d’anonymat.

"Le jugement prend effet à partir de mardi", a-t-on souligné de même source, précisant que seuls les 20 jours passés en prison après leur arrestation en juillet 2008 seraient pris en compte.

Cette déclaration laisse à penser que les deux hommes, qui se trouvaient à l’ambassade de Suisse à Tripoli, sont désormais emprisonnés.»

C’est un choc, et une escalade dans le contentieux entre la Suisse et la Libye. Et, alors que personne n’a été informé d'une date du procès, cette décision tombe comme de par hasard après la votation sur les minarets et l’acceptation de l’initiative. Rétorsion? Jeu de dupes? Pression pour obtenir une rançon contre leur libération?

Si elle se confirme, cette nouvelle laisse pantois. Et l’on pense aux familles des otages. Et à la chronologie de cette histoire absurde.

Quel qu’ait été le traitement réservé à Hannibal Kadhafi et son épouse, l’irrationnel a durablement contaminé cet épisode politique lamentable. Et va imprégner durablement l’opinion de nombreux européens sur les relations avec un dictateur qui se promenait récemment à Rome au sommet de la FAO en tentant de convertir des jeunes italiennes à l’islam. Si une telle propagande avait été faite par des chrétiens en Libye, il serait déjà en prison ou mort. Difficile, dans cet irrationnel, de ne pas rapprocher les deux faits. Difficile de sortir des amalgames.

Cette condamnation fera monter un peu plus les tensions. Et à jeter de l’huile sur le feu, l’incendie ne choisira plus ses victimes.

 

PS: Retenus 16 mois, condamnés à 16 mois, l’avenir des otages suisses est sombre.

desert-04.jpg

Catégories : Politique 6 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Bah... le Conseil municipal in corpore et quelque 2'000 bien-pensants vont bien trouver un moment pour aller manifester leur indignation devant le parvis de Saint-Pierre, non ?
    Ils avaient raté les manif's précédentes, il n'est jamais trop tard...

  • Cher John,


    Ne s'agit-il que d'un pur hasard du calendrier..? En effet, l'annonce de leur condamnation suit le résultat de la votation concernant la fameuse l'initiative..(!), personnellement, je ne crois pas aux hasards.

    Représailles, chantage, démonstration de supêmatie..tout est possible.

    Je suis à peu près certaine que cette condamnation confortera les près de 60% de la population qui s'est exprimée en défaveur des minarets dimanche dans leur choix de vote... !

  • Blondesen..vous lisez dans mes pensées :-)

  • Valérie, je penche assez dans ce sens: pas un hasard. Peut-être avions-nous oublié que le cynisme est souvent frère de la politique.

    Blondesen: bah, d'une manif à l'autre l'important est d'être sur la photo... Comme qui vous savez qui sait si bien attirer la lumière sur elle...

  • Dans la Tribune de ce matin, le DFAE confirme la condamnation. Et d'évoquer la possibilité d'une intervention de Kadhafi pour les gracier. Espérons-le. Mais pour vendre la peau de l'ours, ne nous précipitons pas. La libye de Kadhafi a sa propre logique...

  • Quand est-ce que "ceux qui nous gouvernent" et ceux qui ont provoqué ce pataquès prennent enfin leurs responsabilités? Au lieux de laisser croupir des innocents en Libye : Mr Moutinot - prêt à y aller? Le policier qui a donné la photo du fils Kadhafi à la Tribune - prêt à y aller? Le journaliste (parfaitement indécent) qui a décidé de publier la-dite photo : prêt à y aller ?

Les commentaires sont fermés.